Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Millogo Victor

Millogo Victor

Les travaux encadrés par "Millogo Victor"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
18 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • Apprentissage de la formation des lettres en écriture cursive : comparaison entre une méthode haptique et une méthode basée sur l'utilisation du numérique    - Casado Axel  -  22 mai 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’objectif de ce mémoire est de comparer deux méthodes haptiques pour apprendre la formation des lettres cursives suivantes : x, w et z ; pour ainsi définir la méthode la plus bénéfique pour les élèves. La première méthode consiste à utiliser les lettres rugueuses issues de la pédagogie Montessori. La seconde utilise l’application numérique : « j’écris en cursive », par le biais d’une tablette tactile. Cette expérimentation a été menée au sein d’une classe de grande section de maternelle.

  • Echec scolaire, origine sociale et solutions apportées par les enseignants : quel lien établir ?    - Valentin Lucie  -  22 mai 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'échec scolaire est, aujourd'hui, une notion employée dans le langage commun. Ce terme est notamment utilisé dans le contexte scolaire. Les enseignants sont alors les premiers professionnels concernés par l'échec scolaire et cherchent donc à remédier à ces difficultés en ayant recours à différents moyens. Nous chercherons à nous rendre compte du lien éventuel entre les solutions proposées à la lutte contre l'échec scolaire et l'origine sociale des élèves.

  • La remédiation des difficultés scolaires chez les enfants intellectuellement précoces : étude de cas auprès de cinq enseignants    - Alleno Agnès  -  22 mai 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce mémoire présente une étude de cas auprès de cinq enseignants. Des entretiens ont été menés afin de savoir comment ces derniers prennent en charge pédagogiquement la difficulté scolaire chez les enfants intellectuellement précoces qui ne sont pas toujours en réussite. Ces entretiens révèlent que la prise en charge de la difficulté diffère selon les contenus d’enseignement, les dispositifs d’aide et les spécificités liées à la précocité.

  • L'impact du niveau de connaissances lexicales sur les performances en production de texte chez les élèves de CE1- CE2    - Kayembe Mélissa  -  22 mai 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les connaissances lexicales sont nécessaires dans l’activité rédactionnelle qui implique également des processus cognitifs. Des élèves de CE1-CE2 ont passé un test de performance lexicale et ont rédigé deux écrits, avant et après un travail sur le lexique. Les résultats montrent que le travail du lexique permet de faire progresser les élèves à l’écrit et qu’une performance lexicale élevée n’implique pas forcément une performance élevée à l’écrit.

  • Ecriture de soi ou écriture fictive ? Motivation et production écrite avec des élèves de cycle 3    - Seigneurin Estelle  -  22 mai 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’écriture est un enjeu majeur présent dans les programmes du cycle 3, mais les activités de production écrite sont souvent des tâches peu motivantes pour les élèves. Pour mettre en place un apprentissage motivant et performant de l’écriture il est indispensable que ces activités fassent sens auprès des élèves. Si la production demandée relève de l’écriture de soi, l’élève apparaitra plus motivé et impliqué que lors d’un écrit fictif, malgré la difficulté engendrée par le fait de parler de sa propre personne. De plus, un élève sera également davantage motivé lorsqu’il est amené à parler à un destinataire réel plutôt que lorsqu’il s’adresse à un destinataire fictif. Le rôle et la pratique de l’enseignant sont également des facteurs importants qui entrent en compte lorsqu’on évoque la motivation des élèves, en effet un enseignant bienveillant et rassurant envers ses élèves, permettra une évolution plus significative des performances de ses élèves. Tous les élèves sont capables de produire des textes cohérents avec l’aide d’un enseignant qui saura leur montrer leurs capacités et les valoriser afin qu’ils s’améliorent.

  • Comment favoriser la compréhension des consignes par les élèves de maternelle ?    - Babin Mélanie  -  19 mai 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La consigne scolaire est présente quotidiennement au sein de toutes les classes, mais bien qu'omniprésente dans le quotidien des enseignants, elle leur pose souvent problème. Ces derniers, qu'ils soient débutants ou expérimentés, se posent de nombreuses questions à ce sujet : « Quelle consigne dois-je donner pour que les élèves réalisent la tâche que je souhaite ? Comment la formuler ? Comment faire pour ne pas donner la solution en donnant ma consigne ? Etc ... » D’autres questions surviennent aussi à postériori ; « Pourquoi n'ont-ils pas compris ce que je leur ai demandé ? Pourquoi ont-ils fait cette erreur ? Etc... » C’est à force de se poser ce genre de questions et d’observer les élèves face à une consigne, qu’un enseignant expérimenté apprend comment formuler sa consigne pour que tous comprennent et fassent ce qui est attendu. Le langage et la communication ont une part extrêmement importante dans la compréhension des consignes. Il est donc primordial, dès le plus jeune âge de travailler au maximum le langage. En effet, un élève en difficulté face aux consignes sera toujours décontenancé et ne pourra jamais réinvestir ces apprentissages.

  • Le contact avec les livres avant l'âge de la scolarité a t-il une influence sur l'apprentissage de l'écrit à l'école ?    - Benayyade Stéphanie  -  19 mai 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'illettrisme en France est un véritable fléau. Il touche les adultes mais également les adolescents. La lutte contre l'illettrisme est une priorité nationale et l’Éducation Nationale est un des acteurs majeurs en matière de prévention des difficultés de lecture et d'écriture. De nombreux moyens sont mis en œuvre pour lutter contre les inégalités et favoriser les apprentissages durables et plus solides. Des études montrent que, outre les capacités intellectuelles des enfants, l'environnement familial et socio-économique a également une incidence sur l'apprentissage de l'écrit.

  • Les rituels et la structuration du temps en maternelle    - Guillateau Marine  -  19 mai 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Effectuant cette année mon stage en école maternelle, le sujet des rituels en maternelle m'a paru intéressant à exploiter, en lien avec la structuration du temps chez l'enfant. Afin d'aborder la structuration du temps dans les rituels en maternelle : nous commencerons par définir la notion de temps et ses composantes. Puis, un historique sera présenté et nous tenterons de définir le terme « de rituels » et de «structuration du temps ». Nous verrons quelle est la place des rituels dans les programmes, quels peuvent être les rôles de ces rituels et en quoi permettent-ils de structurer le temps. De plus, nous chercherons à voir comment nous pouvons faire évoluer ces rituels. Ensuite, un protocole expérimental mis en place dans le cadre de ce mémoire sera décrit et analysé. Pour ce protocole, deux rituels ont été retenus : l'emploi du temps et le calendrier, en relation avec ma problématique : comment les rituels en maternelle permettent-ils de favoriser la structuration du temps chez l'enfant ? En ce qui concerne l’emploi du temps, les élèves disposaient de photographies des différents moments de la journée à replacer dans un ordre correct. Pour le calendrier, ils devaient coller l’étiquette du jour au bon emplacement sur le calendrier puis coller une gommette sur le jour de demain. Les activités ont été plutôt bien réussies par l’ensemble des élèves, cependant celle qui concerne le repérage du jour de demain a été plus difficile pour certains. En effet, la notion du futur proche ou plus lointain paraît plutôt abstraite pour des élèves de maternelle. Enfin, une discussion et une conclusion permettant de répondre à la problématique de départ ainsi que les différentes hypothèses émises clôtureront ce mémoire.

  • L'articulation de l'apprentissage de la lecture et de l'écriture au cycle 2    - Fouche Justine  -  19 mai 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'apprentissage de la lecture et de l'écriture pose des questions sur le plan de l'articulation des deux activités qui répondent a des codes différentes et qui nécessite donc un passage entre l'oral et l'écrit. L'apprentissage de l'écriture nécessite également l'acquisition d'une conscience phonologique et donc que l'oral se traduit sous forme de lettres à l'écrit. C'est pourquoi les instructions officielles se penchent sur cette conscience phonologique dès le cycle 1. Cependant les enjeux de l'entrée dans l'écrit ont une influence sur la réussite scolaire mais répondent à des mécanismes complètement différents sur le plan langagier lors du passage de l'oral a l'écrit, l'écrit répond à des exigences différentes de celles de l'oral. Afin de lutter contre l'échec scolaire, il convient de s'interroger sur les facteurs créant des difficultés chez les élèves lors de la production d'écrit dans la syntaxe mais aussi dans la structuration de leur pensée.

  • Les conditions d'un apprentissage réussi du graphisme au cycle 1 : étude auprès des élèves de cycle 2 et 3    - Vergnaud Ludivine  -  17 mai 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce travail d’étude et de recherche vise à déterminer les conditions d’un apprentissage réussi du graphisme et si celles-ci entraînent un meilleur apprentissage de l’écriture. A l'école élémentaire, l’élève doit se doter d'une écriture cursive (minuscule et majuscule) sûre et lisible. Or de nombreux enfants en fin de cycle 2 et même en cycle 3 ne sont pas encore parvenus à cette aisance. Sachant qu’en prémices de l’écriture il y a le graphisme, le but de cette recherche est donc de déterminer si les pratiques graphiques qui débutent au cycle 1 ne devraient pas continuer au cycle 2 et au cycle 3. En effet, les élèves sont tous différents par rapport aux apprentissages, chacun possède son propre rythme d’apprentissage. De ce fait, je m’interroge sur la rupture qui existe entre les apprentissages du cycle 1 et du cycle 2. De même du cycle 2 au cycle 3. Si le cycle 2 est le cycle où l’apprentissage de l’écriture et de la lecture sont les priorités, les enfants arrivent-ils tous au cycle 2 avec les mêmes acquis en matière de graphisme? Pour cela, il sera utile d’abord de déterminer les objectifs du graphisme, de l’écriture et en quoi ils peuvent être rapprochés. Puis, il s’agit de savoir et de connaître quelles sont les activités graphiques, quel est leur rôle et en quoi elles permettent aux élèves d’avoir des acquis nécessaires pour l’apprentissage de l’écriture.

|< << 1 2 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales