Vous êtes ici : Accueil

Travaux d'étudiants en ligne à l'Université de Poitiers

Rechercher un travail d'étudiant

UPétille (Texte IntégraL de Littérature grise Étudiante de l'Université de Poitiers) est un projet de l’Université de Poitiers visant à valoriser les formations et les travaux d’étudiants (mémoires, rapports de stage, thèses d'exercice, etc.) soutenus à l'Université de Poitiers. Ce projet est également un élément structurant de la politique de l’établissement sur les questions de production et de partage de connaissances, ainsi que de lutte contre le plagiat.

Dernière mise en ligne le 25 septembre 2020

Nombre de travaux en ligne : 2652

 

Dernières soutenances !

accès internet    accès intranet    pas d'accès
  • Juste prescription en EHPAD : comparaison de deux outils interactifs PIM Check et STOPP START   - Dagallier Caroline - 07 septembre 2020

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le vieillissement de la population s’accompagne d’une complexification de la prise en charge médicamenteuse des patients. En effet, les personnes âgées souffrent souvent de plusieurs pathologies chroniques, traitées par de nombreux médicaments. Cette polymédication est un risque élevé d’apparition d’évènements indésirables (iatrogénèse médicamenteuse), par exemple une augmentation du risque de chutes ou une altération de l’état général pouvant entraîner une hospitalisation. L’optimisation des prescriptions devient ainsi un enjeu de santé publique. De nombreux outils d’aide à l’optimisation ont vu le jour depuis le début des années 80, bien souvent chronophages et difficiles à mettre en application en routine. Nous avons sélectionné deux outils informatisés et interactifs, STOPP START et PIM Check, afin de tester leur efficience pour l’optimisation des prescriptions dans une population âgée, dépendante et polymédiquée.

    Cette étude s’est déroulée au sein des EHPAD intégrés au Centre Hospitalier d’Angoulême. Les prescriptions des résidents ont été analysées avec chaque outil par un binôme gériatre-pharmacien. Les outils sont comparés sur le nombre de modifications de prescription (performance) qu’ils engendrent et sur la pertinence de leurs suggestions. Le temps d’analyse, le type de modification et l’impact économique de la démarche ont également été mesurés.

    Les prescriptions de 101 résidents ont été optimisées sur une période de 6 mois. Le groupe témoin a été constitué avec 78 résidents ayant bénéficié d’une optimisation d’ordonnance par le médecin seul au cours des 6 mois précédents. L’analyse conjointe avec le pharmacien aidé d’un outil entraîne en moyenne une modification supplémentaire pour 50% des patients. STOPP START montre une performance légèrement supérieure à PIM Check mais une pertinence inférieure. Les utilisateurs ont jugé l’utilisation de PIM Check plus agréable et intuitive.

    Ce projet nous a permis de comparer deux outils d’aide à l’optimisation et de sélectionner PIM Check pour une utilisation en routine en poursuite de ce projet. Cette démarche a été très appréciée des gériatres et a permis de renforcer les efforts de déprescription sur certaines classes médicamenteuses (benzodiazépines, IPP). Il est prévu d’étendre cette démarche à l’ensemble des établissements du groupement hospitalier de territoire.

  • Étude HbBrain, résultats du CHU de Poitiers   - Bremand Guillaume - 04 septembre 2020

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Position du problème et objectif L'anémie fait partie des ACSOS des patients cérébrolésés (d'origine traumatique ou non). Cependant, la valeur minimale d'hémoglobinémie pouvant être tolérée n'est pas clairement définie. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'association entre l'intensité de l'anémie (définie comme la proportion de temps passée sous différents seuils d'hémoglobinémie (Hb)) et le devenir fonctionnel à 3 mois chez des patients cérébrolésés.

    Matériel et méthode Il s'agissait d'une étude observationnelle rétrospective réalisée à partir des données de la cohorte ATLANREA (patients polytraumatisés et/ou cérébrolésés hospitalisés en réanimation), limitée au centre de POITIERS, entre janvier 2013 et mai 2018. A partir des dosages d'hémoglobinémie des 8 premiers jours, un index d'aire a été calculé en divisant la surface représentant le temps passé avec des valeurs d'Hb sous un seuil par la durée totale de monitorage. L'aire sous les différents seuils (10 g/dl, 9 g/dl, 8 g/dl et 7 g/dl) a été calculée par la méthode des trapèzes.

    Le statut fonctionnel à 3 mois était déterminé par le score GOSE dichotomisé (pronostic défavorable si décès, état végétatif ou déficience sévère). Le critère de jugement principal a été évalué via une régression logistique multivariée en ajustant sur les variables significativement associées en univariée au devenir fonctionnel ainsi des variables jugées cliniquement pertinentes (âge, sexe, entité traumatique ou non, GCS initial, mydriase à l'admission, score SOFA et IGS II, durée de séjour en réanimation, transfusion sanguine ou non). Les analyses statistiques ont été effectuées avec le logiciel en ligne https://stats.pvalue.io/.

    Résultats et Discussion Parmi les 357 patients étudiés (âge moyen : 52 ans, majorité d'hommes (62%), SOFA : 8±3 ; Hb initiale : 11±3 g/dl ; GCS initial : 7±4), 179 (50%) présentaient un traumatisme crânien. Nous avons récupéré 3925 dosages d'hémoglobinémie au cours des 8 premiers jours. Au cours de ces 8 premiers jours, 180 patients (50%) présentaient au moins une valeur d'Hb < à 10 g/dl, 116 (32%) < 9 g/dl, 63 (18%) < 8 g/dl et 14 (3,9%) < 7 g/dl. 206 patients (58%) présentaient un pronostic défavorable à 3 mois. Après ajustement sur les facteurs de confusion, les index d'aire d'Hb n'étaient pas associés avec le devenir fonctionnel à 3 mois, qu'importe le seuil choisi (p-value : 0,71 pour 10g/dl ; 0,94 pour 9g/dl ; 0,92 pour 8g/dl ; 0,56 pour 7g/dl).

    Conclusion Nous ne retrouvons pas d'association significative entre l'intensité d'anémie au cours des 8 premiers jours de réanimation et le devenir fonctionnel à 3 mois de patients ayant subi une agression cérébrale. Un manque de puissance peut expliquer l'absence de constatation d'impact péjoratif en-dessous du seuil de 7g/dl.

  • Variation de la fonction rénale chez les sujets âgés hospitalisés dans le pôle de gériatrie du CHU de Poitiers   - Nicolle Jéremy - 10 juillet 2020

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le vieillissement de la population est un phénomène mondial. Il se traduit notamment par une augmentation de la prévalence des pathologies rénales, dont la maladie rénale chronique, qui touchait près de 3 millions de français en 2012. L'objectif de l'étude était d'analyser l'évolution de la fonction rénale entre deux hospitalisations dans une population gériatrique, et les facteurs associés à la variation du débit de filtration glomérulaire (DFG), puis d'identifier les facteurs pronostiques dans cette population.

    Méthode : Nous avons mené une étude analytique observationnelle, rétrospective, monocentrique, dans le pôle de gériatrie du CHU de Poitiers sur une période de 2 ans. Tous les patients de 75 ans et plus, hospitalisés à au moins deux reprises, ont été inclus. Des variables socio-démographiques, cliniques, biologiques ont été analysées, dont les variations (différences des valeurs) et deltas (variations rapportées sur le temps) du DFG.

    Résultats : 312 patients ont été inclus dont 63% de femmes, d'âge moyen 88 ± 5,2 ans. Le DFG moyen selon CKD-EPI était de 59,3 ± 20,4 ml/min/1,73m² et le déclin moyen de 3,2 ml/min/1,73m²/an. Une association indépendante (p<0,05) entre le delta du DFG selon CKD-EPI, la survenue d'événements cardio-vasculaires entre les deux hospitalisations, l'existence d'une insuffisance rénale aiguë lors de la première hospitalisation et le total du score de Charlson lors de la première hospitalisation, a été retrouvée. Nous n'avons pas montré d'association entre la mortalité et le delta du DFG. Cependant une association indépendante (p<0,05) entre la mortalité, et la survenue d'événements cardio-vasculaires, la présence de maladie rhumatologique, le total du score de Charlson, la variation d'albuminémie entre les deux hospitalisations (exprimée en valeur absolue en g/l ou rapportée au temps en %/an), a été observée.

    Conclusion : Notre étude montre un déclin de la fonction rénale, chez les patients âgés hospitalisés à répétition, qui semble supérieur à celui observé en ambulatoire. Il existe une relation entre le delta du DFG (CKD-EPI), la survenue d'événements cardio-vasculaires entre deux hospitalisations, l'existence d'une insuffisance rénale aiguë et le total du score de Charlson lors de la première hospitalisation.

Plus de résultats...


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales