Vous êtes ici : Accueil

Travaux d'étudiants en ligne à l'Université de Poitiers

Rechercher un travail d'étudiant

UPétille (Texte IntégraL de Littérature grise Étudiante de l'Université de Poitiers) est un projet de l’Université de Poitiers visant à valoriser les formations et les travaux d’étudiants (mémoires, rapports de stage, thèses d'exercice, etc.) soutenus à l'Université de Poitiers. Ce projet est également un élément structurant de la politique de l’établissement sur les questions de production et de partage de connaissances, ainsi que de lutte contre le plagiat.

Dernière mise en ligne le 02 décembre 2021

Nombre de travaux en ligne : 3089

 

Dernières soutenances !

accès internet    accès intranet    pas d'accès
  • Rédaction d'un modèle de directives anticipées approprié pour les femmes atteintes de cancer du sein, à l’aide d’un consensus d’experts obtenu par la Méthode Delphi   - Martinet Axelle - 18 novembre 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le cancer du sein, premier cancer féminin, touche la femme jeune. Vingt pourcent des nouveaux diagnostics concernent des femmes de moins de cinquante ans. Les directives anticipées ont été introduites par la Loi Léonetti en 2002. Elles permettent à un sujet d’exprimer ses volontés concernant sa fin de vie. Elles sont modifiables à tout moment et sont opposable au médecin. Seuls 18% des Français de plus de 65 ans les ont rédigées. Ceci s’explique notamment par le fait que les Français ne se sentent pas forcément concernés par les directives anticipées. Les médecins généralistes évoquent de vraies difficultés à parler de fin de vie avec leurs patients et ne sont pas bien formés à cet exercice. Nous avons recherché les directives anticipées existantes dans d’autres pays pour s’en inspirer. Nous proposons ici un modèle de directives anticipées adapté aux femmes atteintes de cancer du sein, issu d’un consensus d’experts obtenu par méthode Delphi. Les experts de ce travail sont issus de différentes professions : soignants qui travaillent chaque jour auprès de patientes atteintes de cancer du sein, une Docteure en sociologie qui est Directrice adjointe du Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie, ainsi qu’une ancienne patiente en rémission qui est Présidente d’association de patientes. Cette diversité d’experts permet d’obtenir un consensus solide. Ce modèle aborde les valeurs morales, les souhaits en termes de soins médicaux et les soins concernant l’environnement de soin. Il permet d’ouvrir un échange entre le médecin et sa patiente, et se veut être un témoignage fidèle de ce que souhaite la patiente.

  • Le chocolat : de l’aliment plaisir aux vertus thérapeutiques   - Lerno Maud - 10 novembre 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les cacaoyers sont cultivés depuis très longtemps pour leurs fèves. Ces fèves sont en effet à l’origine de plusieurs produits très couramment consommés actuellement comme la poudre de cacao et le chocolat. Cette thèse s’attèle donc à explorer ce fameux chocolat.

    Dans un premier temps, une présentation botanique du cacaoyer a été effectuée, ainsi que les différents processus de fabrication du chocolat et les apports nutritionnels de ce dernier.

    Une seconde partie retrace l’histoire riche du chocolat depuis son origine avec les Aztèques à nos jours.

    Enfin une enquête a été menée afin de faire un état des lieux sur la consommation du chocolat et les raisons de cette consommation, ainsi qu’une étude des connaissances de la population concernant le chocolat.

    L’étude met en évidence une grande consommation de chocolat mais une connaissance faible de sa composition. Cependant le chocolat est un aliment plaisir avec pour une majorité des répondants des vertus pour la santé. Il possède en effet des composants intéressants en matière de protection cardiovasculaire, pour le maintien d’une bonne santé morale et physique.

  • Revue systématique et méta-analyse de prévalence du syndrome dépressif chez les soignants par rapport à la population générale   - Idbrik Ahmed - 09 novembre 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Contexte : de par la nature de leur profession, les soignants sont exposés à un stress chronique. Des études semblent suggérer une plus grande prévalence du burn-out et du syndrome de stress post-traumatique dans cette population.

    Objectif : déterminer si la population soignante présente une prévalence de syndrome dépressif caractérisé plus élevée que dans la population générale.

    Matériel et méthode : nous avons réalisé une revue systématique de la littérature du 1er février au 30 avril 2021 en utilisant la base de données MEDLINE (PUBMED). Après identification des articles, les données concernant le test diagnostic utilisé, le nombre de sujets inclus, la prévalence, la catégorie professionnelle, la répartition entre les sexes et l'âge médian ont été extraites.

    Résultats : 6486 articles ont été identifiés parmi lesquels 136 ont été inclus dans la synthèse quantitative. 10668192 sujets ont été inclus dans le groupe population générale et 77057 dans le groupe soignant. Le résultat sur le critère principal montrait une prévalence des symptômes dépressifs de 11,1% dans la population générale et de 27,3% dans la population soignante. Il existe une différence significative avec un p<0.001.

    Conclusion : Cette étude montre un risque majoré de présenter un syndrome dépressif dans la population soignante comparativement à la population générale. Des recherches complémentaires pourraient être réalisées afin de déterminer les facteurs protecteurs et délétères de la santé mentale des soignants. Une prochaine étude pourrait essayer de quantifier l'impact des conditions de travail dans l'apparition du syndrome dépressif chez les soignants.

Plus de résultats...


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales