Vous êtes ici : Accueil

Travaux d'étudiants en ligne à l'Université de Poitiers

Rechercher un travail d'étudiant

UPétille (Texte IntégraL de Littérature grise Étudiante de l'Université de Poitiers) est un projet de l’Université de Poitiers visant à valoriser les formations et les travaux d’étudiants (mémoires, rapports de stage, thèses d'exercice, etc.) soutenus à l'Université de Poitiers. Ce projet est également un élément structurant de la politique de l’établissement sur les questions de production et de partage de connaissances, ainsi que de lutte contre le plagiat.

Dernière mise en ligne le 04 mai 2021

Nombre de travaux en ligne : 2877

 

Dernières soutenances !

accès internet    accès intranet    pas d'accès
  • Influence of operator's learning curve on safety and efficacy of endovascular intracranial aneurysms treatment with Woven EndoBridge   - Daubé Pierre - 28 octobre 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé

  • Hernies graisseuses sous-conjonctivales, aspects cliniques et anatomopathologiques, série rétrospective de 33 cas   - Pierron Hugo - 29 avril 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : la hernie graisseuse sous-conjonctivale (HOF) est une entité rare, mal connue, représentant pourtant 2% des lésions de l'orbite. Elle est souvent prise pour un lipome à cellules pléomorphes du fait de similitudes histologiques. Le but de notre travail était de décrire les caractéristiques cliniques et anatomopathologiques des hernies graisseuses sous-conjonctivales et de tenter d'en préciser l'histogénèse.

    Matériel et méthode : nous avons mené une étude rétrospective descriptive, multicentrique, à partir d'un appel à cas de lésion adipeuse orbitaire auprès de pathologistes spécialisés en ophtalmopathologie. Chaque cas a été relu par 2 pathologistes et seuls les cas de hernie graisseuse ont été conservés. La réalisation d'une imagerie préopératoire et sa conclusion étaient relevées. Une étude histologique et immunohistochimique à l'aide des anticorps anti-HMGA2, MDM2, RB, CD34, CD68, KI67 ont été réalisées.

    Résultats : trente-trois lésions ont été incluses, issues de 27 hommes et 6 femmes (sex-ratio de 4,5/1) avec un âge médian de 73 ans. Les patients étaient en surpoids ou obèses (76%), hypertendus (50%), avec une hypercholestérolémie (35%), un diabète (32%) ou moins fréquemment un syndrome d'apnée du sommeil (SOAS ; 15%). Les lésions étaient très majoritairement situées dans le quadrant supéro-externe (85%) et 30% étaient bilatérales. Les patients décrivaient des symptômes dans 48% des cas, principalement un proptosis (17%) Une imagerie était réalisée dans 56% des cas. Histologiquement 23 lésions avaient un aspect typique, 10 avaient un aspect non typique, toutes avaient des cellules de Lochkern et 75% avaient des cellules fleurettes. Il n'y avait pas de trousseau de collagène malformé, de nécrose, de mitose ou de cellule hyperchromatique. HMGA2 et MDM2 étaient négatifs dans 92% et 100% des cas respectivement. On observait une perte de RB dans les cellules fleurettes dans 80% des cas alors que 92% des cellules de Lochkern exprimaient ce marqueur. Le CD34 était positif dans 100% des cellules fleurettes et négatif dans les cellules de Lochkern. En analyse statistique, les hernies graisseuses bilatérales avaient une présentation clinique caractéristique et un aspect histologique typique.

    Conclusion : notre étude a confirmé les données de la littérature sur le tableau clinique et souligné la fréquence des symptômes, l'association possible à un SAOS et le recours fréquent à une imagerie en pré-opératoire. Nous avons utilisé l'immunohistochimie et écarté l'hypothèse d'un lipome conventionnel ou d'un liposarcome, sans pouvoir affirmer qu'il ne s'agissait pas de lipomes à cellules pléomorphes. La biologie moléculaire et notamment la CGH array pourraient permettre de répondre à cette question.

  • Complications infectieuses du Tocilizumab au cours des maladies systémiques hors rhumatismes inflammatoires chroniques : série multicentrique rétrospective de 37 patients   - Broca Florent - 28 avril 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : Décrire les complications infectieuses survenant dans les maladies systémiques traitées par Tocilizumab (TCZ).

    Méthodes : Parmi les patients traités par TCZ pour des maladies systémiques dans cinq hôpitaux et répondant aux critères d'inclusion : les données démographiques, pré-thérapeutiques et les complications infectieuses ont été collectées à partir du dossier médical par l'investigateur avec des analyses descriptives. Les rhumatismes inflammatoires chroniques ont été exclus pour éviter les biais possibles mis en évidence dans les études sur la Polyarthrite Rhumatoïde (PR).

    Résultats : Trente-sept patients ont été analysés, principalement atteints d'Artérite à Cellules Géantes. Vingt-cinq patients (68 %) ont présenté au moins un événement infectieux. Quinze infections sévères sont survenues chez 6 patients (3,2/100 patients-années), principalement des infections respiratoires et cutanées. Les infections bactériennes sévères étaient associées à un syndrome inflammatoire biologique marqué, même dans le cadre d'un cycle habituel d'administration de TCZ. Deux zonas sévères et une diverticulite avec perforation digestive sont survenus. Aucune réactivation de tuberculose ou d'hépatite virale n'a été observée.

    Conclusion : L'incidence des infections sévères était plus faible que dans les études sur la PR, probablement en raison d'une moindre utilisation des immunosuppresseurs, bien que la co-prescription de corticostéroïdes reste un biais important. Les infections bactériennes sévères peuvent être associées à un syndrome inflammatoire biologique marqué, contrairement aux données rapportées par certains cas cliniques. L'âge supérieur à 65 ans, les antécédents infectieux, y compris sous corticothérapie, et les autres causes d'immunosuppression semblent être associés à un risque accru d'infections sévères. La survenue d'une perforation digestive reste rare mais doit être connue. La survenue de zonas sévères entraînant des douleurs post-zostériennes invalidantes peut suggérer la nécessité d'une prophylaxie. Une étude de plus grande ampleur devrait être réalisée pour confirmer ces résultats.

Plus de résultats...


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales