Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2285 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • Étude de l’intérêt potentiel de deux palmiers du plateau des Guyanes Oenocarpus bacaba et Oenocarpus bataua vis-à-vis du stress oxydatif    - Torvic Naell  -  03 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les radicaux libres oxygénés sont des espèces chimiques rendues réactives par la présence d'électrons de valence non appariés. Ces radicaux sont naturellement produits et régulés par l'organisme mais parfois un déséquilibre peut s’établir causant des dommages pouvant conduire à l’apparition de pathologies.

    Les polyphénols sont des piégeurs de radicaux libres qui, une fois apportés à l'organisme aident à diminuer un stress oxydant. En Guyane, deux palmiers en sont particulièrement riches : le Comou, Oenocarpus bacaba et le Patawa, Oenocarpus bataua. Les fruits de ces deux palmiers sont consommés de manière régulière par la population Guyanaise pour leur intérêt alimentaire et médicinales (utilisés en cas de diarrhée, de céphalées, de toux). La littérature scientifique semble démontrer que la consommation de ces fruits pourrait être bénéfique dans un contexte de stress oxydant pour la population au vue des activités démontrées par leurs composés.

  • Prévention par l’iode stable en cas d’accident nucléaire : place du pharmacien d’officine    - Cuvillier Philippe  -  02 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    En 2019, selon l’International Atomic Energy Agency, un total de 450 réacteurs nucléaires sont en fonctionnement répartis sur 4 continents.

    Le risque d’accident nucléaire est donc présent partout dans le monde. La protection universelle contre une émission de radioactivité accidentelle reste la prise de iodure de potassium. Plus précisément, il protège la thyroïde de l’iode radioactif. À partir de Juin 2019, La France augmente, le périmètre de sécurité, appelé Plan Particulier d’Intervention (PPI), autour des 19 centrales nucléaire de l’hexagone, passant de 10 à 20 km. Par la même occasion, une campagne de distribution de iodure de potassium et de sensibilisation de la population est lancée.

    Les campagnes régulières permettent de rappeler les bons gestes les bons réflexes en cas de situation d’urgence.

    Les comprimés de iodure de potassium sont des médicaments. Le pharmacien, gardien du médicament en est donc principalement responsable. C’est lui qui délivrera aux particuliers et représentant des établissements recevant du public les comprimés d’iode, et est en mesure de répondre à toutes les questions, de rassurer et de conseiller.

  • Place des thérapeutiques injectables dans la prise en charge du diabète de type 2    - Brechoire Elodie  -  01 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    De nos jours, le diabète de type 2 est une pathologie qui ne cesse de se répandre et dont les conséquences peuvent être néfastes. Un nombre important de thérapeutiques sont donc disponibles sur le marché français. L’objectif de cette thèse est d’analyser la place des traitements injectables parmi tout cet arsenal thérapeutique.

    Dans un premier temps, nous ferons donc des rappels sur la physiopathologie du diabète.

    Dans un deuxième temps, nous décrirons les deux grandes catégories de médicaments injectables disponibles : les insulines et les analogues du GLP-1.

    Dans un troisième temps nous verrons les recommandations actuelles de prise en charge du diabète de type 2.

    Enfin, pour terminer, nous analyserons les résultats des deux questionnaires : l’un adressé aux médecins diabétologues, l’autre aux patients diabétiques.

  • Impact des polluants pesticides sur l’agressivité et la réponse aux traitements des glioblastomes    - Berthy Elise  -  16 septembre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La population mondiale est exposée aux pesticides , via l’alimentation puisque 90% des aliments sont contaminés par au moins un pesticide. Cette exposition est réglementée mais seulement pour chaque pesticide pris individuellement : la sécurité des associations liées à l’utilisation ou à l’exposition environnementale n’est p as évaluée . Or les individus ne sont pas exposés à un seul pesticide mais à un mélange de pesticides puisque près de 40% des aliments sont poly contaminés.

    Les effets, à long terme, de cette poly-exposition chronique de faibles doses de pesticides sont, encore à ce jour, peu connus. Cette thèse se compose de deux études : une étude fondamentale visant à évaluer les conséquences de la poly-exposition chronique, à un mélange de 7 pesticides (couramment retrouvés ou ayant été couramment retrouvés dans l’alimentation), d’un acteur clef du micro-environnement tumoral, les CAF (Cancer Associated Fibroblats), issus de MSC (Cellules Souches Mésenchymateuses) sur l’agressivité et la résistance au traitement des cellules tumorales gliales ; et une étude clinique visant à étudier l’impact d’une exposition professionnelle aux pesticides sur la survie globale, sur la survie sans rechute et l’âge au diagnostic des patients atteints de glioblastome.

    Pour réaliser l’étude fondamentale , deux modèles in vitro ont été mis en place : un modèle de co-culture CAF pré-exposés aux pesticides-primoculture de glioblastome (GBM) et un modèle d’exposition d’une primoculture de GBM au milieu conditionné de CAF pré exposés aux pesticides. Il a alors été montré que l’exposition chronique des CAF aux pesticides pourrait entrainer un enrichissement en cellules souches cancéreuses (CSC), une surproduction de CCL5 , une surexpression des gènes prolactine et leptine, connues pour favoriser l’invasion tumorale. Ainsi, l’exposition chronique des CAF aux pesticides pourrait conduire à l’apparition d’une population tumorale plus agressives et plus invasives.

    En outre, une étude clinique nationale, rétrospective, multicentrique, réalisée sur 227 patients (50 patients atteints de glioblatome et professionnellement exposés aux pesticides et 177 patients atteints de glioblastome mais non exposés aux pesticides) a mis en évidence une diminution de la survie globale des patients professionnellement exposés aux pesticides : la survie globale des patients professionnellement exposés aux pesticides est de 12.1 mois alors qu’elle est de 16 mois pour les non exposés. Une analyse multivariée, réalisée grâce au modèle Cox, n’a pas pu mettre en évidence l’impact direct de l’exposition chronique aux pesticides dans cette diminution de survie.

    Toutefois, une différence de prise en charge significative entre les 2 groupes de patients a été constatée : les patients professionnellement exposés aux pesticides sont moins pris en charge par exérèse et par le protocole Stupp, protocole de référence, que les patients non exposés. Il devient alors important de comprendre cette différence de prise en charge. Elle est probablement due au fait que 1.7 fois plus de patients exposés aux pesticides ait plus de 70 ans. Le pourcentage d’indice de Karnosky inférieur à 60 % semble également être plus important dans le groupe patients exposés. Cette différence de prise en charge pourrait également être due à une différence de localisation tumorale ou d’invasivité. Dès lors, une comparaison de la localisation tumorale des patients exposés et non exposés semble intéressante.

  • Approches et pratiques du jeu en bibliothèque : département de la Mayenne    - Ba Raphaelle  -  11 septembre 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les jeux de société et les jeux vidéo prennent une place croissante dans les bibliothèques de lecture publique. Cependant, les professionnels se divisent sur la question de la légitimité de ces supports en médiathèque. A partir d'entretiens avec des professionnels, ce mémoire vise à déterminer la place des jeux en bibliothèque de lecture publique à l'échelle du département de la Mayenne, du simple outil ponctuel d'animation à ressource à part entière intégrée dans les collections.

  • Les offres documentaires nationales ISTEX et COLLEX et le public des chercheurs-ses    - Guenole Agnes  -  06 septembre 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'étude concerne la comparaison de l'appropriation par les chercheurs de deux offres documentaires nationales émergentes, ISTEX et COLLEX. Elle repose sur un échantillon de 10 entretiens ISTEX et 5 entretiens COLLEX en Sciences Humaines et Sociales (SHS) ainsi que sur les échanges avec le public lors de l'ISTEX Tour à Poitiers. L'objectif est de recueillir la parole des chercheurs afin de mesurer l'appropriation des deux services documentaires mentionnés ci-dessus, dans un environnement de recherche précis. Sur un panel de 13 répondants, nous avons interrogé 6 chercheurs, un étudiant, et 6 personnels de la documentation comptant parmi eux trois docteurs en SHS et un docteur en informatique qui ont ainsi une expérience en recherche.

  • La place des réseaux sociaux numériques généralistes au sein des dispositifs de veille    - Bravo Sonia  -  06 septembre 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Face à l'apparition de nouvelles technologies web et d'outils numériques, la veille professionnelle se voit obligée de s'adapter de manière constante. Cette étude se concentre sur le phénomène des réseaux sociaux numériques dits généralistes et les questionnent en tant que potentiels sources, mais aussi outils de diffusion, dans le cadre d'un dispositif de veille professionnel. Pour se faire, cinq professionnels ont étés interrogés en se basant sur leur contexte, les outils utilisés et leur expérience.

  • L'expérience de jeu en bibliothèque : le cas du jeu vidéo    - Simon Melina  -  30 août 2019


  • L’accès précoce au médicament innovant en France : modalités et enjeux face à l’arrivée d’une innovation de rupture, l’immunothérapie spécifique en oncologie    - Ligner Marion  -  12 juillet 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le parcours d’accès du médicament au marché et des patients au médicament innovant résulte d’un parcours réglementé, sécurisé, qui comprend plusieurs étapes. Après avoir fait l’objet d’une phase de recherche et de développement, le médicament innovant est évalué par les autorités compétentes afin d’obtenir son Autorisation de Mise sur le Marché. En France, le médicament est ensuite évalué par la Haute Autorité de Santé pour définir son taux de remboursement et par le Comité Economique des Produits de Santé pour déterminer son prix. Ce n’est qu’à l’issue de ces étapes, que le médicament innovant sera mis à disposition des patients de manière effective. Nous pouvons cependant constater certaines lenteurs, lourdeurs administratives et certains freins qui affectent cette voie de droit commun et qui impactent directement le droit d’accès des patients au médicament.

    En France, ces limites d’accès aux innovations via la voie de droit commun sont à relativiser du fait d’autres canaux d’accès précoce au médicament : les essais cliniques, les Autorisations Temporaires d’Utilisation et les Recommandations Temporaires d’Utilisation. Ces voies d’accès, très encadrées, permettent de mettre à disposition de patients un médicament innovant, en amont de sa mise à disposition effective sur le marché.

    Ces voies d’accès précoces sont particulièrement utilisées dans le domaine de l’oncologie, un secteur aux innovations prometteuses, notamment avec l’arrivée de l’immunothérapie spécifique. L’accélération de l’accès des patients à ces traitements innovants doit cependant s’effectuer dans un équilibre délicat avec l'impératif de sécurité des patients et l’accompagnement financier de notre système d'Assurance Maladie.

    L’arrivée récente des cellules CAR-T, une nouvelle immunothérapie spécifique, bouleverse ainsi les pratiques et les prises en charge de notre système de santé. Afin de maintenir un accès rapide, équitable et universel à ces nouveaux traitements, notre système de santé va donc devoir s’adapter pour accueillir avec souplesse ces innovations.

  • Exportation des produits pharmaceutiques via un site de distribution : cas du transport par voie aérienne appliqué au site de Croissy-Beaubourg    - Chaillou Orlane  -  10 juillet 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Dans un contexte réglementaire de plus en plus important et toujours plus exigeant, garantir et maintenir le transport des produits pharmaceutiques dans le respect de leurs conditions de température et de leur intégrité est indispensable. Les nouvelles BPDG de 2014 recommandent aux centres de distribution, des solutions adaptées pour maîtriser la chaine d’approvisionnement et le respect des conditions de température pendant le transport de produits ambiants, froids ou devant être conservés entre +15°C et +25°C. Au vu des différents moyens de transport existants, cette thèse se focalise sur les moyens mis en place sur un site de distribution dans le choix du transport aérien, voie indispensable pour approvisionner les marchés du monde entier rapidement et éviter les ruptures de stocks. La maîtrise des conditions de température par la voie aérienne est une problématique constante, ainsi les distributeurs en gros de médicaments et l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique doivent pouvoir y répondre, en prenant compte des différentes contraintes existantes et avec les ressources mises à leurs dispositions.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales