Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1373 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • La grille de Calgary Cambridge en bande dessinée : préparer la rencontre    - Obry Matthieu  -  15 mai 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La grille Calgary Cambridge (GCG) est un outil pédagogique validé pour l'acquisition des compétences communicationnelles de l'entrevue médicale par les étudiants en médecine. Parce qu'il permet la simultanéité des regards entre le patient et le médecin, le médium bande dessinée (BD) est un outil pertinent pour l'acquisition des compétences communicationnelles en santé.

    Objectifs : L'objectif principal est d'évaluer la compréhension de la structure d'une planche en BD sur l'item 1: Préparer la rencontre de la GCG. Les deux objectifs secondaires sont d'évaluer la perception de la pertinence de cette planche par les médecins pour l'acquisition de compétences, et de recueillir des propositions d'améliorations. Méthodes: Entretiens semi-directifs auprès de médecins généralistes et d'étudiants de 3ème cycle en médecine générale. Triangulation des retranscriptions anonymisées avec saturation des données.

    Résultats : La structure de la planche BD est bien comprise par les médecins généralistes et les étudiants en 3ème cycles en médecine générale. L'initiative de la BD est appréciée comme un outil complémentaire de la CGC grâce à son apport simultanée d'image et de texte.

    Conclusion: La bande dessinée est un outil pédagogique qui semble pertinent pour l'acquisition des compétences communicationnelles en santé. La perception des critères de qualité décrits dans la planche BD devra être étudiée dans un prochain travail.

  • Le microbiote intestinal du cheval    - Kaeffer François  -  03 avril 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Pour tous les mammifères, la flore digestive est un point important de la digestion, aussi bien une source de bonne santé que de pathologies.

    Chez le cheval, le lien entre l’animal et sa flore est particulièrement fort puisque seule la flore peut digérer la cellulose des fourrages, élément majoritaire de l’apport énergétique de la ration. Les produits de la fermentation, que sont les acides gras volatils, sont récupérés par le cheval et métabolisés pour obtenir l’énergie. Ce rôle est primordial dans la digestion de la ration.

    Cette flore est un équilibre fragile de différentes espèces en fonction des types de nutriments disponibles (sucres solubles, amidon, cellulose) et des déchets métabolisables produits par les fermentations.

    Les perturbations de cet équilibre peuvent provenir de l’alimentation, de pathologies, de troubles digestifs, de médicaments et de toxines. Ces perturbations de la flore entraînent des pathologies allant de coliques sans gravité à des pathologies lourdes (fourbure, encéphalopathie…) voire à la mort.

    La gestion de cette flore digestive est une préoccupation de l’éleveur, de l’agronome et du vétérinaire. Elle passe par une transition alimentaire dans les cas de changement d’alimentation et dans le cas de perturbation, l’utilisation raisonnée de prébiotiques et de probiotiques.

    Sur le terrain, la difficulté est de prévoir la réaction de la flore digestive dans les cas les plus délicats. La seule règle à avoir est de faire preuve de prudence.

  • Automédication pendant la grossesse : enquête auprès de femmes enceintes de la Vienne    - De nucheze Marie-joseph  -  21 mars 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La grossesse correspond à une période de la vie où la femme souffre de symptômes divers, liés directement ou non à son état. Ces symptômes apparaissent principalement au premier trimestre. Le pharmacien a un rôle de soutien et de conseil afin de trouver les médicaments qui seront à la fois rapidement efficaces et qui ne présenteront pas de danger pour le foetus. Toute délivrance sera accompagnée de conseils hygiéno-diététiques, parfois suffisants au rétablissement de la patiente.

    Nous avons réalisé une enquête dans 12 officines de la Vienne afin de déterminer si les femmes utilisent des médicaments en automédication au cours de leur grossesse et pour quelles pathologies elles se soignent. Les données recueillies pourront aider le pharmacien à cibler ces pathologies afin de pouvoir répondre au mieux à une demande provenant d’une femme enceinte. Nous avons également cherché à savoir si la prise du médicament est faite en toute sécurité.

    Nous avons constaté que la majorité des femmes enceintes ont recours à l’automédication et que, dans l’ensemble, elles le font de manière consciencieuse, en s’informant auprès des professionnels de santé avant utilisation d’un médicament. L’allopathie est majoritairement conseillée par les médecins et les sages-femmes alors que ce sont les pharmaciens qui conseillent l’homéopathie. Les compléments alimentaires sont également beaucoup utilisés, sur conseil du médecin généralement, en particulier à la campagne. La phytothérapie et l’aromathérapie, non recommandées dans l’ensemble au cours de la grossesse, ne sont quasiment pas utilisées. Les principales pathologies citées par les patientes sont les céphalées, les infections hivernales et le reflux gastro-oesophagien. Malgré une prise médicamenteuse généralement sécuritaire, on a aussi constaté que les patientes n’informent pas toujours leur pharmacien de leur grossesse lors de l’achat d’un médicament allopathique. Et les femmes rapportent que, de son côté, le pharmacien ne donnerait pas toujours suffisamment de conseils lors de la délivrance d’un médicament. Autre élément qui peut nous interpeller : 40 % des femmes estiment ne pas être correctement informées sur les médicaments et leur risque au cours de leur grossesse.

    Les professionnels de santé, et notamment les pharmaciens, doivent donc être vigilants lors de la prise en charge des pathologies apparaissant au cours de la grossesse. L’équipe officinale a un rôle de conseil majeur lors de la délivrance de médicaments pris en automédication par une femme enceinte.

  • Mise en place de la qualité dans une officine de Charente en vue de la certification ISO 9001 – QMS Pharma    - Quillet Sylvain  -  16 mars 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'objectif principal de toute officine est d'offrir à ses patients la meilleure qualité de soins possible. La qualité d’exercice, l’amélioration des pratiques professionnelles et la conformité aux dispositions applicables à l’officine sont des objectifs permanents pour les pharmaciens et leurs équipes.

    C'est dans ce cadre que nous nous sommes lancés dans la démarche qualité. L’engagement dans une politique de management de la qualité permet d’améliorer durablement la performance et la rentabilité de l’entreprise officinale.

    Cette thèse est le fruit d'un travail d'équipe d'un peu plus d'un an ayant abouti à la certification ISO 9001 – QMS pharma. Afin d'exposer au mieux cette démarche, je commence par apporter certaines définitions, puis après un bref historique sur la qualité en France et plus particulièrement en officine, j'expose la démarche complète de la pharmacie REVEL à Angoulême, de façon chronologique depuis la mise en place de la qualité en son sein avec le suivi de la qualité puis l'obtention de la certification et pour finir la présentation sous forme de QQOQCP de quelques actions de qualité afin d'en évaluer le coût.

    Lorsqu'on s'attache à valider des éléments de qualité à chaque étape de travail, cela rend la charge moins lourde et permet d'éviter de nombreuses erreurs ainsi que des pertes de temps dans le quotidien à l'officine.

    La qualité est au final un travail quotidien qui nous guide dans tous nos actes à l'officine et dont on doit en permanence garder la notion afin d'éviter les erreurs de sous qualité et le coût de sur qualité.

  • Évaluation de la place des pharmaciens d'officine dans le parcours de soins des patients traités par chimiothérapie orale    - Hawkins Coralie  -  06 mars 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Au cours des années à venir, les traitements de chimiothérapie orale seront plus fréquemment utilisés au domicile des patients et par conséquent davantage dispensés dans les officines de ville. Bien que ce mode de traitement facilite la prise en charge en limitant les contraintes d'un traitement anticancéreux administré en milieu hospitalier, ces nouvelles pratiques engendrent un certain nombre de problématiques pour les patients (observance, surveillance et prise en charge des effets indésirables, banalisation du traitement anticancéreux). L'objectif de ce travail était alors d'évaluer la place des pharmaciens d'officine au sein du parcours de soins des patients traités par chimiothérapies orales dans la région Poitou-Charentes. Pour répondre à cette problématique, deux enquêtes parallèles ont été menées auprès des pharmaciens et patients de 50 pharmacies. Les principaux axes évalués chez les patients étaient leurs caractéristiques individuelles de chacun et celles de leur traitement, leur ressenti quant à la délivrance de leur médicament de chimiothérapie orale à l'officine, ainsi que la gestion des effets indésirables. Les caractéristiques des officines, des pharmaciens interrogés et de leur pratique professionnelle ont été évaluées par le biais des questionnaires pharmacien. Par ailleurs le ressenti de ces professionnels et leurs besoins pour améliorer la prise en charge des patients traités par chimiothérapie orale ont également été recensés. Les résultats montrent que les pharmaciens d'officine sont de véritables personnes de confiance aux yeux des patients et représentent la sécurité du médicament. D'autre part, le peu d'échanges patients-pharmaciens concernant le traitement est en lien avec de faibles effectifs de patients traités par chimiothérapies orales. De ce fait, il est apparu pour les professionnels de santé, un manque de connaissances en particulier sur les effets indésirables de ce type de médicaments. Par ailleurs, les pharmaciens d'officine sont très volontaires et expriment pleinement leur désir de se former dans ce domaine. L’accessibilité des pharmaciens d'officine ainsi que leur rôle capital dans la délivrance de conseils, font d'eux un recours précieux pour les patients.

  • L’utilisation des souches animales en homéopathie    - Cornuault Maria  -  24 février 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’homéopathie est une médecine apparue au XVIIIème siècle, mais dont l’origine remonte à bien longtemps puisqu’Hippocrate énonce déjà le principe de similitude dans ses écrits (Corpus Hippocratique). Elle est fondée sur quatre principes fondamentaux (principe de similitude, d’infinitésimalité, d’individualisation et de globalité) afin de traiter le patient dans son ensemble. Le médicament homéopathique est préparé à partir de substances appelées « souches homéopathiques ».

    Le travail de cette thèse est centré sur les souches animales qui sont peu nombreuses par rapport à l’ensemble des monographies existantes (incluant les origines minérales et végétales). Après une description des méthodes de préparation chaque monographie relate la pathogénésie et les indications thérapeutiques de chacune d’elles. La législation des souches animales classe toutes les teintures-mères et les dilutions homéopathiques inférieures à 4 CH au tableau I des substances vénéneuses.

    Enfin, quelques rappels de physiologie conduisent à mettre en évidence que les effets de ces souches animales touchent principalement le système nerveux, à quelques exceptions près.

  • Développement et preuve de concept d'un outil informatique de codage des évènements indésirables survenus dans le contexte des essais cliniques, utilisant la technologie du text mining et une ontologie sémiologique.    - Boisseau Nicolas  -  17 février 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le cahier d’observation est le moyen permettant de collecter les données patient lors d’une étude clinique. Parmi toutes les données saisies par le médecin investigateur se trouvent des champs texte libre présents notamment dans la description des évènements indésirables. Ces champs texte contiennent des concepts médicaux importants qu’il est nécessaire d’analyser pour établir le profil de tolérance du candidat médicament. Pour permettre cette étape d’analyse, il est nécessaire de codifier ces concepts médicaux grâce à un dictionnaire international de référence : Le MedDRA. Cette activité, très partiellement automatisable à ce jour, demande au codeur humain un effort constant pour maintenir homogénéité et cohérence du codage dans la durée, mais également avec les autres codeurs.

    L’objectif de ces travaux a été de programmer un prototype d’outil permettant l’extraction automatique des codes en provenance des descriptions d’évènements indésirables patient. Ce prototype utilise une technologie de text mining open source (Apache lucène) et s’appuie également sur les données issues d’une ontologie sémiologique afin de faciliter l’identification des termes à coder.

    Les performances text mining de l’outil ont été comparées dans un premier temps à une base de données de référence, codée par l’humain, et également avec un outil du marché. Dans ce cadre, nous montrons que nous obtenons des résultats acceptables.

    Dans un second temps nous avons étudié l’effet de l’ontologie sémiologique additionné à celui du text mining via des jeux d’essai ainsi que sur une base de données codée. Les résultats montrent que dans la version actuelle, seule une faible quantité d’évènements indésirables obtient un codage correct mais que des évolutions pourront permettre l’amélioration de ces résultats.

    Ce travail tend vers la conception d’un outil de codage des données médicales offrant rapidité et homogénéité afin d’assister l’humain dans son travail.

  • Prise en charge médicamenteuse de la douleur par voie intrathécale : données de stabilité disponibles pour les médicaments utilisés    - Aumond Julie  -  13 février 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La prise en charge médicamenteuse classique ne suffit pas toujours pour soulager les douleurs intenses. Même si le traitement est bien conduit, certaines douleurs sont rebelles aux antalgiques traditionnels. L’analgésie intrathécale est alors utilisée en dernier recours. Le Centre Régional d’Etude et de Traitement de la Douleur (CRETD) de Poitiers met en place cette technique interventionnelle lors d’échec thérapeutique. Son objectif est d’accroître l’efficacité et la tolérance des antalgiques d’action centrale. L’administration des molécules au plus proche de leur site d’action s’accompagne d’une diminution des doses et donc des effets secondaires. Les indications et les molécules administrées sont énoncées dans les recommandations internationales ; la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR) et la Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) guident également leurs emplois. Des associations médicamenteuses sont régulièrement employées. Cependant, les données de stabilité des molécules ne sont pas disponibles pour toutes les associations. Des études, permettant une administration sécurisée dans les conditions d’utilisation du CRETD de Poitiers, concernant la ropivacaïne et le ziconotide notamment sont absentes.

  • L'influence des odeurs sur le comportement humain    - Paquereau Elise  -  10 février 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'odorat est un sens unique qui demeure plein de mystères. Négligée de notre éducation, l'olfaction est une faculté vitale qui nous met en relation avec notre environnement de manière fusionnelle. Ainsi, notre odorat dirige nombreux de nos comportements.

    Le nez, ce petit miracle de la physiologie humaine ! Toute expérience olfactive naît d'une rencontre olfactive unique. Le traitement de l'information olfactive est un mécanisme neurophysiologique particulier et complexe. Il est lié aux caractéristiques des molécules, des récepteurs et à l'organisation des voies cérébrales. Mais il y a surtout le rôle important d'une structure cérébrale spécifique dans la discrimination fine des odeurs, le bulbe olfactif.

    Le système olfactif est lié avec le système limbique plus étroitement que ne le sont les autres systèmes sensoriels. Chaque odeur nous touche intimement. Ce lien étroit, entre émotions et olfaction, est dû au fait que certaines régions cérébrales, telles que le cortex frontal ou l'amygdale sont à la fois impliqués dans les processus olfactifs et émotionnels. Les odeurs ont un rôle dans l'affectivité et la constitution de la mémoire. Il est donc essentiel de prendre soin et d'entretenir son odorat par des méthodes simples comme l'arrêt du tabac, la curiosité de sentir de nouvelles odeurs ou encore de consommer du zinc.

    L'odorat est si important que les gènes, destinés à la détection des odeurs, représenteraient 1 à 2% de l'ensemble de nos gènes. Longtemps délaissé, le pouvoir attribué aux odeurs constitue un thème intéressant pour les scientifiques. C'est un sens précieux qui pourrait aider au diagnostic de certaines maladies.

    Les soignants sont de plus en plus nombreux à utiliser les odeurs comme outil thérapeutique. Les huiles essentielles sont mises à profit pour traiter l'insomnie, le stress ou l'euphorie par exemple. D'autres odeurs sont mises à disposition dans le cadre des ateliers d'olfactothérapie. Le but est de faciliter l'interaction, l'expression et la communication. Les odeurs ont le pouvoir d'évoquer, de faire ressurgir des souvenirs. Les émotions serviront de support au travail thérapeutique.

    Stimuler ce sens pour modifier les comportements, pour améliorer l'humeur, pour favoriser la relaxation et la productivité ou les performances est devenu fréquent. Mais stimuler ce sens pour ralentir l'évolution de certaines maladies ou troubles est encore peu courant.

    Les odeurs améliorent, guérissent, trahissent et séduisent ...

    L'olfaction offre aux commerces et au marketing une nouvelle possibilité pour toucher notre sensibilité. Par le biais de nombreux objets ou lieux parfumés, les enseignes anticipent le comportement de l'Homme, manipulé. Les perceptions olfactives sont difficilement verbalisables, individuelles mais très évocatrices. Notre nez nous pousse à consommer.

    Malgré des progrès considérables par les scientifiques au cours de ces dernières années, de nouvelles études sont nécessaires pour approfondir ce sujet.

    Notre odorat est peu utilisé mais très sensible. Apprendre à l'utiliser et mieux, c'est peut-être une voie vers des médicaments du futur.

  • Le syndrome de Williams Beuren : données génétiques récentes et perspectives de prise en charge    - Fiot Mikael  -  09 février 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le syndrome de Williams Beuren est une maladie génétique rare due à une microdélétion sur la chromosome 7q11.23. Le nombre important de gènes absents du génome de l’individu donne toute sa complexité à la pathologie. Les recherches actuelles permettent dorénavant de comprendre le rôle de plusieurs gènes et leur implication dans la maladie, et permettent de faire un lien entre l’expression d’un gène et l’apparition d’une anomalie aussi bien sur le plan physique que psychologique.

    Ce syndrome associe des troubles du développement, atteint une grande partie des systèmes de l’organisme et présente un phénotype comportemental tout à fait particulier. Cette association de symptôme requiert une prise en charge multidisciplinaire dans laquelle tous les professionnels de santé doivent collaborer afin de garantir une qualité de vie au patient et à son entourage. Bien que le traitement reste pour le moment symptomatique, les recherches se poursuivent au moyen de modèles animaux en utilisant la thérapie génique afin de palier à un ou plusieurs symptômes mais l’espoir que ce syndrome puisse un jour être guéri reste pour le moment très faible.

    Nous avons ainsi voulu montrer une fois de plus que le pharmacien d’officine pouvait également prendre part au parcours de soins du patient aux côtés d’autres professionnels, comme dans d’autres pathologies, au travers de conseils simples et d’un accompagnement quotidien.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales