Vous êtes ici : Accueil > Formations > DU Art-thérapie

DU Art-thérapie

Les travaux sélectionnés

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
28 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • Art-thérapie par les arts plastiques, étude menée auprès d'enfants présentant des troubles du comportement    - Hamouma Delphine  -  13 décembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'art-thérapie est un outil d'accompagnement par l'Art qui aide à entrer dans un processus d'expression créatrice personnelle menant à un mieux être. L'art et ses différentes techniques, sont mis au service de l'être humain et tournés vers un objectif commun: le soin de la personne.

    Au travers de l'expérience d'un stage au sein d'un Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique, cette étude retrace le suivi de trois enfants ayant développé des troubles du comportement. Leurs troubles se traduisent par des difficultés relationnelles et d'apprentissage, ne leur permettant pas de s’intégrer pleinement dans leur environnement.

    Caractérisés par une expression verbale entravée, une grande agitation motrice et une impulsivité qu'ils peinent à maîtriser, ces enfants développent un manque de confiance et d'estime d'eux-même.

    Ce mémoire tente de mettre en lumière les bienfaits de l'art-thérapie sur l'agitation des enfants présentant des troubles du comportement, ainsi que l'impact du processus créatif sur leur construction identitaire.

  • L’art-thérapie par les arts plastiques, amenés par la peinture, le modelage et l'éveil sensoriel favorise-t-elle au travers du lien social un amélioration de l'estime de soi, nécessaire au bon développement de l'enfant en situation de placement?    - Nadaud Chloë  -  13 décembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Lors de situations de placement, les enfants peuvent montrer des troubles de l’attachement amenant à une certaine distanciation et méfiance dans le lien social-affectif. Ceux-ci se répercutant sur l’estime d’eux-mêmes qui s’affaiblit : d’autant que leur sentiment de sécurité, leur sentiment d’exister au travers du regard de l’autre se trouve effrité par l’absence de repère qu’ils doivent ériger dans le nouveau contexte du placement. Nous avons réalisé un mémoire de recherche dont l’hypothèse de travail est : « L’art-thérapie peut-elle devenir un médiateur pour les plus petits afin de leur permettre d’accéder à une meilleure estime d’eux-même au travers du lien social ». Dans ce mémoire, nous vous faisons part de mon expérience et de ce que l’art-thérapie a apporté aux enfants pris en soin. Dans une approche Montessorienne, nous tentons de permettre aux enfants de s’extérioriser, s’exprimer tout en ne se souciant pas du jugement puisque chaque personne est différente et que l’important est de tracer, construire, se construire… Deux études de cas ont été développées dans cet écrit par le biais de la peinture, du modelage et du sensoriel. Les résultats de cette recherche ont montré une bonne efficacité sur les objectifs visés.

  • Améliorer l'estime de soi d'élèves en classe Unité Localisée d'Inclusion Scolaire école, présentant une déficience intellectuelle, grâce à un dispositif art-thérapeutique en arts plastiques : création de mandala    - Thévenier Véronique  -  23 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Patients et méthode. Les enfants et adolescents présentant ces types de handicap, sont sujets à des difficultés multiples, plus ou moins concomitantes : d'expression, de réflexion, de conceptualisation, de communication et de décision. Ceci les empêche de suivre les cours ordinaires et, de plus, altère leur autonomisation. Scolarisés en ULIS (Unité Locale d'Inclusion Scolaire), ils y suivent des enseignements adaptés et sont inclus en classe ordinaire, dans les disciplines choisies par l'enseignant. Face à la situation de handicap, complexe à vivre, ils peuvent développer un sentiment de dévalorisation, entraînant des troubles de l'estime de soi, et des émotions de type dépressif et anxieux. Notre atelier art-thérapeutique regroupant quatre enfants avaient pour objectifs de favoriser : leur accès à l'autonomie ; l' expression de leurs émotions ; leur motivation ; leur plaisir de créer ; leur geste graphique ; leurs capacités relationnelles : les points fondamentaux pour améliorer l'estime de soi.

    Résultats. Notre suivi leur a permis de développer une meilleure estime d'eux-mêmes et de contacter en eux, la joie. Émotion et cognition étant imbriquées, leurs performances scolaires aussi.

    Conclusion. L'art-thérapie a grandement sa place dans le milieu scolaire spécialisé, au sein de l'équipe paramédicale ; et même dans le milieu ordinaire. Il est temps, en France, qu'une reconnaissance de cette discipline paramédicale soit effective, pour le bien de chacun.

  • Intervention en arts-plastiques au sein d’une Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire en Collège, dans la perspective de favoriser un mieuxêtre, l’expression et la confiance en soi chez les adolescents    - Hamon Amélie  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les dispositifs d’Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire mis en place dans certains établissements scolaires ont pour mission de permettre à des élèves en situation de handicaps, en l’occurrence de troubles cognitifs, de bénéficier d’une scolarisation adaptée en milieu ordinaire, dans une démarche inclusive. Si ces élèves font preuves de ressources importantes en terme d’adaptation, ils n’en demeurent pas moins démunis dans certaines situations du fait de leur handicap, d’autant qu’ils traversent la délicate période d’adolescence majorant bien souvent les difficultés sur les plans relationnel et de l’estime de soi, tout en mettant en exergue les paradoxes et subtilités liés à cette période transitoire. L’art-thérapie par le biais des arts-plastiques est un moyen de favoriser, soutenir l’expression, apprendre à se positionner dans la relation et la prise de décisions, afin que ces élèves vivent l’inclusion de manière plus sereine et facilitée. Deux exemples de prise en soin, deux profils différents mais une problématique commune autour de la communication est présentée dans ce mémoire.

  • Une expérience d'art-thérapie avec atelier terre auprès d'un groupe de femmes en demande d'asile en procédure Dublin : pour un accueil plus digne des demandeurs d'asile    - Labbé Maria  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le travail réalisé au sein d'une structure associative d'accueil de demandeurs d'asile se propose d'observer les effets de l'activité art-thérapeutique avec "atelier terre" auprès d'un groupe de femmes en demande d'asile en procédure Dublin.

    Tout d'abord, le processus de demande d'asile est présenté, et il est mis en évidence que les difficultés rencontrées à l'arrivée par les demandeurs ont un impact sur le plan psychique et sur l'adaptation dans la société d'accueil.

    Après une introduction des tableaux symptomatologiques psychiques perçus ou décrits par les accompagnateurs de ces femmes, l'art-thérapie et son mécanisme d'action sont présentés. Le lieu d'accueil et son fonctionnement, le protocole et son déroulement pendant les trois mois d'intervention sont décrits, ainsi que l'analyse de deux études de cas individuels.

    Enfin, une discussion propose une réflexion sur les différents éléments et enjeux mis en évidence lors de cette expérience.

  • L’Art-Thérapie par les arts plastiques et la musique menée auprès des aidants familiaux d’enfants diabétiques de type 1 suivis dans le programme d’Éducation Thérapeutique Pédiatrique des hôpitaux de Poitiers, Niort et La Rochelle    - Landa Iliana  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce mémoire et basé sur un stage de fin d’études, qui a comme principe de défendre l’approche de l’Art-Thérapie dans le cadre d’une étude : « Educ’ Art-Ped ». Elle a pour objectif principal d’évaluer l’impact de séances individuelles d’Art-Thérapie sur la qualité de vie des aidants, des enfants diabétiques de type 1, et a pour objectifs secondaires d’évaluer l’impact de ces séances sur l’anxiété et l’estime de soi des aidants ainsi que sur la qualité de vie des enfants eux-mêmes. Le stage a permis de mobiliser 6 stagiaires dont une avec un handicap visuel, son témoignage est décrit dans ce mémoire.

    L’efficacité de l’Art-Thérapie a été prouvée lors des études de cas présentées dans ce mémoire. En analysant les premiers résultats des données recueillies, nous avons fait le constat des bienfaits et des améliorations de l’anxiété et de l’estime de soi chez l’aidant familial.

    L’aidant qui trouve son médium artistique de choix, dans un cadre thérapeutique, accompagné par un Art-Thérapeute bienveillant et respectueux, goûte à la « saveur existentielle ». Avec toute la complexité que cela donne de le faire dans son domicile, donc dans un environnement non-contrôlé.

  • Une expérience en art-thérapie par les arts plastiques auprès de personnes âgées victimes d’accidents vasculaires cérébraux fréquentant l’accueil de jour autonome    - Moreau Nathalie  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’accident vasculaire cérébrale est un évènement de santé grave. C’est la troisième cause de mortalité en France. La prise en charge hospitalière de l’accident vasculaire cérébral est un enjeu de santé publique majeur dont l’objectif est de prévenir les récidives. De retour à leur domicile, les malades peuvent bénéficier des services à la personne pour les soins et actes du quotidien selon la perte d’autonomie. En complément, l’accueil de jour propose à ces personnes des activités quotidiennes pour maintenir ou développer leur autonomie et pour conserver du lien social. Cette étude montre l’efficacité de l’accompagnement art-thérapeutique par les arts-plastiques, approche originale et non médicamenteuse proposée en accueil de jour aux usagers victimes d’accident vasculaire cérébral afin d’améliorer la qualité de vie.

  • Un atelier d'Art-Thérapie «Musique, chant, comptines et petites percussions » auprès de mamans migrantes présentant des signes de la dépression due à la situation de l'exil, et de leurs enfants, peut favoriser les interactions précoces mère-enfant    - Robic Valérie  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Au centre de Protection Maternelle Infantile de Lorient, en Bretagne, dans le cadre de la prévention de la distorsion du lien mère-enfant, un atelier d'Art-Thérapie, Musique et Chant, Comptines et petites Percussions est proposé à des parents migrants présentant des signes de la dépression due à la situation douloureuse de l'exil, et à leurs jeunes enfants.

    Comment l'Art-Thérapie peut-elle être bénéfique pour cette population dans ce contexte de soin ? A l'aide d'outils scientifiques, nous allons tenter de le démontrer par l'étude de l'évolution de deux familles au fil de 3 mois de séances.

  • L'art-thérapie et le psycho-trauma : apaiser les traumatismes de l'exil des mineurs non-accompagnés, accueillis au Dispositif d’Accueil des Mineurs Isolés Etrangers de la Vienne, par l’écoute musicale et l’écriture    - Teissier Philippe  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ces dernières années, de nombreux mineurs étrangers ont traversé les frontières de l'Europe illégalement et seuls. Ils sont arrivés, notamment en France, dans des territoires où les institutions ne sont pas préparées à les accueillir. Ils ont fui, pour la plupart, des conditions de vie très difficiles et des traumatismes importants : confrontation à la mort violente de proches, isolement social, travail forcé, errance, peur pour leur vie. L'Aide Sociale à l'Enfance en a confié trente quatre au Dispositif d’Accueil des Mineurs Isolés Etrangers de la Vienne, qui les accueille en appartements autonomes. Une partie d'entre eux connaissent des troubles de Stress Post Traumatique, causes de souffrances psychiques parfois très invalidantes pour la construction de leurs projets d'avenir. Nous y avons proposé des séances d'Art-Thérapie, pour tenter d'apaiser ces symptômes mais aussi donner à ces jeunes gens l'envie d'être accompagnés pour s'occuper de leur mieux être.

  • Restaurer l'estime de soi par le développement de la créativité chez l'adolescent via les médias artistiques plastiques    - Thul-Gaudin Odile  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Nous avons pris en soin trois adolescentes âgées de 16, 17 et 19 ans, scolarisées au lycée professionnel horticole Gaston Chaissac de Niort (79) dans le cadre d'une étude intitulée «Restaurer l'estime de soi par le développement de la créativité chez les adolescents via les médias artistiques plastiques ». Pour mener cette étude il semble important de se doter de concepts nécessaires aux théories de l'identité, de tests scientifiques pour adolescents et aussi de créer des outils d'observation et d'analyse efficaces. L'enjeu est de concevoir un cadre et un dispositif d'atelier d'art-thérapie qui permettent une transformation du sujet accueilli. La prise en soin est d'accompagner les adolescentes dans une relation de confiance qui leur garantit une sécurité et une exclusivité. L'étude a révélé que les ateliers ont été bénéfiques pour les trois adolescentes mais l'efficacité reste relative compte tenu de la petite taille de l'échantillon et la courte durée de l'essai. Il s'agit aujourd'hui de prolonger l'expérience pour améliorer encore et toujours l'expérience humaine de l'art-thérapie.

|< << 1 2 3 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales