Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1751 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 71 à 80
Tri :   Date travaux par page
  • Prévalence de l'anticoagulation orale en prévention des complications emboligènes de la fibrillation atriale, chez les résidents d'EHPAD hospitalisés en médecine gériatrique au CHU de Poitiers de juin 2015 à octobre 2016    - Bourson Margaux  -  24 novembre 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'arythmie cardiaque par fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme le plus fréquent chez le sujet âgé. L'anticoagulation est le traitement préventif des complications emboligènes de cette pathologie, elle est indiquée en fonction de la stratification du risque thromboembolique. Les recommandations de l'European Society of Cardiology (ESC) ont été mises jour en 2016. L'objectif principal de cette étude est de connaître la prévalence de l'anticoagulation orale chez des patients venant d'EHPAD hospitalisés en médecine gériatrique du CHU de Poitiers.

    Méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective unicentrique incluant 238 patients anticoagulés pour une FA ((Anti vitamine K (AVK) ou (Anti oraux directs (AOD)), venant d'EHPAD et hospitalisés dans le service de Médecine Gériatrique du CHU de Poitiers entre le 1er juin 2015 et le 31 octobre 2016.

    Résultats : Notre population présentait un groupe iso resssource (GIR) moyen de 2,3 et une moyenne d'âge de 90,4 ans. Elle était constituée de femme dans 61,3% des cas et la clairance moyenne selon Cockcroft était de 50,4 ml/min. La prévalence de l'anticoagulation orale dans cette population était de 69,6%. Les AVK représentaient 84,9% des prescriptions à l'entrée en hospitalisation contre 15,1% pour les AOD. La fonction rénale et l'âge sont des facteurs influençant la prescription du type d'anticoagulant. Les patients sous AVK sont plus âgés (p=0,049) et présentent une meilleure fonction rénale (p=0,014). Les comorbidités n'influencent pas de façon significative les prescriptions.

    Conclusion : La prévalence de l'anticoagulation orale concernant la FA est un enjeu important dans la prévention des complications thromboemboliques. Notre étude montre que la prévalence de l'anticoagulation préventive de la FA chez les résidents d'EHPAD, âgés et peu autonomes, n'est pas négligeable.

  • Dépistage organisé du cancer colorectal : évaluation d'un programme de dépistage de masse et défis éthiques, revue de la littérature    - Le Bonheur Lakshmipriya  -  24 novembre 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le cancer colorectal est le 3ème en fréquence chez l'homme et le 2ème chez la femme. En France, on estime à environ 42 000 le nombre de décès par an lié à ce cancer. Sa prise en charge à un stade précoce améliorant sensiblement la survie des patients, une stratégie de dépistage a été mise en place depuis 2009 via un test recherchant un saignement occulte dans les selles, l'Hémoccult. Nous négligeons parfois les risques et inconvénients à utiliser un dépistage de masse.

    Objectif : Réalisation d'une revue de la littérature afin d'effectuer une analyse critique, la plus objective possible, des bénéfices et risques inhérents au dépistage organisé du cancer colorectal.

    Méthode : Revue de la littérature réalisée par un lecteur, à partir des données des serveurs Pubmed, Cismef, BSDP, Google Scholar et le Sudoc. Les termes MeSH utilisés ont été : « screening », « colorectal cancer », « interval cancer », « lead-time bias », « length-time bias », « overdiagnosis », « overuse », « treatment », « efficience ». Tri des articles réalisés selon leurs titres et résumés.

    Résultats: La revue a permis d'extraire 71 articles d'intérêt avec : 9 articles pour la revue de l'efficacité du test, 28 articles sur les problématiques éthiques liées au dépistage de masse, 13 articles discutant des biais et difficulté de l'évaluation d'un programme de dépistage, 21 articles sur l'analyse des cancers de l'intervalle.

    Discussion : Le test FOBTg a montré lors d'études randomisées une efficacité sur la réduction de la morbi-mortalité liée au cancer colorectal. Les études de survie comparant les patients dépistés et les non-participants sont à interpréter avec précaution : les effets lead-time et length-time peuvent surestimer l'amélioration de la survie. Le biais d'auto-sélection des sujets participants est inhérent aux stratégies de dépistage et doit également pris en compte : la meilleure santé des malades participants va jouer sur leur survie. Les problématiques éthiques sont marquées par le sur-diagnostic et le sur-traitement d'anomalies qui n'auraient jamais évolué en cancer et ainsi soumettre le patient à des prises en charge et des suivis invasifs inutiles. Le choix éclairé du patient parait indispensable à la réalisation de ces tests, mais pour cela il est important que les praticiens manient les tenants et aboutissants des stratégies de dépistage de masse.

  • Un accompagnement en art-thérapie par les arts plastiques auprès de personnes âgées entrant en Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes et souffrant d'états dépressifs    - Poret Joëlle  -  23 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les personnes âgées sont confrontées à de multiples risques durant la vieillesse. Les capacités physiques et cognitives diminuent, favorisées par des pathologies neurodégénératives . Ces difficultés peuvent provoquer une dépression. On estime que passer 65 ans, la prévalence d’un épisode dépressif majeur est de 2 à 3%. En institution, 10% des personnes âgées semblent présenter des formes dépressives sévères.

    L’entrée en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes fait partie des facteurs de risque du développement d’un syndrome dépressif. Les personnes âgées malades, confrontées à une « solution raisonnable », n’ont pas d’autre choix que d’accepter l’institutionnalisation. L’adaptation est parfois très difficile, engendrant des troubles de l’humeur ou favorisant régression.

    L’accompagnement en art-thérapie peut-il alors entrer dans le projet thérapeutique dès l’entrée en établissement pour personnes âgées dépendantes? Quels en sont les effets ? Quels bénéfices pour les personnes âgées et pour l’équipe pluridisciplinaire ?

  • Améliorer l'estime de soi d'élèves en classe Unité Localisée d'Inclusion Scolaire école, présentant une déficience intellectuelle, grâce à un dispositif art-thérapeutique en arts plastiques : création de mandala    - Thévenier Véronique  -  23 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Patients et méthode. Les enfants et adolescents présentant ces types de handicap, sont sujets à des difficultés multiples, plus ou moins concomitantes : d'expression, de réflexion, de conceptualisation, de communication et de décision. Ceci les empêche de suivre les cours ordinaires et, de plus, altère leur autonomisation. Scolarisés en ULIS (Unité Locale d'Inclusion Scolaire), ils y suivent des enseignements adaptés et sont inclus en classe ordinaire, dans les disciplines choisies par l'enseignant. Face à la situation de handicap, complexe à vivre, ils peuvent développer un sentiment de dévalorisation, entraînant des troubles de l'estime de soi, et des émotions de type dépressif et anxieux. Notre atelier art-thérapeutique regroupant quatre enfants avaient pour objectifs de favoriser : leur accès à l'autonomie ; l' expression de leurs émotions ; leur motivation ; leur plaisir de créer ; leur geste graphique ; leurs capacités relationnelles : les points fondamentaux pour améliorer l'estime de soi.

    Résultats. Notre suivi leur a permis de développer une meilleure estime d'eux-mêmes et de contacter en eux, la joie. Émotion et cognition étant imbriquées, leurs performances scolaires aussi.

    Conclusion. L'art-thérapie a grandement sa place dans le milieu scolaire spécialisé, au sein de l'équipe paramédicale ; et même dans le milieu ordinaire. Il est temps, en France, qu'une reconnaissance de cette discipline paramédicale soit effective, pour le bien de chacun.

  • Intervention en arts-plastiques au sein d’une Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire en Collège, dans la perspective de favoriser un mieuxêtre, l’expression et la confiance en soi chez les adolescents    - Hamon Amélie  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les dispositifs d’Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire mis en place dans certains établissements scolaires ont pour mission de permettre à des élèves en situation de handicaps, en l’occurrence de troubles cognitifs, de bénéficier d’une scolarisation adaptée en milieu ordinaire, dans une démarche inclusive. Si ces élèves font preuves de ressources importantes en terme d’adaptation, ils n’en demeurent pas moins démunis dans certaines situations du fait de leur handicap, d’autant qu’ils traversent la délicate période d’adolescence majorant bien souvent les difficultés sur les plans relationnel et de l’estime de soi, tout en mettant en exergue les paradoxes et subtilités liés à cette période transitoire. L’art-thérapie par le biais des arts-plastiques est un moyen de favoriser, soutenir l’expression, apprendre à se positionner dans la relation et la prise de décisions, afin que ces élèves vivent l’inclusion de manière plus sereine et facilitée. Deux exemples de prise en soin, deux profils différents mais une problématique commune autour de la communication est présentée dans ce mémoire.

  • Une expérience d'art-thérapie avec atelier terre auprès d'un groupe de femmes en demande d'asile en procédure Dublin : pour un accueil plus digne des demandeurs d'asile    - Labbé Maria  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le travail réalisé au sein d'une structure associative d'accueil de demandeurs d'asile se propose d'observer les effets de l'activité art-thérapeutique avec "atelier terre" auprès d'un groupe de femmes en demande d'asile en procédure Dublin.

    Tout d'abord, le processus de demande d'asile est présenté, et il est mis en évidence que les difficultés rencontrées à l'arrivée par les demandeurs ont un impact sur le plan psychique et sur l'adaptation dans la société d'accueil.

    Après une introduction des tableaux symptomatologiques psychiques perçus ou décrits par les accompagnateurs de ces femmes, l'art-thérapie et son mécanisme d'action sont présentés. Le lieu d'accueil et son fonctionnement, le protocole et son déroulement pendant les trois mois d'intervention sont décrits, ainsi que l'analyse de deux études de cas individuels.

    Enfin, une discussion propose une réflexion sur les différents éléments et enjeux mis en évidence lors de cette expérience.

  • L’Art-Thérapie par les arts plastiques et la musique menée auprès des aidants familiaux d’enfants diabétiques de type 1 suivis dans le programme d’Éducation Thérapeutique Pédiatrique des hôpitaux de Poitiers, Niort et La Rochelle    - Landa Iliana  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce mémoire et basé sur un stage de fin d’études, qui a comme principe de défendre l’approche de l’Art-Thérapie dans le cadre d’une étude : « Educ’ Art-Ped ». Elle a pour objectif principal d’évaluer l’impact de séances individuelles d’Art-Thérapie sur la qualité de vie des aidants, des enfants diabétiques de type 1, et a pour objectifs secondaires d’évaluer l’impact de ces séances sur l’anxiété et l’estime de soi des aidants ainsi que sur la qualité de vie des enfants eux-mêmes. Le stage a permis de mobiliser 6 stagiaires dont une avec un handicap visuel, son témoignage est décrit dans ce mémoire.

    L’efficacité de l’Art-Thérapie a été prouvée lors des études de cas présentées dans ce mémoire. En analysant les premiers résultats des données recueillies, nous avons fait le constat des bienfaits et des améliorations de l’anxiété et de l’estime de soi chez l’aidant familial.

    L’aidant qui trouve son médium artistique de choix, dans un cadre thérapeutique, accompagné par un Art-Thérapeute bienveillant et respectueux, goûte à la « saveur existentielle ». Avec toute la complexité que cela donne de le faire dans son domicile, donc dans un environnement non-contrôlé.

  • Une expérience en art-thérapie par les arts plastiques auprès de personnes âgées victimes d’accidents vasculaires cérébraux fréquentant l’accueil de jour autonome    - Moreau Nathalie  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’accident vasculaire cérébrale est un évènement de santé grave. C’est la troisième cause de mortalité en France. La prise en charge hospitalière de l’accident vasculaire cérébral est un enjeu de santé publique majeur dont l’objectif est de prévenir les récidives. De retour à leur domicile, les malades peuvent bénéficier des services à la personne pour les soins et actes du quotidien selon la perte d’autonomie. En complément, l’accueil de jour propose à ces personnes des activités quotidiennes pour maintenir ou développer leur autonomie et pour conserver du lien social. Cette étude montre l’efficacité de l’accompagnement art-thérapeutique par les arts-plastiques, approche originale et non médicamenteuse proposée en accueil de jour aux usagers victimes d’accident vasculaire cérébral afin d’améliorer la qualité de vie.

  • Un atelier d'Art-Thérapie «Musique, chant, comptines et petites percussions » auprès de mamans migrantes présentant des signes de la dépression due à la situation de l'exil, et de leurs enfants, peut favoriser les interactions précoces mère-enfant    - Robic Valérie  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Au centre de Protection Maternelle Infantile de Lorient, en Bretagne, dans le cadre de la prévention de la distorsion du lien mère-enfant, un atelier d'Art-Thérapie, Musique et Chant, Comptines et petites Percussions est proposé à des parents migrants présentant des signes de la dépression due à la situation douloureuse de l'exil, et à leurs jeunes enfants.

    Comment l'Art-Thérapie peut-elle être bénéfique pour cette population dans ce contexte de soin ? A l'aide d'outils scientifiques, nous allons tenter de le démontrer par l'étude de l'évolution de deux familles au fil de 3 mois de séances.

  • L'art-thérapie et le psycho-trauma : apaiser les traumatismes de l'exil des mineurs non-accompagnés, accueillis au Dispositif d’Accueil des Mineurs Isolés Etrangers de la Vienne, par l’écoute musicale et l’écriture    - Teissier Philippe  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ces dernières années, de nombreux mineurs étrangers ont traversé les frontières de l'Europe illégalement et seuls. Ils sont arrivés, notamment en France, dans des territoires où les institutions ne sont pas préparées à les accueillir. Ils ont fui, pour la plupart, des conditions de vie très difficiles et des traumatismes importants : confrontation à la mort violente de proches, isolement social, travail forcé, errance, peur pour leur vie. L'Aide Sociale à l'Enfance en a confié trente quatre au Dispositif d’Accueil des Mineurs Isolés Etrangers de la Vienne, qui les accueille en appartements autonomes. Une partie d'entre eux connaissent des troubles de Stress Post Traumatique, causes de souffrances psychiques parfois très invalidantes pour la construction de leurs projets d'avenir. Nous y avons proposé des séances d'Art-Thérapie, pour tenter d'apaiser ces symptômes mais aussi donner à ces jeunes gens l'envie d'être accompagnés pour s'occuper de leur mieux être.

|< << 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales