Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2985 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 31 à 40
Tri :   Date travaux par page
  • Les box littéraires : un nouveau moyen de diffusion de la lecture    - Sechet Alexandra  -  22 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Parmi les nombreux moyens de diffusion du livre qui existent aujourd'hui, un nouveau concept a fait son apparition il y a moins de 10 ans : les box littéraires. Elles reposent sur un système d’abonnement livrant un ou plusieurs livres au client à son domicile, ainsi que de nombreuses surprises. Son manque d’ancienneté les amène à mettre en place de nombreux systèmes, à la fois pour attirer les clients et les autres acteurs du marché littéraire, mais aussi pour les fidéliser. L’objectif de ce mémoire est de montrer comment les box littéraires, en tant que nouveau concept, s’insèrent sur le marché du livre. La problématique à laquelle nous allons répondre est la suivante : En quoi les box littéraires, qui cherchent à s’insérer comme un nouvel acteur sur le marché littéraire, se présentent-elles comme un nouveau moyen de diffuser la lecture auprès d’un public qu’elles vont fidéliser autour d’une communauté littéraire ? Ce sujet étant encore relativement récent, peu d’études ont été réalisées sur les box, et aucune sur la spécificité des box littéraires. Pour répondre à cette question, je prendrais appui sur des données et des informations collectées lors de mon stage et de mes recherches sur des sites Internet. Après avoir évoqué les concepts qui ont inspiré les box, et retracé leur histoire, puis expliqué leur fonctionnement atypique, je montrerais les avantages qu’elles apportent, à la fois aux autres acteurs du marché littéraire avec qui elles sont partenaires, et aux clients. Pour fidéliser ces derniers, elles mettent en place diverses techniques, néanmoins, l’évolution du marché du livre permet d’émettre des hypothèses sur l’avenir d’un tel concept.

  • L’organisation des lexiques orthographiques : étude chez des élèves de CM2    - Bordage Pauline  -  21 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Dans la littérature sur l’orthographe et la lecture, un débat reste en suspens quant à savoir si la lecture et l’orthographe possèdent des lexiques orthographiques distincts et indépendants ou si elles partagent un seul et même lexique. Les études chez les adultes tendaient à privilégier une organisation en un lexique unique mais des recherches récentes introduisent une nouvelle hypothèse qui vient remettre en question ces résultats : les lexiques seraient séparés mais partageraient certaines informations. De plus, les études se sont principalement intéressées à cette question auprès d’une population adulte. Les données chez les enfants qui sont pourtant en pleine expansion de leur(s) lexique(s) orthographique(s) restent peu nombreuses. Ainsi, l’objectif principal de cette étude était de déterminer si les connaissances orthographiques en lecture et en orthographe étaient stockées dans un lexique orthographique unique ou dans deux lexiques distincts. Des élèves de CM2 ont dû lire et juger l’orthographe de mots qu’ils avaient au préalablement orthographiés lors d’une tâche de dictée. Les résultats montrent que les participants ont pu lire plus précisément et plus rapidement les mots qu’ils sont su écrire contrairement aux mots qu’ils n’ont pas pu écrire lors de la dictée. De plus, ils ont pu distinguer, de façon significative, les mots correctement orthographiés des mots orthographiés avec une erreur pour les mots qu’ils ont su écrire lors de la dictée. Les informations présentes dans le lexique orthographique de sortie sont alors liées aux informations présentes dans le lexique orthographique d’entrée. De ce fait, dans l’ensemble, les résultats de cette étude permettent de soutenir l’hypothèse selon laquelle un lexique orthographique unique sous-tend à la fois la lecture et l’orthographe.

  • Étude de l'efficacité des massages de désensibilisation dans le cadre de difficultés d'allaitement    - Blandin Flore  -  21 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’alimentation tient une place essentielle dans la vie d’un individu, tant d’un point de vue nutritionnel que social. Chez certains sujets, cette alimentation se trouve altérée, on parle de troubles de l’oralité alimentaire. Ces troubles apparaissent chez le jeune enfant, souvent lors de la diversification alimentaire, parfois plus tôt, qu’il soit allaité ou alimenté au biberon. Les répercussions sur le quotidien de l’individu sont alors conséquentes, en particulier chez l’enfant en pleine croissance. Une prise en soins précoce des difficultés d’alimentation est alors primordiale pour permettre à l’enfant de retrouver le plaisir de s’alimenter. Catherine Senez, orthophoniste, a développé un protocole de massages de désensibilisation, basé sur le processus d’habituation et visant à faire régresser les comportements d’évitement. Notre intérêt s’est porté sur l’étude de l’efficacité de ces massages dans la prise en soins des enfants allaités ayant des difficultés alimentaires. Nous avons diffusé, à des mères allaitantes un questionnaire visant à effectuer un état des lieux des difficultés alimentaires de leur enfant et une analyse des massages réalisés et de l’évolution constatée. Les résultats ont montré que 62,5 % des mères ont observé une évolution grâce au protocole de massages et la poursuite de l’allaitement a été possible pour 87,5 % de notre population.

  • Manger-mains : la place de l'orthophoniste auprès des patients avec troubles neurocognitifs majeurs. Revue narrative de la littérature    - Bernardeau Camille  -  21 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Chez les personnes âgées avec TNC majeurs, la problématique alimentaire et de déglutition constitue un enjeu majeur pour la santé. La prise en soin des dysphagies neurogériatriques doit être envisagée globalement, dans un objectif d’amélioration de la qualité de vie. Le manger-mains, en garantissant l’autonomie alimentaire et une stimulation sensorielle renforcée, est un outil intéressant pour la prise en soin orthophonique. Pourtant, les orthophonistes sont peu associés à la mise en place du manger-mains dans les lieux d’accueil pour personnes âgées souffrant de démence. A travers une revue narrative de la littérature, ce mémoire s’est intéressé aux objectifs et indicateurs utilisés pour mesurer l’impact de l’instauration du manger-mains. A l’issue de ce travail, l’hypothèse selon laquelle les orthophonistes sont peu inclus dans ce type de projets en raison d’une vision restreinte des intérêts du manger-mains pour la population cible a été validée. En définitive, pour maximiser le potentiel du manger-mains, son instauration doit faire l’objet d’une concertation plus globale sur le repas.

  • Apports de la médiation équine thérapeutique dans l’accompagnement orthophonique de patients avec un trouble neurocognitif majeur associé à la maladie d’Alzheimer    - Belloir Julie  -  21 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La littérature suggère que la thérapie assistée par les animaux peut améliorer les troubles du comportement associés à la maladie d’Alzheimer. Cependant, les données ne permettent pas de démontrer l’efficacité de cette pratique sur les troubles de la communication. L’objectif de cette étude est d’évaluer les effets de la présence d’un cheval sur la communication et les troubles du comportement de patients avec un trouble neurocognitif majeurs associé à la maladie d’Alzheimer. Les capacités de communication des vingt-et-un sujets ont été évaluées grâce à la GECCO, lors de deux entretiens similaires filmés. Le second entretien s’est effectué en présence d’un cheval. L’influence de ce dernier est mesurée grâce à la fréquence des actes de langage, des actes de langage adéquats, des actes de langage inadéquats et des actes de langage non-verbaux. Les résultats suggèrent une influence qualitative et quantitative de la présence du cheval sur la communication. Malgré des biais méthodologiques, cette étude soulève des réflexions quant à l’intérêt d’un accompagnement orthophonique en partenariat avec un cheval. D’autres études sont nécessaires pour généraliser les résultats obtenus.

  • Etude de la variation de la distribution des erreurs lexicales et morphosyntaxiques au cours du développement chez des sujets neurotypiques du CE2 à la Licence 2    - Braud Celine  -  21 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    De nombreuses recherches se sont attachées à décrire les processus cognitifs sous-jacents au développement du langage écrit chez l'enfant neurotypique. Les études s'accordent à dire que les traitements orthographiques et moteurs se parallélisent progressivement, permettant une diminution des erreurs commises, par l'intermédiaire d'une libération des ressources cognitives. Deux grands types d'erreurs ont été mis en évidence dans la littérature : les erreurs lexicales et morphosyntaxiques. L'objectif de ce travail est d'inscrire la description de ces erreurs dans une perspective "life-span". Nous avons cherché à savoir si la survenue de ces erreurs diminue dans le temps et si les erreurs lexicales sont plus nombreuses que les erreurs morphosyntaxiques. Enfin, nous avons cherché à vérifier si le nombre d'erreurs lexicales diminue plus rapidement que le nombre d'erreurs morphosyntaxiques. L'analyse des bayes factors a été effectuée sur les productions sous dictée des participants de primaire, de collège et de licence. Les résultats indiquent que le nombre d'erreurs diminue dans le temps, avec un palier atteint aux alentours de la 6ème – 5ème. Ces erreurs sont présentes dans les mêmes proportions et leur nombre diminue à la même vitesse.

  • « Si ce n’était qu’une question d’imagination ? » Étude des capacités d’imagerie mentale chez les enfants faibles compreneurs de l’écrit    - Braud Chloe  -  21 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les difficultés de compréhension en lecture sont un enjeu essentiel en orthophonie et elles peuvent avoir plusieurs origines. Il existe un profil d’enfants qui souffrent de troubles de la compréhension malgré des compétences en identification des mots écrits adaptées à leur âge : les faibles compreneurs spécifiques. La compréhension en lecture est un mécanisme complexe, dans lequel l’imagerie mentale joue un rôle primordial. Les difficultés des faibles compreneurs spécifiques ont été largement décrites dans la littérature mais les précédentes études ne se sont pas intéressées aux capacités d’imagerie mentale de ceux-ci. L’objectif de ce mémoire est donc d’étudier cette composante de leur profil. Nous avons émis l’hypothèse d’un déficit d’imagerie mentale chez les faibles compreneurs se manifestant par une absence de l’effet d’incongruence observé chez les enfants bons compreneurs. Pour répondre à notre problématique, un protocole a été mis en place afin de tester les capacités d’imagerie mentale et de détecter un échantillon de faibles compreneurs parmi des enfants scolarisés en classe de CM1 ou CM2. Des profils de bons et mauvais compreneurs ont été identifiés grâce aux résultats des épreuves testant l’identification des mots écrits, le raisonnement non verbal et la compréhension. Une fois les profils de bons et mauvais compreneurs définis, leur taux d’erreurs et leur temps de réponse à l’épreuve d’imagerie mentale ont été analysés. Les résultats ont montré que, quel que soit leur profil, les participants commettaient davantage d’erreurs et étaient plus lents en condition incongruente. Leur profil (bon ou mauvais compreneur) n’avait pas d’impact sur l’effet d’incongruence observé. Ainsi, les capacités d’imagerie mentale des faibles compreneurs semblent préservées, même si ce résultat doit être confirmé par de futures études.

  • Stratégies, performances et contrôle exécutif en lecture à l'adolescence : influence des propriétés de la tâche et du support textuel    - Chatelier Marion  -  21 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La lecture est une activité contextualisée dépendante d’interactions entre le lecteur, le(s) texte(s), la tâche et la situation. Afin de mieux appréhender la lecture lorsqu’elle est initiée par un besoin d’informations précis chez les adolescents (situation finalisée), l’objectif de ce travail était d’évaluer l’influence de propriétés de tâche sur les stratégies de lecture, les performances en compréhension et le degré de sollicitation des fonctions exécutives. La disponibilité de(s) texte(s) pour répondre aux questions, le type de questions (bas vs haut niveau) et le type de supports textuels (unique vs multiples) ont été manipulés au travers de tests de compréhension passés par 64 collégiens de quatrième. L’actualisation en mémoire de travail et l’inhibition ont été évaluées. La disponibilité du support induit une stratégie de lecture sélective (lecture parcellaire du texte à la recherche d’informations) différant de la lecture intégrale enregistrée en l’absence du/des textes et répondant à un but générique de compréhension. Pouvoir utiliser le(s) texte(s) pour répondre aux questions améliore les performances aux tests de compréhension uniquement pour les questions de bas niveau. Ces dernières sont mieux réussies que les questions de haut niveau et mieux réussies sur textes uniques comparés aux textes multiples. A contrario, les performances aux questions de haut niveau ne sont influencées ni par la disponibilité du support ni par sa complexité. Ces résultats pourraient traduire des difficultés d’intégration chez les adolescents comme un manque d’ajustement (méta)cognitif à la tâche. D’un point de vue exécutif, la lecture sélective sollicite plus l’actualisation en mémoire de travail que la lecture intégrale démontrant que lire en situation finalisée est une activité stratégique et adaptative. Cette étude confirme la dimension contextuelle inhérente à toute évaluation de la compréhension et ouvre de nouvelles perspectives de recherche concernant le lien entre stratégies, performances et contrôle exécutif en situation finalisée.

  • Cannabis : actualités et étude du profil des consommations chez des sujets participant à des événements festifs d’après les données de l’observatoire OCTOPUS 2017-2018    - Chaaban Sarah  -  21 juin 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le cannabis est une plante qui renferme des cannabinoïdes, les plus connus étant le tétrahydrocannabinol et le cannabidiol. Longtemps diabolisé, sa réputation sulfureuse est liée à ses propriétés psychoactives propices à un usage récréatif. Toutefois, depuis une vingtaine d’années, le potentiel thérapeutique des cannabinoïdes dans de nombreux processus pathologiques suscite un vif intérêt au sein de la communauté scientifique.

    L’objectif de cette thèse était de dresser un bilan des actualités en lien avec le cannabis. Elle visait également à décrire et caractériser le profil des consommateurs de cannabis en milieu festif. A cette fin, une étude ancillaire réalisée à partir des données de l’observatoire OCTOPUS 2017-2018 a été conduite. La population d’étude était constituée par des sujets participant à des festivals se déroulant en Loire-Atlantique entre juillet 2017 à juillet 2018.

    En France, le cannabis ponctue régulièrement l’actualité. D’une part, l’expérimentation du « Cannabis à visée thérapeutique » a officiellement débuté fin mars 2021. D’autre part, de récents travaux parlementaires prônent désormais un assouplissement de la législation encadrant le cannabis et le développement de la filière « chanvre bien-être ». Ces évolutions pourraient être les prémices de profonds changements.

    Concernant le profil des consommations de cannabis en milieu festif, les résultats de l’étude montrent que parmi les 383 sujets inclus dans notre étude, près de 77 % étaient des consommateurs actuels de cannabis. Le tabagisme (p < 0,0001), l’âge entre 18 et 24 ans (p = 0,009), le statut d’étudiant (p = 0,025) et la vie en collectivité (p = 0,040) étaient des facteurs significativement associés au fait d’être consommateur de cannabis. Le cannabis représentait près d’un quart des consommations de substances psychoactives. En général, ces consommations de cannabis avaient lieu dans un contexte non festif (70 %), sous forme d’herbe (63,2 %) et quotidiennement (50,4 %). Parmi les usagers réguliers de cannabis, près de 63 % étaient problématiques. De ce fait, la présence d’équipes de RdR au cours d’événements festifs, est essentielle pour limiter les risques sanitaires, psychologiques et sociaux consécutifs à la consommation de cannabis. En complément, il apparaît nécessaire de déployer les actions de RdR en dehors des contextes festifs afin de cibler plus largement les usagers de cannabis.

  • ProVoc : effets d'un entraînement à la profondeur du vocabulaire sur la compréhension de texte dans une population d'enfants présentant un trouble développemental du langage    - Cochin Guillaume  -  21 juin 2021

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La compréhension de texte repose sur la construction d’un modèle mental cohérent via des processus cognitifs de haut et de bas niveau. Le vocabulaire semble jouer un rôle prépondérant dans l’activité de compréhension, des travaux récents ayant montré un lien spécifique entre la profondeur du vocabulaire et la compréhension inférentielle. L’objectif de cette étude était de mesurer les effets d’un entraînement à la profondeur du vocabulaire (ProVoc), sur les capacités de compréhension de texte d’enfants présentant un trouble développemental du langage (TDL). Les enfants étaient scolarisés en école élémentaire et accueillis au sein d’un dispositif ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire). Notre hypothèse de travail supposait une amélioration des performances des élèves au niveau des mesures de profondeur du vocabulaire et de compréhension de texte, suite à la période d’entraînement. Un paradigme pré-test / entraînement / post-test a été réalisé pour valider expérimentalement notre étude. En l’absence de groupe contrôle, les performances des élèves après entraînement ont été comparées à une période de ligne de base. Les résultats obtenus ne permettent pas de conclure à un effet bénéfique de l’entraînement à la profondeur du vocabulaire sur les performances du groupe. Une analyse des réussites individuelles pointe cependant le rôle des compétences langagières de départ des élèves dans la réussite relative des épreuves proposées. En raison de la population spécifique d’enfants TDL ayant participé à l’étude, l’entraînement à la profondeur du vocabulaire apparaît pertinent mais nécessiterait quelques adaptations pour montrer ses effets.

|< << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales