Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1352 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 31 à 40
Tri :   Date travaux par page
  • Le médecin généraliste, un recours pour les mères en cas de difficultés au cours de leur allaitement maternel ? : enquête prospective auprès de 105 mères ayant accouché à la maternité du centre hospitalier de Châtellerault en Vienne durant les six premières semaines de leur allaitement    - Giraud Rachel  -  03 novembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Alors que l'allaitement maternel est un des enjeux actuels de santé publique, les mères ayant fait ce choix rencontrent de nombreuses difficultés les menant parfois au sevrage. Le besoin de soutien pour cet acte naturel reste quasi systématique. Le but de cette étude était de déterminer si les mères consultaient leur médecin généraliste à l'occasion de difficultés liées à leur allaitement maternel, et d'établir, le cas échéant, les freins à cette consultation.

    Nous avons réalisé une étude descriptive observationnelle à la maternité du centre hospitalier de Châtellerault en Vienne, via deux questionnaires adressés aux femmes ayant choisi d'allaiter leur(s) bébé(s). Le premier (auto-questionnaire) était rempli lors du séjour à la maternité et le second, au cours d'un entretien téléphonique à six semaines de vie du (des) nouveau-né(s). 105 mères ont participé à cette enquête. La plupart de ces femmes ont recherché de l'aide (88%) pour l'allaitement maternel dont un tiers auprès du médecin généraliste, alors même que ce dernier a été consulté par 82% des dyades au cours de l'enquête. Le sentiment de manque de formation ou de disponibilité du médecin généraliste restreint les mères à le consulter dans ce contexte. D'autant plus que d'autres types de professionnels sont estimés plus compétents que lui. Son recours est favorisé par l'existence d'échange(s) sur le sujet avec la mère au cours de sa grossesse, le positionnement du médecin comme professionnel ressource potentiel auprès de la mère, la sensation d'être "bien connue" de son médecin traitant ou encore le fait que le suivi de l'enfant soit effectué par ce dernier.

    Le médecin généraliste voit en consultation la plus grande partie des femmes qui allaitent leur(s) nouveau-né(s) mais n'est pas toujours sollicité lorsque ces mères ont besoin. Au cœur de la santé des familles, le médecin généraliste doit donc s'attacher à repérer d'éventuelles difficultés afin d'apporter son soutien, ou bien adresser ces femmes à des intervenants qualifiés si son manque de formation ou de temps le nécessite.

  • Effet des anti-inflammatoires non stéroïdiens dans la prévention et le traitement des cancers colorectaux : mécanismes d’action et applications en clinique    - Paraiso Ines  -  02 novembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments très couramment utilisés pour leurs propriétés analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires. Certaines de ces molécules possèdent également des propriétés anti-thrombotiques bénéfiques dans la prévention secondaire de risques cardiovasculaires et des propriétés anticancéreuses. De nombreuses études expérimentales, épidémiologiques et cliniques suggèrent que les AINS, en particulier les inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase-2 (COX-2), sont prometteurs en tant qu’agents anticancéreux. Ils ont démontré expérimentalement le potentiel de stimuler l'apoptose et d’inhiber l'angiogenèse et contribuent ainsi à supprimer la transformation maligne et la croissance tumorale. En outre, des études épidémiologiques ont montré que l'utilisation à long terme des AINS est associée à un risque plus faible de cancer colorectal et, dans une certaine mesure, d'autres cancers, d’où l’examen de leur utilisation en tant qu’agents chimioprophylactiques. La reconnaissance de leur efficacité est une étape importante vers l’obtention de leur validation par les organismes de santé et leur utilisation en clinique. De véritables protocoles de prise en charge devront être mis en place et plusieurs paramètres tels que le réglage de la dose, la durée de traitement, l’utilisation en co-thérapie et les critères de sélection des candidats restent à étudier.

  • Enseignement de l'éthique : état des lieux dans les facultés de médecine françaises et satisfaction des étudiants de la Faculté de Médecine de Poitiers    - Correc Manon  -  02 novembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : De nos jours, la complexification de l'exercice médical rend la capacité à élaborer un point de vue distancié indispensable. L'éthique clinique, comme réflexion argumentée en vue du bien agir dans une situation particulière, est devenue une compétence professionnelle à acquérir pour l'étudiant en formation. Notre étude a cherché à faire l'état des lieux de cet enseignement en 2016, dans la formation initiale des études médicales (hors PACES), et à évaluer le niveau de satisfaction des étudiants vis-à-vis de celui proposé à la Faculté de médecine de Poitiers.

    Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une étude quantitative, type enquête de cohorte, à l'aide de deux questionnaires : un premier adressé aux responsables pédagogiques des facultés de médecine françaises et un deuxième adressé aux étudiants du 1er et 2nd cycle (hors PACES) de la Faculté de Médecine de Poitiers. Parallèlement, une étude qualitative a été réalisée auprès de ces étudiants, à l'aide de questions à réponses ouvertes comprises dans le questionnaire, en recueillant leurs avis sur les points forts et les points faibles de l'enseignement dispensé au sein de leur faculté.

    Résultats : 32 facultés sur 35 inclues ont participé à l'étude. 30 d'entre elles disposent d'un enseignement d'éthique identifié dispensé aux étudiants de DFGSM2 à DFASM3. 47% dispensent un enseignement entièrement obligatoire, 33% un enseignement obligatoire et optionnel, 20% un enseignement uniquement optionnel. 13% dispensent un enseignement continu de la 2ème à la 6ème année. Concernant les étudiants, 31% de la population cible ont répondu au questionnaire. 99% des étudiants considèrent qu'il est important de se former à l'éthique pour leur futur métier. Plus de la majorité estiment que la formation proposée ne permet pas d'améliorer leur capacité à élaborer un jugement éthique. Les points forts mis en valeur sont l'enseignement dispensé en PACES, l'UE bioéthique optionnelle dont les cafés éthiques, la qualité des enseignants et la richesse des cours. Les points faibles relevés sont l'absence de continuité de l'enseignement après la PACES avec une sensation d'abandon de l'éthique dans les années supérieures, un volume horaire insuffisant, des méthodes pédagogiques trop théoriques et magistrales et l'absence de mise en pratique.

    Discussion : L'enseignement de l'éthique s'est considérablement étoffé ces dernières années dans les facultés de médecine françaises. Cependant cette étude, appuyée par la littérature, démontre l'absolue nécessité de poursuivre son développement en incorporant cette discipline au sein du tronc commun obligatoire dans toutes les années du cursus initial. De plus, sa nature singulière impose un changement de paradigme d'apprentissage : développer des approches plus interactives en petits groupes, centrées sur le dialogue et les expériences vécues associées à un enseignement pratique lors des stages permettrait une contextualisation et l'acquisition d'une réelle compétence à la réflexion éthique en situation clinique réelle.

  • Curiethérapie focale de rattrapage à haut débit de dose après échec d'une irradiation première d'un cancer de prostate localisé    - Didas Ossama  -  28 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectifs : Nous rapportons les résultats carcinologiques et de la tolérance d'une curiethérapie de rattrapage à haut débit de dose (HDR) oligofractionnée après échec d'une irradiation première d'un cancer de prostate localisé.

    Matériels et méthodes : Depuis septembre 2012, une curiethérapie partielle à haut débit de dose est proposée comme alternative thérapeutique optionnelle au traitement standard par hormonothérapie pour les patients ayant une espérance de vie de plus de 5 ans sur proposition de la réunion pluridisciplinaire en urologie. Un bilan d'extension par IRM pelvienne multi-paramétrique et TEP 18F-choline permettait de sélectionner les patients en récidive locale. Une cartographie biopsique trans-périnéale avec ciblage sur l'index tumoral défini par fusion en temps réel per opératoire de l'IRM et du TEP était réalisée afin d'identifier la topographie intraprostatique de la récidive locale. La curiethérapie de prostate focale ou subtotale délivrait deux fractions de 10 Gy en une implantation.

    Résultats : 29 patients sont inclus. Le suivi moyen est de 20 mois. Les survies sans récidive biochimique et sans métastase à 24 mois sont respectivement de 65 % et 86,5 %. Les toxicités génito-urinaires aigues de grade 1, 2, 3 sont respectivement de 51,8% (15), 17,2% (5) et 3,5% (1) sur cette période d'évaluation. Les toxicités génito-urinaires chroniques de grade 1, et 2 sont respectivement de 0% et 20,7%. Un patient a présenté une incontinence urinaire de grade 3. Les toxicités gastro-intestinales aigues de grade 0, 1, 2, sont respectivement de 75,8%, 10,4% (3) et 10,4% (3) sur cette période d'évaluation. 79,3% des patients n'ont pas présenté de complications digestives.

    Conclusions : Cette étude suggère que la curiethérapie HDR oligofractionnée de rattrapage est un traitement bien toléré et permet un contrôle biologique à moyen terme. Cette étude a permis la mise en place d'une nouvelle approche multimodale focale intégrant la topographie biopsique de la tumeur à la définition de l'index tumoral par IRM multiparamétrique et TEP choline durant une curiethérapie HDR en temps réel. Ce traitement de rattrapage permet une adaptation du volume traité à la topographie de la récidive intra et extra prostatique. Ces résultats doivent être confirmés sur une série plus importante pour mesurer les effets secondaires tardifs et mieux définir la population éligible.

  • Liens entre les styles d'attachement et les motivations à consommer chez les patients alcoolo-dépendants    - Cocoyer Dimitri  -  28 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Compte tenu de sa prévalence et des conséquences graves qu'elle peut provoquer, l'alcoolo-dépendance constitue un enjeu majeur de santé publique. Plusieurs études ont montré des liens significatifs entre les troubles de l'usage liés à l'alcool et les styles d'attachement insécure. Les patients insécures tenteraient de réguler leurs émotions par une consommation d'alcool à visée auto-thérapeutique. L'objectif principal de cette étude est de montrer que les patients présentant des troubles liés à l'usage de l'alcool et un attachement insécure ont des motivations différentes à consommer de l'alcool par rapport aux patients présentant des troubles liés à l'usage de l'alcool avec un attachement sécure.

    Nous avons réalisé une étude épidémiologique transversale analytique multicentrique dans le département de la Vienne, par le biais de plusieurs auto-questionnaires chez 78 patients hospitalisés des troubles liés à l'usage de l'alcool. L'objectif principal était évalué à partir trois auto-questionnaires : Relationship Questionnaire, Attachement Adult Scale et Drinking Motives Questionnaire Revised. Nous avons effectué des analyses de régression linéaire, logistique et univariée.

    Au niveau des résultats, concernant l'approche catégorielle de l'attachement, on retrouvait un lien extrêmement significatif (p<0,001) entre les patients présentant des troubles liés à l'usage de l'alcool avec un style d'attachement insécure et la motivation à consommer pour le coping des émotions négatives. Concernant l'approche dimensionnelle de l'attachement, on observait des associations très significatives (p<0,01) entre l'anxiété d'être abandonné et, les motivations à consommer pour le coping des émotions négatives et à visée socialisante. La dimension anxiété d'être abandonné était liée significativement (p<0,05) à la motivation à consommer pour l'augmentation des sensations. Le coping des émotions négatives était liée extrêmement significativement (p<0,001) à la dimension capacité à avoir confiance en autrui et significativement (p<0,05) à la dimension évitement. Ces résultats confirment l'hypothèse de motivations différentes de consommation chez les patients insécures et suggèrent l'importance d'une recherche préalable de ce facteur de vulnérabilité par toutes les équipes qui prennent en charge les patients présentant des troubles liés à l'usage de l'alcool afin de mettre en place une prise en charge spécifique.

  • Responsabilité sociale de la faculté de médecine de Poitiers : le ressenti des spécialistes libéraux de la Vienne    - Prato Laëtitia  -  27 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le concept de responsabilité sociale des facultés de médecine est un concept en plein essor au sein de la faculté de médecine de Poitiers. Des travaux de recherche sont engagés pour participer au projet francophone Recherche-Action Responsabilité Sociale. Une Conférence de Consensus Mondiale sur le sujet a établit dix axes stratégiques à suivre pour rendre une faculté de médecine socialement responsable. La responsabilité sociale des facultés de médecine s'appuie sur quatre valeurs fondamentales de pertinence, d'équité, d'efficience et de qualité. L'objectif de cette étude est d'évaluer le ressenti des médecins spécialistes libéraux de la Vienne concernant la responsabilité sociale de la faculté de médecine de Poitiers.

    Méthodologie : Il s'agit d'une étude qualitative basée sur des entretiens individuels semi-directifs à partir d'un questionnaire élaboré selon cinq des dix axes du Consensus Mondial.

    Résultats : La faculté de médecine de Poitiers dispense une formation médicale de qualité aux étudiants en médecine concernant l'enseignement de la pathologie. Les champs annexes de compétence ne sont pas assez développés selon les interviewés, à savoir les compétences humaines, relationnelles, psychologiques et de communication entourant l'exercice de la médecine. De plus, la manière dont s'intègre la médecine libérale dans le système de soin français au niveau social, économique, ou encore juridique n'est pas enseignée ce qui est dommageable. L'ouverture de la filière de médecine générale aux stages ambulatoires est connue des différents médecins interrogés et jugée comme une avancée médicale.

    Discussion : Les projets menés dans le cadre de la Recherche-Action Responsabilité-Sociale engagent la faculté de médecine de Poitiers en Responsabilité Sociale dans le domaine de la recherche. Dans le domaine de la pédagogie, la faculté de médecine de Poitiers s'est engagée dans le cadre des enseignements dispensés aux médecins généralistes, mais pas des médecins spécialistes. Le but secondaire de ces études qualitatives est de faire émerger un certain nombre de normes et d'indicateurs, indiquant le degré de responsabilité sociale des facultés de médecine.

  • Mesure de la qualité de vie de l'aidant principal des patients en cours de chimiothérapie pour une pathologie cancéreuse : étude de 132 dyades patient/aidant dans le service d'oncologie du centre hospitalier de La Rochelle    - Roy Martin  -  26 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Grâce aux progrès de la médecine en matière d'oncologie, nous avons aujourd'hui une survie plus longue et une tendance croissante à un traitement ambulatoire. Cette situation fait des aidants naturels un élément des plus importants dans la gestion des soins et le soutien des patients. Un impact négatif sur l'aidant peut aboutir à une dégradation de sa santé physique et morale. Nous avons donc réalisé une étude pour évaluer la qualité de vie de l'aidant principal des patients adultes en cours de chimiothérapie. Secondairement, nous nous sommes intéressés aux facteurs influençant la qualité de vie de l'aidant.

    Matériel et méthode : Nous avons mené une étude transversale, descriptive et analytique, dans le service d'oncologie médicale du centre hospitalier de La Rochelle. Nous avons distribué 200 questionnaires aux aidants principaux de patients venant recevoir une chimiothérapie. Le critère de jugement principal était le pourcentage de diminution de qualité de vie de l'aidant principal. Le critère de jugement secondaire était la corrélation éventuelle entre la diminution de la qualité de vie de l'aidant, le profil du malade et celui de l'aidant.

    Résultats : Nous avons pu étudier 132 questionnaires. Le score moyen de qualité de vie était de 70,8 soit une perte de 29,2 points. La plupart des aidants avaient une qualité de vie diminuée essentiellement par les trois critères suivants : absence d'aide professionnelle à domicile, angoisse pour l'avenir et retentissement sur la santé. Les facteurs influençant significativement l'altération de la qualité de vie des aidants étaient l'existence d'une prise en charge chirurgicale de la pathologie cancéreuse (p = 0,046) et la présence de difficultés personnelles indépendamment du cancer de leur proche (p < 0,0001). Les aidants qui aidaient le plus fréquemment nos patients avaient significativement une qualité de vie diminuée (p = 0,019).

    Conclusion : Nous observons une altération considérable de la qualité de vie des aidants principaux de nos patients en cours de chimiothérapie. Les facteurs favorisants cette altération de leur qualité de vie n'étaient ni liés au patient ni à sa pathologie que ce soit en termes de stade ou de durée d'évolution du cancer. Nous en déduisons qu'il est nécessaire d'identifier dès le début de la prise en charge, les difficultés préexistantes des aidants indépendamment du patient. Les types de soutien à mettre en place restent à définir.

  • Obstacles et solutions à la réalisation de l'éducation thérapeutique en médecine générale dans le cadre du diabète de type 2 du côté du médecin généraliste    - Payet Bruno  -  26 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'objectif était de faire une synthèse des études portant sur l'efficacité de l'ETP en ambulatoire, les obstacles et solutions à la réalisation de l'ETP chez les patients diabétiques de type 2 du point de vue du médecin généraliste.

    Méthodes : Une revue de la littérature avec des articles abordant l'ETP pour une population atteinte de diabète de type 2, du point de vue du médecin généraliste e, et plus publiés entre 2007 et 2015 a été réalisée.

    Résultats : Cinquante-huit articles ont été inclus. L'efficacité de l'ETP était traitée dans 62% des articles, montrant une amélioration de la qualité de vie du patient. Les obstacles ont été abordés par 67% des études dont 38% évoquaient le problème du temps, 33% signalaient le manque de formation, 18% citaient la barrière culturelle et 13% abordaient les charges administratives. Concernant les solutions, 70% signalaient la nécessité d'une bonne coordination des soins, 10% proposaient des solutions à la formation des médecins, 6% évoquaient l'idée d'une consultation dédiée à l'ETP, 7% abordaient la notion d'une rémunération spécifique et des subventions et 3% expérimentaient le principe de clinique transculturelle.

    Conclusion : Les idées prédominantes étaient la mise en place d'une consultation dédiée à l'ETP avec une rémunération spécifique et la nécessité d'une prise en charge pluridisciplinaire. Redéfinir les modalités de réalisation de l'ETP en ambulatoire s'avère ainsi nécessaire.

  • Méthodologie de conception d'un cours sous le module Opale    - Hertzog Antoine  -  26 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le domaine de la santé est en perpétuelle évolution grâce aux avancées scientifiques et à la mise au point de nouveaux médicaments, matériels et protocoles de soin. Cette évolution conduit les professionnels de santé à mettre constamment les connaissances acquises lors de leur formation initiale à jour.

    Pour inscrire cette démarche dans un processus encadré, les pouvoirs publics en collaboration avec les acteurs de santé ont définis les dispositions légales permettant de déterminer les obligations des professionnels de santé dans le domaine du Développement Professionnel Continu. Ces dispositions touchent maintenant tous les acteurs de santé (médicaux, pharmaceutiques et para-médicaux) et les organismes qui sont habilités à pourvoir ces formations sont soumis à une législation stricte qui garantit la qualité de leur enseignement.

    Deux types de formation sont distinguables. Les formations présentielles qui ont déjà démontré toutes leurs qualités depuis les débuts de l'enseignement et les formations à distance dont la pratique est rendue possible par les avancées technologiques de ces deux dernières décennies. De nombreux outils existent déjà pour permettre la création de cours à distance par des professionnels du domaine informatique.

    Les chercheurs de l'Université de Compiègne ont choisi de mettre au point un logiciel plus simple d'accès, plus ergonomique afin d'offrir aux enseignants du domaine supérieur un outil de création de contenu plus aisé à prendre en main baptisé Scenari pour « Système de conception de Chaînes Éditoriales pour des contenus Numériques, Adaptables, Réutilisables et Interactifs ».

    Le logiciel Opale (OPen Academic LEarning) est une chaîne éditoriale conçue avec Scenari qui permet la création de contenu multimédias et multi plates-formes. Les chaînes éditoriales comme Opale sont conçues pour produire simultanément, à partir d'un travail unique, trois formats de présentation du contenu : un format diaporama, un format textuel et un format web (aux normes html ou SCORM).

    Le présent document a pour but d'illustrer les fonctions d'Opale qui pourraient présenter un intérêt pour les enseignants notamment du domaine des sciences pharmaceutiques et de mettre en avant les avantages que ce logiciel apporte dans le cadre de la formation à distance comme dans la formation présentielle.

    Pour mettre en exergue les particularités d'Opale un cours à destination des pharmaciens d'officine a été conçu en choisissant pour thème le fentanyl en raison du grand nombre de formes galéniques disponibles, de leurs particularités et de leur place dans la stratégie thérapeutique de la prise en charge des accès paroxystiques douloureux du patient cancéreux. L'objectif visé est de fournir aux pharmaciens suffisamment d'outils pour assurer l'éducation thérapeutique de leurs patients vis à vis de ces nouvelles formes ce qui s'inscrit dans une démarche de réduction des risques.

  • Qu'attendent les patients d'une consultation de médecine générale ? : analyse à partir d'un échantillon de 30 patients en Charente-Maritime    - Dezeix Laure  -  26 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Dans la littérature médicale, une relation médecin-patient de qualité est définie par une attitude empathique et un style de consultation centré sur le patient. L'objectif de cette étude était d'explorer les attentes des patients sur la conduite d'une consultation de qualité en médecine générale, puis de comparer ces attentes avec les critères de qualité de la relation médecin-patient tels qu'ils sont définis dans la littérature.

    Matériel et méthode : Cette étude descriptive observationnelle transversale a été réalisée dans un cabinet médical de groupe en Charente-Maritime. Trente patients venus consulter leur médecin ont répondu à un questionnaire auto-administré en présence de l'enquêteur.

    Résultats : Lors d'une consultation de médecine générale, les patients attendaient en priorité de l'écoute. Le respect du secret médical était considéré comme très important, tout comme le fait que le médecin réponde aux questions, donne des explications et qu'il comprenne les attentes du patient. D'autres critères de la relation médecin-patient étaient peu importants pour les patients : discuter avec le patient des traitements dont il a entendu parler, lui demander son avis, prendre en compte ses émotions et s'intéresser à sa vie dans son ensemble. Parmi les critères absents de la définition d'une relation médecin-patient de qualité, les patients accordaient de l'importance uniquement à la ponctualité du médecin et à la rédaction d'une ordonnance. La disponibilité du médecin et l'organisation des soins n'avaient qu'une importance secondaire pour les patients.

    Conclusion : Au terme de notre étude, nous pouvons constater de nombreuses concordances entre les attentes des patients et les critères de qualité de la relation médecin-patient tels qu'ils sont définis dans la littérature. Malgré tout, plusieurs questions mériteraient d'être approfondies, notamment l'influence du motif de consultation sur les attentes des patients. Il pourrait être aussi utile de comprendre pourquoi les patients accordent peu d'importance au fait de pouvoir discuter avec le médecin des traitements dont ils ont entendu parler.

|< << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales