Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2706 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • Prévenir le Spina Bifida par la supplémentation en acide folique : le rôle des professionnels de santé    - Gorce Marion  -  13 novembre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Au cours de la grossesse, les besoins maternels augmentent inévitablement. Pour de nombreux nutriments et vitamines l’alimentation seule ne permet pas de couvrir ces besoins. Certaines carences peuvent alors avoir de graves conséquences pour le foetus et en particulier celle en acide folique. C’est pour cela qu’un apport supplémentaire en acide folique est recommandé, dès le désir de grossesse, plus précisément 4 semaines avant la conception, et jusqu’à 8 semaines après celle-ci, dans le but d’éviter la survenue de malformations comme le Spina Bifida. La prise 4 semaines avant la conception s’explique par le fait que le tube neural commence sa fermeture au 21ème jour de la grossesse donc relativement tôt, et que si le tube neural ne se ferme pas, cela aboutit au Spina Bifida.

    L’étiologie d’une carence en folates reste à ce jour imprécise mais on sait aujourd’hui que certains médicaments antiépileptiques comme l’acide valproïque sont tératogènes et peuvent donc induire des malformations. Des études ont aussi pu démontrer une composante génétique du Spina Bifida notamment une diminution de la protéine GRLH3, qui serait responsable d’anomalies de fermeture du tube neural.

    Comme on le comprend aisément, la prévention du Spina Bifida passe principalement par les différents professionnels de santé, qui, à leur échelle et grâce à leurs notions sur les différentes pathologies engendrées par une carence en acide folique, sont les mieux placés pour conseiller et informer les femmes en âge de procréer sur les bénéfices de la supplémentation en acide folique.

  • L’influence de l’alimentation sur le syndrome de l’intestin irritable    - Jucquois Chloe  -  12 novembre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le SII est une pathologie qui est de plus en plus reconnue et de plus en plus présente dans notre société actuelle. Malgré des difficultés de diagnostic et de prise en charge, de nouvelles approches et de nouveaux traitements permettent d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec ce syndrome. Il s’agit d’une pathologie multifactorielle, pour laquelle il est difficile de définir des causes. En effet, un certain nombre de facteurs entrent en ligne de compte, notamment des facteurs physiologiques, comme des troubles de la motricité, de la perméabilité, ou de la flore intestinales. De plus, d’autres facteurs peuvent jouer un rôle dans la survenue de ce syndrome, notamment des causes psychologiques et hormonales (comme le stress et les hormones sexuelles), mais également l’environnement, avec l’alimentation ou les perturbateurs endocriniens.

    Le traitement de première intention, l’alimentation, est particulièrement facile à mettre en place, lorsque l’on sait quels aliments favorisent les symptômes, ou lesquels permettent d’éviter les diarrhées ou la constipation. De plus, des médicaments ainsi que des approches non médicamenteuses peuvent s’ajouter à cette modification de l’alimentation, afin d’améliorer de façon plus importante la qualité de vie des patients, notamment la relaxation ou l’hypnothérapie qui permettent d’agir sur le stress.

  • Prise en charge de la broncho-pneumopathie chronique obstructive grâce à une nouvelle approche thérapeutique : la triple thérapie    - Giraudet Agathe  -  06 novembre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est un problème majeur de santé publique en terme de morbi-mortalité ainsi qu’en terme de coût pour notre société. Longtemps considérée comme une pathologie respiratoire isolée et sans lien avec des facteurs environnementaux, il est aujourd’hui admis qu’elle coexiste souvent avec d’autres pathologies (maladies cardiovasculaires, anxiété́, dépression, ostéoporose, cancers liés au tabac).

    L’objectif principal de notre travail est l’étude de la triple thérapie, une nouvelle façon de traiter la BPCO. En effet, celle-ci est l’association d’un corticoïde et de deux bronchodilatateurs alors qu’au préalable chaque classe thérapeutique était utilisée séparément. Par une revue de la littérature scientifique, notre thèse se propose d’explorer et d’analyser les solutions thérapeutiques existantes dans la BPCO pour mettre en exergue l’innovation que peut représenter la triple thérapie. Les données rassemblées dans notre thèse prouvent que l’utilisation de ce nouveau médicament améliore la fonction respiratoire et la qualité de vie. Dans le cadre de cette prise en charge, nous assistons à une augmentation significative du VEMS, des scores de qualité de vie et à une diminution du risque de survenue de complications. Cette nouvelle approche est une avancée importante dans le traitement de la BPCO mais elle est insuffisante à elle seule pour avoir une évolution favorable de la pathologie. Une prise en charge globale du patient est nécessaire à chaque étape du parcours de soins : diagnostic, traitement et suivi. La triple thérapie n’est finalement qu’un progrès du traitement.

  • Insuffisance cardiaque : stratégies thérapeutiques et utilisation du Burinex dans les stades les plus avancés au CHU de Poitiers    - Bouhard Romain  -  04 novembre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’insuffisance cardiaque est une affection très fréquente touchant 1 à 2% de la population mondiale (1.8% des français), dont plus de 10% chez les plus de 70 ans. C’est l’une des principales causes de mortalité et de morbidité dans le monde entraînant des coûts importants dans les soins de santé constituant ainsi un enjeu majeur de santé publique.

    Cette maladie étant évolutive, il est important de bien diagnostiquer son stade afin que la prise en charge soit optimale. De ce fait, de nombreuses stratégies ont vu le jour au fur et à mesure des années améliorant la qualité de vie et l’espérance de vie des patients atteints d’insuffisance cardiaque.

    Le pharmacien, en qualité de spécialiste du médicament, a un rôle à jouer dans le suivi thérapeutique de ces patients en leur prodiguant des conseils hygiéno-diététique mais aussi en leur expliquant l’intérêt d’une bonne observance du traitement.

    Ce travail abordera la physiopathologie de l’insuffisance cardiaque, sa prise en charge ainsi que l’avancée des futures stratégies thérapeutiques. Cette thèse évoquera aussi l’utilisation du Burinex par le CHU de Poitiers dans les cas les plus sévères permettant une possible amélioration de la fin de vie de ces patients et des économies de soins.

  • Étude qualitative sur le ressenti des médecins généralistes de Charente par rapport à la loi élargissant l'obligation vaccinale à onze pathogènes    - Guay Antoine  -  29 octobre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Afin d'améliorer la couverture vaccinale des nourrissons et lutter contre une hésitation vaccinale grandissante depuis plusieurs années, une loi élargissant l'obligation vaccinale à onze pathogène pour les nouveau-nés à partir du 1er janvier 2018 a été promulguée. Notre travail a pour but de recueillir le ressenti des médecins généralistes, principaux vaccinateurs, suite à la mise en application de cette loi.

    Méthode : Étude qualitative réalisée à partir d'entretiens individuels semi-dirigés auprès de médecins généralistes de Charente entre février et juin 2020.

    Résultats : Alors que les consultations en rapport à la vaccination des nouveau-nés avant 2018 étaient décrites par les médecins comme étant longues et chronophages avec des besoins d'argumentation importants notamment pour les vaccins recommandés qui étaient considérés selon eux comme moins importants que les vaccins obligatoires par les patients, il ressort de nos entretiens que la loi de 2018 a permis selon les médecins généralistes interrogés de faciliter les consultations avec un besoin d'argumentation moindre et une importance identique de chaque vaccin dans la prévention des différentes pathologies concernées ; ceci ayant pour résultat une augmentation de la couverture vaccinale pour des vaccins jusqu'alors difficiles à faire accepter à la population. Cependant ils déplorent un manque de communication en amont de la loi ayant conduit selon eux à une mauvaise compréhension de cette dernière par les patients. Ils regrettent également une place moins centrale du médecin généraliste dans le système de vaccination actuel avec un rôle qu'ils qualifient d'exécutant. Ils notent également un manque de souplesse de cette loi avec des schémas de rattrapages pouvant s'avérer complexe. Plusieurs pistes ont été proposées afin de continuer à améliorer la couverture vaccinale s'articulant principalement autour de la communication et l'éducation des futurs parents.

    Conclusion : Les médecins généralistes interrogés sont globalement satisfaits de la loi vaccinale de 2018. Malgré cela, certains points négatifs ont pu être mis en évidence ce qui laisse des axes de progression. La communication et l'éducation des futurs parents semblent devoir prendre une place majeure dans le travail pour l'amélioration de la couverture vaccinale.

  • Etude des modifications de pratiques des médecins généralistes charentais face à la COVID 19    - Brun Benjamin  -  29 octobre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La pandémie de COVID 19, singulière qui doit autant à son nouvel agent qu'au mode de vie du XXI SIÈCLE, aura demandé des efforts d'adaptation de la part de tous les acteurs en santé, médecins généralistes inclus, notamment lors de l'instauration du confinement de 8 semaines en France.

    Objectif : Identifier les modifications de pratiques mises en place par les médecins généralistes charentais, et les freins à leur mise en place pour faire face au covid 19, lors de la période de confinement.

    Méthodes : Il a été réalisé une étude descriptive, qualitative auprès des médecins généralistes libéraux installés en Charente, sur le mois d'avril 2020, par questionnaire à remplir en ligne. Comprenant des questions à choix multiples et des questions à rédaction libre.

    Résultats et discussion : 71 médecins ont répondu, sur 256 correspondant aux critères d'inclusion (28%), répartis sur tout le département. Ils se sont mis à pratiquer fortement la téléconsultation, malgré des difficultés liées aux réseaux de télécommunications. Ils ont augmenté leurs communications envers les autres intervenants de santé. Mise en évidence de la limitation de la diffusion au maximum du virus, tout en essayant de prendre en charge au mieux les autres personnes. Et cela malgré un manque de moyens matériels.

    Conclusion : Il est nécessaire de continuer à développer la téléconsultation. Il faut aussi renforcer la coordination entre les différents professionnels de santé mais aussi gérer au mieux les stocks de matériels au niveau national et local.

  • Diagnostic des mucormycoses par PCR en temps réel au CHU de Poitiers : mise en place technique et validation de méthode    - Portet Sulla Vincent  -  23 octobre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif. Les mucormycoses sont des infections causées par des champignons appartenant à l’ordre des Mucorales. Ces moisissures affectent principalement les patients d’onco-hématologie, les patients transplantés d’organes ainsi que les patients diabétiques. Leurs expressions cliniques se déclinent sous différentes formes : pulmonaire, rhino-orbito-cérébrale, cutanée et disséminée. Ces infections sont difficiles à diagnostiquer de par la faible sensibilité des cultures mycologiques et l’absence de test antigénique spécifique. Depuis quelques années, des techniques de diagnostic moléculaire de ces champignons se sont développées. Ces méthodes de détection rapide permettent d’augmenter la sensibilité du diagnostic mycologique de manière importante, ce qui vise à améliorer la prise en charge thérapeutique des patients.

    Méthode. Nous avons souhaité mettre en place au centre hospitalier universitaire (CHU) de Poitiers la PCR Mucorales qui permet la détection des genres les plus fréquemment rencontrés en pathologie humaine en France (Lichtheimia, Rhizomucor, Rhizopus et Mucor) par PCR en temps réel sur sérum, liquide de lavage broncho-alvéolaire et biopsie. A cette fin, nous avons effectué la mise en place technique de la PCR et fait la validation de méthode. En outre, nous avons comparé les résultats que nous avons obtenus au CHU de Poitiers avec ceux rendus par l’hôpital Saint-Louis de l’AP-HP afin de faire la comparaison de méthode.

    Résultats. Les résultats obtenus sur les patients sont concordants et comparables avec ceux retrouvés à l’hôpital Saint-Louis. Les données issues de la validation de méthode sont satisfaisantes en ce qui concerne les tests de contamination et de répétabilité. La mise en production de la technique a débuté et va permettre d’étoffer les données de reproductibilité et de variabilité inter-opérateur.

    Conclusion. Notre étude a permis la mise en place de la PCR Mucorales au sein de notre laboratoire grâce à son adaptation au matériel et à la méthode d’extraction dont nous disposons au niveau du plateau technique. Elle va améliorer la prise en charge diagnostique et thérapeutique des mucormycoses au CHU de Poitiers.

  • Impact de la littératie en santé sur l’adhésion médicamenteuse de patients ou volontaires sains ambulatoires inclus dans un essai clinique : enquête ALESIA    - Chanat Adeline  -  21 octobre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les essais cliniques impliquant la personne humaine sont une étape primordiale du développement d’un médicament. Le but d’un essai clinique portant sur un médicament est de permettre de déterminer les données pharmacocinétiques, pharmacodynamiques et thérapeutiques d’un nouveau traitement, de définir une population cible ou bien de déterminer une nouvelle indication. Pour cela, le volontaire inclus doit avoir une adhésion au traitement expérimental optimale et respecter les procédures de l’étude. Il doit comprendre les informations transmises et les utiliser en faisant appel à ses capacités en littératie en santé. Dans ce sens, nous proposons d’évaluer les facteurs de bonne adhésion médicamenteuse de cette population particulière de patients et notamment l’impact de la littératie en santé sur l’adhésion.

    ALESIA est une enquête non interventionnelle, prospective, multicentrique implantée dans 20 centres hospitaliers français. L’objectif principal est d’évaluer l’adhésion médicamenteuse des patients ou volontaires sains inclus dans un essai clinique.

    L’évaluation de la littératie en santé, de la satisfaction, des croyances et du sentiment d’efficacité du patient vis-à-vis de son traitement expérimental constituent les objectifs secondaires. Tous sont mesurés à l’aide d’auto-questionnaires : questionnaire d’adhésion adapté, Health literacy questionnaire, Satisfaction Medicines questionnaire, Beliefs about medicines questionnaire et le self efficacy scale.

    A la date du 7 septembre 2020 soit 4 mois après le début du recrutement, 94 premiers patients ont été inclus. Ces participants ont un score d’adhésion moyen de 7,4 sur 8 ; 65% des participants ont une bonne adhésion et 12% une mauvaise adhésion. Les facteurs favorisant la bonne adhésion (score = 8) sont : un score élevé de satisfaction vis-à-vis du traitement médicamenteux ; un score élevé dans le domaine 3 « gérer activement sa santé », dans le domaine 5 « évaluation de l’information en santé » et dans le domaine 6 « capacité à s’engager activement dans sa santé » du HLQ ainsi que l’appartenance aux catégories socioprofessionnelles des ouvriers et des personnes sans activité professionnelle.

    Au contraire, avoir au moins un enfant à charge, présenter des effets indésirables, une stratégie d’aide à la prise, ainsi qu’un score élevé dans le domaine 2 « disposer d’informations suffisantes pour gérer sa santé » et un score élevé dans le domaine 7 « navigation dans le système de santé » du HLQ vont favoriser le manque d’adhésion parfaite du patient envers son traitement. Cette première analyse de l’étude ALESIA a permis de confirmer que la littératie en santé avait un impact sur l’adhésion du patient envers son traitement expérimental et va nous permettre d’améliorer notre prise en charge des patients considérés comme non-adhérents ou ayant des capacités en littératie en santé faible.

  • Evaluation de la performance diagnostique du scanner cardiaque non injecté pour la détection des anomalies de naissance des artères coronaires    - Bergere Vincent  -  21 octobre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    INTRODUCTION : Les anomalies de naissance des coronaires (ANOCOR) sont une pathologie rare mais potentiellement grave. Le scanner cardiaque injecté est recommandé en première intention pour le diagnostic et la caractérisation de ces anomalies. Nous nous sommes interrogés sur la performance diagnostique du scanner cardiaque non injecté pour le diagnostic des ANOCOR, plus rapide, moins coûteux, moins à risque.

    MATERIEL ET METHODES : Nous avons mené une étude d'évaluation de performance d'un test diagnostic, rétrospective et observationnelle, contrôlée, mono centrique, menée au CHU de Poitiers. Il s'agit d'une étude cas témoins. Nous avons inclus 77 cas porteurs d'ANOCOR appariés à 154 témoins non porteurs d'ANOCOR dont le diagnostic avait été porté sur le scanner injecté, la référence. Les 231 scanners non injectés des cas et des témoins ont été relus en aveugle par deux observateurs indépendants et expérimentés pour établir pour chaque lecteur les paramètres de performance diagnostique du scanner non injecté pour la détection des ANOCOR.

    RESULTATS : Le scanner non injecté apparaît modérément performant avec des bonnes sensibilités et des spécificités excellentes pour chaque lecteur (respectivement 61.04% et 72.73% pour les sensibilités et 97.40% et 94.16% pour les spécificités) menant à une précision diagnostique de 85.28% et 87% pour chaque lecteur. De très bonnes valeurs prédictives positives et négatives dans notre population (92.16% et 86.15% pour les VPP, 83.33% et 87.35% pour les VPN). Il apparaît fiable avec une reproductibilité inter observateur excellente (Coefficient Kappa a 0.840). Il n'est pas possible de conclure à une différence de performance du scanner non injecté en fonction du type d'ANOCOR.

    CONCLUSION : Le scanner non injecté semble donc constituer un examen modérément performant et fiable dans le diagnostic des anomalies de naissance des coronaires. Il apparaît modérément utile, étant très spécifique mais moins sensible : sa positivité permet presque d'établir le diagnostic mais sa négativité ne permet pas d'exclure complétement le diagnostic.

  • Perturbateurs endocriniens : connaissances et pratiques des équipes officinales en Nouvelle-Aquitaine    - Evzline Charline  -  16 octobre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les PE, qu’ils soient d’origine naturelle ou synthétique, génèrent de nombreuses interrogations. Ils font partie de notre quotidien et pourtant, les découvertes récentes, notamment de leurs effets à faible dose, cocktails, cumulatifs, transgénérationnels voire même latents, permettraient d’expliquer, en partie, l’augmentation de la prévalence de multiples pathologies.

    La prévention assurée par les professionnels de santé est aujourd’hui essentielle afin de réduire individuellement et collectivement l’exposition aux PE.

    Notre étude visait à évaluer la perception et les connaissances équipes officinales de Nouvelle-Aquitaine sur le sujet des PE. Nos résultats démontrent que les répondants, bien que sensibilisés à la problématique, ne se sentent pas à l’aise pour aborder le sujet au sein des officines et souhaitent être mieux informés pour mieux conseiller leurs patients et mieux choisir les produits mis à disposition au sein des officines.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales