Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2285 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 41 à 50
Tri :   Date travaux par page
  • Le délire d’infestation cutanée : prise en charge par l’hypnose et rôle du pharmacien d’officine    - Sicaire Patrick  -  04 juin 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le délire d’infestation cutanée, ou syndrome d’Ekbom, est décrit comme la conviction inébranlable et erronée d’être infesté par des parasites au niveau de la peau. Il touche deux à trois fois plus les femmes que les hommes et les patients atteints sont généralement âgés d’environ soixante ans. La démarche diagnostique consiste à exclure d’abord une infestation réelle puis toute autre pathologie pouvant entrainer des symptômes similaires. Le traitement usuel repose sur l’alliance thérapeutique entre le praticien et son patient ainsi que l’utilisation d’antipsychotiques. Pratique médicale émergente, l’hypnose peut être dans le délire d’infestation cutanée une alternative aux antipsychotiques. En effet, l'hypnose permet la construction d’une alliance thérapeutique solide entre le patient et son thérapeute et présente moins d’effets secondaires. Le pharmacien d’officine peut jouer un rôle dans la prise en charge des patients atteints de délire d'infestation cutanée. En effet, il peut contribuer à la bonne orientation des patients suspectés d’être atteints pour en premier lieu exclure une infestation réelle et en second lieu permettre une prise en charge adaptée.

  • Dynamique de réplication des torque teno virus dans une cohorte de patients cérébro-lésés    - Irimia Alix  -  20 mai 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les torque teno virus sont des petits virus de la famille des Anelloviridae et font partie du virome circulant. Ils possèdent une diversité génétique très importante, sont largement répandus dans la population mondiale et leur caractère pathogène n’est toujours pas clairement prouvé. La réplication des TTV est étroitement liée au statut immunitaire de l’hôte, ce qui fait d’eux des biomarqueurs prometteurs de la fonction immunitaire des patients immunodéprimés. Ainsi, plus les charges virales TTV seraient élevées, plus le risque infectieux serait grand. Les patients présentant une lésion cérébrale aiguë en réanimation sont sujets à une immunodépression post-traumatique entrainant une augmentation des complications infectieuses, notamment des réactivations virales de l’HSV et/ou du CMV, associées à un mauvais devenir. L’objectif de ce travail était donc d’étudier la cinétique de réplication des TTV chez les patients cérébro-lésés en réanimation à l’aide de la trousse TTV R-gene® et d’essayer de la corréler au devenir des patients. Malgré une fréquence de réplication de 57%, plus faible que dans la population générale, la réplication des TTV était plus fréquente et plus importante chez les patients ayant réactivé le virus HSV. Au vu de notre faible échantillonnage de patients, nous n’avons pas observé de lien entre les charges virales des TTV et l’évolution des patients. Cette étude préliminaire nécessite maintenant d’être étendue à un nombre plus important de patients et d’être élargie à tout le virome chez ces patients cérébro-lésés.

  • L’audit qualité dans l’industrie pharmaceutique et son intérêt dans un contexte de sous-traitance    - Courtin Clement  -  17 mai 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les médicaments sont des produits de santé qui doivent satisfaire plusieurs exigences : la qualité, la sécurité et l’efficacité. Les Bonnes Pratiques de Fabrication est le document qui sert de référence légale pour encadrer la production des produits de santé. La mise en place d’un système de management de la qualité dans une entreprise va permettre de répondre aux exigences réglementaires attendues, celui-ci comprend notamment un mécanisme de vérification par le biais d’audits qualité.

    L’audit est un outil qualité qui s’inscrit au coeur d’un système de management de la qualité, il contribue à l’amélioration continue de l’entreprise. C’est l’étape de « Check » de la roue de Deming. C’est un exercice qui est profitable à tous les acteurs impliqués : du commanditaire qui va augmenter sa confiance envers une société, à l’audité qui va pouvoir améliorer son système de qualité, en passant par l’auditeur qui va perfectionner sa pratique.

    La sous-traitance pharmaceutique est un domaine en plein essor mais qui est également très réglementé par le biais du contrat qui définit les responsabilités entre le donneur d’ordre et le sous-traitant, ces obligations sont présentes dans le chapitre 7 des BPF. Le principe 7 de la norme ISO 9001 souligne aussi l’intérêt de la gestion de la qualité des fournisseurs. Il convient notamment d’établir une planification des audits des sous-traitants utilisés qui va reposer sur l’implémentation du concept de gestion du risque qualité.

    Ce programme d’audit, souvent annuel, est élaboré lors des revues de directions à l’aide d’un outil d’analyse des risques qui va permettre d’identifier et d’évaluer les dangers afin de mieux les maitriser par la suite.

  • La maladie de Charcot : rôle du pharmacien officinal    - Roulleau Valentin  -  29 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La maladie Charcot est une maladie neuro-dégénérative rare, d’évolution fatale et incurable. De nombreuses hypothèses sont proposées et encore étudiées afin d’expliquer les causes de développement de la Sclérose latérale amyotrophique. De ce fait, il n’existe qu’un traitement pourvu d’une AMM : il s’agit du riluzole qui prolonge la survie du patient de quelques mois. D’autres traitements sont encore au stade d’étude clinique.

    La SLA est à l’origine d’une atteinte des fibres nerveuses du système nerveux moteur engendrant en fonction de la forme de la pathologie (forme spinale ou forme bulbaire) des symptômes très handicapants pour le patient. Spasticité, faiblesse musculaire, troubles de la déglutition, troubles respiratoires, troubles de la circulation sanguine, troubles de la parole, troubles de l’alimentation, asthénie et douleurs sont autant de symptômes que le patient aura à affronter au cours de la maladie. Ses activités quotidiennes seront totalement chamboulées. Son autonomie sera remise en cause.

    Le pharmacien joue un rôle primordial dans la prise en charge du patient afin d’améliorer sa qualité de vie. Elle consiste à prolonger la vie du malade mais aussi à associer d’autres thérapeutiques, aides techniques, dispositifs médicaux et soutiens psychologies afin de pallier les symptômes de la maladie. Le pharmacien est en étroite collaboration avec les autres professionnels de santé afin de mettre en place tous les services pouvant aider le patient à surmonter cette terrible maladie.

  • Caractéristiques phénotypiques et génotypiques d’une cohorte de patients brestois atteints de thrombocytémie essentielle triple négative    - Georgeais Aurelie  -  26 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les thrombocytémies essentielles (TE) sont des syndromes myéloprolifératifs (SMP) touchant particulièrement la lignée plaquettaire. 3 mutations initiatrices ont été identifiées ces 15 dernières années : JAK2 V617F, CALR et MPL. Une certaine proportion de patients (15%) ne présente aucune des 3 mutations (patients triple négatifs) et semblent être un regroupement de plusieurs pathologies (SMP, thrombocytose constitutionnelle, thrombocytose chronique idiopathique…) plutôt qu’une seule entité. Les complications et évolutions de ces différents groupes étant méconnues, nous avons cherché un paramètre permettant de distinguer ces pathologies.

    Le premier critère que nous avons proposé est le résultat de la BOM. Or, celui-ci semble ne permettre de séparer que les patients sur des critères clinico-biologiques au diagnostic (plaquettes, LDH et signes cliniques) et non pas sur un risque plus élevé à présenter des complications ou une évolution durant le suivi.

    Notre second critère était l’étude du profil mutationnel de 26 gènes à la recherche de variants somatiques ou constitutionnels pouvant être impliqués dans la thrombocytose présentée par les patients. Nous avons mis en évidence une pathologie très probablement acquise pour un patient et des mutations déjà décrites comme étant associées à des phénotypes de thrombocytose familiale pour quatre autres patients.

    Le NGS permet donc de distinguer une partie des sous-groupes constituant les TE triple négatives, ce qui permettra une étude plus poussée de chaque sous-groupe dans le futur.

  • De l’entretien individuel du salarié aux systèmes de gratification à l’officine    - Vasseur Margaux  -  17 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’entretien individuel est un rendez-vous entre le salarié et son employeur permettant de faire le point sur les compétences et les résultats par rapport aux objectifs fixés, mais également d’analyser les besoins du salarié afin de préparer sa progression future.

    Dans cette thèse nous verrons comment préparer cet entretien individuel et comment bien le mener. Cet entretien étant un formidable levier de performance et de développement, nous nous sommes penchés sur les systèmes de primes à mettre en place, comme les primes ponctuelles, les chèques-cadeaux, les titres-restaurant, l’intéressement et la participation…

    Nous nous sommes également intéressés à d’autres primes à mettre en place concernant les nouvelles missions du pharmacien. L’ensemble de ces actions permet de renforcer la qualité de travail dans l’entreprise-officine et d'accroître son attractivité.

  • L'obésité et ses traitements : rôle du pharmacien dans l'éducation thérapeutique post-chirurgicale    - Hervet Mathilde  -  12 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’obésité est une maladie pandémique qui touche de plus en plus de personnes dans le monde.

    Face aux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, poly-articulaires et d’autres pathologies, la perte de poids reste la prévention la mieux adaptée pour éviter les complications à terme.

    Le Pharmacien est riche de connaissances en pharmacologie et nutrition et joue un rôle central dans le choix de la méthode de perte de poids pour le patient. Entre la phytothérapie, les brûleurs de graisses, les capteurs ou encore les régimes hypocaloriques ou hyperprotéinés, les méthodes sont nombreuses et parfois prises de tête pour le patient. Leurs propriétés sont diverses et variées et la finalité n’est pas forcément celle recherchée par le patient.

    Malgré toutes les possibilités non chirurgicales qui sont disponibles sur le marché français, la chirurgie bariatrique peut s’avérer être la dernière solution efficace pour la perte de poids d’un patient en obésité morbide. Il en existe plusieurs actuellement réalisées sur le territoire français, elles sont remboursées par la sécurité sociale dans le cadre de leur indication ; cependant, elles ne sont pas dépourvues de complications.

    La chirurgie est vue comme la solution définitive à l’obésité ; cependant, rien n’est définitif et elle ne doit pas être vue comme une solution mais une aide apportée au patient qu’il devra entretenir en changeant son hygiène de vie et sa perception de l’alimentation.

    Les équipes pluridisciplinaires actuelles ne permettent pas encore aux pharmaciens de jouer pleinement leur rôle de professionnels en pharmacologie et nutrition ; pourtant, les pharmacies sont retrouvées partout en France et restent l’établissement de santé le plus facilement accessible par le patient. À l’aide de ressources et d’outils spécifiques à l’éducation thérapeutique du patient sur son rééquilibrage alimentaire, le pharmacien pourrait alors proposer des entretiens thérapeutiques nutritionnels et diététiques qui pourraient précéder ou faire suite aux opérations bariatriques.

  • Le rôle du pharmacien dans le suivi de la délivrance et de l’observance des antibiotiques dans la population pédiatrique    - Fargeot Jean  -  11 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les antibiotiques sont une classe particulière de médicaments qui est actuellement un enjeu de santé publique de par leur utilisation massive dans le passé à plus ou moins bon escient. Depuis une quinzaine d’années, ce phénomène a engendré, l’apparition de souches bactériennes résistances rendant les antibiotiques de moins en moins efficaces.

    Les antibiotiques au sein de la population pédiatrique, et notamment dans la tranche d’âge 0-6 ans, sont présentés sous une forme spécifique, liée aux particularités anatomiques et physiologiques du nourrisson.

    La dispensation par le pharmacien de ces antibiotiques, nécessite des conseils adaptés pour les parents qui doivent permettre une reconstitution, un emploi et une conservation optimales de ces médicaments afin de réaliser la meilleure observance au traitement.

    Dans ces travaux, nous avons étudié la dispensation des antibiotiques en officine et analysé le comportement des parents vis à vis de leurs enfants dans la recomposition et l’administration de ces médicaments ainsi que leur suivi du traitement par le biais d’une enquête.

    L’exploitation de ces données nous a permis de dégager les problématiques posées par l’administration des antibiotiques des parents envers leurs enfants, dans le contexte où le patient n’est pas directement le destinataire de la délivrance médicamenteuse.

    Par conséquent nous avons pu en déduire des solutions à mettre en oeuvre pour assurer une meilleure observance, augmenter l’efficacité thérapeutique et limiter les risques de résistances aux antibiotiques.

  • Traitement de l’insuffisance cardiaque : place de la thérapie cellulaire    - Chaullet Francois  -  02 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’insuffisance cardiaque chronique est un syndrome réunissant des symptômes (dyspnée au repos ou à l’effort, fatigue, prise de poids, oedème des chevilles) et des signes caractéristiques (tachycardie, hépatomégalie, râles crépitants, oedèmes périphériques), consécutif à des pathologies cardiaques chroniques (hypertension artérielle ou infarctus du myocarde par exemple) qui altèrent le fonctionnement du coeur. Il est alors incapable d’assurer un débit sanguin suffisant pour répondre aux besoins métaboliques et fonctionnels de l’organisme, d’abord à l’effort puis au repos. La complexité de ce syndrome est illustrée par les différentes formes cliniques qu’il présente, en fonction du lieu et du type de dysfonctionnement (droite, gauche, globale, systolique, diastolique). Trois entités catégorisent l’insuffisance cardiaque chronique : à fraction d’éjection ventriculaire gauche réduite, préservée ou modérément réduite.

    Le diagnostic reste trop souvent tardif à cause des symptômes peu spécifiques et non alarmants pour les patients, qui présentent généralement plusieurs co-morbidités associées. L’examen indispensable est l’échographie cardiaque permettant de visualiser les structures du coeur et ainsi confirmer le diagnostic, déterminer le type d’insuffisance cardiaque et suivre son évolution. Le dosage des peptides natriurétiques, facilement réalisable en ambulatoire, peut compléter le chemin diagnostic, tout en restant vigilant sur les facteurs influençant ce biomarqueur.

    La stratégie thérapeutique, définie et hiérarchisée par la Société Européenne de Cardiologie en 2016, est principalement basée sur les médicaments, en associant différentes classes pharmacologiques. Ainsi, le patient commencera par un IEC, (ou un ARAII en cas d’effets indésirables), et un bétabloquant, auxquels on peut ajouter un diurétique en cas de signes de congestion. Pour compléter ce premier volet, un antialdostérone est rajouté si le patient est toujours symptomatique et présente une FEVG ≤ 35%. En cas de non soulagement des symptômes, on remplacera l’IEC (ou le ARAII) par un ARNI. Par la suite, d’autres molécules peuvent être associées aux précédentes : la digoxine ou les dérivés nitrés.

    Le 2ème axe de prise en charge est un traitement non pharmacologique, reposant sur des mesures hygiéno-diététiques : régime peu ou sans sel, arrêt de l’alcool et du tabac, régime faible en cholestérol, LDL-cholestérol et acide gras saturé, tout en privilégiant les éléments nutritionnels bénéfiques pour le coeur (oméga 3, oméga 6, antioxydants par exemple) et une activité physique adaptée.

    En parallèle, l’éducation thérapeutique du patient et le rôle du pharmacien d’officine sont autant d’éléments indispensables dans la prise en charge du patient insuffisant cardiaque, grâce à l’action synergique et aux effets bénéfiques qui en résultent. Afin de compléter l’arsenal thérapeutique, des chercheurs ont innové en créant la médecine régénérative cardiaque, dans laquelle on utilise les cellules souches pour réparer le coeur. Au décours des nombreux essais en utilisant différents types de cellules souches, leurs résultats nous amène aujourd’hui à un changement de stratégie. En effet, le mécanisme d’action semble être lié à la sécrétion de facteurs, qui activent des voies de réparation endogène (effet paracrine). Ainsi, une nouvelle voie de recherche s’ouvre : produire et administrer uniquement ces facteurs, ce qui nous fait évoluer vers la production d’un biomédicament.

  • L’art-thérapie : description, place dans le système de santé français, connaissances des patients    - Scholivet Charlotte  -  01 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Bien que l’utilisation des arts dans la prise en charge de certaines pathologies soit ancienne, le terme d’art-thérapie est apparu au milieu du XXème siècle. Ce type de prise en charge reste marginal encore à l’heure actuelle.

    Dans un premier temps, nous avons donc cherché dans ce travail de thèse à définir l’art-thérapie, ses objectifs, ses outils, les publics auxquels elle peut s’adresser et sa place actuelle dans le système de santé français. Ces données sont issues d’une recherche bibliographique et se base sur diverses publications.

    Dans un deuxième temps, nous avons décidé de compléter ce travail, en menant une enquête au-près des patients afin d’avoir un aperçu des connaissances de ces derniers sur le sujet mais également des art-thérapeutes afin de connaitre leur regard sur leur profession.

    Suite à cette enquête, il s’avère qu’une majorité de personnes interrogées avait déjà entendu parler de l’art-thérapie mais leurs connaissances en la matière restent limitées. Elles estiment que l’art-thérapie a sa place pour compléter la prise en charge de certains patients en parallèle d’un traitement médicamenteux et expriment le souhait d’en connaitre davantage sur le sujet et apprécieraient même, si besoin, d’être orientées par un professionnel de santé vers ce type de prise en charge. Un travail de communication reste donc à faire entre les professionnels de santé, dont le pharmacien, les art-thérapeutes et les patients.

|< << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales