Vous êtes ici : Accueil > Années de soutenance > 2019

2019

Les travaux soutenues en 2019

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
58 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 31 à 40
Tri :   Date travaux par page
  • Etude de la perspective sur le pointage dans la maladie d'Alzheimer    - Nicolas Laurianne  -  24 juin 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les patients atteints de la maladie d’Alzheimer présentent un trouble spécifique de la désignation des parties du corps, aussi appelé somatotopoagnosie. Cette perturbation apparait dès que les lésions cérébrales gagnent la jonction temporo-pariétale gauche. Le premier objectif de ce mémoire est de montrer que les patients malades d’Alzheimer, qui présentent une agnosie digitale, sont vulnérables au changement de perspective dans des tâches de désignation et de dénomination des doigts. Le second objectif est d’expliquer leurs erreurs digitales et leurs comportements. Notre étude compte 19 patients atteints de la maladie d’Alzheimer à un stade léger. Tous les patients ont passé une épreuve de désignation et de dénomination des doigts sur soi et sur autrui selon différentes perspectives, grâce à un dispositif expérimental basé sur un jeu de miroirs et une caméra. Nos résultats ont mis en évidence que les erreurs d’inversion et en miroir sont les plus fréquentes chez ces patients, et que ce sont les conditions Autrui-Soi et Soi-Autrui qui les mettent le plus en difficulté. Les erreurs d’identification digitale sont en majorité des erreurs de symétrie. D’après nos résultats également, les patients ne prennent pas en compte les perspectives dans leurs jugements d’attribution. Parmi les hypothèses que nous avons formulées, l’une permet d’expliquer l’ensemble des erreurs et comportements observés. Elle suggère que les patients présentent une indistinction entre soi et autrui. Nous supposons en effet qu’ils traitent leurs propres mains comme des mains homologues, et une main d’autrui comme leur propre main hétérologue. Ils se trouveraient alors dans une sorte fusion des perspectives égocentrée et hétérocentrée. Chez ces patients, l’agnosie digitale constituerait une incapacité à traiter un individu de la situation de communication à la fois comme sujet et comme objet. Ce trouble se définirait alors comme une forme de somatotopoagnosie réduite aux doigts.

  • Les liens entre les compétences motrices fines et le langage écrit sont-ils médiatisés par les fonctions exécutives?    - Patry Aline  -  24 juin 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    De nombreux enfants souffrent de troubles « dys », avec une forte comorbidité entre dyslexie et dyspraxie, et sont confrontés à des difficultés motrices et en langage écrit. Les orthophonistes utilisent diverses méthodes pour les accompagner et pallier leurs troubles. L’idée du projet DysApp est de créer un jeu vidéo sur tablette tactile pour développer, via un entraînement moteur, les compétences de ces enfants en motricité fine, en fonctions exécutives et, par extension, en langage écrit. Les objectifs de ce mémoire sont donc de vérifier l’existence de liens entre la motricité fine et les fonctions exécutives chez les enfants « neurotypiques » de CE2 (hypothèse n°1), ainsi que la particularité de ces liens chez les enfants présentant une dyslexie et/ou une dyspraxie, puisqu’ils investiraient davantage leurs fonctions exécutives pour compenser leurs troubles moteurs, afin d’acquérir des compétences en langage écrit (hypothèse n°2). Ces deux groupes de participants ont réalisé, durant trois sessions de passation, des tâches testant le langage écrit, la motricité fine et les fonctions exécutives. Nos résultats montrent que les fonctions exécutives sont corrélées à certaines tâches de motricité fine uniquement, et que ces liens ne sont pas strictement les mêmes chez les enfants "dys". De plus, ces derniers ont de moins bonnes performances dans certaines tâches de motricité que les enfants tout-venants, malgré de meilleurs scores dans une tâche d'inhibition. Parmi ces tâches de motricité significativement échouées, seule une s'avère positivement corrélée à une tâche de fonctions exécutives. Cela s’oppose à l'idée que les enfants "dys" compensent leurs troubles moteurs en surinvestissant leurs fonctions exécutives. Par conséquent, même si ces résultats semblent tendre vers notre deuxième hypothèse, nous ne pouvons pas les généraliser. Poursuivre cette étude, pour enrichir nos connaissances sur les différents troubles « dys » et sur leur éventuel facteur commun, semble une perspective intéressante.

  • Étude pilote des liens entre la presbyacousie et les troubles lexicaux chez les patients atteints de maladie d'Alzheimer ou maladie apparentée    - Roche Camille  -  24 juin 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les troubles neurocognitifs et la presbyacousie constituent deux pathologies très présentes dans la population âgée. De récentes études ont mis en évidence un lien entre perte d’audition et efficience cognitive globale. Or, les troubles neurocognitifs sont marqués par la survenue précoce de troubles lexico-sémantiques. Le but de cette étude est donc de déterminer le lien entre le manque du mot et la presbyacousie chez des patients présentant une maladie d’Alzheimer ou apparentée. Trente-sept sujets présentant un trouble neurocognitif léger à modéré ont été évalués. Après une précision du bilan cognitif, des scores ont été établis pour chacun d’eux au Questionnaire de dépistage des difficultés d’écoute et d’audition et aux épreuves de dénomination de substantifs et de verbes de la BIMM. Selon leur score d’audition, les participants ont été répartis en deux groupes : « normo-entendants » et « risque de presbyacousie ». Les résultats statistiques ne montrent aucune différence significative entre les deux groupes pour les scores et les temps en dénomination, les variables psycholinguistiques et les types d’erreurs. L’étude de corrélation entre le score global obtenu à la BIMM et le score obtenu au questionnaire d’audition ne met pas en évidence de lien significatif. Cependant, les femmes obtiennent un score en dénomination plus faible que les hommes. Ces résultats négatifs peuvent s’expliquer par la présence très précoce de troubles lexico-sémantiques chez les sujets avec une maladie d’Alzheimer ou apparentée. De plus, l’association entre la perte d’audition et la cognition est moins forte dans les tests verbaux, et n’est plus retrouvée chez les sujets avec un trouble neurocognitif. La presbyacousie serait donc un marqueur précoce de déclin cognitif. Un dépistage et une prise en charge précoce et pluridisciplinaire des troubles de l’audition permettraient de prévenir l’apparition de troubles cognitifs. Pour cela, des actions de prévention devront être développées.

  • Prévention en orthophonie et acquisition de la lecture en cycle 2 : rencontre avec les familles en attente de soins    - Soenen Julie  -  24 juin 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La forte demande en orthophonie crée un engorgement dans les cabinets libéraux. En conséquence, l’accès aux soins est retardé pour les enfants avec des difficultés d’acquisition de la lecture. Afin de limiter les impacts négatifs de cette problématique sur les enfants et leur famille, nous proposons d’intervenir de façon préventive. Nous avons mis en place une rencontre de prévention avec les parents en recherche d’orthophoniste afin de les conseiller et de les informer sur le langage écrit. Nous leur présentons également des aménagements et activités pour faciliter l’acquisition de la lecture. A plus long terme, nous visons une amélioration du niveau de lecture et un investissement plus important de la famille en cas de prise en charge orthophonique. Au terme de notre action, nous constatons que les parents sont satisfaits d’avoir participé. Certains aménagements ont été instaurés au quotidien, tandis que les activités ciblées peinent à se mettre en place. Notre action confirme également l’importance d’une réflexion sur comment les orthophonistes, malgré les listes d’attente, pourraient accueillir et accompagner ces familles dans un cadre préventif.

  • Etude des bénéfices d’un entraînement à l’autorégulation en écriture chez des élèves de CM2    - Taphanel Johanne  -  24 juin 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce travail de recherche s’inspire de travaux anglophones réalisés dans le domaine de l’autorégulation en écriture. En effet, dans un objectif de réformer les méthodes d’enseignement, des protocoles proposant d’enseigner des stratégies et permettant aux élèves de les autoréguler, ont été proposés. Du fait du grand nombre d’études déjà publiées dans ce domaine, il s’agissait alors d’identifier les stratégies les plus efficaces pour améliorer la qualité des écrits, ainsi que les protocoles les plus performants pour y parvenir. Grâce aux multiples méta-analyses publiées, notamment une plus récente reprenant plusieurs méta-analyses, nous pouvons maintenant identifier clairement les stratégies efficaces. Nous pouvons également affirmer l’efficacité d’un programme tel que le « Self-Regulation Strategy Developement » (SRSD) développé par Graham et Harris. Il s’agit ici de reproduire un tel protocole d’entraînement à l’autorégulation en contexte francophone, afin de déterminer si son efficacité serait avérée également. En effet, ce protocole d’entraînement n’a pas été testé en France, et pourrait permettre d’apporter des clés dans le domaine de l’enseignement. L’hypothèse émise est que les élèves entraînés avec le programme d’autorégulation en écriture de type SRSD produiront de meilleurs écrits que les élèves n’en ayant pas bénéficié. Pour cela, nous avons élaboré un protocole permettant d’enseigner l’écriture d’histoires, s’inspirant du SRSD, puis l’avons mené auprès d’élèves de CM2. Un groupe contrôle a suivi un enseignement plus « classique » afin de pouvoir comparer les résultats. La qualité des histoires des élèves entraînés s’est montrée meilleure que celle des élèves n’ayant pas suivi le programme, prouvant ainsi l’efficacité d’un entraînement de type SRSD. La longueur des histoires et l’orthographe n’ont cependant pas montré d’amélioration significative. Il est à noter que le faible échantillon d’élèves et les conditions de l’étude ne permettent pas de considérer ces résultats comme représentatifs et généralisables.

  • La médecine traditionnelle dans un contexte de pathologies diabétiques : retour d’expérience humanitaire au Bénin    - Vitry Marine  -  24 juin 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Au Bénin, comme dans la plupart des pays en voie de développement, les changements de modes de vie et les nouveaux comportements de la population font naître de nouveaux problèmes de santé publique. Une véritable transition épidémiologique est observée et correspond à une diminution des cas de maladies infectieuses au profit des cas de maladies non transmissibles telles que le diabète de type 2. L'association PAH les pharmaciens humanitaires en collaboration avec le Lion’s Club s'intéressent à ce problème et sont implantés depuis plusieurs années dans la région du Plateau, au sud du Bénin. Ils se sont fixés comme objectif de participer à la lutte contre le diabète de type 2 et pour cela mènent des actions ayant pour but de faciliter la prévention, le dépistage et l’accès aux soins. Dans ce contexte, il était important d’en savoir plus sur la médecine traditionnelle, très largement utilisée au Bénin et de voir son fonctionnement dans le cadre de cette pathologie. Après avoir obtenu le soutien des représentants du ministère et de l’OMS, j’ai pu lors de ma mission humanitaire, procéder à plusieurs entretiens avec des tradipraticiens. Enfin, j’ai réalisé deux monographies de plantes hypoglycémiantes utilisées au Bénin : Moringa oleifera et Mangifera indica.

  • Intérêts et limites de la combothérapie Azathioprine/Infliximabdans la prise en charge «Top-Down » de la maladie de Crohn    - Le guen Caroline  -  18 juin 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La maladie de Crohn, qui touche aujourd’hui près de 120 000 personnes en France, est un véritable problème de santé publique par sa chronicité et par le retentissement social qu’elle engendre chez les patients. La symptomatologie très invalidante et les complications possibles exposent les patients à un mode de vie handicapant et dégradant. Même s’il n’existe pas à l’heure actuelle de traitements médicaux capables de guérir la maladie, plusieurs stratégies thérapeutiques peuvent être envisagées. D’une part, la stratégie conventionnelle « step-up », qui est la recommandation actuelle et d’autre part, la stratégie descendante « top-down ». Cette dernière représente une nouvelle approche dans la prise en charge de la MC, par l’instauration précoce de traitements plus agressifs chez des patients à risque de maladie sévère et évolutive. L’association d’un immunosuppresseur, l’azathioprine, à un anti-TNFa, l’infliximab, dans le cadre de la stratégie « top-down » a fait l’objet de nombreuses études et l’objectif de ce travail est d’en connaitre les intérêts et les limites. Cette association, dite combothérapie, permettrait ainsi d’obtenir une meilleure efficacité thérapeutique et une meilleure rémission clinique et endoscopique. De plus, un intérêt pharmacologique serait également apporté par la combothérapie, en permettant la diminution de la formation d’anticorps dirigée contre l’anti- NFa et donc de l’immunogénicité. En ce qui concerne la tolérance de la combothérapie, celle-ci reste discutée. Cependant, compte tenu des risques infectieux et néoplasiques auxquels elle expose, il parait raisonnable de l’utiliser avec précaution, chez des patients ciblés à risque de maladie sévère et évolutive.

  • Protection et gouvernance des données dans la recherche en santé    - Boidin Romain  -  14 juin 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le RGPD, et plus généralement l'encadrement réglementaire relatif à la protection des données personnelles, a renforcé la prise de conscience de ces enjeux dans la recherche en santé. Toutefois, c'est un texte difficile à appréhender sans une bonne connaissance des notions qu'il aborde.

    Cette thèse vise à clarifier les principales notions et principes de la réglementation, leur application à la recherche en santé, et fait état des difficultés qui restent à surmonter par les acteurs de la recherche pour le plein essor de l'exploitation sécurisée des données dans le domaine de la santé.

  • Place de la Prophylaxie pré-exposition chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes dans la prévention VIH    - Henry Mathilde  -  11 juin 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Pour faire face à l’épidémie du VIH, une nouvelle stratégie médicamenteuse de prévention a été développée : la prophylaxie pré-exposition ou PrEP. Au Québec comme en France, une des populations clé concernant l’incidence de la contamination par le VIH est la population des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH). La phase d’expérimentation du Truvada en prophylaxie pré-exposition a laissé place à une phase de normalisation qui n’est pas sans soulever de nombreuses questions. Qui prend réellement la PrEP parmi les HSH ? Comment se déroule leur parcours de soins ? Est-il conforme aux recommandations ? Quelle incidence la PrEP a-t-elle pour ses utilisateurs ? Quels changements peut-on documenter ?

    Pour répondre à ces questions et comprendre, par l’expérience des utilisateurs, comment la PrEP s’intègre dans les stratégies de prévention, une étude qualitative et inductive a été menée auprès de dix HSH et utilisateurs de la PrEP, sur l’île de Montréal. Il ressort de l’échantillon trois profils d’utilisateurs où l’évènement déclencheur de la prise de la PrEP dans un contexte spécifique de prévention, influe sur une modification de comportements sexuels. De plus le choix de la PrEP est motivé par une peur du VIH qui a évolué en une angoisse. La PrEP permet une libération de cette angoisse. Cette libération joue un rôle dans la modification des comportements sexuels.

    La PrEP est un programme de santé sexuelle améliorant la santé globale de ses utilisateurs. Le suivi déjà bien en place à Montréal, aide à un accompagnement dans les comportements sexuels et un accompagnement de l’angoisse.

  • L’activité physique et sportive pendant la grossesse et le rôle du pharmacien d’officine dans la promotion du sport auprès de la femme enceinte    - Thomazeau Estelle  -  11 juin 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Contexte : L’activité physique et sportive chez la femme enceinte a longtemps été mise de côté par les scientifiques. Les études réalisées ne montraient que les risques sur la santé pour le foetus et la femme enceinte. Aujourd’hui, les bienfaits du sport pour la grossesse ne sont plus à prouver. Peu de professionnels de santé conseillent la femme enceinte de pratiquer une activité physique et sportive. En effet, les recommandations françaises sont peu fournies et sont apparues tardivement.

    Objectif : Dans le cadre de ses missions de santé publique, l’objectif de ce travail est d’encourager les pharmaciens d’officine et leur équipe à promouvoir le sport auprès des femmes enceintes. Le but étant de leur donner des outils pour conseiller au mieux les femmes enceintes sur l’activité physique et sportive pendant leur grossesse.

    Méthodes : Ce travail comprend deux enquêtes. Elles ont été réalisées auprès des femmes enceintes ou ayant récemment accouché et auprès des pharmaciens d’officine. Ainsi, sont évalués l’exercice physique et sportif de la femme pendant sa grossesse et le rôle du pharmacien d’officine dans la promotion du sport chez les femmes enceintes.

    Résultats : Les femmes enceintes ont confiance en leur pharmacien. Seulement, les pharmaciens d’officine conseillent peu les femmes enceintes sur leur pratique physique et sportive, puisque leurs connaissances sont limitées dans ce domaine.

    Conclusion : En tant que professionnel de santé de proximité, le pharmacien joue un rôle clé dans le conseil et la promotion de l’activité physique et sportive auprès des femmes enceintes. Cependant, il doit se former davantage afin de mieux répondre aux interrogations de ces femmes sur le sujet. La dernière partie de ce travail comporte des fiches-conseil pour le pharmacien et une plaquette destinée à la femme enceinte.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales