Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Tudrej Benoit

Tudrej Benoit

Les travaux encadrés par "Tudrej Benoit"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
20 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • Blogs tenus par des médecins généralistes de la communauté médicale française en 2017 : Quels types de publications ? : Quelles compétences et situations cliniques de médecine générale mises en jeu ?    - Beylot Daudigeos Aurelien  -  10 janvier 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le blog est un type de site web utilisé pour la publication périodique et régulière d'articles personnels dont le milieu médical fait un usage peu décrit dans la littérature. Ce travail a pour objectif de décrire le type de publication présent dans les blogs tenus par des médecins généralistes de la communauté médicale française actifs en 2017 et les compétences de médecine générale mises en jeu.

    Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude qualitative d'analyse de contenu avec un échantillonnage en plusieurs étapes pour établir la liste des blogs à étudier : via à un agrégateur de blogs puis par un échantillonnage en « boule de neige ». Un codage du contenu des blogs sélectionnés a été réalisé par 2 investigateurs différents : par induction pour le type de publication et à l'aide d'un manuel de codage pour les compétences de médecine générale.

    Résultats : L'analyse a porté sur 372 articles issus de 27 blogs différents. Huit types de publication ont été identifiés Actualités médiatiques médicales, Récits de situations cliniques, Analyse et critique du système de santé ou de la formation médicale, Aspects logistiques, administratifs et réglementaires du travail de médecin, Bases théoriques de la médecine, Interaction médecine et vie personnelle, Lecture critique d'articles scientifiques, Sujets non médicaux, parmi lesquels les deux premiers étaient les plus fréquemment observés. La compétence de médecine générale la plus mise en jeu est le Professionnalisme (codée pour 65,6 % des articles), suivie par la compétence Éducation en santé, dépistage, prévention individuelle et communautaire (40,3%). La moins retrouvée est la compétence Approche globale et complexité. Aucune compétence n'est mise en jeu dans 21,8 % des publications, majoritairement sur des sujets non médicaux.

    Conclusions : Notre étude apporte des éléments supplémentaires à la qualification des blogs comme ressource numérique complémentaire à la disposition des médecins, leur permettant de développer des compétences de médecine générale et de participer à structurer une communauté médicale française en ligne qui se développe sur différents supports numériques.  

  • Blogs tenus par des médecins généralistes de la communauté médicale française en 2017 : Quels types de publications ? Quelles compétences et situations cliniques de médecine générale mises en jeu ?    - Beylot Daudigeos Olympe  -  10 janvier 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le blog est un type de site web utilisé pour la publication périodique et régulière d'articles personnels dont le milieu médical fait un usage peu décrit dans la littérature. Ce travail a pour objectif de décrire le type de publication présent dans les blogs tenus par des médecins généralistes de la communauté médicale française actifs en 2017 et les compétences de médecine générale mises en jeu.

    Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude qualitative d'analyse de contenu avec un échantillonnage en plusieurs étapes pour établir la liste des blogs à étudier : via à un agrégateur de blogs puis par un échantillonnage en « boule de neige ». Un codage du contenu des blogs sélectionnés a été réalisé par 2 investigateurs différents : par induction pour le type de publication et à l'aide d'un manuel de codage pour les compétences de médecine générale.

    Résultats : L'analyse a porté sur 372 articles issus de 27 blogs différents. Huit types de publication ont été identifiés Actualités médiatiques médicales, Récits de situations cliniques, Analyse et critique du système de santé ou de la formation médicale, Aspects logistiques, administratifs et réglementaires du travail de médecin, Bases théoriques de la médecine, Interaction médecine et vie personnelle, Lecture critique d'articles scientifiques, Sujets non médicaux, parmi lesquels les deux premiers étaient les plus fréquemment observés. La compétence de médecine générale la plus mise en jeu est le Professionnalisme (codée pour 65,6 % des articles), suivie par la compétence Éducation en santé, dépistage, prévention individuelle et communautaire (40,3%). La moins retrouvée est la compétence Approche globale et complexité. Aucune compétence n'est mise en jeu dans 21,8 % des publications, majoritairement sur des sujets non médicaux.

    Conclusions : Notre étude apporte des éléments supplémentaires à la qualification des blogs comme ressource numérique complémentaire à la disposition des médecins, leur permettant de développer des compétences de médecine générale et de participer à structurer une communauté médicale française en ligne qui se développe sur différents supports numériques.


  • Pertinence et efficacité d'une pratique infirmière avancée en libéral dans le sevrage tabagique    - Collin Thimothée  -  06 décembre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Contexte : Avec un taux de rechute à un mois de 80% des fumeurs tentant de s'arrêter seul le sevrage tabagique reste un processus difficile. La motivation y joue un rôle important et la maintenir est une tâche ardue. Une prise en charge spécifique ciblant la motivation au changement semble donc essentielle. Représentant la première population de professionnels de santé et ayant un impact positif démontré sur l'aide au sevrage, l'implication des infirmiers libéraux en France dans ce processus semble être une piste pleine de promesses. Ceci est notamment possible grâce à l'organisation des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles permettant un financement de pratiques de soins nouvelles et coordonnées. Objectif : Quelle est l'efficacité d'une prise en charge du sevrage tabagique par un infirmier libéral et son impact sur la motivation des fumeurs.

    Méthode : Evaluation d'une nouvelle pratique professionnelle de soins infirmiers avancés, par des infirmiers (IDE) libéraux dans une maison de santé pluriprofessionnelle entre novembre 2016 et juin 2017. La consultation IDE comprenait la réalisation du conseil minimal, la détermination du profil tabagique, le degré de dépendance par le score de Fagerstrom simplifié, l'évaluation du stade de sevrage et une spirométrie. L'IDE rappelait tous les patients entre 6 à 9 mois pour reprendre le questionnaire et évaluer des modifications de consommation tabagique et le stade de sevrage.

    Résultats : Si 78.8% des fumeurs (n=33) ont déjà tenté d'arrêter de fumer, 60,6% l'ont fait sans aide et 21,9% avec leur médecin généraliste. Le score de Fagerstrom simplifié n'a pas été modifié par l'intervention. La moitié de l'échantillon déclare avoir diminué sa consommation. Un abaissement de la motivation était noté avec proportionnellement une diminution du nombre d'individus ayant motivation moyenne (22% contre 39% initialement) et une augmentation de ceux ayant une motivation faible (72% du groupe retour contre 55 % initialement). De plus on retrouve un plus grand nombre d'individus se déclarant incapable d'arrêter leur consommation de tabac dans le mois (67% contre 25% initialement).

    Discussion : Malgré le nombre modeste de patients inclus et la nature monocentrique de l'étude ce travail met en évidence la possibilité pour les IDE libéraux d'agir dans le sevrage tabagique. De plus on peut souligner la pertinence de l'interdisciplinarité de la prise en charge du sevrage tabagique qui ne peut se résumer à un simple transfert de compétences.

    Conclusion : Cette étude appuie la pertinence d'une implication plus large des IDE dans le sevrage tabagique chez des patients, nombreux à souhaiter arrêter et actuellement insuffisamment accompagnés.

  • Analyse de la qualité scientifique du contenu des outils d'aide à la décision médicale partagée    - Mathieu Camille  -  13 septembre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les Patient Decision Aids (PDA) sont des outils conçus pour aider les patients à participer à une prise de décision concernant une question sur leur santé sans les influencer. Des recommandations pour l'amélioration de la qualité des PDA ont été proposées en établissant une liste de critères de qualité : l'IPDAS Checklist. Cette étude observationnelle descriptive cherche à évaluer la qualité scientifique du contenu des PDA selon les critères de l'IPDAS Checklist.

    Méthode : Les PDA recensés et analysés sont issus des 105 articles inclus de la revue systématique de la Cochrane mise à jour en 2017 évaluant les effets des PDA chez les patients confrontés à une décision concernant un traitement ou un dépistage. Les outils récupérés ont ensuite été analysés grâce à l'IPDAS Checklist par deux lecteurs, de manière indépendante.

    Résultats : Quarante et un outils ont été récupérés. Parmi eux, 36,6% sont testés en situation réelle (field testing) avec les protagonistes (professionnels de santé, patients experts) (item 34). Un peu plus d'un tiers des PDA citent des références (39%,item 38), moins d'un sur dix décrit le niveau de qualité des preuves scientifiques (9,8%, item 42), et moins d'un sur trois spécifie si les auteurs ont des liens d'intérêt autres que ceux du patient (29,3%, item 45).

    Discussion : Les PDA devraient présenter une gradation de fiabilité des outils en fonction de la qualité de l'évidence. L'évaluation des PDA devrait donc débuter par cette recherche car si la validité scientifique des options proposées n'est pas présentée, le PDA n'est pas pertinent. Il nous semble nécessaire de hiérarchiser les items de l'IPDAS Checklist et d'en rendre au moins trois obligatoires à la publication d'un PDA: le niveau de preuve, la présentation des risques et bénéfices en valeurs absolues, et les conflits d'intérêts des auteurs de la PDA.

    Conclusion : La majorité des PDA sont pensés par des professionnels de santé pour communiquer sur les différentes options qu'ils peuvent proposer plutôt que d'aider les patients à prendre des décisions éclairées sur les données actualisées de la science.

  • Analyse de la qualité des outils d'aides à la décision partagée : l'approche centrée patient    - Gerbaud Julie-May  -  13 septembre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les Patient Decision Aids (PDA) sont des outils conçus pour aider les patients à participer à une prise de décision concernant une question sur leur santé sans les influencer. Des recommandations pour l'amélioration de la qualité des PDA ont été proposés en établissant une liste de critères de qualité : l'IPDAS Checklist for users. Cette étude observationnelle descriptive cherche à évaluer comment les PDA tiennent compte d'une approche centrée patient à partir des critères de l'IPDAS Checklist.

    Méthode : Les PDA recensés et analysés sont issus des 105 articles inclus de la revue systématique de la Cochrane mise à jour en 2017 évaluant les effets des PDA chez les patients confrontés à une décision pour un traitement ou un dépistage. Les outils récupérés ont été ensuite analysés avec l'IPDAS Checklist par deux lecteurs, de manière indépendante afin de comparer les résultats des deux grilles.

    Résultats : Quarante-et-un outils ont été récupérés. Les PDA améliorent les connaissances des patients dans 70,7% (item 59), mais seulement 12,2% améliorent la qualité de décision (item 64). Les PDA ont un niveau de compréhension compris par la majorité du public cible (item 46 à 85,4%). Plus de deux tiers des PDA (70,7%) se composent d'étapes pour accompagner dans la prise d'une décision (item 26). Discussion : L'approche centrée patient semble moins représentée au profit d'une approche centrée médecin pour répondre à la gestion de l'incertitude. Les outils semblent être créés par des professionnels de santé pour répondre aux difficultés auxquels ils sont confrontés lorsque différents choix sont possibles. Ils simplifient la communication médecin-patient et la compréhension des propos médicaux par les patients.

    Conclusion : La majorité des PDA n'ont pas été pensés par les patients pour répondre à leur problématique de délibération face aux choix mais plutôt pour aider le médecin dans la gestion de l'incertitude en pratique clinique.

  • Mise en place d'un outil de rétroaction, d'évaluation et de certification des compétences des étudiants en stage ambulatoire en soins primaires et autonomie supervisée    - Boysson Bertrand de  -  13 septembre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Différents outils pour aide la supervision indirecte en Stage Ambulatoire en Soins Primaires et Autonomie Supervisée (SASPAS) sont actuellement utilisés. Le département de Médecine Générale de Poitiers utilisait le Relevé d'Activité au Quotidien (RAQ) comme outil de rétroaction. Dans le cadre d'une recherche action, le RAQ a évolué vers la première version du Journal d'Activités des Compétences et Certifiant (JACC).

    Planification : Le JACC propose un compromis entre les attentes des Maîtres de stages (MSU) et des étudiants de médecine générale (EMG), tout en étant un support de rétroaction, d'évaluation et de certification des compétences.

    Implantation : Le JACC est inclus dans le Portfolio en ligne sur Karuta. Les possibilités d'éditions de l'interface sont personnalisées aux fonctions des droits ouverts aux EMG, MSU et tuteurs. Le journal des consultations saisies inclue les diagnostics de situations, le niveau d'aisance de l'étudiant, les familles de situations et les descripteurs des compétences mobilisées à chaque consultation. Le MSU peut éditer les données et les valider et proposer des prescriptions pédagogiques lors de la rétroaction. L'EMG peut y déposer ses traces d'apprentissages. Des éléments de suivis permettent d'évaluer les compétences et le types de consultations effectuées.

    Discussion : L'EMG peut aborder le remplissage des fiches de consultation de deux manières différentes : soit par un remplissage systématique à chaque consultation, soit uniquement sur les situations critiques. L'évaluation du JACC est prévu lors d'une prochaine étape en situation réelle à la rentrée universitaire 2018.

    Conclusion : Le JACC est un outil qui tente de répondre aux exigences de rétroaction, d'évaluation et de certification des compétences des EMG en SASPAS. Sa structure innovante, intégrée au portfolio permet la participation en temps réel des différents acteurs de la formation des EMG. L'évaluation devra être poursuivi pour améliorer l'outil dans la continuité de la recherche action initiée il y a 4 ans.

  • La prise de décision partagée dans la réalisation du dépistage du cancer du col de l'utérus : évaluation des aides à la prise de décision partagée disponibles en France et au Royaume-Uni    - Dernoncourt Marion  -  24 avril 2018  - Thèse d'exercice


  • La santé publique clinique, un modèle de repérage des déterminants médico- sociaux de la santé ? : réflexions éthiques et retour d'expérience autour de la précarité    - Etonno Rita  -  11 janvier 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La précarité est un problème de santé publique majeur car la santé d'un individu dépend de nombreux déterminants dont font partie la situation sociale. Ces déterminants sont une cause majeure dans l'apparition des inégalités sociales de santé. La médecine générale au travers de l'utilisation du modèle biopsychosocial prend en compte l'importance de ces déterminants.Cependant devant une absence de politique nationale claire , les disparités en santé reste importante dans la population .La question se pose des moyens à notre disposition pour une approche plus effective dans la réduction des inégalités sociales de santé. Cela passe par une approche différente, quelle place pour l'utilisation de scores de repérage de la précarité, pour la médecine intégrée ou la santé publique clinique ? Ainsi qu'une plus grande responsabilisation des professionnels de santé.

  • Les scores et déterminants de la précarité dans la pratique clinique : revue de la littérature    - Martinière Alexandra  -  11 janvier 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : Répertorier les différents scores ou outils permettant de repérer un patient précaire en consultation de médecine générale. Secondairement, comparer ces scores pour identifier les déterminants de la précarité les plus utilisés.

    Méthodes : Revue littérature des scores écologiques et épidémiologiques de précarité et défavorisation existants. Inclusion des scores français datant au plus tard de 2017.

    Résultats : Cinq scores retenus : EPICES, Pascal, Handicap Social, French EDI, PRECAR. Les déterminants majeurs ressortant des cinq scores analysés sont : le statut professionnel avec notamment le chômage, le logement, puis la famille, le confort sanitaire, l'éducation et enfin la présence ou non de couverture sociale.

    Conclusion : Il n'existe pas de score établie pour l'activité de clinicien en consultation, actuellement validé. En les comparant nous avons pu faire ressortir six déterminants intéressants et facilement identifiables en consultation ambulatoire. Parce qu'il est difficile de définir la précarité et malgré des points communs, chaque score retrace des aspects différents, le médecin généraliste peut en tenir compte mais également avoir recours à son appréciation subjective de la précarité.

  • Le ressenti des internes de médecine générale à propos de l'utilisation du recueil d'activité au quotidien lors de leur stage ambulatoire en soins primaires et autonomie supervisée et perspectives d'amélioration de l'outil    - Latour Camille  -  19 octobre 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La supervision indirecte lors du Stage Ambulatoire en Soins Primaires et Autonomie Supervisée (SASPAS) est un temps essentiel, mais qui a pour lacune un manque d'encadrement. Le Relevé d'Activité au Quotidien (RAQ), support du débriefing entre l'interne et le maître de stage est utilisé à Poitiers depuis plus d'un an. Il a pour but de donner un cadre et d'inciter l'interne à une démarche réflexive. Après avoir analysé et étudié les opportunités pédagogiques du RAQ, cette étude évalue les critères d'adhésion à l'outil par les internes. L'objectif secondaire est de proposer des pistes d'amélioration pour la prochaine version du RAQ en cours d'élaboration dans une démarche de certification des compétences.

    Matériels et méthodes : Étude qualitative via des entretiens semi-dirigés auprès des internes en SASPAS de avril à juillet 2017 en Poitou-Charentes. 32 internes ont été inclus. La liste des internes ayant utilisé ou non l'outil était connu formant 2 groupes distints. 2 questionnaires ont été réalisés afin d'apporter des réponses sur le vécu de la gestion de la supervision indirecte et l'utilisation ou non du RAQ.

    Résultats : 24 entretiens ont été réalisés et analysés sur les 32 internes en SASPAS pendant cette période. Les réponses des 2 questionnaires ont été analysées conjointement après avoir modifiée la liste des internes de chaque groupe. Les résultats permettent de mettre en évidence les points forts et les points faibles de l'outil dans l'acceptabilité de son utilisation au quotidien par les internes et les MSU.

    Conclusion : À partir de ces résultats, nous pourrons proposer et discuter des perspectives d'amélioration de l'outil RAQ afin qu'il puisse répondre aux exigences de supervision indirecte et de certification des compétences, tout en étant facilement utilisable au quotidien.

|< << 1 2 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales