Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Tudrej Benoit

Tudrej Benoit

Les travaux encadrés par "Tudrej Benoit"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
13 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • La prise de décision partagée dans la réalisation du dépistage du cancer du col de l'utérus : évaluation des aides à la prise de décision partagée disponibles en France et au Royaume-Uni    - Dernoncourt Marion  -  24 avril 2018  - Thèse d'exercice


  • Les scores et déterminants de la précarité dans la pratique clinique : revue de la littérature    - Martinière Alexandra  -  11 janvier 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : Répertorier les différents scores ou outils permettant de repérer un patient précaire en consultation de médecine générale. Secondairement, comparer ces scores pour identifier les déterminants de la précarité les plus utilisés.

    Méthodes : Revue littérature des scores écologiques et épidémiologiques de précarité et défavorisation existants. Inclusion des scores français datant au plus tard de 2017.

    Résultats : Cinq scores retenus : EPICES, Pascal, Handicap Social, French EDI, PRECAR. Les déterminants majeurs ressortant des cinq scores analysés sont : le statut professionnel avec notamment le chômage, le logement, puis la famille, le confort sanitaire, l'éducation et enfin la présence ou non de couverture sociale.

    Conclusion : Il n'existe pas de score établie pour l'activité de clinicien en consultation, actuellement validé. En les comparant nous avons pu faire ressortir six déterminants intéressants et facilement identifiables en consultation ambulatoire. Parce qu'il est difficile de définir la précarité et malgré des points communs, chaque score retrace des aspects différents, le médecin généraliste peut en tenir compte mais également avoir recours à son appréciation subjective de la précarité.

  • La santé publique clinique, un modèle de repérage des déterminants médico- sociaux de la santé ? : réflexions éthiques et retour d'expérience autour de la précarité    - Etonno Rita  -  11 janvier 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La précarité est un problème de santé publique majeur car la santé d'un individu dépend de nombreux déterminants dont font partie la situation sociale. Ces déterminants sont une cause majeure dans l'apparition des inégalités sociales de santé. La médecine générale au travers de l'utilisation du modèle biopsychosocial prend en compte l'importance de ces déterminants.Cependant devant une absence de politique nationale claire , les disparités en santé reste importante dans la population .La question se pose des moyens à notre disposition pour une approche plus effective dans la réduction des inégalités sociales de santé. Cela passe par une approche différente, quelle place pour l'utilisation de scores de repérage de la précarité, pour la médecine intégrée ou la santé publique clinique ? Ainsi qu'une plus grande responsabilisation des professionnels de santé.

  • Le ressenti des internes de médecine générale à propos de l'utilisation du recueil d'activité au quotidien lors de leur stage ambulatoire en soins primaires et autonomie supervisée et perspectives d'amélioration de l'outil    - Latour Camille  -  19 octobre 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La supervision indirecte lors du Stage Ambulatoire en Soins Primaires et Autonomie Supervisée (SASPAS) est un temps essentiel, mais qui a pour lacune un manque d'encadrement. Le Relevé d'Activité au Quotidien (RAQ), support du débriefing entre l'interne et le maître de stage est utilisé à Poitiers depuis plus d'un an. Il a pour but de donner un cadre et d'inciter l'interne à une démarche réflexive. Après avoir analysé et étudié les opportunités pédagogiques du RAQ, cette étude évalue les critères d'adhésion à l'outil par les internes. L'objectif secondaire est de proposer des pistes d'amélioration pour la prochaine version du RAQ en cours d'élaboration dans une démarche de certification des compétences.

    Matériels et méthodes : Étude qualitative via des entretiens semi-dirigés auprès des internes en SASPAS de avril à juillet 2017 en Poitou-Charentes. 32 internes ont été inclus. La liste des internes ayant utilisé ou non l'outil était connu formant 2 groupes distints. 2 questionnaires ont été réalisés afin d'apporter des réponses sur le vécu de la gestion de la supervision indirecte et l'utilisation ou non du RAQ.

    Résultats : 24 entretiens ont été réalisés et analysés sur les 32 internes en SASPAS pendant cette période. Les réponses des 2 questionnaires ont été analysées conjointement après avoir modifiée la liste des internes de chaque groupe. Les résultats permettent de mettre en évidence les points forts et les points faibles de l'outil dans l'acceptabilité de son utilisation au quotidien par les internes et les MSU.

    Conclusion : À partir de ces résultats, nous pourrons proposer et discuter des perspectives d'amélioration de l'outil RAQ afin qu'il puisse répondre aux exigences de supervision indirecte et de certification des compétences, tout en étant facilement utilisable au quotidien.

  • Perception de la prise en charge du patient dépressif par les internes de médecine générale du Poitou-Charentes en stage chez le praticien    - Liège Frédéric  -  15 novembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La dépression est un problème de santé publique majeur croissant. Le Consensus Mondial sur la Responsabilité Sociale des Facultés de Médecine insiste sur l'obligation des facultés à répondre aux besoins de la population en matière de santé.

    Objectif de l'étude : Évaluer la perception sur la prise en charge du patient dépressif et établir un état des lieux et besoins ressentis en termes de formation par les internes de médecine générale du Poitou-Charentes. Méthode : Étude quantitative et qualitative prospective sous forme d'un questionnaire de 15 questions à choix simples ou multiples et 5 questions ouvertes, menée auprès de 54 internes en médecine générale en stage chez le praticien du Poitou-Charentes.

    Résultats et discussion : Les étudiants de troisième cycle des études de médecine générale soulignent une pratique variable, subjective et donc « médecin-dépendante » pour traiter la dépression bien que les supervisions réalisées au cours de la formation semblent détenir une position privilégiée. La moyenne de leur aisance dans ce domaine est ainsi estimée à 4,85/10. La moitié des internes de notre étude sont en demande de cours théoriques pendant le troisième cycle bien que la pédagogie actuelle soit fondée sur les apprentissages, dans une approche par compétences. Des pistes ont été proposées dans la formation de la prise en soin du patient dépressif. Les journées à thèmes, la formation médicale continue, les stages cours en psychiatrie ou encore une place plus conséquente du sujet en groupe d'échange et d'analyse des pratiques d'internes en font partie. Les besoins en formation dès l'internat de médecine générale sont comparables à ceux des médecins généralistes en activité.

    Conclusion : Au vu de la prévalence de l'épisode dépressif caractérisé, la qualité de la prise en charge de la dépression devrait être renforcée dès l'internat, d'autant que les médecins généralistes sont de premiers recours, que la pathologie est chronophage et que la majeure partie des patients sera suivie uniquement par le médecin traitant.

  • Attentes des patients et des professionnels de santé de la Maison de santé pluridisciplinaire des Couronneries à Poitiers concernant une application smartphone    - Roy Anne-Blandine  -  29 septembre 2016  - Thèse d'exercice


  • Responsabilité sociale de la Faculté de médecine de Poitiers : le ressenti des maîtres de stage ambulatoires et hospitaliers en Poitou-Charentes    - Patry Julien  -  16 septembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Une faculté de médecine socialement responsable se doit d'orienter sa formation selon quatre critères fondamentaux qui sont l'efficience, la pertinence, l'équité et la qualité. Le projet Recherche Action – Responsabilité Sociale (RARS) a pour but d'expérimenter et d'évaluer la mise en oeuvre et l'impact d'une démarche inspirée de ces critères. Le consensus mondial a établi 10 axes stratégiques pour définir une faculté socialement responsable. L'objectif de cette étude est de recueillir le ressenti des maîtres de stage ambulatoires (MSU) et hospitaliers (MSH) sur l'implication de la faculté de médecine en terme de responsabilité sociale etd'identifier les différences entre ces groupes.

    Méthodes : Il s'agit d'une étude qualitative à partir de focus groups en Poitou-Charentes. Les MSU et MSH ont été interrogés séparément.

    Résultats : Les maîtres de stage hospitaliers et ambulatoires réduisent la faculté de médecine à son rôle de formation. Ils ne lui reconnaissent pas un rôle dans l'identification et la réponse aux besoins de santé de la population. Ils recommandent une adaptation de la démographie médicale dans le but d'améliorer l'accès aux soins.

    Conclusion : La faculté de médecine avance dans une démarche de responsabilité sociale par l'adaptation de sa formation pour mieux répondre aux besoins actuels de la société. Des désaccords existent entre les maîtres de stage ambulatoires et hospitaliers concernant la formation des étudiants en médecine. Le recueil du ressenti des autres partenaires de la faculté permettra de définir des normes et indicateurs facilitant l'évaluation de celle-ci.

  • L'utilisation du recueil d'activité au quotidien par les internes : développement d'un outil pédagogique pour la supervision indirecte du stage ambulatoire en soins primaires et autonomie supervisée    - Zollinger Gwénola  -  30 juin 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La supervision indirecte lors du stage ambulatoire en soins primaires et autonomie supervisée (SASPAS) est un temps essentiel, mais qui a pour lacune un manque d'encadrement. La création d'un nouvel outil pédagogique : le recueil d'activité au quotidien (RAQ), support du débriefing entre l'interne et le maitre de stage, a pour but de donner un cadre et inciter l'interne à une démarche réflexive. L'objectif de notre étude était d'observer et décrire l'utilisation du RAQ par des internes en SASPAS lors du semestre novembre 2015 à avril 2016 en Poitou-Charentes.

    Matériels et méthodes : Étude prospective descriptive incluant les internes réalisant un SASPAS de novembre 2015 à avril 2016. Proposition d'utilisation du RAQ pour support à la supervision indirecte. Analyse de l'évolution des consultations considérées à l'aise par l'interne sur le semestre et analyse de la distribution de la cotation de l'aisance dans les domaines diagnostics (D), relationnels (R), thérapeutiques (T) et organisationnels (O).

    Résultats : Au total 10 644 consultations analysées sur le semestre, retranscrites par 17 internes sur les 32 internes en SASPAS. Entre novembre et avril les internes montrent une amélioration statistiquement significative de leur aisance en consultations dans les domaines diagnostic [88,6% vs 95,9%, p=0,00334], relationnel [87,4% vs 97,9%, p=0,00046], thérapeutique [88,4% vs 97,4%, p=0,00060] et organisationnel [85,2% vs 97,1%, p=0,00104]. La distribution des cotations d'aisance par les internes, analysée individuellement, révèle trois profils d'internes.

    Conclusion : Le RAQ permet de créer et guider la démarche réflexive de l'interne, pilier de l'apprentissage. L'utilisation du RAQ par les internes de Poitou-Charentes durant un semestre prouve le bénéfice du SASPAS, compte tenu de l'amélioration de l'aisance ressentie lors du semestre, dans les quatre domaines D, R, T et O. Faire du RAQ un outil de certification sera l'enjeu des prochains travaux d'évaluation.

  • Responsabilité sociale de la Faculté de médecine de Poitiers : le ressenti des médecins généralistes maîtres de stage en Poitou-Charentes    - Sadier Gaëlle  -  03 juin 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le concept de responsabilité sociale des facultés de médecine est en plein essor depuis la mise en place du projet francophone Recherche Action- Responsabilité Sociale. Il s'agit d'orienter la formation selon les principes de qualité, d'efficience, d'efficacité et d'équité. Le consensus mondial a ainsi défini dix axes stratégiques à suivre pour qu'une faculté soit socialement responsable. L'objectif de ce travail est de recueillir le ressenti des médecins généralistes maîtres de stage en ambulatoire, sur l'implication de la Faculté de médecine de Poitiers en terme de responsabilité sociale.

    Méthodes : Il s'agit d'une étude qualitative par focus group, réunissant des médecins généralistes maîtres de stage ambulatoires en Poitou Charentes, s'intéressant à quatre axes du consensus mondial. Des entretiens individuels semi directifs à visée qualitatif, ont été réalisés dans un deuxième temps afin de clarifier les idées.

    Résultats : Les maîtres de stage ambulatoire méconnaissent le rôle de la Faculté de médecine de Poitiers dans l'identification et la réponse aux besoins de santé, hormis l'enseignement qu'elle apporte. Pour les participants, la réponse aux besoins en santé passerait par l'amélioration de la formation, redéfinir les taches du médecin généraliste, l'adaptation de la démographie médicale et le développement de la recherche.

    Conclusion : La Faculté de médecine de Poitiers avance dans une démarche de responsabilité sociale en adaptant ses enseignements aux nouveaux besoins de la société. Cette démarche est méconnue des maîtres de stage ambulatoire. Le recueil du ressenti des partenaires de la Faculté permettront d'évaluer l'engagement des facultés de médecine dans la responsabilité sociale selon des normes et indicateurs.

  • La grille de Calgary Cambridge en bande dessinée : préparer la rencontre    - Obry Matthieu  -  15 mai 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La grille Calgary Cambridge (GCG) est un outil pédagogique validé pour l'acquisition des compétences communicationnelles de l'entrevue médicale par les étudiants en médecine. Parce qu'il permet la simultanéité des regards entre le patient et le médecin, le médium bande dessinée (BD) est un outil pertinent pour l'acquisition des compétences communicationnelles en santé.

    Objectifs : L'objectif principal est d'évaluer la compréhension de la structure d'une planche en BD sur l'item 1: Préparer la rencontre de la GCG. Les deux objectifs secondaires sont d'évaluer la perception de la pertinence de cette planche par les médecins pour l'acquisition de compétences, et de recueillir des propositions d'améliorations. Méthodes: Entretiens semi-directifs auprès de médecins généralistes et d'étudiants de 3ème cycle en médecine générale. Triangulation des retranscriptions anonymisées avec saturation des données.

    Résultats : La structure de la planche BD est bien comprise par les médecins généralistes et les étudiants en 3ème cycles en médecine générale. L'initiative de la BD est appréciée comme un outil complémentaire de la CGC grâce à son apport simultanée d'image et de texte.

    Conclusion: La bande dessinée est un outil pédagogique qui semble pertinent pour l'acquisition des compétences communicationnelles en santé. La perception des critères de qualité décrits dans la planche BD devra être étudiée dans un prochain travail.

|< << 1 2 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales