Vous êtes ici : Accueil > Formations > Diplôme d'état de Pharmacie

Diplôme d'état de Pharmacie

Les travaux sélectionnés

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
179 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • Synthèse du cadre réglementaire des médicaments de thérapie innovante et des préparations cellulaires et tissulaires à finalité thérapeutique    - Bamas Alice  -  29 novembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le droit pharmaceutique européen et français se construit autour de la notion de médicament.

    Il tend à se complexifier davantage avec les nouvelles découvertes scientifiques et technologiques qui ont lieu chaque jour. Il est donc capital pour le législateur de ne pas prendre du retard pour réglementer les produits de santé et ainsi assurer la sécurité des malades.

    En 2007 le règlement européen 1394/2007 pose les bases d’une nouvelle classification et une clarification du cadre réglementaire des médicaments de thérapie innovante (MTI) qui sont maintenant divisés en quatre classes.

    Directement applicable dans tous les états de l’Union Européenne, ce règlement constitue un cadre réglementaire essentiel pour les laboratoires pharmaceutiques qui mettent au point ce type de produits, leur permettant de les caractériser et ainsi travailler dans les normes.

    Dans un même temps, les préparations cellulaires et tissulaires à visée thérapeutique ont un cadre réglementaire spécifique qui comporte des similitudes avec celui des MTI, ce qui complexifie la mise sur le marché de certains produits de santé. La réglementation actuelle des produits de santé est très complexe ; pour un produit de santé, plusieurs directives et règlements européens ainsi que les lois propres à l’Etat membre sont à respecter.

  • Plan d’Investigation Pédiatrique : nécessité, complexité et spécificités opérationnelles de la mise en oeuvre d’un PIP en neuropsychiatrie    - Le duin Maxime  -  18 novembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le règlement (CE) n° 1901/2006, entré en vigueur le 26 janvier 2007, a pour but de faciliter l’accessibilité des médicaments à la population pédiatrique tout en assurant des recherches éthiques et de qualité.

    Ce texte instaure l’obligation pour les industriels de conduire des plans d’investigation pédiatrique pour les nouvelles molécules arrivant en développement. En contrepartie, certaines mesures de récompenses sont également prévues par le règlement. Bien que les essais cliniques pédiatriques puissent s’avérer plus complexes qu’une étude classique chez l’adulte, les promoteurs doivent désormais prendre en compte ce développement pédiatrique. Une des clefs de la réussite d’un programme pédiatrique est d’anticiper au maximum les différents points bloquants qui pourraient survenir avec ces études particulières.

    L’objectif étant de mettre sur le marché des médicaments sûrs, de qualité et efficace à destination de la population pédiatrique, mais aussi de réduire le nombre de prescriptions hors-AMM qui peuvent s’avérer dangereuses. Un premier retour de ce nouveau règlement montre un impact positif de ce dernier sur la commercialisation de médicaments indiqués en pédiatrie. Il faudra néanmoins plus de recul afin de tirer des conclusions définitives, du fait de la durée du développement d’un nouveau médicament.

  • Epidémiologie de trois zoonoses transmises par le porc sur l’île de La Réunion en 2014-2015 : leptospirose, grippe porcine et cysticercose    - Lung tung Aurélie  -  08 novembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’objectif de notre travail était double : d’une part, réaliser auprès des éleveurs l’état des lieux du niveau de connaissance et de mise en oeuvre des mesures de prévention individuelle, collective et informative vis à vis de la transmission au et par le porc de trois zoonoses : leptospirose, grippe porcine et cysticercose ; d’autre part, analyser le bilan épidémiologique de ces trois maladies dans les élevages porcins réunionnais en 2014‐2015.

    Matériels et méthodes : La population étudiée était double : d’une part, un questionnaire a été proposé à une population d’éleveurs porcins de La Réunion pour une enquête sur la prévention. D’autre part, une enquête épidémiologique auprès des quatre Hôpitaux et du vétérinaire porcin de l’île, a permis de réaliser l’état des lieux de ces trois zoonoses (nombre de cas et incidence) en 2014‐2015 et d’analyser leur évolution au cours des neuf dernières années. Enfin, nous avons comparé nos résultats à ceux disponibles dans la littérature.

    Résultats : Ils montrent un bon niveau de connaissances des éleveurs et le respect des bonnes pratiques de prévention. Le nombre de cas (incidence) de leptospirose a évolué entre 59 (7,52) en 2006 et 61 (7,37) en 2014. D’autre part, c’est en 2009 que la pandémie humaine d’origine porcine à virus influenzae A(H1N1)pdm09 a été introduite à La Réunion, pendant l’hiver austral, avec un nombre de consultations pour syndrome grippal estimé à 104 000 dont 67 000 cas de grippe à virus A(H1N1)pdm09. Enfin, à La Réunion, au cours des 30 dernières années, la prévalence de la cysticercose a considérablement diminué jusqu’à devenir rare : 8,2 % en 1985 et aucun cas détecté en 2014.

    Conclusion : Notre enquête confirme l’hétérogénéité de l’épidémiologie de ces trois zoonoses entre La Réunion et la France métropolitaine, les autres régions du Monde, d’Outre‐Mer ou les îles de l’Océan Indien telles que Mayotte. Dans les zones les plus touchées, elle encourage à envisager des actions correctives telles que des mesures de prévention encore plus strictes.

  • Effet des anti-inflammatoires non stéroïdiens dans la prévention et le traitement des cancers colorectaux : mécanismes d’action et applications en clinique    - Paraiso Ines  -  02 novembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments très couramment utilisés pour leurs propriétés analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires. Certaines de ces molécules possèdent également des propriétés anti-thrombotiques bénéfiques dans la prévention secondaire de risques cardiovasculaires et des propriétés anticancéreuses. De nombreuses études expérimentales, épidémiologiques et cliniques suggèrent que les AINS, en particulier les inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase-2 (COX-2), sont prometteurs en tant qu’agents anticancéreux. Ils ont démontré expérimentalement le potentiel de stimuler l'apoptose et d’inhiber l'angiogenèse et contribuent ainsi à supprimer la transformation maligne et la croissance tumorale. En outre, des études épidémiologiques ont montré que l'utilisation à long terme des AINS est associée à un risque plus faible de cancer colorectal et, dans une certaine mesure, d'autres cancers, d’où l’examen de leur utilisation en tant qu’agents chimioprophylactiques. La reconnaissance de leur efficacité est une étape importante vers l’obtention de leur validation par les organismes de santé et leur utilisation en clinique. De véritables protocoles de prise en charge devront être mis en place et plusieurs paramètres tels que le réglage de la dose, la durée de traitement, l’utilisation en co-thérapie et les critères de sélection des candidats restent à étudier.

  • Méthodologie de conception d'un cours sous le module Opale    - Hertzog Antoine  -  26 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le domaine de la santé est en perpétuelle évolution grâce aux avancées scientifiques et à la mise au point de nouveaux médicaments, matériels et protocoles de soin. Cette évolution conduit les professionnels de santé à mettre constamment les connaissances acquises lors de leur formation initiale à jour.

    Pour inscrire cette démarche dans un processus encadré, les pouvoirs publics en collaboration avec les acteurs de santé ont définis les dispositions légales permettant de déterminer les obligations des professionnels de santé dans le domaine du Développement Professionnel Continu. Ces dispositions touchent maintenant tous les acteurs de santé (médicaux, pharmaceutiques et para-médicaux) et les organismes qui sont habilités à pourvoir ces formations sont soumis à une législation stricte qui garantit la qualité de leur enseignement.

    Deux types de formation sont distinguables. Les formations présentielles qui ont déjà démontré toutes leurs qualités depuis les débuts de l'enseignement et les formations à distance dont la pratique est rendue possible par les avancées technologiques de ces deux dernières décennies. De nombreux outils existent déjà pour permettre la création de cours à distance par des professionnels du domaine informatique.

    Les chercheurs de l'Université de Compiègne ont choisi de mettre au point un logiciel plus simple d'accès, plus ergonomique afin d'offrir aux enseignants du domaine supérieur un outil de création de contenu plus aisé à prendre en main baptisé Scenari pour « Système de conception de Chaînes Éditoriales pour des contenus Numériques, Adaptables, Réutilisables et Interactifs ».

    Le logiciel Opale (OPen Academic LEarning) est une chaîne éditoriale conçue avec Scenari qui permet la création de contenu multimédias et multi plates-formes. Les chaînes éditoriales comme Opale sont conçues pour produire simultanément, à partir d'un travail unique, trois formats de présentation du contenu : un format diaporama, un format textuel et un format web (aux normes html ou SCORM).

    Le présent document a pour but d'illustrer les fonctions d'Opale qui pourraient présenter un intérêt pour les enseignants notamment du domaine des sciences pharmaceutiques et de mettre en avant les avantages que ce logiciel apporte dans le cadre de la formation à distance comme dans la formation présentielle.

    Pour mettre en exergue les particularités d'Opale un cours à destination des pharmaciens d'officine a été conçu en choisissant pour thème le fentanyl en raison du grand nombre de formes galéniques disponibles, de leurs particularités et de leur place dans la stratégie thérapeutique de la prise en charge des accès paroxystiques douloureux du patient cancéreux. L'objectif visé est de fournir aux pharmaciens suffisamment d'outils pour assurer l'éducation thérapeutique de leurs patients vis à vis de ces nouvelles formes ce qui s'inscrit dans une démarche de réduction des risques.

  • Assurance Qualité dans un centre de distribution pharmaceutique : concept et mise en application d’une démarche de gestion du risque    - Devaud-arnaudeau Alexa  -  25 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’industrie pharmaceutique se situe à un haut niveau de qualité dans le développement, la fabrication et la distribution des médicaments afin de satisfaire les 3 obligations incontournables de l’Autorisation de Mise sur le Marché : Efficacité – Qualité – Innocuité.

    La qualité est un secteur en constante évolution, dont le but est de s’améliorer perpétuellement au travers du développement et de l’optimisation d’outils performants. La version 2014 des Bonnes Pratiques de Distribution introduit la notion de gestion du risque et des outils d’analyse de risques sont développés dans l’International conference on harmonisation Q9 « Quality risk management ».

    L’objet de cette thèse est de présenter la réalisation d’une analyse de risques sur un des procédés critiques des sites de distribution. Elle se traduit par l’identification des risques potentiels de ce processus et leur origine ; l’évaluation de leur probabilité d’apparition ainsi que leur degré de gravité. Un plan d’actions préventives sera mis en place pour mieux maitriser le processus et améliorer la qualité du service lié au produit.

  • Conseils nutritionnels associés aux ordonnances : élaboration de fiches destinées aux pharmaciens d'officine    - Billier Cyrielle  -  24 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Spécialiste du médicament, le pharmacien exerce une activité quotidienne largement consacrée à la dispensation des traitements médicamenteux. Définie dans le Code de la Santé Publique, cette tâche reste néanmoins indissociable de celle de conseiller que doit exercer le pharmacien. En effet, la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » de 2009, dite loi HPST, propose un nouveau mode de prise en charge du patient, qui ne se limite pas à la seule analyse pharmacologique de la prescription, mais qui précise la nature des conseils à délivrer, notamment les mesures diététiques qui doivent accompagner le traitement ou la pathologie.

    En effet, de par l’influence positive ou négative que peut avoir l’alimentation sur l’évolution des pathologies, la délivrance de conseils nutritionnels par le pharmacien d’officine semble indispensable et s’intègre dans ses nouvelles missions et dans son devoir d’information. Dans ce contexte, la mise à disposition de fiches conseils peut constituer un réel outil pour aider le pharmacien à formuler des recommandations adaptées à chaque cas.

    Dans ce travail, des fiches de conseils nutritionnels ont été réalisées à partir des dernières recommandations officielles, pour les pathologies et/ou traitements médicamenteux les plus fréquemment rencontrés à l’officine. Ces fiches concernent des maladies métaboliques et endocriniennes telles que le diabète, les dyslipidémies, la goutte, l’hypertension artérielle ou encore l’ostéoporose, des pathologies digestives comme la constipation, la diarrhée et le reflux gastro-oesophagien, des maladies cachectisantes comme le cancer et la dénutrition, ainsi que les traitements par antivitamines K.

    Les différentes plaquettes élaborées dans cette thèse sont présentées accompagnées d’une ordonnance type, afin d’illustrer concrètement leur utilisation.

    Mises à disposition de l’équipe officinale, ces fiches synthétiques pourraient faciliter la délivrance de conseils diététiques en rapport avec le traitement figurant sur l’ordonnance du patient, ou avec sa pathologie.

  • Performance de l’outil DRUGCAM® en activité réelle de production par la simulation    - Laplace Marie  -  11 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    INTRODUCTION :

    L’outil numérique DRUGCAM® est un système de contrôle des préparations des cytotoxiques qui guide le préparateur dans son processus de fabrication. Grâce à la reconnaissance visuelle instantanée, il permet le contrôle de 100% de nos préparations en cours de production et en post-production. Dans ce contexte, notre travail a pour but d’évaluer la performance de DRUGCAM® en activité réelle de production par la simulation et de la comparer au double contrôle visuel, méthode de référence des bonnes pratiques de préparations. En parallèle, les facteurs influençant la performance des deux méthodes de contrôles ont été observés. Des solutions préventives à mettre en place face aux interruptions de tâche et facteurs perturbants seront envisagées afin d’optimiser notre activité dans les meilleures conditions de sécurité.

    MATERIELS ET METHODES :

    Pendant trente jours, sur le créneau horaire 11h30/12h30, vingt contrôles de volumes de seringues différents sont effectués par contrôle visuel humain (bras A) puis par vidéo contrôle (bras B) et ceci en condition réelle de production (ZAC, isolateur). En parallèle, les conditions de travail de l'équipe sont observées, les perturbations et interruptions de tâches sont relevées pendant la lecture du volume. A chaque présentation de seringue, sont notés : la seringue présentée, l’heure de la présentation, les volumes énoncés et les perturbations. Une analyse statistique a été menée pour interpréter les résultats.

    RESULTATS :

    Avec vingt-quatre erreurs au cours des six cents présentations de volumes, le taux d’erreur pour le contrôle visuel humain est de 4%. Sept volumes énoncés étaient supérieur au volume réel (surdosage) et dix-sept étaient inférieurs (sous dosage). Pour DRUGCAM®, le taux d'erreur est de 0,17% : une seule erreur est enregistrée avec une déviation de -1ml, engendrant une précision de dose de -2,08% par rapport à la dose théorique. Pour ce qui concerne les facteurs perturbants, le modèle de seringue intervient dans la survenue des erreurs : treize erreurs sont enregistrées sur la seringue de 1ml et huit sur celle de 10ml affichant des taux d’erreur (11% et 7%) plus important que pour les autres modèles de seringues. Les préparateurs « permanents » de l’URC présentent un taux d’erreur de 5,3% plus important que pour les non « permanents » (1,8%). En présence du pharmacien, les préparateurs commettent aussi plus d’erreurs (13%) qu’en son absence (4%).

    CONCLUSION :

    Notre étude montre la supériorité de la performance de DRUGCAM® sur la lecture des volumes face au double contrôle visuel humain. De plus, l’étude des facteurs qui perturbent les performances des méthodes de contrôle nous a permis de comprendre que le contrôle visuel humain était possiblement influencé par des facteurs extérieurs alors que DRUGCAM®, lui ne l’est pas. Drugcam® est une solution à envisager pour mettre en place des actions préventives et ainsi réduire au maximum les interruptions de tâches ou les facteurs perturbants grâce à l’analyse de l’origine des erreurs par la vidéo.

  • Audit des pratiques en nutrition parentérale pédiatrique au CHRU de Brest et mise en place d’actions d’amélioration au sein de la PUI : optimisation des procédures de production et des contrôles libératoires des préparations nutritives pédiatriques    - Thiec Julie  -  07 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La nutrition parentérale est une technique qui consiste à administrer des nutriments par voie veineuse. Elle est régulièrement utilisée en pédiatrie et notamment pour les nouveau-nés prématurés dont le tube digestif n’est pas fonctionnel. En 2013, des erreurs liées au circuit des nutritions parentérales ont conduit aux décès de plusieurs nourrissons au Centre Hospitalier de Chambéry. Par la suite, une équipe constituée par l’Inspection Générale des Affaires Sociales a mené une enquête nationale sur les pratiques en terme de nutrition parentérale dans les établissements de santé en France. Les recommandations issues du rapport de cette mission insistent sur la sécurisation des différents processus du circuit : prescription, analyse pharmaceutique, préparation, dispensation, transport, stockage, administration. Au CHRU de Brest, après un état des lieux de nos pratiques locales, nous avons souhaité appliquer les recommandations dans chacun de ces domaines. A la PUI, le plan d’actions prioritaires mis en place consiste en une optimisation de notre procédé de fabrication des poches de nutrition parentérale et une mise en place de contrôles quantitatifs de nos préparations.

  • L'araignée : amie ou ennemie de l'Homme ?    - Torres Lise amelie  -  26 septembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les araignées sont des arthropodes chélicérates arachnides aranéides. Elles se divisent en deux grands groupes : les mygalomorphes et les aranéomorphes. Leur durée de vie n’excède généralement pas deux ans. Ce sont des animaux cosmopolites mais qui ont des aires de répartition spécifiques selon les espèces. Un très petit nombre est responsable d’envenimation humaine (aranéisme) d’importance médicale. Citons la Malmignatte, l’araignée violon, les grandes Cheiracanthes et la Segestrie florentine qu’il vaut mieux ne pas approcher. Malgré leur aspect et toutes les idées reçues, les araignées ne sont pas des animaux néfastes, bien au contraire, elles nous sont utiles : elles nous débarrassent de beaucoup de mouches, moustiques et insectes ravageurs. De plus, leurs venins constituent une source en nouvelles molécules très intéressantes en santé humaine car elles pourraient être utilisées dans la synthèse de nouveaux médicaments et rentrer dans la composition d’insecticides naturels. Ce qui est d’autant plus intéressant qu’il s’agit d’une ressource largement inexploitée puisque, à notre connaissance, seuls les venins des araignées les plus dangereuses sont actuellement étudiés. Enfin, la soie d’araignée est un des fils les plus solides, elle présente des capacités physiques exceptionnelles. De ce fait, les scientifiques tentent de la reproduire suivant différentes approches. Aujourd’hui la production artificielle par génie génétique parait prometteuse. Les domaines d’application de la soie synthétique sont multiples. En conclusion, bien qu’étant presque toutes venimeuses, les araignées sont pour la plupart non dangereuses pour l’Homme ; bien au contraire ce sont des animaux utiles dans notre environnement et leur connaissance approfondie ouvre des perspectives technologiques multiples.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales