Vous êtes ici : Accueil > Formations > Diplôme d'état de Pharmacie

Diplôme d'état de Pharmacie

Les travaux sélectionnés

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
418 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • Intoxications volontaires admises aux Urgences pédiatriques du CHU de Poitiers en 2009 et 2019    - Ferru Charlotte  -  15 mars 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Qu’il s’agisse de suicides ou de tentatives de suicides, ces comportements demeurent une réelle préoccupation chez les jeunes.

    En effet, l’adolescence est une période fragile au cours de laquelle le risque de suicide est élevé. Celui-ci représente d’ailleurs la deuxième cause de mortalité chez les adolescents. Ce travail a donc pour but de collecter l’ensemble des admissions aux Urgences Pédiatriques du CHU de Poitiers pour intoxications volontaires en 2009 et en 2019 ; ceci afin d’étudier l’évolution épidémiologique de cette population : produits utilisés, motivations du passage à l’acte, prise en charge…

    Le nombre d’admissions en 2019 a augmenté de 54% par rapport à l’année 2009, avec une prédominance féminine. Les molécules ingérées ont évolué entre les deux années, avec une plus grande implication des antalgiques, notamment le paracétamol et au contraire une diminution de l’utilisation des psychotropes. Les enfants sont désormais plus souvent acheminés aux urgences en véhicules particuliers que par les transports sanitaires.

    Une modification de la prise en charge des suicidants a été observée, principalement une diminution de l’utilisation du charbon activé mais une augmentation de l’évaluation sociale avec un avis psychiatrique aux urgences.

    Avec une augmentation de la prise des antalgiques lors des tentatives, le pharmacien d’officine occupe un rôle prépondérant dans la prévention de l’acte suicidaire chez les adolescents et auprès de leur famille : rappel des doses maximales, délai entre la prise de deux comprimés, stockage des médicaments…

  • Présentation de trois espèces de Trichomonas : Trichomonas vaginalis, Trichomonas tenax et Pentatrichomonas hominis    - Bernard Alizee  -  12 mars 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les infections humaines par le genre Trichomonas, et particulièrement T. vaginalis, est un véritable problème de santé publique mondiale.

    Si les morphologies et la physiopathologie des trois espèces se ressemblent, le lieu de nichage et les symptômes qu’elles entrainent permettent de les dissocier. T. vaginalis occupe le tractus uro-genital, T. tenax est présent dans la cavité buccale et pulmonaire tandis que P. hominis occupe la sphère intestinale de l’homme. Une diversité de ces espèces peut être observée dans leur comportement envers leur hôte : T. vaginalis est considéré comme parasite stricte, or P. hominis et T. tenax sont décrits comme commensales ou en tant que parasite selon les différents auteurs.

    Les symptômes provoqués par T. vaginalis sont vastes : une colonisation par T. vaginalis peut être asymptomatique ou provoquée des vaginites, leucorrhées, urétrite allant parfois jusqu’à la stérilité si elle n’est pas traitée. Quant à T. tenax, il peut être un facteur aggravant des gingivites et des parodontites, ainsi que responsable de trichomonose pulmonaire. Enfin, P. hominis est responsable de diarrhées et autres symptômes gastro-intestinaux. Même si le diagnostic de la trichomonose vaginale est essentiellement clinique, il est possible d’effectuer un prélèvement et d’analyser celui-ci par microscopie, par tests immunochromatographiques afin de détecter les antigènes présents ou alors par PCR.

    Après le diagnostic de trichomonose posé, le traitement reste commun aux trois espèces : le métronidazole ou autres molécules appartenant à la famille des nitro-imidazolés. Cette famille est généralement bien tolérée, entrainant peu d’effets indésirables avec une bonne observance, malheureusement, la recrudescence de trichomonoses résistantes ainsi que les personnes allergiques aux nitro-imidazolés motivent les chercheurs à trouver des alternatives dans de nouveaux traitements.

    Cette thèse fait le point sur les connaissances actuelles que l’on possède sur T. vaginalis, T. tenax et P. hominis, les symptomatologies qu’ils entrainent, les traitements et les moyens de prévention qu’ils existent.

  • La place du pharmacien auprès des patients résidant dans les EHPAD ne disposant pas de pharmacie à usage interne : enquête auprès des pharmaciens d’officine de l’ancienne région Poitou-Charentes    - Bonacchi Pia  -  09 mars 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La population française est de plus en plus âgée, en 2021 20,7% des français ont plus de 65 ans, alors qu’en 2010, ils ne représentaient que 18,1%.

    Le vieillissement physiologique conduit à une fragilité des personnes âgées. Elles perdent leur autonomie dans les tâches quotidiennes, ce qui conduit à intégrer des établissements d’hébergements dont les EHPAD.

    Les personnes âgées développent des pathologies chroniques, de ce fait, elles ont recours plus souvent à la polymédication. Le médicament est une chance mais il expose à des risques d’effets indésirables. La fréquence de ceux-ci est plus importante dans cette population. 20% des effets indésirables provoquent des hospitalisations alors que 30% sont évitables.

    Le pharmacien d’officine est acteur au sein de l’EHPAD qui ne dispose pas de PUI. Il prend part à la prise en charge médicamenteuse des patients résidant dans les EHPAD. Son rôle de santé publique incite à prévenir les effets indésirables des médicaments. J’ai réalisé un audit des pratiques professionnelles au sein des officines prenant en charge des patients en EHPAD. Mon objectif a été de faire un état de lieux des pratiques pour ensuite offrir des perspectives d’amélioration.

    L’assurance qualité au sein d’une officine est perspective d’avenir pour la prévention de l’iatrogénie. Elle offre des repères et conditionne les bonnes pratiques de dispensation.

    La délivrance sous forme de PDA est la méthode de choix pour approvisionner les EHPAD en médicaments.

    La communication entre les professionnels de santé, permet une meilleure prise en charge du patient.

    Le pharmacien investi de nouvelles missions de santé publique, peut aisément développer le suivi de l’observance grâce aux bilans de médication.

  • Les pesticides en agriculture et la perturbation endocrinienne : contamination, toxicologie, règlementation    - Beau Camille  -  04 mars 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Au cours du XXème siècle, l’agriculture a subi de nombreuses mutations, conduisant à l’industrialisation d’une agriculture dépendante de l’usage des pesticides. Le recours à ces produits chimiques de synthèse suscite de nombreuses interrogations, tant sur les répercussions environnementales que sanitaires, en particulier sur les populations vulnérables. Ce travail s’intéresse particulièrement au lien entre pesticides et perturbation endocrinienne.

    Après une présentation du contexte historique qui a conduit à l'agriculture actuelle, un bilan des contaminations environnementales (sols, eaux, air) et humaines par les pesticides, est exposé. Le fonctionnement du système endocrinien et son intrication avec le système nerveux sont décrits, montrant que la plupart des pathologies liées aux pesticides mettent en jeu des mécanismes de perturbation endocrinienne : les cancers hormono-dépendants, les pathologies de la reproduction, les pathologies du système nerveux, les pathologies du métabolisme. Enfin, la réglementation en vigueur a été évaluée au regard du caractère perturbateur endocrinien des pesticides.

  • Le dopage sportif : quelles sont les substances utilisées par les sportifs ? Enquête réalisée dans la Vienne    - Teuliere Elsa  -  02 mars 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le dopage est encore présent aujourd’hui en France. C’est un phénomène complexe et controversé touchant toutes les catégories de sportifs. Toutes les substances ou procédés pouvant améliorer les performances, lutter contre la fatigue, diminuer les douleurs physiques, augmenter la masse musculaire, accélérer la récupération, etc… sont recherchées par les sportifs. Ce recours à différentes aides n’est pas anodin et expose le consommateur à des risques pour sa santé. La liste des substances utilisées ne peut être exhaustives, même si la liste officielle internationale des substances interdites évolue chaque année, en incluant petit à petit les nouveautés émergentes. De plus en plus de médicaments sont détournés de leur usage principal afin d’être utilisés dans ces indications. La pharmacie officinale est donc maillon central, pouvant contribuer à la prévention du dopage.

    Une enquête a été effectuée dans la vienne, à Poitiers afin de récolter des données permettant d’avoir un état des lieux des pratiques effectuées.

    Sur les 184 réponses obtenues, 105 des participants ont indiqué consommer au moins 1 des substances citées lors du questionnaires soit 57,1% des sportifs interrogés. Différents paramètres influencent la consommation des diverses substances chez les sportifs (âge, sexe, catégorie socio-professionnelle). Les amateurs au même titre que les sportifs de haut niveau et professionnel ont recours à l’utilisation de produits dans leur pratique sportive, ce sont les substances qui vont différer. Les vitamines, protéines et compléments alimentaires sont les 3 catégories de produits majoritairement recensées. Les classes médicamenteuses citées par ordre croissant sont : les anti-inflammatoires, les antalgiques, les corticoïdes, les opiacés, les diurétiques, béta 2 agonistes, les anabolisants et les facteurs hormonaux. L’alcool est la première drogue consommée par les sportifs suivie par les cannabinoïdes et les stimulants divers. Les produits sont pris majoritairement par accumulation.

    La pharmacie reste le premier endroit où les sportifs vont se fournir en produits. On soulignera que les professionnels de santé ne sont pas les personnes ayant initié la prise de substances. Ils sont devancés par les pairs, coachs, l’entourage, et internet. La majorité des sportifs n’ont jamais parlé avec un professionnel de santé des potentiels risques pour leur santé de leur conduite. Les sportifs interrogés connaissent les risques potentiels de prise de substance et les effets indésirables possibles mais méconnaissent : les définitions des termes dopage et addiction, le potentiel addictif ou non des substances et les listes officielles des substances dopantes. Beaucoup de confusions restent encore présentes entre l’aspect légal d’une substance, le fait qu’elle puisse être disponible à l’achat sur internet ou en pharmacie, et son potentiel dopant.

    Le pharmacien officinal a plusieurs fonctions auprès des patients sportifs. Il devra mettre en place des moyens pour que ceux-ci se fassent connaitre auprès de l’équipe officinale afin de pouvoir engager un dialogue avec eux. Il va avoir un rôle de prévention et d’éducation thérapeutique du patient, leur fournit les conseils appropriés et les inclue activement dans leurs choix. La prévention va permettre au patient sportif d’avoir les informations nécessaires afin d’être autonome lorsqu’un traitement lui est proposé que celui-ci soit un médicament prescrit, un médicament à prescription médicale facultative ou un complément alimentaire. Le patient doit acquérir les connaissances pharmacologiques, législatives et éthiques lui permettant de le responsabiliser dans sa prise médicamenteuse. Le pharmacien officinal ne pourra cependant pas effectuer la totalité de la prise en charge. Il devra savoir orienter, passer le relais à des structures, informer le sportif sur la présence de réseau d’écoute et des sites de ressources. Les partenariats vont donc être essentiels dans l’action menée.

  • Cancer du sein : prise en charge des prothèses mammaires externes à l’officine et information sur la cure thermale    - Guichet Marine  -  22 février 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Aujourd’hui, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent dans le monde, cependant depuis quelques années le pronostic s’est énormément amélioré.

    Il est maintenant pris en charge rapidement grâce à la synergie entre le dépistage précoce et l’efficacité des protocoles thérapeutiques.

    Le sein est symbole de féminité, maternité et de séduction. L’ablation de celui-ci entraîne pour les femmes un réel traumatisme physique et psychique.

    A l’officine, le pharmacien, véritable professionnel de santé de proximité, a un rôle non négligeable dans la prise en charge de la femme atteinte de cancer du sein. Il intervient à différents niveaux, que ce soit dans la prévention, le suivi psychologique de la patiente et de son entourage. Dans la coordination entre professionnels de santé mais aussi dans la coordination avec la cure thermale, dans l’éducation thérapeutique de la patiente avec la délivrance de traitements, de dispositifs médicaux.

    Le pharmacien orthésiste peut dispenser des prothèses mammaires, il participera ainsi à la prise en charge de la patiente, en l’aidant à retrouver son image corporelle d’avant la maladie.

    Par ailleurs, et dans les suites de la pathologie, le pharmacien pourra utiliser ses connaissances pour apporter des informations relatives aux cures thermales et à leurs bienfaits pour la cicatrisation, mais aussi parce qu’elles permettent d’échanger avec d’autres patientes mastectomisées, de participer à des groupes de parole, etc …

  • Intérêts de l’aromathérapie dans la prise en charge des infections bactériennes communautaires    - Merceron Kevin  -  28 janvier 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Depuis leur découverte au début du XXème siècle, les antibiotiques ont permis de faire considérablement reculer la mortalité associée aux maladies infectieuses. Néanmoins, leur utilisation massive et répétée en santé humaine, mais également en santé animale, a créé une pression de sélection entrainant l’apparition de souches bactériennes résistantes.

    La recherche de nouveaux antibiotiques a longtemps été la solution pour pallier la baisse d’efficacité des antibiotiques déjà utilisés mais cette stratégie tend à s’affaiblir et l’absence prévisible de nouveaux antibiotiques nous conduit à se tourner vers de nouvelles alternatives thérapeutiques.

    Utilisées depuis le début de l’humanité, à travers toutes les civilisations et sur tous les continents du monde, les huiles essentielles représentent aujourd’hui une réelle alternative thérapeutique aux traitements conventionnels.

    Cette thèse est l’occasion, dans un premier temps, d’aborder les bases de l’aromathérapie, et, dans un deuxième temps, d’approfondir leurs propriétés antiinfectieuses et plus particulièrement leurs propriétés antibactériennes. Enfin, différents cas cliniques seront traités afin d’illustrer l’immense champ d’action des huiles essentielles.

  • État des lieux de la mise en place de la vaccination antigrippale dans les officines du Poitou-Charentes : campagne 2018-2019    - Rossi Manon  -  07 janvier 2021  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Maladie fréquente et généralement bénigne, la grippe saisonnière est en réalité une pathologie complexe qui malgré un tableau clinique relativement simple peut entraîner des complications graves voire mortelles.

    Selon l’OMS, le vaccin reste à l’heure actuelle, la meilleure stratégie de prévention de la grippe durant la période hivernale. Cependant, le taux de la couverture vaccinale chez les personnes à risque, en France, est largement inférieur aux objectifs fixés à 75% par les agences européennes. Pour pallier ce déficit de vaccination, les autorités de santé ont fait le choix de faciliter l’accès à la vaccination en augmentant le nombre de lieux où les patients pourraient se faire vacciner.

    C’est de par son devoir d’acteur de santé publique que le pharmacien d’officine a désormais un rôle à jouer. Possédant initialement des responsabilités dans la production, l’acheminement, le stockage et la délivrance des vaccins, ses missions s’élargissent au fil du temps. C’est donc dans cette dynamique que la loi du 23 décembre 2016, relative au financement de la Sécurité sociale pour 2017, a autorisé les pharmaciens d’officines à réaliser la vaccination contre la grippe dans un cadre expérimental pour une durée initiale de trois ans. L’objectif étant avant tout de simplifier le parcours vaccinal en s’appuyant sur le professionnel de proximité qu’est le pharmacien.

    Au travers de deux enquêtes, j’ai souhaité analyser, par la première, le ressenti des pharmaciens face à cette nouvelle mission lors de la saison 2018-2019 en Poitou-Charentes. La deuxième m’a permis d’apprécier au niveau d’une officine ayant participer dès le début à l’expérimentation, l’évolution de la délivrance des vaccins antigrippaux et de la réalisation de la vaccination au sein de cette officine. Des données ont donc été recueillis par l’intermédiaire de pharmaciens volontaires ayant participés à l’expérimentation afin d’établir un bilan concernant la mise en place de la vaccination antigrippale dans les officines.

    Du fait du succès des deux saisons expérimentales, la vaccination antigrippale est devenue mission intégrale des pharmaciens depuis le 1er mars 2019 dont les modalités de mises en oeuvre seront détaillées.

  • La dengue : données générales, enquête auprès de la population nouméenne et rôle du pharmacien d’officine.    - Nguyen Xuan-maily  -  18 décembre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La dengue est une arbovirose, très répandue dans les zones tropicales et subtropicales et transmise à l’Homme par des moustiques du genre Aedes. Dans les régions à risques, cette infection virale est suspectée lors de l’apparition brutale d’une fièvre associée à un syndrome algique sans autre point d’appel infectieux. Le risque redouté est le syndrome hémorragique.

    De nombreux tests à visée diagnostique sont disponibles. Ils permettent soit de détecter précocement le virus dès les premiers symptômes, ou de détecter les anticorps plus tardivement. La prise en charge clinique repose sur un traitement symptomatique avec l’utilisation du paracétamol en première intention. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont à proscrire en raison du risque hémorragique qu’ils peuvent entraîner. Malgré les avancées de la recherche sur des traitements antiviraux, aucun traitement curatif n’existe à l’heure actuelle.

    Concernant la prophylaxie, les études doivent se poursuivre pour mettre au point un vaccin sûr, efficace et utilisable à large spectre : la prévention de la dengue repose essentiellement sur des actions individuelles et collectives.

    L’enquête personnelle réalisée à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, nous permet de réaliser que des efforts ont été faits concernant la communication autour de la dengue, qui se traduit par une assez bonne connaissance de la population interrogée sur les principales caractéristiques de la maladie. Néanmoins, la sensibilisation doit être poursuivie, et le pharmacien et son équipe peuvent être des acteurs de première ligne de cette sensibilisation : mener et relayer des actions régulières de santé publique, conseiller, orienter au besoin les patients, sont autant de responsabilités qui nous incombent.

    La mise en place récente du projet World Mosquito Program à Nouméa, est prometteuse.

    Les résultats ne sont pas encore complets à Nouméa mais ceux publiés récemment en Indonésie sont extrêmement encourageants et permettent d’entrevoir un avenir sans dengue.

  • Le rôle du pharmacien dans la préparation et la récupération à l’effort du sportif de haut niveau ou professionnel    - Said omar Rayan  -  18 décembre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les sportifs de haut niveau et professionnels (HN&P) sont suivis tout au long de leur carrière par de nombreux professionnels de santé pour optimiser leurs performances tout en préservant leur santé. Néanmoins, le pharmacien possède une place minime malgré ses connaissances en physiologie et en thérapeutique.

    L’objectif de cette thèse est d’évaluer l’actuel rôle du pharmacien dans la préparation et la récupération à l’effort de ces sportifs et de quelle manière le pharmacien pourrait être impliqué de façon plus importante grâce à de nouvelles missions.

    Dans la première partie de cette thèse, nous distinguerons du point de vue législatif les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels.

    Nous expliquerons ensuite en détail dans une deuxième partie les principaux aspects de la préparation à l’effort chez ces sportifs HN&P et comment les pharmaciens peuvent avoir un rôle dans cette préparation. En effet, ils peuvent tout d’abord conseiller les sportifs dans le domaine de la nutrition, qui influe sur la mise en réserve de substrats énergétiques nécessaires à la contraction musculaire. Cependant, la préparation physique ne se limite pas à l’effort physique. Ainsi, le pharmacien possède aussi un rôle dans la prévention des maladies saisonnières.

    Une troisième partie sera consacrée à la récupération à l’effort chez cette population de sportifs, en précisant à nouveau le rôle du pharmacien, qui peut par exemple leur proposer différents dispositifs.

    La quatrième partie traitera, grâce à une enquête réalisée auprès de plus de 140 sportifs HN&P, de la relation entre le pharmacien et le sportif de haut niveau et professionnel. Celle-ci doit permettre d’améliorer la performance du sportif tout en assurant un suivi sanitaire et biologique. Le pharmacien joue notamment un rôle dans la prévention du dopage en instaurant un suivi sur les médicaments et produits de santé consommés par les sportifs HN&P. Enfin, dans une cinquième et dernière partie, nous proposerons de nouvelles perspectives du pharmacien dans le sport HN&P. La mise en place d’entretiens pharmaceutiques ainsi que le développement du dossier médical partagé accentuent le rôle du pharmacien dans le sport HN&P. Grâce aux nouvelles missions du pharmacien ainsi que les outils numériques mis à sa disposition, son rôle dans le sport HN& pourrait avoir une place plus importante qu’elle ne l’est aujourd’hui.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales