Vous êtes ici : Accueil > Années de soutenance > 2019

2019

Les travaux soutenues en 2019

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
355 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 81 à 90
Tri :   Date travaux par page
  • Profils de personnalité et développement du syndrome d'épuisement professionnel chez les étudiants en médecine de la faculté de Poitiers    - Giraudeau Martin  -  10 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : le syndrome d'épuisement professionnel (SEP) est plus fréquent chez les soignants que dans la population générale. Certains traits de personnalité peuvent être un facteur favorisant des troubles liés au stress. Étant donné que les étudiants en médecine sont confrontés par leur formation au métier de soignant, il est intéressant de savoir si, au sein de cette population, les traits de personnalité peuvent influer sur le développement d'un syndrome d'épuisement professionnel.

    Objectif : examiner le rôle de la personnalité dans l'apparition d'un syndrome d'épuisement professionnel chez les étudiants en médecine.

    Méthodes : les participants étaient des étudiants en médecine à la faculté de Poitiers (n = 338) interrogés de mars à avril 2018. Ils ont complété l'inventaire des cinq grands facteurs de personnalité (BFI-Fr) et la version française du MBI.

    Résultats : Les résultats ont mis en évidence quatre profils de personnalités significativement différents selon le BFI-Fr. L'analyse des résultats du MBI entre ces différents clusters montre que le névrosisme est un facteur de risque de l'épuisement émotionnel et de la dépersonnalisation . Les autres traits de personnalités sont eux, protecteurs.

    Conclusion : Cette étude met en évidence l'influence des traits de personnalité sur le syndrome d'épuisement professionnel chez les étudiants en médecine de Poitiers.

  • Impact pronostique à un an de la pression artérielle pulmonaire systolique pré-interventionnelle après pose de valve aortique par voie percutanée    - Chatelin Adeline  -  10 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le remplacement valvulaire aortique par voie percutanée (TAVI) est l'une des avancées les plus remarquables de la dernière décennie dans le domaine de la cardiologie interventionnelle. Il est devenu une excellente alternative au remplacement valvulaire chirurgical pour les patients inopérables ou à haut risque chirurgical, et pourrait le devenir pour les patients à risque intermédiaire voire faible risque. Malgré une nette diminution de la morbi-mortalité liée à cette technique, l'évaluation du pronostic des patients devant bénéficier d'un TAVI reste nécessaire. L'identification de facteurs prédictifs des complications a fait l'objet de nombreuses études. Parmi ceux-ci, l'hypertension artérielle pulmonaire apparait être un facteur pronostique péjoratif post-TAVI mais cela reste discuté. Il en est de même pour la dysfonction ventriculaire droite. L'objectif de l'étude est d'évaluer l'impact pronostique de la pression pulmonaire artérielle systolique (PAPS) et de la fonction systolique ventriculaire droite, analysées en échographie, chez les patients traités par TAVI.

    Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique au CHU de Poitiers. Tous les patients qui ont bénéficié d'un TAVI dans notre centre du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2018 ont été inclus. L'analyse échographique a inclus la détermination de la PAPS et les paramètres de fonction systolique ventriculaire droite (TAPSE et onde S). Les patients étaient classés en 4 groupes : 1 si PAPS < 34 mmHg, 2 si PAPS entre 34 et 45 mmHg, 3a si PAPS entre 46 et 60 mmHg et 3b si PAPS > 60 mmHg (suivant les recommandations et les score de risques). Une échographie a été réalisée en pré-TAVI, à 1 mois et à 1 an. Le critère de jugement principal était la mortalité à 1 an.

    Résultats : 602 patients ont été inclus dans l'étude. La survie à 1 an post-TAVI était significativement liée à la PAPS pré-TAVI avec respectivement 94% de survie pour le groupe 1, 90% pour le groupe 2, 81 et 73% pour les groupes 3a et 3b (p<0.0001). Une valeur de TAPSE < 16 cm/s était également associée à une survie diminuée (10% vs 21%, p=0.0013). La valeur seuil de l'onde S à 10 cm/s n'était pas liée de façon significative à la survie des patients. En analyse multivariée, l'association d'une PAPS élevée et d'un TAPSE bas multipliait par 4 le risque de mortalité à 1 an (p=0,0003 ; HR 4,105 ; IC [1,901 ; 8,864]). Les rapports TAPSE/PAPS et S/PAPS étaient également deux paramètres pronostiques significatifs (respectivement p=0,0003 et 0,0009 en analyse en sous-groupes.

    Conclusion : La présence d'une hypertension pulmonaire et d'une altération de la fonction systolique ventriculaire droite avant le TAVI sont des facteurs de risque de mortalité à 1 an après intervention.

  • La place du trouble de stress post-traumatique chez les femmes victimes de violences conjugales corrélées aux violences intrafamiliales subies durant l'enfance    - Mary Charlotte  -  10 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le trouble de stress post-traumatique occupe chez la femme victime de violences conjugales une place essentielle dans le devenir de la victime et dans la possibilité de se libérer de l'emprise du conjoint violent. Le développement du TSPT peut être accru par une maltraitance subie pendant l'enfance via une modification des processus de développement psychologique.

    Objectif et méthode : Nous avons réalisé une étude observationnelle, auprès de 13 femmes victimes de violences conjugales. L'objectif principal était de déterminer l'existence d'un TSPT chez les femmes victimes de violences conjugales. Nous avons ensuite tenté d'établir une corrélation entre l'apparition d'un psycho traumatisme à l'âge adulte et un passé de victimisation au cours de l'enfance.

    Résultats : Nous n'avons pas obtenu de résultat statistiquement significatif. Cependant, nous avons observé l'importance de la survenue du TSPT secondaire aux violences conjugales. Nous avons également constaté chez une proportion de ces femmes l'existence d'un passé de victimisation sous forme de maltraitances intrafamiliales subies pendant l'enfance.

    Discussion : La violence intrafamiliale subies pendant l'enfance peut être responsable d'une vulnérabilité face au développement d'un TSPT chez les femmes victimes de violences conjugales. La symptomatologie psycho-traumatique contribue à la fragilisation des ressources des victimes et à la re-victimisation pouvant faire considérer les maltraitances subies pendant l'enfance comme de véritables facteurs de risque de subir des violences conjugales.

    Conclusion : La prise en charge se doit d'être pluridisciplinaire, dès la petite enfance, afin d'éviter d'une part la survenue de violences conjugales, et d'autre part l'apparition ultérieure d'un TSPT.

  • Quelles sont les répercussions de la consommation de caféine sur la santé des étudiants?    - Masseloux Adrien  -  10 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La caféine est une substance psychoactive retrouvée dans diverses sources comme le café, le thé ou les boissons énergisantes. Elle est consommée par les étudiants dans des cadres scolaires et festifs dans le but d’améliorer les performances physiques et intellectuelles. L’objectif de ce travail était d’évaluer les relations entre la consommation de caféine et les répercussions sur la santé chez les étudiants.

    Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une revue de la littérature sur deux bases de données : PubMed® et ScienceDirect®. L’équation de recherche était « CAFFEINE » AND « STUDENTS ». Nous avons étudié les différentes répercussions physiques et psychologiques liées à la consommation de caféine, évaluées uniquement au moyen d’échelles de mesures validées.

    Résultats : 474 références ont été retrouvées, parmi lesquelles 44 références ont été incluses dans cette revue. La consommation de caféine a impacté la qualité du sommeil et majoré la somnolence diurne. Les étudiants consommant de la caféine étaient majoritairement d’un chronotype tardif. La caféine a été responsable de symptômes dépressifs plus marqués ainsi que de consommations associées comme l’alcool. Le stress et l’anxiété, n’ont pas été impactés par la caféine. Des répercussions physiques cardiovasculaires ont été retrouvées ainsi que divers symptômes (reflux gastro œsophagien, vessie irritable, céphalées et migraines).

    Conclusion : La consommation de caféine est responsable de multiples symptômes. Il serait intéressant de mieux évaluer le niveau de consommation à l’aide de questionnaires validés. De nouvelles études pourraient analyser des populations différentes.

  • Pertinence d’une filière ambulatoire au sein d’un service d’Urgence : étude descriptive qualitative de mise en place à Rochefort (17)    - Tourret Pierre  -  10 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction. – En 2019, les soins non programmés en France peinent à trouver leur place. Les services d’urgence sont débordés par une activité complexe toujours plus importante (+2,6% en 2018 à Rochefort). Les médecins généralistes doivent composer avec une population toujours plus vieillissante, polypathologique et isolée, et des effectifs toujours décroissants. De plus, la population, de plus que jamais informée, fait de plus en plus état d’une urgence ressentie face à de nombreuses problématiques de santé, y compris les plus bénignes. Face à ce constat, des moyens simples sont mis en place par les différents acteurs du soin primaire. À Rochefort (17300), une filière de consultation ambulatoire a été mise en place. Cette étude a pour but d’évaluer la pertinence de la mise en place d’une telle filière.

    Matériels et méthodes. – Une étude descriptive qualitative a été menée durant deux périodes distinctes (saison touristique et hors-saison) au Centre Hospitalier de Rochefort en 2018 et 2019. Les patients se voyaient adressés un questionnaire en fin de consultation. Celui-ci explorait les raisons de leur consultation au SAU. De plus, nous avons recueilli l’ensemble des données de consultation associées au questionnaires. Enfin, nous avons également soumis un questionnaire au personnel soignant afin d’évaluer l’intérêt qu’il porte à cette filière au sein du SAU. Nous avons défini la pertinence comme un ensemble de critères obtenus (satisfaction des patients, des soignants, diminution du temps de passage).

    Résultats. – Nous avons recueilli 601 questionnaires sur les deux périodes ; 316 dossiers ont été obtenus en saison touristique et 276 dossiers obtenus en basse saison. Après exclusion, 592 dossiers étaient exploitables. Les motifs de consultations étaient principalement de la traumatologie des membres et du thorax (75,8%). Parmi les patients, 74,6% d’entre eux étaient classés CCMU2. La durée moyenne de séjour des patients CCMU1 était de 80 minutes [IC95% : 72 - 88] alors que les patients CCMU2 restaient 108 minutes [IC95% : 102 - 114] (p < 0,05). De plus, cette filière semble être acceptée par les patients et les soignants. Les raisons principales exprimées de consultation aux urgences sont l’accès privilégié aux examens complémentaires si besoin (31,9%), l’absence d’accès à une consultation de médecine générale dans les 48h (22,6%) et le sentiment que les soins seront plus adaptés aux urgences (20,3%). La plupart des patients n’avaient pas essayé de joindre leur médecin traitant avant de consulter (66,2%). La part des urgences ressenties est importante (75,7%). Pour une bonne partie d’entre eux (53%), le médecin traitant était tout-à-fait en capacité de gérer leur problème de santé en premier recours. De leur côté, les soignants semblent en accord avec la présence d’une filière ambulatoire au sein d’un service d’urgence.

    Conclusion. – Les filières ambulatoires nous paraissent être un outil pertinent pour une prise en charge efficiente des soins non programmés dans le contexte actuel de pénurie médicale. Une évolution intéressante pourrait être d’ouvrir ce secteur à des médecins généralistes tout en conservant une position intra-hospitalière.

  • Intérêt de l'anastomose urétéro-urétérale termino-latérale dans la greffe rénale par donneur vivant apparenté en situation pré-emptive    - Thillou Damien  -  09 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Dans la greffe rénale, l'anastomose urétéro-urétérale termino-terminale est une alternative à l'anastomose urétéro-vésicale qui réduit le risque de reflux et facilite la prise en charge endo-urologique des complications éventuelles. Cependant, en situation pré-emptive avec diurèse résiduelle, cette anastomose nécessite de ligaturer en amont l'uretère du rein natif. L'objectif de cette étude était de comparer les résultats de l'anastomose urétéro-urétérale termino-latérale à l'anastomose urétéro-urétérale termino-terminale.

    Méthodes : Il s'agit d'une étude rétrospective monocentrique, à partir de 398 patients opérés d'une transplantation rénale par donneur vivant apparenté (DVA) entre le 01/01/2011 et le 31/12/2018. Les patients inclus étaient en situation préemptive, sans antécédent de néphrectomie homolatérale. Le choix de la technique d'anastomose urinaire était laissé à la discrétion de 2 opérateurs expérimentés. Les données démographiques, peropératoires et postopératoires ont été comparés entre les 2 groupes : anastomose urétéro-urétérale termino-latérale (AUUTL) et anastomose urétéro-urétérale termino-terminale (AUUTT).

    Résultats : Au total, 106 patients ont été inclus : 48 (45%) ont eu une AUUTL et 58 (55%) une AUUTT. Les 2 groupes étaient comparables pour l'âge, le sexe et le type de néphropathie. Il s'agissait d'une première greffe pour 98% des patients. La durée opératoire, le saignement, le débit de filtration glomérulaire à J10 et le taux de complication postopératoire étaient identiques dans les 2 groupes. Cependant, dans le groupe AUUTT, 5 patients (9%) ont présenté des douleurs lombaires sur rein natif nécessitant un traitement antalgique, et 1 patient a présenté une rupture de fornix traitée de manière conservatrice. Après un suivi médian de 37,5 mois [17,2-57,5], le taux de survie de greffon était de 98% avec un MDRD médian de 55,3mL/min [45-66] sans différence entre les groupes.

    Conclusion : La technique d'AUUTL est faisable sans modification des résultats néphrologiques au long cours. Elle pourrait permettre de prévenir les symptômes en rapport avec l'obstruction du rein natif dans le cadre des greffes préemptives.

  • Cinétique de la Troponine T cardiaque au cours d'un syndrome coronarien aigu avec sus-décalage : prévalence et facteurs prédisposants à la survenue d'un 2ème pic    - Bator Sophie  -  08 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La cardiopathie ischémique est la première cause de mortalité dans le monde. La Troponine T cardiaque (cTnT) est un marqueur spécifique et très sensible des lésions du myocarde, utilisée pour le diagnostic de l'infarctus du myocarde et pour évaluer son extension. La courbe d'élévation de la troponine après un STEMI traité par angioplastie primaire a été peu étudiée. L'évolution donne lieu soit à un simple pic ou à un second pic qui serait prédictif d'une dysfonction microvasculaire, associé à une augmentation du risque de mortalité et d'insuffisance cardiaque (6). Le but de cette étude est de permettre de reconnaitre quels patients présentent un 2ème pic, d'évaluer les caractéristiques cinétique et la valeur pronostic à long terme de ce 2ème pic.

    Matériels et Méthodes : Il s'agit d'une étude observationnelle rétrospective monocentrique. Les patients admis pour un STEMI, entre 2012 et 2018 ont été inclus. Tous les dosages de cTnT réalisés dans les jours suivant l'infarctus ont été relevés.

    Résultats : 227 patients ont été inclus. 55% d'entre eux ont présenté un second pic d'élévation de cTnT dans les jours ayant suivi la survenue de leur STEMI. L'âge moyen total était de 60 ans, avec 76% d'hommes. Il n'y a pas de différence significative entre les 2 groupes en ce qui concerne leurs caractéristiques cliniques. On observe cependant la survenue plus fréquente d'un second pic en cas de réalisation d'une thrombo-aspiration, d'angioplastie primaire par stent actif, ou quand il s'agit d'une thrombose de stent. Un pic simple est plus fréquemment observé en cas de traitement médical seul, ou en cas de traitement par antiGP2b3a en IVSE. Il n'y pas de survenue plus fréquente d'une insuffisance rénale aigue pendant l'hospitalisation dans ce groupe, ni de différence sur la valeur du pic de CRP. Un 2ème pic est plus souvent observé en cas de flux TIMI 0 initial.

    Conclusion : Notre étude s'oriente vers la mise en évidence de STEMI plus graves en cas de survenue d'un second pic, dont la valeur pronostique reste à confirmer par des études prospectives de plus grande ampleur, et ceci pourrait permettre de définir le meilleur « timing » pour doser la cTn en post STEMI.

  • Évaluation rétrospective des effets à long terme de l'hémodialyse avec la membrane « medium cut-off » (MCO)    - Roubin Victor de  -  08 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'objectif de ce travail est d'analyser l'évolution des marqueurs biologiques classiques, nutritionnels et inflammatoires ainsi que la consommation d'érythropoïétine sur une année selon les techniques de dialyse utilisées au Centre hospitalier universitaire de Poitiers : HD avec des membranes HF ou avec la membrane MCO (Theranova™) et ol-HDF post-dilution.

    Matériel et méthodes : Les données de 69 patients hémodialysés entre juillet 2018 et juillet 2019 dans le département de la Vienne, au CHU de Poitiers et à l'AURA ont été analysées. Tous les patients devaient être traités depuis au moins 1 an avec la même technique de dialyse (HD-HF, ol-HDF post dilution ou HD-MCO). Tous les patients ont reçu les mêmes modalités de dialyse, avec trois séances par semaine d'au moins 4 heures sur fistule artério veineuse ou cathéter jugulaire interne tunnélisé. Les bilans pré et post-dialyse ont été prélevés tous les trois mois sur une période de 1 an.

    Résultats : Soixante-neuf patients au total ont été inclus dans l'étude, dont 18 patients en HD-MCO, 21 en ol-HDF et 30 en HD-HF. À l'inclusion dans l'étude, la dialysance ionique et le KT/V moniteur sont significativement plus élevés dans les groupes HD-MCO et ol-HDF que dans le groupe HD-HF. Après un an de traitement, comparativement au groupe HD-HF, la dialysance ionique et le KT/V moniteur restent significativement plus élevés dans les groupes HD-MCO et ol-HDF. La β2 microglobuline est significativement plus basse dans le groupe HD-MCO que dans le groupe HD-HF après un an de traitement. Il n'est pas observé de différence entre les groupes HD-MCO et ol-HDF et les groupes ol-HDF et HD-HF concernant le taux pré-dialytique de β2 microglobuline après un an de traitement. La dialysance ionique moyenne et le KT/V moniteur moyen sur un an sont significativement plus hauts dans les groupes HD-MCO et ol-HDF que dans le groupe HD-HF. Les pourcentages de réduction de la β2 microglobuline et de la myoglobine apparaissent significativement plus bas dans le groupe HD-HF que dans le groupe HD-MCO et dans le groupe ol-HDF. Concernant les paramètres nutritionnels, l'albuminémie est significativement plus élevée dans le groupe ol-HDF que dans les groupes HD-MCO et HD-HF à l'inclusion. Cette différence disparait par la suite. Concernant les paramètres inflammatoires, Il n'est pas noté de différence entre les groupes. Il n'y a pas de différence entre les trois groupes concernant les valeurs d'hémoglobinémie et les paramètres du bilan martial. La consommation moyenne d'érythropoïétine semble moins importante dans le groupe HD-MCO par rapport au groupe ol-HDF et au groupe HD-HF, sans que la différence soit significative. Après un an de traitement, les taux sériques de 25(OH) vitamine D et de 1,25(OH)2 vitamine D dans le groupe ol-HDF sont significativement plus bas que dans les groupes HD-MCO et HD-HF.

    Conclusion : L'HD-MCO semble induire une épuration des petites et moyennes molécules égale, voire supérieure, à l'ol-HDF post-dilution et supérieure à l'HD-HF. L'HD-MCO apparait comme une technique moins coûteuse et moins difficile à mettre en place que l'ol-HDF post-dilution. Elle pourrait représenter une alternative à l'ol-HDF. Toutefois, l'impact de HD-MCO sur la morbi-mortalité des patients insuffisants rénaux terminaux reste à établir.

  • Réalisation du bilan métabolique à l'instauration et lors du suivi d'un traitement antipsychotique : enquête sur l'état actuel des pratiques    - Doutey Jean-Maurice  -  07 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Avec l'émergence des traitements antipsychotiques de deuxième génération dans les années 1990, l'amélioration de la qualité de vie des patients bénéficiaires s'est vue nuancée par l'apparition d'effets secondaires d'ordre métabolique, chez des patients présentant déjà une morbi-mortalité cardiovasculaire plus élevée que la population générale. A l'heure actuelle, les recommandations de suivi sont encore très mal connues par les praticiens, et les paramètres métaboliques peu surveillés. Dans ce contexte, nous avons choisi de réaliser une enquête multicentrique, par l'intermédiaire d'un questionnaire de pratique, auprès des internes et médecins thésés prescrivant de manière régulière des traitements antipsychotiques. Les résultats obtenus, sur un total de 560 réponses, ont permis de mettre en évidence un défaut effectif de connaissance et de suivi des recommandations de l'ANSM, émises en 2010. En réalisant des comparaisons entre plusieurs groupes, nous avons notamment constaté que les médecins psychiatres connaissaient mieux ces recommandations sur le plan théorique que leurs confrères généralistes. A l'inverse, la surveillance globale des paramètres métaboliques était mieux assurée par les médecins traitants que par leurs confrères spécialistes en santé mentale. Par ailleurs, nous avons pu mettre en évidence que la prise en charge globale des patients sur le versant métabolique, que ce soit sur le plan préventif ou curatif, était loin d'être optimale, notamment concernant la réalisation du switch médicamenteux. Les pistes d'amélioration des pratiques s'avèrent nombreuses, que ce soit sur le plan local, par l'intermédiaire de dépliants informatifs, de séances de sensibilisation ou grâce à la création de logiciels spécialisés dans le suivi métabolique ; ou sur le plan régional (voire national), les solutions reposant alors sur l'amélioration de la communication interprofessionnelle, l'obtention d'une meilleure formation initiale des praticiens et d'une meilleure diffusion de l'information scientifique, ou encore la déstigmatisation des patients souffrant de troubles mentaux.

  • Evaluation départementale du profil du citoyen sauveteur intervenant dans l'arrêt cardio-respiratoire pré-hospitalier dans le cadre d'une application mobile communautaire    - Rabier Katia  -  07 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction L’application SAUVLife, qui permet d’avertir les citoyens sauveteurs à proximité d’un arrêt cardio-respiratoire (ACR) afin qu’ils puissent intervenir avant l’arrivée des secours professionnels, a été installée dans le département des Deux-Sèvres en novembre 2018. Une étude préliminaire sur l’épidémiologie des ACR dans le département a été réalisée. L’objectif de l’étude était de caractériser la population des citoyens sauveteurs et d’analyser leurs pratiques. Matériel et méthode

    Les dossiers de la régulation du département concernant les ACR pendant la période du 01/01/2017 au 12/11/2018 ont été relus et analysés. Secondairement, les utilisateurs de SAUVLife, ayant accepté une intervention entre le 13/11/2018 et le 30/06/2019, ont été invités à répondre à un questionnaire en ligne.

    Résultats

    229 dossiers d’ACR ont été analysés, 68,1% était des hommes, d’âge médian 74 ans. La plupart des ACR survenaient au domicile (66,4%). La majorité était d’origine médicale (90%). Le massage cardiaque externe était réalisé par un témoin dans près d’un tiers des cas. Concernant la seconde étude, 65 questionnaires ont été remplis (taux de participation 89%), les citoyens sauveteurs étaient majoritairement des hommes (58,5%) d’âge moyen de 36 ans, 40% d’entre eux étaient des secouristes ou professionnels de santé. 83% était formé aux gestes de premiers secours et majoritairement depuis moins d’un an. 30,8% des sauveteurs ont pu accéder à la victime avant les secours professionnels (20), 50% d’entre eux ont réalisé un massage cardiaque externe, 10% ont aidé à la mise en condition et 10% à la gestion de la famille. Il n’y a pas eu d’utilisation de défibrillateur automatique externe. L’impact psychologique était faible.

    Conclusion

    L’application SAUVLife représente une opportunité dans la prise en charge précoce de l’ACR. Il faut poursuivre la sensibilisation de la population aux gestes qui sauvent car le citoyen sauveteur devient un maillon de la chaine de survie et un partenaire des secours professionnels.

|< << 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales