Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Toussaint Lucette

Toussaint Lucette

Les travaux encadrés par "Toussaint Lucette"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Et si ce n'était qu'une question d'imagination? : étude des capacités d'imagerie mentale des enfants faibles compreneurs spécifiques    - Julienne Charlotte  -  26 juin 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Lire n’est pas comprendre ! Certains enfants, qualifiés de « faibles compreneurs spécifiques », présentent des difficultés dans la compréhension de ce qu’ils lisent en dépit d’un bon niveau d’identification de mots écrits. En effet, nombreux sont les déterminants de cette activité cognitive complexe qu’est la compréhension. Avec l’essor de la cognition incarnée, l’activité de compréhension est considérée comme une simulation mentale de la situation décrite par le texte permettant ainsi au lecteur d’accéder à sa signification. Par ailleurs, des entraînements de l’imagerie mentale se sont révélés concluants, y compris chez les enfants faibles compreneurs spécifiques. Toutefois, nous ignorons si de tels entraînements reposent sur l’utilisation de capacités d’imagerie mentale préservées ou déficitaires. Cette étude vise donc à explorer les capacités d’imagerie mentale des enfants faibles compreneurs de l’écrit. Pour cela, une étude a été menée auprès de 75 enfants scolarisés en classe de CM2. Après avoir évalué l’identification de mots écrits et la compréhension en lecture, nous avons constitué un échantillon final de 33 sujets parmi lesquels deux groupes de lecteurs-compreneurs : bons lecteurs-bons compreneurs (BIBC) et bons lecteurs-faibles compreneurs (BIFC). Les BIFC ont été comparés aux BIBC sur les 5 tâches d’imagerie mentale. Nos résultats montrent que ces enfants présentent un déficit spécifique au processus explicite d’imagerie mentale. Ces résultats seront discutés en termes d’implications théoriques et cliniques.

  • L'imagerie mentale chez les faibles compreneurs du langage écrit    - Gigon Camille  -  27 juin 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La compréhension, qui est la finalité de la lecture, est une activité complexe sous-tendue par de nombreux facteurs linguistiques et cognitifs dont l’imagerie mentale qui apparaît comme la trace restante d’un énoncé au cours de la compréhension. S’entraîner à construire une représentation mentale (« une image mentale ») améliorerait la compréhension écrite. La compréhension en lecture est souvent entravée par des difficultés d’identification de mots écrits, cependant il existe des enfants appelés « faibles compreneurs », présentant un déficit en compréhension écrite en dépit d’une identification de mots efficace. Notre étude avait pour objectif d’évaluer si les faibles compreneurs ont des capacités d’imagerie mentale préservées ou déficitaires. Afin d’identifier un échantillon d’enfants faibles compreneurs de classe de CM2, nous avons tout d’abord évalué l’identification de mots écrits et la compréhension en lecture de 34 enfants tout-venants de classe de CM2. Les capacités d’imagerie mentale de l’ensemble de la population ont été évaluées sur des tâches de rotation mentale de chiffres et de mains. Les faibles compreneurs spécifiques ont été comparés à des bons compreneurs issus de l’échantillon et appariés sur le niveau d’identification de mots écrits et sur les tâches de rotation mentale. Nos résultats montrent que les enfants faibles compreneurs ne présenteraient pas de déficit au niveau de l’imagerie mentale : ils obtiennent des scores similaires aux bons compreneurs et sont plus rapides pour la tâche de rotation de chiffres. En conclusion, les faibles compreneurs semblent avoir des capacités préservées pour créer des images mentales à partir d’un traitement non-linguistique, ce qui ouvre des perspectives de recherche quant aux capacités de représentation mentale à partir d’une base linguistique.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales