Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Le Normand Marie-Thérèse

Le Normand Marie-Thérèse

Les travaux encadrés par "Le Normand Marie-Thérèse"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Développement des compétences phonologiques chez l’enfant implanté cochléaire    - Guilbaud Lisa  -  25 juin 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette étude longitudinale porte sur les compétences phonologiques chez quinze enfants sourds implantés entre 22 et 60 mois suivis à 18 mois et à 10 ans post implant. Elle a comme objectif d'analyser la proportion correcte des consonnes (PCC), des voyelles (PVC) et des groupes consonantiques (PGC) en production spontanée afin de déterminer si l'âge d'implantation et/ou le mode de communication gestuelle sont les meilleurs prédicteurs de la phonologie. Des enregistrements de la parole spontanée en situation de jeu et de narration ont été effectués puis retranscrits selon les codes du CHILDES. L'analyse phonologique des énoncés a été réalisée via le logiciel Phon pour mesurer le taux correct des consonnes, des voyelles et des groupes consonantiques. Les résultats montrent que la parole de trois enfants à 10 ans d’implantation reste marquée par de nombreuses omissions. D’autres développent un sigmatisme portant sur la consonne /s/. L’âge d’implantation précoce est un prédicteur meilleur que l’utilisation de la langue parlée complétée (LPC) sur les 3 mesures de précision phonologique. Cependant, l’évolution de la précision des consonnes est prédite par l’interaction entre ces deux facteurs (i.e. la combinaison entre âge d’implantation précoce et l’utilisation du LPC). Si ces résultats restent à discuter en raison d'une forte variabilité interindividuelle, ils permettent néanmoins d’ouvrir des perspectives cliniques orthophoniques. Des études ultérieures devront permettre de confronter ces résultats à une analyse acoustique et morphosyntaxique afin de mettre en lien les différents niveaux de la parole et de vérifier ces prédicteurs.

  • Lien entre indicateurs précoces de langage et devenir à 48 mois chez des enfants présentant un syndrome de West    - Collet Marie elise  -  26 juin 2018

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’attention conjointe est un précurseur non-verbal essentiel au bon développement du langage et de la communication. Cette étude longitudinale vise à mettre en évidence des particularités d’acquisition de l’attention conjointe chez des bébés présentant une épilepsie précoce (syndrome de West) à 9, 12 et 18 mois et de les mettre en perspective avec le niveau de langage à 36-48 mois. En particulier, il s’agit de répondre à l’hypothèse selon laquelle il existe des indicateurs précoces de l’attention conjointe sur le développement ultérieur du langage dans ses composantes morphosyntaxique, lexicale et de productivité, dans les quatre populations considérées dans cette étude (T, WN, WRM et WTSA). Ce travail de recherche a consisté en la micro-analyse de vidéos de dyades mère-enfant en situation de jeu libre standardisé. Le codage des films a été effectué avec le logiciel CLAN, permettant par la suite l’analyse des données langagières (LME, diversité lexicale et productivité). Elles ont été croisées avec les données relatives à l’attention conjointe, codées avec le logiciel ELAN selon une grille d’observation de l’attention conjointe. La comparaison entre 30 enfants épileptiques et 13 enfants témoins a permis de relever des dynamiques dans les trajectoires développementales de l’attention conjointe différentes et des précurseurs du développement langagier spécifiques de chacun des groupes. Ce mémoire est une contribution au Programme International pour le Langage de l’Enfant (PILE) mené dans le service de pédopsychiatrie de l’hôpital Necker-Enfants malades, à Paris. Des hypothèses explicatives sont proposées, qui ouvrent la voie à d’autres investigations et modes d’interventions spécifiques, dont orthophoniques, concernant les capacités communicationnelles de ces enfants.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales