Vous êtes ici : Accueil > Formations > Diplôme d'état de Médecine > Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique

Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique

Les travaux sélectionnés

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Mise en place d'un protocole non invasif d'évaluation de la posture et des douleurs rachidiennes avant et après chirurgie de réduction mammaire    - Parry Fabien  -  11 avril 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'hypertrophie mammaire est une caractéristique courante dans nos populations. Son retentissement est souvent multiple. Il touche aussi bien la sphère physique que la sphère psychologique. A l'heure actuelle, peu d'études ont essayé d'en décrypter le retentissement sur la posture et l'impacte sur la survenue de douleurs cervicales et lombaires. L'objectif principal de cette étude est d'évaluer la modification de la posture et des douleurs rachidiennes par la mise en place d'un protocole de mesures non invasif avant et après chirurgie de réduction mammaire.

    Matériel et méthode : Il s'agit d'une étude de cohorte prospective expérimentale monocentrique non randomisée réalisée de Novembre 2013 à Février 2014. Les femmes âgées de plus de 18 ans consultant dans le service de chirurgie plastique du CHU de Poitiers pour chirurgie de réduction mammaire étaient incluses. Le critère de jugement principal était la modification de la posture et de la douleur avant et après réduction mammaire. La douleur était évaluée par deux questionnaires  l'INDIC (douleurs cervicales) et l'Oswestry (douleurs lombaires); la posture l'était sur l'analyse des variations de la position du centre de pression du corps enregistré par une plateforme de force, couplée à l'analyse concomitante d'une vidéo de profil de la patiente par un logiciel de suivi de marqueurs visuels placés en C7, T6, L3 et S2.

    Résultats : 12 patientes âgées en moyenne de 37,9 ans et avec un IMC moyen de 28,6 étaient incluses. La durée moyenne entre deux consultations était de 56,6 jours. L'amélioration était de 97% pour les douleurs cervicales et de 81,3 % pour les douleurs lombaires. La surface de l'ellipse représentant les oscillations des centres de pression était moins importante après l'intervention. La variation de la moyenne des angles étudiés était située entre 0,4 et 0,7 degrés.

    Conclusion : Cette étude montre que la chirurgie de réduction mammaire diminue les douleurs cervicales et lombaires de manière importante. Elle permet aussi de mettre en avant une tendance à la modification de la posture en post opératoire.

  • Evaluation de la satisfaction des patientes de leur reconstruction mammaire après mammectomie    - Robiolle Cyrus  -  29 janvier 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La prise en charge globale des patientes atteintes d'un cancer du sein constitue un enjeu majeur de santé publique. Nous avons évalué la satisfaction des patientes après reconstruction mammaire selon différents facteurs de variabilité. Cette étude rétrospective porte sur les patientes opérées de 01/01/2005 au 31/05/2011 dans le service de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique du C.H.U. de Poitiers, soit 148 patientes. Les facteurs de variabilité étudiés sont les éléments de vie personnelle au moment de la décision de reconstruction, les caractéristiques de la reconstruction (technique, temps, radiothérapie) et le sentiment d'implication des patientes dans les décisions liées à la reconstruction. La satisfaction est quantifiée par les questionnaires pré et postopératoires du module « reconstruction » du questionnaire BREAST-Q modifié, complété par une question ouverte visant à aborder le vécu des patientes. Le taux de participation à l'étude est de 60,14% (89 patientes incluses). La satisfaction globale postopératoire est de 89,07 sur 100, ce qui correspond à « tout à fait satisfaites » converti en échelle de Likert à 4 niveaux. La satisfaction diminue avec le temps, toute technique confondue (p = 0,0153). La satisfaction globale postopératoire est plus élevée en cas de reconstruction autologue de façon non-significative, quelque soit le facteur de variabilité étudié. Le bien-être physique est amélioré par la reconstruction autologue en cas de reconstruction secondaire (p = 0,00085) contrairement à la reconstruction par prothèse. Les patientes expriment une demande inépuisable d'informations concernant les différents types de reconstruction, les suites opératoires, des photos, ainsi que des groupes de soutien (avant et après reconstruction). Cette étude montre que les patientes sont globalement très satisfaites, mais ne permet pas d'expliquer les causes d'insatisfaction des patientes. Elle ouvre la voie à d'autres utilisations plus systématiques de BREAST-Q, afin de développer des bases de données de satisfaction en reconstruction mammaire.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales