Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1751 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 81 à 90
Tri :   Date travaux par page
  • Restaurer l'estime de soi par le développement de la créativité chez l'adolescent via les médias artistiques plastiques    - Thul-Gaudin Odile  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Nous avons pris en soin trois adolescentes âgées de 16, 17 et 19 ans, scolarisées au lycée professionnel horticole Gaston Chaissac de Niort (79) dans le cadre d'une étude intitulée «Restaurer l'estime de soi par le développement de la créativité chez les adolescents via les médias artistiques plastiques ». Pour mener cette étude il semble important de se doter de concepts nécessaires aux théories de l'identité, de tests scientifiques pour adolescents et aussi de créer des outils d'observation et d'analyse efficaces. L'enjeu est de concevoir un cadre et un dispositif d'atelier d'art-thérapie qui permettent une transformation du sujet accueilli. La prise en soin est d'accompagner les adolescentes dans une relation de confiance qui leur garantit une sécurité et une exclusivité. L'étude a révélé que les ateliers ont été bénéfiques pour les trois adolescentes mais l'efficacité reste relative compte tenu de la petite taille de l'échantillon et la courte durée de l'essai. Il s'agit aujourd'hui de prolonger l'expérience pour améliorer encore et toujours l'expérience humaine de l'art-thérapie.

  • L’art-thérapie par les arts plastiques auprès d'enfants victimes de maltraitance    - Barra carvajal Daniela eugenia  -  22 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La mise en oeuvre d’un atelier d’art-thérapie par les arts plastiques auprès des enfants de la Maison d’Enfants à Caractère Social de Salvert est un point de rencontre entre les conséquences de la maltraitance et l’art-thérapie comme méthode de soin orientée vers le soulagement de la souffrance d’une manière créative. Ces conséquences sont revues dans un cadre médical, groupées sous les critères cliniques nosologiques que l'on trouve dans les traités scientifiques sur la victimisation, à savoir : l'état de stress post-traumatique, trouble lié à des traumatismes ou à des facteurs de stress - non spécifié, et le trauma complexe.

  • Facteurs prédictifs de ré-hospitalisation à un mois des patients âgés de 75 ans et plus : étude prospective dans l'unité d'hospitalisation d'aval des Urgences du CHU de Poitiers    - Raptopoulo Jean-François  -  21 novembre 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La réduction des réhospitalisations précoces des patients âgés constitue un enjeu majeur de santé publique de par leur fréquence, coût et impact global. Nous avons étudié les facteurs prédictifs de réhospitalisation à un mois des patients âgés de 75 ans et plus, au décours d'un premier séjour hospitalier dans l'unité d'hospitalisation d'aval (UHA) des Urgences du CHU.

    Méthodes : Il s'agit d'une étude prospective monocentrique ayant inclus sur une période de deux mois (du 17 décembre 2015 au 26 Janvier 2016) cent patients d'au moins 75 ans hospitalisées en UHA. Dix patients décédés ont été exclus de l'étude. L'effet des données socio-démographiques et biomédicales (score de comorbidité de Charlson, scores d'autonomie ADL, IADL, polymédication, taux d'hémoglobine et d'albumine, fonction rénale) sur la réhospitalisation à 30 jours a été́ analysé.

    Résultats : Au total, quatre-vingt-dix hospitalisations ont été́ étudiées. La population était composée de 54 femmes (60%) et 36 hommes (40%) avec un âge moyen de 87,43 ans. Les scores moyens de Charlson, ADL, IADL étaient respectivement de 4,21, 4,19 et 2,67. La polymédication moyenne quotidienne était de 8,25. Les taux moyen d'hémoglobine, d'albumine étaient de 12,06 g/dL et de 34,54 g/L. La clairance de créatinine moyenne (Cockcroft) était de 52,6 mL/min. Le taux de réhospitalisation non programmée à 30 jours était de 23,3%. Aucun des paramètres étudiés n'a été associé à une réhospitalisation.

    Conclusion : L'effectif trop faible de notre cohorte n'a pas permis de trouver parmi les données recueillies, des paramètres prédictifs de réhospitalisation précoce. La réduction des réhospitalisations précoces des patients gériatriques est une ambition légitime mais complexe, qui doit passer par le repérage précoce des patients à risque, l'optimisation du suivi après la sortie et l'amélioration de la communication entre les acteurs de santé.

  • Une expérience d’application de l’art-thérapie par les arts plastiques auprès d’un Service de Soins Infirmiers à Domicile pour accompagner l’épuisement des aidants familiaux de personnes âgées dépendantes    - Cany Sylvie  -  21 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Un isolement social, un épuisement physique, psychologique et une souffrance morale, accompagnent l’aidant familial de la personne âgée dépendante au quotidien. Une prise en soin groupale en art-thérapie lui aura permis de refonder un lien social distendu, de réapprendre à prendre du temps pour lui et restaurer son intégrité physique et psychique, par une remobilisation de ses capacités expressives, communicationnelles et relationnelles.

    Au cours de la prise en soin et dans un espace sécurisant, le proche aidant a pu opérer un allègement du poids de ses épreuves, par des prises de conscience matérialisées et une meilleure appréhension de ses ressentis. La pratique des arts-plastiques l’aura invité à apaiser ses tensions, éprouver des émotions positives et vivre des expériences agréables, gratifiantes et revalorisantes ; favorables à une restauration de sa confiance en lui et en l’avenir, à un réengagement dans un projet personnel et à une restauration de sa saveur et de sa qualité existentielles.

  • L’art-thérapie : un soin pour les troubles des adolescents au collège ou l’art de l’indicible par les arts plastiques et l’écriture    - Couteau Sophie  -  21 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’art-thérapie utilise le processus créatif comme élément de processus thérapeutique pour résoudre les conflits internes à l’individu ou entre l’individu et la société. Elle permet d’explorer grâce à l’art des potentialités avec une visée thérapeutique. Ce mémoire relate une expérience de prise en charge d’adolescents atteints de troubles au sein de leur collège, avec cette alliance particulière entre une pratique artistique et un objectif thérapeutique. L’adolescence étant une période très favorable à l’expression et à la créativité comme une recherche de voies d’accès au processus de la maturité.

  • Mise en place d'un atelier d'art-thérapie par les arts plastiques et le modelage auprès d'adolescents souffrant d’obésité dans un établissement de soins de suite et de réadaptation    - Mucy Lucylle  -  21 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'objectif principal de cette étude est d'évaluer l'efficacité d'un suivi art-thérapeutique sur l'altération de l'estime de soi de l'adolescent obèse. L'objectif secondaire est de montrer comment le processus de création amène les émotions à prendre forme. Le lieu de l'étude est l'établissement “Les Terrasses”, au pôle Soins de Suite et de Réadaptation spécialisé dans le traitement de l'obésité chez l'adolescent, à Niort dans le département des Deux-Sèvres ; période de l'étude : du 27 mars au 9 juin 2017.

    Nous avons mené l'étude auprès de quatorze adolescents. Trois adolescentes, présentées en études de cas, ont bénéficié de dix séances individuelles sur une durée de deux mois. Le questionnaire de Rosenberg sur l'estime de soi a été passé avant et après les suivis art-thérapeutiques. Les résultats montrent une amélioration de l'estime de soi de ces adolescentes. Elles ont par leur engagement au soin art-thérapeutique développé une connaissance d'elles-mêmes et identifié de façon plus appropriée leurs émotions. Nous ne saurons pas si l'effet de l'art-thérapie perdure après l'arrêt du suivi.

    Un accompagnement individuel art-thérapeutique de courte durée peut favoriser l'amélioration de l'estime de soi et le mieux être d'adolescents obèses. Cette approche pourrait s'intégrer dans une prise en charge pluridisciplinaire pour une perte du poids. Cette étude a pour but d'apporter une évaluation scientifique de l'efficacité de l'art-thérapie, au profit d’une meilleure prise en charge des adolescents obèses.

  • Corps bavards : prise en soin danse-thérapeutique auprès d'enfants autistes    - Ploneis Perrine  -  21 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’autisme est un trouble sévère et précoce du développement de l’enfant caractérisé la plupart du temps par un isolement, une perturbation des interactions sociales, des troubles du langage, de la communication non verbale et des activités stéréotypées avec restriction des intérêts.

    Aujourd'hui on parle de Trouble du Spectre Autistique.

    La prise en charge de l'autisme doit être pluridisciplinaire et pour cela, l'Art-thérapie a toute sa place dans ce processus thérapeutique.

    C'est ainsi que ce mémoire, en s'appuyant sur des assises scientifiques, présente une prise en soin danse-thérapeutique auprès d'enfants porteurs d'autisme.

    Ici, la danse contemporaine est utilisée comme un outil, un support adapté aux troubles relationnels.

    Les résultats observés nous ont permis de valider l'hypothèse suivante : « l'Art-thérapie, dans une perspective d'utilisation du corps comme moyen d'expression, contribue à améliorer la qualité relationnelle et diminuer fortement les troubles du comportement des enfants autistes. »

  • L’art-thérapie par la photographie et les arts plastiques, menée auprès d’adultes souffrant du syndrome d’épuisement professionnel, suivis dans le cadre d’une activité libérale en Cabinet à Saint-Paul les Dax, dans les Landes.    - Huet Pascale  -  20 novembre 2017

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Au sein d’un Cabinet libéral, regroupant des professionnels spécialisés en psychothérapie, accompagnement thérapeutique et en psychologie du travail, l’auteur de ce mémoire relate son expérience pratique et son analyse lors de la création et mise en place d’ateliers en art thérapie par la photographie et les arts plastiques auprès d’adultes souffrant du syndrome d’épuisement professionnel ou « Burn out Syndrome » (B.O.S.) en anglais. L’épuisement professionnel est une conséquence de ce qu’il est convenu d’appeler souffrance au travail ou stress lié au travail. A partir d’un groupe d’adultes volontaires présentant des signes plus ou moins avancés de ce syndrome, l’objectif principal est d’évaluer l’impact de séances individuelles d’art-thérapie sur la qualité de vie des personnes puis pour objectifs secondaires de mesurer cet impact sur leur anxiété, leur estime de soi, et leur capacité à reprendre une activité.

  • Le pharmacien d’officine : réflexion sur l’accès à l’auto-entrepreneuriat    - Renaud Floriane  -  20 novembre 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse souhaite ouvrir une piste de réflexion sur la possibilité voire l’opportunité d’introduire l’auto-entrepreneuriat dans l’activité pharmaceutique.

    Actuellement le pharmacien titulaire peut employer un pharmacien adjoint pour le remplacer en cas d’absence ou le seconder quand le niveau de chiffre d’affaires l’exige, mais quid de l’intervention d’un pharmacien qui souhaiterait exercer comme un pharmacien adjoint remplaçant mais en ayant opté pour un statut d’auto-entrepreneur ?

    Il facturerait donc ses prestations au lieu de percevoir un salaire. Cette possibilité n’est pas ouverte aujourd’hui mais elle mérite probablement d’être étudiée pour des situations précises. Cette option pourrait par exemple permettre à un pharmacien adjoint à temps partiel de compléter son salaire en facturant ses prestations ; il s’agirait de pallier de courtes absences (maladie, congés…), d’effectuer des actes particuliers (vaccinations, entretiens...).

    Cette ouverture à l’auto-entrepreneuriat nécessiterait bien sûr de définir parfaitement les activités éligibles, les responsabilités inhérentes au métier de pharmacien. Ce statut pourrait aussi intéresser une personne désirant travailler à temps partiel. Il permettrait au pharmacien d’officine de pallier des absences ou de trouver une assistance ponctuelle avec un formalisme administratif allégé.

  • La prévention quaternaire en médecine générale : perception, freins et applications possibles : étude transversale descriptive auprès de 67 médecins généralistes de la Charente    - Butaud Céline  -  16 novembre 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : La prévention quaternaire est un type de prévention peu représentée dans la littérature médicale française. L'objectif de notre étude est d'évaluer la perception et la connaissance de la prévention quaternaire chez les médecins généralistes charentais ainsi que, dans un second temps, de connaître leurs opinions sur les freins à son application et les solutions envisagées.

    Matériel et méthode : Cette enquête transversale descriptive quantitative a été menée du 24 juin au 31 août 2016, par l'intermédiaire d'un questionnaire envoyé par mail pour certains et par voie postale pour les médecins dont nous n'avions pas les adresses mail. Ce questionnaire était composé de trois parties : le profil des médecins, leurs perceptions de la surmédicalisation et leurs connaissances de la prévention quaternaire, et enfin leurs opinions sur les freins à sa mise en place et les solutions pour y remédier. Les paramètres susceptibles d'influencer leurs jugements, tels que le sexe, l'âge ou le lieu d'installation, ont été recherchés par l'intermédiaire des tests de Fischer et du Chi2.

    Résultats : Au total, 67 médecins ont participé à l'étude. Pour 94% d'entre eux, il existe un réel phénomène de surmédicalisation en France. La majorité (81%) considère également que plus d'un examen prescrit sur cinq seraient inutiles et un quart d'entre eux pensent que cela représente la moitié des examens prescrits. Pourtant lorsqu'on les interroge sur leur propre pratique, 28% des médecins déclarent prescrire au quotidien des examens complémentaires qu'ils jugent inutiles et, sous la pression des patients, ce chiffre s'élève à 60%. Aucune différence statistiquement significative n'a été retrouvée entre le sexe, l'âge et le lieu d'installation et les habitudes de prescription. Seuls 15% des médecins interrogés connaissent le concept de prévention quaternaire, alors que 87% déclarent l'appliquer au quotidien sans le savoir. La prévention quaternaire apparaît pour la grande majorité (94%) comme un enjeu de santé publique. Les freins les plus fréquemment cités sont : la pression des patients, la peur de méconnaître un diagnostic et la peur du risque judiciaire. Les solutions pour y remédier sont par ordre de priorité : l'information des patients, la réalisation d'un dossier médical informatisé et la formation des professionnels de santé.

    Conclusion : La prévention quaternaire est encore peu connue parmi les médecins généralistes charentais même s'ils sont conscients d'un phénomène de surmédicalisation. L'information des patients, la formation des soignants et la généralisation du dossier médical informatisé semblent être les mesures prioritaires vers une meilleure prise en charge des patients.

|< << 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales