Vous êtes ici : Accueil > Années de soutenance > 2019

2019

Les travaux soutenues en 2019

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
58 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date travaux par page
  • Le LSD : étude des cas d’intoxications au CHU de POITIERS (2006 – 2018)    - Denis Chloe  -  21 janvier 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le diéthylamide de l’acide lysergique autrement appelé LSD, est une drogue ancienne qui fut très consommée dans les années 1960-1970 et étroitement lié à la culture hippie. Le LSD traverse les générations et est aujourd’hui toujours présent notamment dans des contextes festifs tels que festivals ou encore « rave party ».

    Dans une première partie sont abordés les aspects généraux concernant le LSD. Son origine, sa découverte, la pharmacologie, tout comme la toxicité ou encore l’aspect légal seront abordés. Une attention toute particulière sera portée sur l’aspect thérapeutique de l’acide lysergique. En effet, cette drogue a autrefois suscité un intérêt pour soigner certaines pathologies psychiatriques avant de passer dans l’oubli en ce qui concerne la thérapeutique. Cependant, récemment, de nouvelles études ont vu le jour et l’intérêt des chercheurs pour le LSD n’en est qu’a ses débuts.

    La deuxième partie consiste en un état des lieux à l’aide d’une étude de cas d’admissions au CHU de Poitiers pour intoxication au LSD de 2006 à 2018. Cette étude a permis d’établir le profil des consommateurs, d’étudier les poly-consommations associées à la prise de LSD, les symptômes rencontrés ainsi que la prise en charge.

  • Synergie de l’aromathérapie et de la réflexologie dans le cadre du conseil au comptoir    - Monier Natacha  -  08 février 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’intérêt d’associer l’Aromathérapie à la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est d’avoir recours aux huiles essentielles non pas comme des « médicaments » pour traiter des symptômes, mais plutôt comme des « aiguilles d’acupuncture liquide » qui vont aider à rééquilibrer le terrain du patient d’un point de vue énergétique.
    Le pouvoir thérapeutique des huiles essentielles, lorsqu’elles sont bien choisies et bien employées, n’est plus à démontrer. La MTC est une tradition ancestrale qui déborde de notre cadre scientifique, mais que l’on ne peut pour autant ignorer. Que représentent en effet quelques centaines d’années de médecine occidentale « scientifique », au regard de cinq millénaires d’observations et de pratique médicale orientale ? D’autant plus que, de nos jours, les études se comptent par milliers et se multiplient à un rythme effréné pour tenter d’expliquer de manière rationnelle les effets observés lorsqu’un point d’acupuncture est stimulé.

    Nous devons aller au-delà du manifesté, au-delà du strict symptôme physique, et apprendre à considérer les notions de terrain, de psychisme et d’émotions.

    La phyto-énergétique représente à l’heure actuelle un recours à un besoin d’écoute et de soins personnalisés des patients. Allopathie comme médecine symptomatique et, Aromathérapie et Réflexologie comme médecine de terrain, ne sont-elles pas tout simplement complémentaires ?

  • Place du pharmacien orthopédiste dans la prise en charge du syndrome d’Ehlers Danlos    - Angevin Fanny  -  03 mars 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Le syndrome d’Ehlers Danlos a longtemps été réduit à deux caractéristiques : une extraordinaire élasticité de la peau et une hypermobilité articulaire. On sait aujourd’hui que cette pathologie peut se manifester par bien d’autres aspects, comme des troubles proprioceptifs, des douleurs chroniques ou encore une asthénie sévère. L’état de la peau et la mobilité articulaire ne sont, parfois même pas modifiés et les différents symptômes peuvent varier au court de la vie d’un patient.

    Grâce aux connaissances actuelles sur cette pathologie, de nombreuses solutions orthopédiques peuvent être proposées aux patients pour les soulager et les accompagner au mieux dans leur quotidien. Pour cela, le pharmacien orthopédiste doit prendre en compte plusieurs critères : l’intensité et la fréquence des douleurs du patient, ses habitudes de vie, la possibilité d’une aide à domicile …

    Au travers de cette thèse, nous nous intéressons à l'impact de la compréhension du syndrome d’Ehlers Danlos par le pharmacien sur la prise en charge personnalisée du patient.

    Au travers de cas patients, nous abordons les avantages et inconvénients des différentes orthèses disponibles, pour déterminer individuellement les meilleures solutions en fonction des symptômes.

  • Les pharmaciens et l’accueil du patient anglophone    - Baxter Rebecca  -  18 mars 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La France est un des pays les plustouristiques au monde. Le nombre d'étrangers venant pour les vacances et vivant en France n'est pas négligeable.

    Le système de santé français doit donc prendre en compte ces patients, dont un certain nombre parle peu ou pas le français.

    L'anglais étant la langue la plus parlée dans le monde, il y a une nécessité de parler un peu cette langue afin de communiquer avec ces patients non francophones.

    Il est encore plus nécessaire pour les pharmaciens qui ont un devoir de conseil envers tous les patients, qu'importent leurs origines.

    Malheureusement, il n'existe que peu de références sur les conseils en pharmacie dans d'autres langues.

    Cette thèse est donc une référence pratique pour les pharmaciens exerçant en officine, ayant besoin d'une traduction claire des conseils primordiaux des maladies et des traitements les plus fréquemment rencontrés sur les ordonnances.

  • La vaccination à l’officine : enquête auprès des patients    - Chretien Marion  -  20 mars 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Depuis le succès de la première vaccination pratiqué par Jenner, les vaccins ont permis de faire reculer bon nombre de maladies infectieuses. Malgré la promotion de l’efficacité des vaccins et la promotion exercée par les professionnels de santé, la couverture vaccinale n’est toujours pas satisfaisante dans notre pays. Concernant la grippe saisonnière, les objectifs en terme de santé publique sont d’obtenir une couverture vaccinale d’au moins 75 % alors que celle-ci n’était que de 48 % en 2015-2016. Ainsi, en 2016 la décision fut prise d’autoriser une expérimentation de la vaccination anti-grippale par le pharmacien d’officine pour une durée de 3 ans. Cette mesure permet au pharmacien d’accéder à une nouvelle mission et de renforcer son rôle de professionnel de santé au service de la Santé Publique..

    Nous avons choisi dans ce travail de nous intéresser à la perception que peuvent avoir les patients sur la vaccination en général et sur cette nouvelle mission confiée à leur pharmacien. Les résultats de notre enquête révèlent que les patients interrogés ont une image plutôt très positive de la vaccination à laquelle ils adhèrent puisque 79% d’entre eux se déclarent à jour. Concernant la grippe en revanche, 67 % des personnes interrogées déclarent ne jamais se faire vacciner mais perçoivent d’un bon oeil l’administration par le pharmacien d’officine. Certains patients souhaiteraient même voir cette mission étendue à d’autres vaccins comme le DTPolio.

    Le pharmacien est le professionnel de santé le plus en contact avec la population et a un rôle important dans la promotion de la vaccination. Il doit s’impliquer chaque jour dans la communication sur l’intérêt de la vaccination et être en mesure de rassurer les patients actuellement confrontés à de nombreuses interrogations sur les bienfaits de la vaccination.

  • Conseils en aromathérapie, phytothérapie et homéopathie pour les pathologies courantes du cheval à l’officine    - Ouvrard Christelle  -  25 mars 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Cette thèse a été réalisée afin de répondre, à l’officine, aux demandes de conseils en aromathérapie, phytothérapie et homéopathie équins. Il a été choisi de traiter certaines pathologies du quotidien les plus communément retrouvées, la liste n’étant pas exhaustive.

    Nous avons d’abord fait quelques rappels sur l’anatomie et la physiologie du cheval, avant de voir comment lui administrer les huiles essentielles, les plantes et l’homéopathie. Enfin nous avons établi des fiches conseils pour des pathologies équines fréquentes. Il est important de rappeler que ces fiches conseils ne sauraient se substituer à la consultation du vétérinaire en particulier en cas d’urgence.

  • L'accompagnement psychologique des patients par le pharmacien    - Tina owono Simon pierre  -  28 mars 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les troubles mentaux représentent l'un des plus grands défis que devra relever notre système de santé dans les années à venir. De nombreux experts s'accordent à dire que la dépression est la maladie du siècle. Ces mots font particulièrement écho dans l'hexagone lorsqu'on sait que les français sont les plus grands consommateurs d’antidépresseurs en Europe, bien que la psychiatrie et la psychologie restent les parents pauvres de la médecine moderne.

    Tous les acteurs de santé, parmi lesquels les pharmaciens, doivent s’atteler à trouver les moyens d'endiguer la progression de ce mal-être ambiant.

    Avec l’expansion des déserts médicaux, il ne fait nul doute que les pharmaciens hériteront bientôt de nouvelles missions afin d'assurer les besoins de santé publique. Forte de ce constat, cette thèse se propose d'apporter un éclairage didactique sur la façon dont le pharmacien pourra participer à l'accompagnement des patients en détresse psychologique.

    Notre thèse commence donc par définir la psychologie de la santé, avant montrer le lien qui existe entre la psyché et le soma. Elle s’attache ensuite à déterminer le rôle que peut jouer le pharmacien dans l’accompagnement psychologique des patients en introduisant la notion de Pharmacopsychologie.

    Puis elle amorce une discussion à propos d'une enquête que nous avons menée auprès de nombreux pharmaciens d'officine en exercice, afin de savoir quelle importance ils accordent à l'aspect psychologique de la pathologie de leurs patients.

    Elle se termine par un panorama de la place donnée à la psychologie dans les études de pharmacie à travers le monde.

    Cette thèse se donne pour mission de mettre en lumière les bénéfices que pourrait apporter une réhumanisation de l'acte pharmaceutique. Elle démontre les perspectives d'avenir d'un soin global apporté aux patients. Elle souhaite enfin sceller, de façon définitive, le mariage entre la pharmacie et la psychologie pour le bien être de nos patients.

  • L’art-thérapie : description, place dans le système de santé français, connaissances des patients    - Scholivet Charlotte  -  01 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Bien que l’utilisation des arts dans la prise en charge de certaines pathologies soit ancienne, le terme d’art-thérapie est apparu au milieu du XXème siècle. Ce type de prise en charge reste marginal encore à l’heure actuelle.

    Dans un premier temps, nous avons donc cherché dans ce travail de thèse à définir l’art-thérapie, ses objectifs, ses outils, les publics auxquels elle peut s’adresser et sa place actuelle dans le système de santé français. Ces données sont issues d’une recherche bibliographique et se base sur diverses publications.

    Dans un deuxième temps, nous avons décidé de compléter ce travail, en menant une enquête au-près des patients afin d’avoir un aperçu des connaissances de ces derniers sur le sujet mais également des art-thérapeutes afin de connaitre leur regard sur leur profession.

    Suite à cette enquête, il s’avère qu’une majorité de personnes interrogées avait déjà entendu parler de l’art-thérapie mais leurs connaissances en la matière restent limitées. Elles estiment que l’art-thérapie a sa place pour compléter la prise en charge de certains patients en parallèle d’un traitement médicamenteux et expriment le souhait d’en connaitre davantage sur le sujet et apprécieraient même, si besoin, d’être orientées par un professionnel de santé vers ce type de prise en charge. Un travail de communication reste donc à faire entre les professionnels de santé, dont le pharmacien, les art-thérapeutes et les patients.

  • OPPIDUM (Observation des Produits Psychotropes Illicites ou Détournés de leur Utilisation Médicamenteuse) : état des lieux de la consommation de substances psychoactives dans le Poitou-Charentes en 2015 et 2016    - Grondin Tifaine  -  01 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’enquête OPPIDUM (Observation des Produits Psychotropes Illicites ou Détournés de leur Utilisation Médicamenteuse), est une étude nationale, annuelle et anonyme organisée par l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et autres produits de santé). Ce sont les centres d’addictovigilance (CEIP, Centre d’Evaluation et d’information sur la pharmacodépendance) français qui organisent chaque année cette enquête auprès des structures spécialisées dans la prise en charge des addictions de leur propre région.

    Cette étude concerne donc les patients présentant un abus ou une pharmacodépendance à une substance psychoactive (sauf tabac et alcool) et/ou consommant un médicament de substitution aux opiacés, ce qui permet d'établir un état des lieux de la consommation de substances psychoactives sur l'ensemble du territoire français.

    Dans cet ouvrage, nous avons pu nous focaliser sur la région Poitou-Charentes au cours des années 2015 et 20016, en nous appuyant sur les données des enquêtes OPPIDUM de la régionau cours de ces deux années.

    Nous avons ainsi pu décrire le profil et les données socio-économiques des sujets inclus dans l’étude, ainsi que leurs habitudes de consommation. Il en ressort que les principales substances psychoactives consommées sont le cannabis, l'héroïne et la cocaïne, que la part des médicaments parmi les substances psychoactives consommées est en augmentation avec en tête les médicaments de substitution aux opiacés, les benzodiazépines et les analgésiques opioïdes forts. La part des sujets sous protocole de substitution aux opiacés a également augmenté, la majorité des patients étant sous méthadone. Enfin, aucune consommation de NPS (nouveaux produits de synthèse) n'a été décrite dans la région.

    La prise en charge des patients dépendant à une substance psychoactive est complexe, elle fait appel à tout un réseau de professionnels de santé dont font partie les pharmaciens.

  • Traitement de l’insuffisance cardiaque : place de la thérapie cellulaire    - Chaullet Francois  -  02 avril 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’insuffisance cardiaque chronique est un syndrome réunissant des symptômes (dyspnée au repos ou à l’effort, fatigue, prise de poids, oedème des chevilles) et des signes caractéristiques (tachycardie, hépatomégalie, râles crépitants, oedèmes périphériques), consécutif à des pathologies cardiaques chroniques (hypertension artérielle ou infarctus du myocarde par exemple) qui altèrent le fonctionnement du coeur. Il est alors incapable d’assurer un débit sanguin suffisant pour répondre aux besoins métaboliques et fonctionnels de l’organisme, d’abord à l’effort puis au repos. La complexité de ce syndrome est illustrée par les différentes formes cliniques qu’il présente, en fonction du lieu et du type de dysfonctionnement (droite, gauche, globale, systolique, diastolique). Trois entités catégorisent l’insuffisance cardiaque chronique : à fraction d’éjection ventriculaire gauche réduite, préservée ou modérément réduite.

    Le diagnostic reste trop souvent tardif à cause des symptômes peu spécifiques et non alarmants pour les patients, qui présentent généralement plusieurs co-morbidités associées. L’examen indispensable est l’échographie cardiaque permettant de visualiser les structures du coeur et ainsi confirmer le diagnostic, déterminer le type d’insuffisance cardiaque et suivre son évolution. Le dosage des peptides natriurétiques, facilement réalisable en ambulatoire, peut compléter le chemin diagnostic, tout en restant vigilant sur les facteurs influençant ce biomarqueur.

    La stratégie thérapeutique, définie et hiérarchisée par la Société Européenne de Cardiologie en 2016, est principalement basée sur les médicaments, en associant différentes classes pharmacologiques. Ainsi, le patient commencera par un IEC, (ou un ARAII en cas d’effets indésirables), et un bétabloquant, auxquels on peut ajouter un diurétique en cas de signes de congestion. Pour compléter ce premier volet, un antialdostérone est rajouté si le patient est toujours symptomatique et présente une FEVG ≤ 35%. En cas de non soulagement des symptômes, on remplacera l’IEC (ou le ARAII) par un ARNI. Par la suite, d’autres molécules peuvent être associées aux précédentes : la digoxine ou les dérivés nitrés.

    Le 2ème axe de prise en charge est un traitement non pharmacologique, reposant sur des mesures hygiéno-diététiques : régime peu ou sans sel, arrêt de l’alcool et du tabac, régime faible en cholestérol, LDL-cholestérol et acide gras saturé, tout en privilégiant les éléments nutritionnels bénéfiques pour le coeur (oméga 3, oméga 6, antioxydants par exemple) et une activité physique adaptée.

    En parallèle, l’éducation thérapeutique du patient et le rôle du pharmacien d’officine sont autant d’éléments indispensables dans la prise en charge du patient insuffisant cardiaque, grâce à l’action synergique et aux effets bénéfiques qui en résultent. Afin de compléter l’arsenal thérapeutique, des chercheurs ont innové en créant la médecine régénérative cardiaque, dans laquelle on utilise les cellules souches pour réparer le coeur. Au décours des nombreux essais en utilisant différents types de cellules souches, leurs résultats nous amène aujourd’hui à un changement de stratégie. En effet, le mécanisme d’action semble être lié à la sécrétion de facteurs, qui activent des voies de réparation endogène (effet paracrine). Ainsi, une nouvelle voie de recherche s’ouvre : produire et administrer uniquement ces facteurs, ce qui nous fait évoluer vers la production d’un biomédicament.

|< << 1 2 3 4 5 6 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales