Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Quais Alain

Quais Alain

Les travaux encadrés par "Quais Alain"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
3 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 3
Tri :   Date travaux par page
  • Qu'attendent les patients d'une consultation de médecine générale ? : analyse à partir d'un échantillon de 30 patients en Charente-Maritime    - Dezeix Laure  -  26 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Dans la littérature médicale, une relation médecin-patient de qualité est définie par une attitude empathique et un style de consultation centré sur le patient. L'objectif de cette étude était d'explorer les attentes des patients sur la conduite d'une consultation de qualité en médecine générale, puis de comparer ces attentes avec les critères de qualité de la relation médecin-patient tels qu'ils sont définis dans la littérature.

    Matériel et méthode : Cette étude descriptive observationnelle transversale a été réalisée dans un cabinet médical de groupe en Charente-Maritime. Trente patients venus consulter leur médecin ont répondu à un questionnaire auto-administré en présence de l'enquêteur.

    Résultats : Lors d'une consultation de médecine générale, les patients attendaient en priorité de l'écoute. Le respect du secret médical était considéré comme très important, tout comme le fait que le médecin réponde aux questions, donne des explications et qu'il comprenne les attentes du patient. D'autres critères de la relation médecin-patient étaient peu importants pour les patients : discuter avec le patient des traitements dont il a entendu parler, lui demander son avis, prendre en compte ses émotions et s'intéresser à sa vie dans son ensemble. Parmi les critères absents de la définition d'une relation médecin-patient de qualité, les patients accordaient de l'importance uniquement à la ponctualité du médecin et à la rédaction d'une ordonnance. La disponibilité du médecin et l'organisation des soins n'avaient qu'une importance secondaire pour les patients.

    Conclusion : Au terme de notre étude, nous pouvons constater de nombreuses concordances entre les attentes des patients et les critères de qualité de la relation médecin-patient tels qu'ils sont définis dans la littérature. Malgré tout, plusieurs questions mériteraient d'être approfondies, notamment l'influence du motif de consultation sur les attentes des patients. Il pourrait être aussi utile de comprendre pourquoi les patients accordent peu d'importance au fait de pouvoir discuter avec le médecin des traitements dont ils ont entendu parler.

  • Collaboration entre médecins généralistes et médecins de PMI : enquête qualitative par focus group dans la Vienne    - Kiener Maud  -  26 juin 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Dans les domaines de la périnatalité, de la petite enfance et de la famille, la prise en charge pluridisciplinaire est primordiale. Les principaux acteurs de ce réseau sont les médecins généralistes et les médecins de Protection Maternelle et Infantile (PMI). La coordination entre ces professionnels permet une prise en charge globale, centrée sur le patient. Afin qu'elle soit efficiente, l'échange entre ces professionnels est indispensable.
    Notre travail consiste à recueillir les attentes des médecins généralistes et des médecins de PMI quant à leur collaboration dans la prise en charge des futurs parents, de la périnatalité et de la petite enfance. L'objectif secondaire est de proposer des éléments d'amélioration de cette collaboration en lien direct avec leurs attentes, en particulier en terme de communication.

    Méthodologie : Nous avons réalisé une étude qualitative par la méthode du focus group, en interrogeant les médecins généralistes et les médecins de PMI de la Vienne.

    Résultats : Conscients d'avoir des missions et des champs d'intervention communs, les médecins généralistes déplorent ne pas connaitre les spécificités du rôle de médecin de PMI. Les représentations sociales négatives, la méconnaissance des coordonnées de la PMI sont analysées comme des facteurs inhibant la qualité de la communication entre pairs. Les médecins généralistes et les médecins de PMI expriment leur regret de ne pas connaitre physiquement leur interlocuteur, ce qui met un frein à leurs échanges. Les autres obstacles relevés sont liés aux conditions d'exercice mais sont également de nature éthique. L'amélioration de cette collaboration pourrait passer par la mise en place d'actions partagées. Les deux populations ont exprimé leur souhait de voir se créer un système dédié à ce réseau, avec des rencontres. L'amélioration des outils de communication actuels (presse spécialisée, annuaire médico-social, carnet de santé, courriers…) est également indispensable.

    Discussion : Conscients d'une évolution des besoins en santé, médecins généralistes et médecins de PMI s'accordent à dire qu'ils souhaitent améliorer leurs échanges afin d'optimiser la prise en charge des parents, de la périnatalité et de la petite enfance. Des solutions sont proposées mais il reste à déterminer leur faisabilité et les modalités d'évaluation de leur mise en œuvre.

    L'annexe 5 (retranscription intégrale des entretiens) n'est pas disponible en version électronique.

  • Évaluation des attentes des internes pour le stage de niveau 1 en médecine générale : enquête quantitative auprès des internes de médecine générale de la Faculté de Médecine et Pharmacie de Poitiers    - Moussac Adrien  -  11 décembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Sur les trois années d'internat composant le DES de médecine générale, seul un semestre obligatoire est consacré à la pratique de la médecine générale en cabinet libéral. Ce semestre doit donc permettre l'acquisition des compétences du généraliste de premier recours et être le lieu de la transformation des connaissances théoriques en compétences professionnelles. Dans la littérature, peu d'études ont cherché à évaluer ce qu'attendaient en pratique les internes de médecine générale au cours de ce stage.

    Objectifs : Evaluer si le stage ambulatoire de niveau 1 en médecine générale permet de répondre aux attentes des internes de médecine générale en utilisant le référentiel élaboré par la faculté de médecine et pharmacie de Poitiers. Evaluer le déroulement du stage et proposer un outil pédagogique permettant à l'interne de suivre l'évolution de ses acquisitions tout au long du semestre et au maitre de stage d'adapter de manière évolutive les réponses nécessaires à la progression de l'étudiant.

    Matériel et méthode : Une étude prospective descriptive a été menée auprès des internes de médecine générale du Poitou-Charentes réalisant leur stage de niveau 1 entre mai et octobre 2012. 45 internes ont été inclus. Pour cette étude, nous avons fait remplir à chaque interne un questionnaire en début de semestre et un à la fin. Le questionnaire initial comprenait trois parties : l'état civil de l'interne, la façon dont il envisageait le déroulement de son semestre et enfin quel degré d'importance il accordait à chaque attente évaluée. Le questionnaire final comprenait deux parties : l'une analysant le déroulement du semestre, l'autre évaluant la réalisation des attentes. La partie relative aux attentes a été évaluée selon une échelle de Likert à 6 niveaux.

    Résultats : L'ensemble des 45 internes a répondu aux deux questionnaires. Majoritairement, les internes estiment que le stage a répondu à leurs attentes (4,91 ± 0,87 sur 6), mais certaines exprimées initialement ne sont pas satisfaites globalement, principalement concernant les items ayant trait à l'économie et l'utilisation des logiciels médicaux (différence de -1,4 p<0,001), l'annonce de diagnostic grave (différence de -2,4 avec p<0,0001), la gynécologie (différence de -1,6 avec p<0,0001) et la réalisation de gestes techniques (différence de -1,4 avec p<0,0001).

    CONCLUSION : Notre étude a mis en évidence que, malgré une acquisition globalement satisfaisante au cours de ce semestre, ce stage pouvait être optimisé. Des échanges plus réguliers entre le maître de stage et son interne pourraient permettre de réduire le hiatus existant entre les attentes initiales de chacun et leurs acquisitions finales. D'où l'intérêt que pourrait présenter notre outil d'évaluation.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales