Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Péqueriau Antonin

Péqueriau Antonin

Les travaux encadrés par "Péqueriau Antonin"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Etat des lieux des connaissances des médecins généralistes libéraux et des sages-femmes libérales sur le diagnostic et la prise en charge des mutilations sexuelles féminines : étude observationnelle qualitative prospective auprès de 24 médecins généralistes libéraux et de 9 sages-femmes libérales de la ville de Poitiers    - Desgranges Chloe  -  20 juin 2019

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction et objectifs :

    Des études ont montré que les professionnels de santé se sentent démunis face au diagnostic et à la prise en charge des MSF et que les femmes mutilées se sentent ni comprises ni soutenues.

    Nos objectifs étaient : évaluer la proportion de médecins généralistes libéraux et de sages-femmes libérales qui pratiquent le dépistage des MSF, identifier les difficultés qu’ils rencontrent lors du diagnostic et de la prise en charge des MSF et identifier leurs besoins afin de faciliter le diagnostic et la prise en charge des MSF.

    A travers ce mémoire, nous avons cherché à savoir : Quelles sont les difficultés rencontrées par les professionnels de santé lors du diagnostic et de la prise en charge des mutilations sexuelles féminines ?

    Matériel et méthode :

    Il s’agissait d’une étude observationnelle qualitative prospective interrogeant les médecins généralistes libéraux et les sages-femmes libérales de Poitiers qui pratiquent le suivi gynécologique.

    Chaque entretien semi-dirigé était structuré par 12 questions permettant d’aborder l'expérience et la pratique du professionnel de santé, les difficultés rencontrées, les connaissances théoriques et les attentes concernant la création d'un éventuel outil de formation.

    Résultats :

    61% des professionnels de santé interrogés pratiquent le dépistage des MSF et 73% ont posé le diagnostic de MSF chez l’une de leur patiente alors que 79% des professionnels interrogés pensent que leur patientèle inclut des femmes mutilées. 61% des professionnels disent ne connaitre aucun type de MSF.

    9% des professionnels de santé interrogés disent ne pas instaurer de prise en charge particulière après avoir diagnostiqué une MSF.

    59% des réponses obtenues sont en faveur d’une formation des professionnels de santé sur les MSF. Conclusion :

    Les professionnels libéraux de Poitiers sont très nombreux à penser que leur patientèle inclut des femmes mutilées et pourtant, ils sont peu à savoir dépister et prendre en charge ces patientes. Les professionnels de santé encouragent la création d’une formation pluridisciplinaire spécifiquement axée sur les MSF.

    Il semble pertinent de montrer, à travers une prochaine étude, quels sont les ressentis et les besoins des patientes mutilées. Ainsi, en croisant les résultats de notre étude et de cette future étude, un protocole de soins pourra être élaboré.

  • Bloc pudendal : évaluation des connaissances et prévalence de la pratique des sages-femmes du Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers sur l’année 2015    - Jacquelin Sandrine  -  30 juin 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : Etat des lieux des connaissances et prévalence de la pratique du bloc pudendal auprès des sages-femmes du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Poitiers.

    Méthode :

    • Etude descriptive réalisée à l’aide d’un questionnaire anonyme individuel adressé aux sages-femmes exerçant au sein du CHU de Poitiers.

    • Etude prospective en salle de naissance par l’intermédiaire de feuilles observationnelles quant à la réalisation ou non d’un bloc pudendal pour chaque patiente accouchant voie basse du 13 avril au 30 septembre 2015.

    • Etude descriptive rétrospective avec analyse de dossier des patientes accouchant voie basse sans aucune analgésie ou ayant bénéficié d’un bloc pudendal sur l’année 2014.

    Résultats / Discussion : Le bloc pudendal est une technique toujours utilisée au sein du CHU de Poitiers mais sa prévalence est faible : seulement 39 blocs pudendaux ont été réalisés sur l’année 2014 alors que d’un point de vue médical et en prenant en compte l’échelle de la douleur, plus de 90% des patientes auraient pu en bénéficier. Cependant, très peu de sages-femmes (28,8%) sont formés à cette technique et seulement 17,3% la pratiquent. En comparant nos résultats avec 2 autres études similaires réalisées dans la Région Centre et Midi-Pyrénées, il apparaît clairement qu’il existe un lien entre formation et pratique du bloc pudendal. La quasi-totalité des sages-femmes (90,3%) du CHU de Poitiers souhaiteraient une formation et pensent développer cette pratique à la suite de celle-ci.

    Conclusion : Le bloc pudendal est une pratique sous-utilisée. La méconnaissance théorique et pratique des sages-femmes est un frein à son utilisation. Un apprentissage durant les études de sages-femmes ainsi qu’une formation continue pourrait améliorer sa prévalence ainsi que la prise en charge de la douleur des patientes.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales