Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Levy-Chavagnat Diane

Levy-Chavagnat Diane

Les travaux encadrés par "Levy-Chavagnat Diane"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Étude observationnelle des causes d'arrêt des élécroconvulsithérapie à Poitiers : état des lieux    - Roos Myriam  -  28 novembre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'électroconvulsivothérapie (ECT) est un traitement de choix pour de nombreuses pathologies psychiatriques notamment celles présentant une pharmaco-résistance. Ce traitement n'étant pas standardisé, ses causes d'arrêt sont peu claires interrogeant les modalités de bonnes pratiques et d'indications.

    Méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective, observationnelle, mono-centrique au Centre Hospitalier Henri Laborit. Quarante-sept patients ayant bénéficié d'ECT, du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017, ont été inclus. L'objectif principal était de discriminer les causes d'arrêt des ECT pratiquées au Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers. Les objectifs secondaires étaient d'observer l'existence d'une corrélation entre l'arrêt et les caractéristiques sociodémographiques et cliniques des patients, afin d'identifier des facteurs de risque à la non poursuite des ECT.

    Résultats : Les résultats ont montré une majorité d'arrêt (61,7%), principalement décidé devant l'inefficacité du traitement (45% des arrêts). Autrement, les ECT n'étaient pas poursuivies lorsqu'il y avait des effets indésirables (24%), mais aussi lorsque la stabilité clinique (24%) était obtenue. Nous n'avons pas retrouvé d'association entre l'arrêt et les caractéristiques sociodémographiques et cliniques des patients. Nous avons constaté que les patients arrêtent principalement à la fin d'une cure ou en phase de continuation avec un nombre de séances significativement plus bas que ceux qui poursuivent cette thérapie et bénéficient d'ECT d'entretien : 22,4 séances contre 53,9 (p=0,0001). Les patients, ayant arrêté les ECT, avaient une durée de crise moindre (46,4 secondes) par rapport à ceux qui les poursuivent (58,1 secondes ; p=0,0215).

    Conclusion : Ces résultats préliminaires attestent que l'arrêt des ECT survient à l'occasion de diverses raisons, supposant l'implication de mécanismes complexes sous-jacent nécessitant d'être approfondis par d'autres travaux, sur des populations plus larges, afin de mettre en évidence des facteurs prédictifs d'arrêt.

  • Suicides et tentatives de suicide en direct sur Internet : aspects épidémiologiques, psychopathologiques, effet de contagion chez les spectateurs    - Vivien Paul  -  29 octobre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les plateformes de streaming telles que Facebook Live ou Périscope sont régulièrement citées dans les médias pour divers scandales liés à la mort diffusée en direct et en particulier des suicides qui sont diffusés sur ces plateformes. L'objectif de ce travail est tout d'abord d'étudier ce phénomène des suicides et tentatives de suicide réalisés en direct. A travers une recherche d'articles de presse évoquant un passage à l'acte suicidaire nous tenterons de recenser toutes les diffusions ayant eut lieu sur internet, de les quantifier, et d'en tirer le plus de données épidémiologiques possible. Dans un second temps nous nous concentrerons sur les spectateurs de ces vidéos, afin de rechercher un éventuel effet de contagion à travers un questionnaire diffusé sur divers forums français d'internet.

    Première partie : À travers une recherche des articles de presses mentionnant un passage à l'acte suicidaire réalisé en direct sur Internet nous avons pu montrer que ce phénomène est en augmentation depuis 2016, qu'il touche presque toutes les tranches d’âge (de 12 à 54ans) et que la diffusion et le partage de ces vidéos est très difficile à enrayer. Le traitement médiatique de ce phénomène est souvent non adapté et les moyens de lutte peu nombreux et peu efficace.

    Deuxième partie : À travers une étude réalisée sur différents forums francophones nous avons étudié l'effet de contagion suicidaire de ces vidéos sur les spectateurs. Un questionnaire a été rempli par les spectateurs rencontrés et nous avons pu mettre en évidence un effet de contagion suicidaire (la moitié présentait des idées de suicide le mois suivant le visionnage d'une vidéo de passage à l'acte) ainsi que des éléments augmentant le risque d'idées de suicide (voir la vidéo en direct) ou de tentative de suicide (vulnérabilité psychique chez le spectateur) dans le mois suivant.

    Conclusion : Ce travail a montré l'importante ampleur de ce phénomène nouveau et les difficultés à la fois de contrôler le partage massif de ces vidéos de mort mais aussi de lutter contre ce phénomène. Une étude de plus grande envergure permettrait de mieux évaluer l'effet de contagion de ces vidéos sur les spectateurs. Il semble important pour notre pratique d'interroger les patients en crises suicidaire, notamment s'ils sont adolescents, à propos de leurs pratiques sur Internet et notamment s'ils ont été exposé à des vidéos montrant un passage à l'acte suicidaire.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales