Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Hussain Didja

Hussain Didja

Les travaux encadrés par "Hussain Didja"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
7 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 7
Tri :   Date travaux par page
  • Dermatologie et cosmétologie des peaux noires et métissées : conseils en officine et analyses d’enquêtes    - Thomyris Anne fleur  -  25 avril 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Dans toutes les civilisations, le culte voué à la beauté a une place importante. Il en est de même de nos jours. En effet, nous sommes sensibles à l’apparence et l’image que nous véhiculons.

    La problématique de cette thèse concerne les peaux noires et métissées. Nous avons voulu savoir, comment les pharmaciens et les magasins spécialisés prodiguent leurs conseils et prennent en charge les populations à peaux noires et métissées et aussi dans quelle mesure les clients sont satisfaits des conseils et des produits qui leurs sont recommandés.

    Dans la première partie, nous ferons des rappels sur la physiologie cutanée en mettant en lumière les spécificités des peaux noires et métissées. Les pathologies couramment rencontrées chez ces populations seront passées en revue.

    Dans une seconde partie, nous définirons et évoquerons l’histoire de la cosmétologie. Nous mettrons l’accent sur la sécurité des produits cosmétiques qui est régie d’une part, par le règlement (CE) n°1223/2009 du Parlement européen et du conseil du 30 novembre 2009 et d’autre part, par le Code de santé publique.

    Le marché des produits cosmétiques pour les peaux noires et métissées qui en pleine croissance, sera également abordé. Puis dans une troisième partie, nous analyserons les résultats des différentes enquêtes portant sur la dermatologie et cosmétologie des peaux noires et métissées, menées auprès des pharmaciens, des magasins spécialisés et leurs clients. Enfin, nous aborderons les différents conseils utiles qui peuvent être donnés aux patients à l’officine ou dans les magasins spécialisés selon leurs demandes et leurs problématiques.

  • Les accidents de la vie courante chez l'enfant de moins de 6 ans, état des lieux en France métropolitaine et aux urgences pédiatriques de Poitiers    - Assiandi Faydjane  -  15 décembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Il existe peu de données sur les caractéristiques des accidents de la vie courante (AcVC) chez les enfants de moins de 6 ans sur Poitiers et ses environs. Or chaque année on dénombre près d’un millier de cas d’accidents pris en charge aux urgences pédiatriques (UP) du CHU de Poitiers.

    Une étude descriptive et rétrospective a été réalisée à partir des dossiers patients des urgences pédiatriques du CHU de Poitiers chez les enfants de moins de 6 ans. Les données ont été collectées entre janvier et décembre 2013, dernière année pour laquelle des données épidémiologiques sont disponibles aujourd’hui. L’analyse a été menée selon trois groupes d’âges : inférieur à 1 an, entre 1 et 4 ans et supérieur à 4 ans.

    Les résultats montrent que, en 2013, 1169 enfants âgés de moins de 6 ans victimes d’AcVC ont été pris en charge aux UP du CHU de Poitiers, soit un peu plus de 3 cas par jour La tranche d’âge la plus touchée est celle des 1-4 ans avec un âge moyen de 2,9 ans ± 1,5 ans. Il n’a été relevé qu’un seul cas de décès lié à un AcVC. De plus, il n’a également été observé qu’un seul cas d’accident de noyade sur cette période. Les accidents ont eu lieu à 78,79% au domicile. La cause la plus fréquente d’accidents était les chutes avec 59,88% des cas. Les lésions les plus observées étaient les plaies avec 46,71% des lésions et le membre le plus affecté était la tête (avec 65,10 % des cas, toutes lésions confondues). 7,70% des victimes d’AcVC ont dû être hospitalisées.

    Cette étude a permis d’obtenir de nouvelles informations sur les caractéristiques des AcVC sur la localité de Poitiers chez les enfants âgés de moins de 6 ans et de constater de nombreuses cohérences avec les chiffres observés au niveau national. Ces résultats permettront de mieux comprendre et appréhender les AcVC et ainsi d’en améliorer la prévention.

  • Prise en charge thérapeutique de l'acné : place de l'aromathérapie à l'officine    - Aubert Emilie  -  15 décembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’acné est une pathologie à laquelle le pharmacien d'officine est régulièrement confronté au comptoir. Face aux effets indésirables importants de l'isotrétinoïde et à l'apparition de résistances aux traitements antibiotiques, le pharmacien doit pouvoir proposer des alternatives aux traitements allopathiques.

    Dans ce travail, après avoir rappelé la physiopathologie et les différents traitements actuels de l'acné, nous verrons, en nous appuyant sur l'analyse de plusieurs études, que l'aromathérapie peut être utilisée dans le traitement de l'acné.

    Nous insisterons sur l'importance de bien connaître la composition des huiles essentielles et leurs contre-indications afin de conseiller les patients en toute sécurité.

    Nous proposerons pour terminer quelques recettes à conseiller aux patients acnéiques à l'officine.

  • Principes actifs d’origine végétale utilisés en cosmétique anti-âge : innovations et conseils à l’officine    - Pigeau Julien  -  14 juin 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les produits cosmétiques et plus particulièrement ceux d’origine végétale, connaissent un réel essor, constituant un marché en expansion et stimulant la recherche et l’innovation.

    Ce travail a été conçu autour de trois grands axes, afin de donner une vision globale des produits anti-âge et de permettre ainsi un meilleur accompagnement du patient au comptoir.

    Le premier axe a pour but de répondre aux questions suivantes : Qu’est-ce que le vieillissement cutané ? Par quels mécanismes physiologiques s’opère-t-il ?

    Le deuxième axe, quant à lui, présente les différents principes actifs d’origine végétale disponibles en officine.

    Enfin, le dernier axe développe comment accompagner au mieux le choix et l’utilisation d’un produit par un patient.

    Devant l’essor de ce marché, il nous a également semblé important de donner un aperçu des récentes innovations dans ce domaine.

  • La stévia (Stevia rebaudiana), sa place au sein des édulcorants et son avenir thérapeutique    - Rengassamy Cynthia  -  08 juillet 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les objectifs de notre thèse sont d'évaluer l'état des connaissances concernant la stévia et de la comparer aux autres édulcorants du marché.

    Dans un premier temps, nous avons expliqué comment notre corps utilise le sucre ainsi que les conséquences sur la santé de sa consommation en excès. Puis nous avons passé en revue les sucres naturels, les édulcorants de masse et les édulcorants de synthèse de façon à pouvoir les comparer à la stévia. Dans un troisième temps, nous avons présenté la stévia, ses origines, son histoire depuis sa découverte par Bertoni, ainsi que ses aspects botaniques. Nous avons étudié la composition et les propriétés de la plante ainsi que ses aspects toxicologiques et pharmacologiques. Nous nous sommes intéressés à sa situation juridique et au marché qu'elle occupe en France et dans le reste du monde. Nous avons également exposé les résultats d'une enquête réalisée dans le but d'évaluer l'état des connaissances concernant la stévia et la part de celle-ci en terme de consommation. Enfin, nous avons discuté de l'avenir de la stévia et nous avons démontré pourquoi les glycosides de stéviol sont les édulcorants du futur.

  • Place des déodorants et des antitranspirants dans le contrôle de l'odeur corporelle et de la sudation    - Daoun Claude  -  24 juin 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La transpiration est un phénomène naturel et indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Cependant, l’excès de transpiration peut entraîner un manque de confiance en soi et causer des désagréments physiques. En conséquence, depuis plus d’un siècle, des produits réduisant la sécrétion de sueur (antitranspirants) et réduisant l’odeur de sueur (déodorants) sont proposés dans le commerce.

    Les déodorants offrent une vaste gamme de produits qui s’améliorent avec le temps. De nouvelles formulations voient le jour suite aux exigences de plus en plus fortes du consommateur en matière d’efficacité, de stabilité et de confort.

    L’odeur corporelle de chacun a une nature et une ampleur différente. Elle dépend de la composition de la flore cutanée et de la sueur apocrine, et est influencée par un grand nombre de facteurs : habitudes d’hygiène, conditions climatiques, états physiques et psychiques, type de vêtements et fréquence de leur changement, alimentation. En conséquence, un déodorant ne peut pas promettre une efficacité parfaite à chaque utilisateur ; l’efficacité est alors évaluée par le consommateur de manière subjective en prenant également en compte la sensibilité et la tolérance.

    Les antitranspirants à base de sels d’aluminium et de zirconium ont montré une efficacité particulièrement élevée et sont commercialisés dans le monde entier. La formulation et la forme d’application ont une très grande influence.

    Les déodorants et les antitranspirants sont généralement très sûrs. Néanmoins, en raison de l’effet cancérigène que certains auteurs leur attribuent, l’attention portée à leur égard a augmenté. Selon certaines études, il faudrait diminuer les concentrations en sels d’aluminium dans les antitranspirants. La crainte des utilisateurs vis-à-vis des sels d’aluminium amène les industries à innover et à mettre en avant des produits dits « naturels ».

  • Evaluation du bon usage des produits de protection solaire et conseils à l'officine    - Brunet Chloe  -  10 juin 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’objectif de ce travail est d’évaluer le bon usage des produits de protection solaire chez les patients grâce à la réalisation d’un questionnaire et d’établir l’ensemble des conseils que peut donner un pharmacien à ses patients venant lui demander son aide.

    Dans un premier temps, nous ferons un rappel sur la structure de la peau. Puis dans un deuxième temps, nous verrons les rayonnements solaires ainsi que leurs effets sur la peau. Dans un troisième temps, nous verrons la législation relative aux produits de protection solaire. Pour finir, nous analyserons les résultats des questionnaires afin de déterminer si les produits de protection solaire sont utilisés correctement et détaillerons les conseils à fournir aux patients.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales