Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Halbwachs Marie

Halbwachs Marie

Les travaux encadrés par "Halbwachs Marie"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Evaluation des hospitalisations pour bronchiolite durant la première année de vie des anciens prématurés en région Poitou-Charentes, de 2011 à 2013    - Trigolet Marine  -  15 septembre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La bronchiolite est une affection virale, épidémique, qui touche les nourrissons et dont la morbidité est plus importante chez les anciens prématurés. Les objectifs étaient d'évaluer le taux hospitalisation pour bronchiolite avant l'âge d'un an chez les prématurés et de préciser l'influence des facteurs environnementaux et de l'allaitement maternel lors de bronchiolites sévères.

    Matériel et méthodes : Une étude descriptive, rétrospective, multicentrique au sein du Réseau Périnatal Poitou-Charentes a été menée durant la période d'épidémie de bronchiolite entre 2011 et 2013. Tous les anciens prématurés de moins d'un an, hospitalisés pour une bronchiolite ont été inclus. Le critère de jugement principal était le nombre d'hospitalisations. Les données ont été recueillies par l'intermédiaire des dossiers médicaux et par questionnaire téléphonique semi-directif aux parents de l'enfant.

    Résultats : Entre le 1er Octobre 2010 et le 31 Mars 2013, 2018 enfants sont nés prématurés. Parmi eux, 95 nourrissons âgés de moins d'un an ont été hospitalisés pour bronchiolite, représentant 112 hospitalisations, soit un taux d'hospitalisation de 5,6%. Parmi les 411 enfants nés avant 33 semaines d'aménorrhée (SA), 6,3% et 4,3% des 1607 nés entre 33 SA et 37 SA ont été hospitalisés pour bronchiolite. Les grands prématurés étaient atteints d'une bronchiolite plus sévère avec un score de gravité (p=0,013) et un taux de réhospitalisation (p=0,04) plus importants. Treize enfants ont été hospitalisés plusieurs fois, entre 1 et 4 fois. Ils présentaient de façon significative une bronchiolite plus sévère avec une durée d'hospitalisation (p=0,0004), une durée d'oxygénodépendance (p=0,16) et un score de gravité (p=0,07) plus importants. Aucun facteur environnemental, ni l'allaitement maternel n'ont été associés avec la sévérité de la bronchiolite ou une réhospitalisation.

    Conclusion : Cette étude confirme que les grands prématurés semblent être les plus à risque d'hospitalisation et atteints de formes sévères de bronchiolite. Une étude contrôlée ciblée sur les 33 et 34 SA serait intéressante afin de préciser les facteurs de risque et de sévérité de la bronchiolite et de pouvoir discuter l'intérêt d'un élargissement des indications de la prophylaxie par le Palivizumab.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales