Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Haber Emmanuel

Haber Emmanuel

Les travaux encadrés par "Haber Emmanuel"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Impact de l'anxiété sur la prise de décision chez les patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool    - Rotalier Pauline de  -  29 octobre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Chez les patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool, il a été montré que des altérations de la prise de décision pouvaient, au moins en partie, expliquer une évolution péjorative en termes de poursuite des consommations ou encore de rechutes. La prédisposition à l'anxiété –ou trait anxieux- est fréquente chez ces patients, avec plusieurs hypothèses mises en avant pour expliquer cette forte association. Plusieurs travaux ont mis en évidence un impact négatif du trait anxieux sur la qualité de la prise de décision.

    L'objectif de notre travail était d'évaluer spécifiquement l'impact du trait anxieux sur la prise de décision chez des patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool.

    Méthodes : Nous avons réalisé une étude prospective, observationnelle, multicentrique. 96 patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool et hospitalisés pour sevrage sur trois centres d'addictologie (La Rochelle, Jonzac et Poitiers) ont été inclus dans ce travail. La qualité de la prise de décision a été évaluée en utilisant la tâche informatique Iowa Gambling Task (IGT). Le trait anxieux a été évalué par l'inventaire d'anxiété trait de Spielberger STAI-T, échelle d'auto évaluation de l'intensité de l'anxiété trait. L'objectif principal était d'explorer l'impact du trait anxieux sur la prise de décision des patients alcoolo-dépendants.

    Résultats : Nos résultats n'ont pas mis en évidence d'impact du trait anxieux sur la qualité de prise de décision chez des patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool. De même, nous n'avons pas mis en évidence de corrélation entre le trait anxieux et la rechute précoce des consommations d'alcool à un mois. Cependant, nous avons mis en évidence de façon significative un impact du trait anxieux sur la sévérité de l'addiction à l'alcool.

    Conclusion : Notre étude n'a pas permis de mettre en évidence un impact du trait anxieux sur la qualité de prise de décision des patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool. Les altérations de prise de décision chez ces patients sont sous-tendues par des mécanismes complexes nécessitant d'autres travaux, sur des populations plus larges, afin de mettre en évidence les facteurs impliqués.

  • Une étude épidémiologique pilote : les caractéristiques sociodémographiques de la population du centre de crise de l'hôpital Camille Claudel à Angoulême    - Lebouvier Juliette  -  14 septembre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'hospitalisation psychiatrique un sein d'un centre de crise a montré son intérêt pour la prise en charge de patients en situation de crise, en favorisant la solution d'une hospitalisation courte avec un suivi ambulatoire plutôt qu'une hospitalisation en admission psychiatrique. Cependant, nous ne connaissons pas les particularités de cette population à qui une hospitalisation au centre de crise est plus favorable qu'une hospitalisation en admission.

    L'objectif de cette étude était de décrire les caractéristiques socio-démographiques des patients admis au centre de crise au sein de l'hôpital Camille Claudel à Angoulême et d'objectiver les symptômes ressentis par les patients avec notre échelle de « douleur psychique » et enfin de connaître les habitudes thérapeutiques. Les données ont été collectées rétrospectivement à partir des dossiers informatisés des patients ayant bénéficié d'une hospitalisation au centre de crise (n=614) sur une période d'un an.

    Nos résultats montrent que le profil de patient le plus hospitalisé correspond à des femmes, de moyenne d'âge 47 ans, célibataires, en activité, et percevant un salaire, possédant un réseau social (familial et / ou amical) et n'ayant pas de pathologie somatique connue. Le facteur précipitant la situation de crise est dans 33% des cas un conflit conjugal. Le motif d'hospitalisation le plus fréquent est la présence d'idées suicidaires (29%) et le diagnostic le plus posé est un épisode dépressif caractérisé d'intensité moyenne (37%). La durée moyenne d'hospitalisation est de trois jours. Seulement 29% des patients seront réhospitalisés à un an. A la fin de l'hospitalisation, nous orientons à 40% les patients vers un suivi CMP. 70% des patients ont déjà un traitement à leur arrivée et 90% sortent avec un traitement. Un antidépresseur est prescrit pour 68% des patients à leur sortie, un anxiolytique chez 76% des patients, un hypnotique chez 67% des patients et enfin un neuroleptique chez 27% des patients. En ce qui concerne la fiche d'auto-évaluation de la « douleur psychique », nous avons constaté qu'il y avait une différence importante entre les résultats à l'entrée et à la sortie d'hospitalisation.

    Cette étude met en avant l'intérêt d'avoir une telle structure dans le but notamment d'apporter au patient des stratégies pour gérer ses difficultés lors des situations de crises ainsi que la réduction des lits en admission et de la diminution des durées moyennes de séjour.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales