Vous êtes ici : Accueil > Années de soutenance > 2012

2012

Les travaux soutenues en 2012

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
116 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 111 à 116
Tri :   Date travaux par page
  • Evaluation de la qualité de vie et des capacités d'attribution d'états mentaux avant et après exérèse d'une tumeur gliale de bas grade hémisphérique droite en condition éveillée    - Desson Hélène  -  28 juin 2012

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les gliomes de bas grade sont des tumeurs précancéreuses qui infiltrent le parenchyme cérébral. Leur développement lent favorise une réorganisation neuronale grâce à la plasticité cérébrale réparatrice, réduisant ainsi les conséquences fonctionnelles de la lésion. Une intervention chirurgicale en condition éveillée permet une exérèse maximale tout veillant à minimiser les séquelles fonctionnelles. Notre questionnement initial était de savoir si chez les patients opérés d’un gliome de bas grade hémisphérique droit en chirurgie éveillée, un trouble des composantes de la cognition sociale retentirait sur l'autoévaluation de la qualité de vie. Nous avons donc évalué en pré et postopératoire la capacité d'attribution d'états mentaux des patients à travers des épreuves de théorie de l'esprit, empathie et pragmatique du langage et nous avons mesuré leur perception de leur qualité de vie. En pré comme en postopératoire, les résultats de l’étude n'ont pas objectivé pour notre cohorte de déficit de la capacité d'attribution d'états mentaux ni de perturbation de la qualité de vie. En effet, il semble que les réorganisations fonctionnelles parviennent à diminuer significativement l'impact de la tumeur et que les troubles causés par l'intervention chirurgicale soient minimes. L’analyse des résultats ne nous permet donc pas de supposer une influence des compétences en cognition sociale sur la qualité de vie. Pourtant afin de préserver l'identité de l'individu dans son statut social et ses interactions avec autrui, nous devons être attentifs à la préservation des capacités d'attribution d'états mentaux au décours de la chirurgie et à leur récupération postopératoire. La prise en charge orthophonique est donc à envisager à partir d’une évaluation individuelle des besoins du patient et des exigences de sa vie quotidienne.

  • Répercussion du fonctionnement exécutif sur la qualité de vie chez des patients porteurs d'un gliome de bas grade frontal opérés en condition éveillée    - Baille Violaine  -  27 juin 2012

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce mémoire traite des patients porteurs de gliome de bas grade (GBG), opérés en condition de chirurgie éveillée du cerveau. Notre objectif est précisément de savoir s’il existe une corrélation entre le fonctionnement exécutif et la qualité de vie chez cette population opérée. En effet, la confortation de cette hypothèse permettrait dans un second temps d’adapter le protocole de tests en per-opératoire pour préserver au mieux ces fonctions cérébrales après la chirurgie et offrir une qualité de vie meilleure à ces malades. Pour ce faire, nous avons dans une première partie, théorique, poser les bases de cette nouvelle technique en neurochirurgie, recenser les différentes études menées jusqu’à présent sur la qualité de vie et le fonctionnement neuropsychologique de ces patients et enfin détailler les concepts du fonctionnement exécutif et ses symptômes. A notre connaissance, les recherches entreprises sont pauvres et n’explorent pas le fonctionnement exécutif en détail, sans lien avec la notion essentielle de la qualité de vie. Ainsi, une seconde partie, pratique, a été destinée à l’évaluation détaillée d’un groupe de malades. Le protocole d’évaluation s’est déroulé en deux parties. Nous avons tout d’abord réalisé un bilan complet des fonctions exécutives sur le temps préopératoire pour chacun des patients puis ce même bilan ainsi qu’une évaluation de la qualité de vie ont été proposés sur le temps postopératoire différé. Les résultats obtenus montrent des performances légèrement déficitaires en préopératoire ce qui témoigne de la présence de la tumeur. En revanche, le temps postopératoire ne montre pas d’aggravation des performances exécutives mais un comportement des patients modifié et plus irritable. Enfin, la qualité de vie, quelque peu altérée, ne permet pas d’établir des corrélations pertinentes avec le fonctionnement comportemental chez ces patients. Afin d’obtenir une légitimité scientifique, ces constatations se doivent d’être précisées.

  • Impact du traitement des émotions sur la qualité de vie chez des patients porteurs d'un gliome de bas grade frontal droit opéré en condition éveillée    - Delbarre Aurélie  -  27 juin 2012

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La chirurgie éveillée constitue le traitement de première intention pour les patients atteints d’un gliome de bas grade. Grâce à une résection maximale, elle permet une augmentation de la durée de vie et une diminution des séquelles postopératoires, associées à un maintien de la qualité de vie. Cette méthode est essentiellement développée afin de préserver les zones cruciales pour les fonctions « éloquentes » telles que le langage. Certaines fonctions supérieures propres à l’hémisphère droit, comme le traitement des émotions, sont considérées comme « non éloquentes ». Pourtant la littérature, montre que des déficits touchant ces fonctions entraînent un retentissement sur la qualité de vie. Notre étude tente donc de déterminer si un trouble du traitement des émotions (reconnaissance faciale émotionnelle, prosodie émotionnelle et alexithymie) a un impact sur la qualité de vie. Nous nous sommes également interrogés sur l’existence d’un déficit préopératoire et sur l’évolution des fonctions en postopératoire. Nous avons évalué 6 patients porteurs d’un gliome de bas grade frontal droit, avec un protocole explorant le traitement des émotions, avant et après exérèse, auquel s’ajoutait une évaluation de la qualité de vie postopératoire. L’analyse statistique ne met pas en évidence de résultats significatifs. En considérant les performances individuelles et les changements au niveau du groupe, nous avons observé un faible impact de la lésion sur l’ensemble des fonctions évaluées. En postopératoire, il n’apparaît pas d’effondrement : lorsqu’il y a des modifications, elles sont modiques. Cette étude montre les effets de la tumeur, le rôle joué par le type de chirurgie et par la plasticité cérébrale. Ce travail permet d’insister sur l’importance de prendre en considération le traitement des émotions au sein de la rééducation orthophonique et suggère, à plus long terme, de l’explorer en per opératoire.

  • Vieillissement, langage et orthographe lexicale‎ : effets de l'âge sur les performances en dictée de mots et de pseudo-mots de sujets sains, jeunes et âgés    - Bonnet Noémie  -  26 juin 2012

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Différents consensus existent quant au vieillissement cognitif de l'Homme, on sait notamment que les capacités mnésiques et exécutives diminuent avec l'âge. Cependant, très peu d'études se sont intéressées au langage de la personne âgée et notamment à ces capacités orthographiques. Dans la problématique actuelle du vieillissement, la frontière étant très fine entre physiologique et pathologique, il nous semblait important de mieux connaître l'un pour mieux diagnostiquer l'autre. Nos hypothèses étant que l'âge aurait un impact négatif sur certains subtests langagiers, mais peu sur les capacités d'orthographe lexicale de sujets sains. Nous avons donc proposé un protocole regroupant des épreuves de langage, via les nouvelles batteries du GREMOTS et du TMS 42, et des épreuves de dictée de mots et de pseudo-mots, à un échantillon de 60 sujets sains, divisé en deux groupes d'âge (les 40-50 ans d'un côté, les plus de 70 ans de l'autre), appariés en sexe et niveau socio-culturel. La comparaison de leurs performances a permis de confirmer l'effet négatif de l'âge sur certaines fonctions langagières, notamment l'accès au lexique et au système sémantique. L'âge ne semble par contre ne pas avoir d'impact sur les capacités orthographiques de sujets sains, mis à part sur la vitesse d'exécution des dictées, les personnes âgées étant plus lentes. Elles semblent également plus performantes sur les mots réguliers. Nos hypothèses sont donc validées. Les erreurs commises sont majoritairement phonologiquement acceptables. Les sujets âgés en font plus d'inacceptables et les jeunes maîtrisent moins bien les accents. Les variables linguistiques des mots et logatomes, ainsi que leurs particularités orthographiques ont influencé la réussite des sujets sains.

  • Evaluation des troubles cognitifs au stade prodromal de la maladie d’Alzheimer    - Mercier Sandrine  -  14 juin 2012


  • Protocole expérimental d'enrichissement du lexique orthographique chez des enfants de CE2 présentant un trouble du langage écrit    - Cannard Julie  -  14 juin 2012

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’origine des troubles du langage écrit est attribuée à l’atteinte de la voie d’adressage et/ou d’assemblage, selon le modèle à double voie de Coltheart. Ce modèle a été revisité grâce à des hypothèses récentes : nous exposerons les principales, dont le modèle ACV 98. La voie d’adressage, souvent déficitaire chez les enfants ayant une pathologie du langage écrit, est indispensable pour lire et écrire précisément et rapidement : elle fait appel au mot stocké dans le lexique orthographique. Dans cette étude, nous mettons en place un protocole expérimental d’enrichissement du lexique orthographique, avec l’hypothèse qu’il serait amélioré par une tâche de copie et d’apprentissage de mots présentés visuellement et lus simultanément à l’enfant. La typographie des mots alternant majuscules et minuscules faciliterait l’assemblage, en incitant à focaliser sur les difficultés orthographiques, et permettrait d’améliorer l’adressage par la réduction de la charge d’inhibition du niveau global. Nous avons suivi 8 enfants de CE2, ayant une pathologie du langage écrit, deux fois par semaine, pendant 10 séances. Des tâches de copie, de mémorisation et de dictée de listes de mots peu fréquents ont été proposées. Pour apprécier l’évolution des enfants, nous avons réalisé un bilan de performance, au début et à la fin du protocole et créé des pré-test et post-test, pour une évaluation plus spécifique. Les résultats montrent une amélioration significative des temps de lecture de mots et de la fenêtre de copie. Les scores en lecture et en dictée de mots progressent mais de manière non significative. Ces résultats mettent en évidence une amélioration de la bascule de la focalisation d’un niveau global à un niveau local, conformément au modèle ACV 98, grâce à la typographie alternée. Cependant, nos résultats invalident l’hypothèse d’une meilleure acquisition de mots en lexique orthographique selon notre protocole, l'évaluation spécifique montrant une progression non-significative des résultats.

|< << 7 8 9 10 11 12 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales