Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Linguistique

Linguistique

Les travaux sélectionnés

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Temps réel, temps apparent et genre en variation phonétique : l'évolution de la quantité vocalique à Glasgow au cours du XXème siècle    - Chevalier Florent  -  04 juillet 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce travail se propose d'observer l'évolution en temps réel et en temps apparent de la quantité vocalique dans la variété d'anglais parlée à Glasgow au cours du XXème siècle à l'aide d'un corpus de production orale spontanée. Après avoir présenté les schémas de quantité vocalique caractéristiques de l'anglais écossais et de l'anglais d'Angleterre, puis présenté la situation de contact entre ces dialectes ainsi que l'évolution de la quantité en Écosse, cette étude se consacrera à la réalisation des voyelles /i/ et /u/ chez les femmes de Glasgow nées dans les années 1920, 1950, 1960 et 1990, et comparera les résultats obtenus aux conclusions d'une étude similaire consacrée aux hommes. Si le schéma écossais de longueur vocalique recule à Glasgow, nous verrons qu'il n'est pas remplacé par le modèle anglo-anglais. De plus, nous montrerons que le contexte prosodique joue un rôle dans l'évolution des règles de quantité. Enfin, nous remarquerons que l'érosion du modèle écossais semble plus marquée chez les femmes que chez les hommes

  • Contribution à une histoire de la disparition des oppositions de quantité dans la morphologie flexionelle du français depuis le français classique (XVIe-XXe)    - Chevalier Florent  -  07 juillet 2014

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce travail se propose d'observer l'évolution des oppositions de quantité vocalique dans la langue française, en se restreignant aux oppositions liées à la morphologie flexionnelle, et de fournir une explication à leur disparition de la variété de référence. Après avoir étudié l'origine des quantités en français et les témoignages des grammairiens de l'époque classique, cette étude se concentrera sur l'émergence de la variété de référence du français, en émettant l'hypothèse que cette norme est née aux environs du XVIIIe siècle de la simplification des différents dialectes en contact permanent à Paris ; enfin, une attention sera portée à l'avancement de la neutralisation de ces oppositions au XXe siècle, au cours duquel de nombreuses enquêtes de prononciation ont témoigné de la permanence des distinctions de genre et nombre. Ainsi, la variété de référence sans quantité ne s'est pas imposée sur tout le territoire français ; les oppositions de longueur n'ont pas encore disparu du paysage phonologique français.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales