Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Tripon Cédric

Tripon Cédric

Les travaux encadrés par "Tripon Cédric"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Devenir neurologique à 18 mois d'âge corrigé des prématurés ayant une hémorragie intra-ventriculaire sévère    - Garric Clara  -  12 juin 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les hémorragies intra-ventriculaire sévères sont responsables d’atteintes neurosensorielles et cognitives. L’objectif principal était d’étudier la prévalence des hémorragies intra-ventriculaires sévères et d’évaluer leur devenir neurologique à 18 mois d’âge corrigé. L’objectif secondaire était de décrire les facteurs influençant la survenue d’une hémorragie intra-ventriculaire sévère.

    Matériel et Méthode : Il s’agissait d’une étude descriptive, rétrospective. Notre population était constituée de tous les prématurés de moins de 34 semaines d’aménorrhée ayant eu une hémorragie intra-ventriculaire de grade III ou IV entre 2010 et 2014, nés au Centre hospitalier Universitaire de Poitiers ou ayant été transférés après la naissance à Poitiers.

    Résultats : Au total, notre étude portait sur un effectif de 31 prématurés dont 13 ayant survécu. 4,2 % des prématurés présentaient une hémorragie intra-ventriculaire sévère. À 18 mois d’âge corrigé, 44,4 % des enfants avaient un examen neuro-moteur et sensoriel normal. Des séquelles sévères étaient retrouvées chez 22,2 % des enfants, ces derniers présentaient tous des grades IV. La moitié des enfants ayant eu un grade III n’avait aucune séquelle motrice. 55,6 % des prématurés avaient nécessité de séances de kinésithérapie neuro-motrice. Chez 44,4 % des enfants, un suivi spécialisé dans un centre d’action médico-sociale précoce était indispensable.

    Conclusion : Un pronostic relativement bon était retrouvé chez les enfants ayant survécu à un grade III. Concernant le grade IV, le taux de mortalité était important et les deux tiers des enfants présentaient des séquelles sévères. La mise en place d’un réseau d’aval semble nécessaire à une prise en charge plus globale et harmonisée.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales