Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Saurel Nathalie

Saurel Nathalie

Les travaux encadrés par "Saurel Nathalie"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Thérapie par pression négative : évaluation des pratiques professionnelles en 2013 au CHR d'Orléans    - Debarre Cecile  -  29 juin 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La Thérapie par Pression Négative (TPN) est une technique de cicatrisation dirigée des plaies qui consiste à placer la surface d’une plaie sous une pression inférieure à la pression atmosphérique, afin de favoriser l’obtention d’un tissu de granulation. Établie depuis 2004 au Centre Hospitalier Régional d’Orléans (CHRO), la TPN a bénéficié d’un essor important ces dernières années.

    L’objectif de cette Évaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) était d’évaluer le niveau d’adéquation des pratiques au CHRO au regard des recommandations 2010 de la Haute Autorité de Santé (HAS). Nous souhaitions également effectuer un état des lieux de l’utilisation de la TPN avec instillation pour émettre des recommandations d’utilisation dans notre établissement et évaluer l’accord entre les experts locaux concernant la prise en charge de la TPN.

    Une étude rétrospective, portant sur l’ensemble des patients ayant bénéficié d’un traitement par TPN pendant l’année 2013 a été organisée. Les données ont été recueillies à partir des dossiers médicaux manuscrits, des prescriptions manuscrites archivées à la pharmacie, des prescriptions informatisées, ainsi que des transmissions infirmières et des courriers médicaux. Des fiches de recueil d’informations ont été réalisées pour chaque mise en place de traitement. Elles ont été soumises à un groupe de quatre experts pour évaluation de la prise en charge des patients.

    Au total, 105 patients ont bénéficié de TPN au cours de l’année 2013 au CHRO, ce qui correspond à 124 prises en charge de plaie. L’EPP révèle un bilan d’utilisation de la TPN positif, avec des durées d’utilisation correctes et des indications conformes dans 71% des cas. Le défaut de traçabilité reste le point principal résultant de notre étude. En effet, on note un défaut de renseignement des paramètres de TPN dans les dossiers patients.

    La création d’une feuille de suivi du traitement par TPN destinée au dossier patient, devrait permettre d’obtenir une meilleure traçabilité de suivi clinique de la plaie. Des efforts doivent être réalisés au sein de la pharmacie pour participer au suivi des patients. Une validation pharmaceutique approfondie des prescriptions a été mise en place en développant la collaboration entre pharmaciens, médecins et l’ensemble des paramédicaux. Ainsi nous pourrons concourir ensemble au bon usage de l’ensemble des produits de santé

  • Suivi d'un an d'arthroplastie du genou au CHR d'Orléans : évaluation des pratiques professionnelles et bon usage    - Bertrand Aude  -  11 juin 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La parution d’un ouvrage récent de la HAS concourant à la décision d’arthroplastie du genou et du choix de la prothèse ainsi que l’essor de cette activité ont servi d’éléments déclencheurs à l’élaboration de ce travail, à la fois audit clinique et évaluation du bon usage des prothèses de genou. Les patients admis pour une opération d’arthroplastie du genou en 2013 ont été inclus. L’enquête s’est déroulée sur un mode rétrospectif durant 6 mois, permettant de recueillir les données suivantes dans les dossiers patients : antécédents, facteurs de risque osseux et articulaires, prise en charge, différentes prescriptions et traitements médicamenteux, indications de poses. Les dossiers ont ensuite été réévalués et complétés avec les chirurgiens orthopédistes. Au total, 60 prothèses ont été posées. Les femmes sont davantage concernées que les hommes, avec un ratio de 2 : 1. Les principaux facteurs de risque relevés sont l’âge avancé (73 ans en moyenne pour les femmes et 71 ans en moyenne pour les hommes), une déviation axiale du genou touchant 82 % des patients (n = 49) et une surcharge pondérale (IMC > 25 kg/m2) à laquelle 83 % des patients (n = 50) étaient sujets.

    L’audit clinique rapporte un taux de conformité de pose de l’ordre de 98,3 %. Tous les patients se sont vus implanter une prothèse tricompartimentale, la pose d’une prothèse unicompartimentale ne trouvant pas son indication. La traçabilité dans les dossiers patients était correcte ainsi qu’auprès de la pharmacie.

    Des pistes ont été proposées : une traçabilité informatique auprès de la pharmacie des informations relatives à la pose d’un dispositif médical implantable afin d’éviter les retranscriptions manuelles et la présence des comptes-rendus de staffs de service dans les dossiers patients permettant de les exploiter à postériori.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales