Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Nouvel Jean-Louis

Nouvel Jean-Louis

Les travaux encadrés par "Nouvel Jean-Louis"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Place de la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent dans l'accompagnement du placement familial : étude quantitative et qualitative des représentations des assistants familiaux de la Vienne    - Schbath Nicolas  -  20 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Contexte : En 2016 en France le dispositif de la protection de l’enfance s'articule dans une systématisation complexe régie par la loi de mars 2007. Parmi les modalités de placement, l'accueil familial est majoritaire, impliquant prés de 70 000 enfants accueillis par environ 50 000 assistants familiaux. Alors que les enfants en placement hors-du-milieu familial connaissent une prévalence élevée de troubles mentaux et de prescriptions de psychotropes, les places de la psychiatrie de l'enfant dans le parcours des enfants placés paraissent hétérogènes. Nous interrogeons dans ce contexte les représentations des assistants familiaux du placement de l’enfant, et de la place de la psychiatrie de l’enfant.

    Méthode : Evaluation quantitative et qualitative par auto-questionnaires des représentations du placement et de la place de la psychiatrie dans l’accompagnement du placement par les assistants familiaux de la Vienne (n=300).

    Résultats : 300 questionnaires ont été distribués, avec un taux de réponse de 26,3% (n=79). Pour l’ensemble, un service de psychiatrie de l’enfant a sa place dans l’accompagnement thérapeutique du placement familial et dans le soutien des liens enfants-parents. Les répondants estiment les placements répétés faire obstacle à la continuité de liens stables avec la famille d’accueil, l’accompagnement du placement devant être durable, et centré sur l’enfant et son développement. La demande de recours aux services de psychiatrie de l’enfant par les assistants familiaux semble néanmoins s’articuler difficilement avec l’adhésion parentale et certaines contraintes organisationnelles et institutionnelles.

    Implications : Différents paradoxes à l’oeuvre en protection de l’enfance sont retrouvés : protection de l’enfant et soutien à la parentalité, modalités de placement et absence de rationnel scientifique, accompagnement éducatif et accompagnement thérapeutique, professionnalisation de l’accueillant et accueil dans la vie intime. Ainsi une part majeure de subjectivité est alléguée aux modalités et aux indications du placement en accueil familial, interrogeant la nécessité d’une évaluation plus précise.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales