Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Guechi Youcef

Guechi Youcef

Les travaux encadrés par "Guechi Youcef"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Analyse comparative de la prise en charge des crises convulsives aux urgences du CHU de Poitiers par rapport à la conférence de consensus de la SFMU de 2006 : étude rétrospective de 120 dossiers sur 1 an    - Magimel-pelonnier Edouard  -  24 septembre 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les convulsions et autres manifestations épileptiques représentent un motif fréquent de recours aux services d’accueil d'urgence (SAU). Leur prise en charge fait l'objet de recommandations proposées par la Société Française de Médecine d'Urgence (SFMU) en 2006. Cette étude a pour but de vérifier si ces recommandations sont correctement appliquées au SAU de Poitiers. Il s'agit d'une étude observationnelle rétrospective monocentrique sur une période de 1 an. Il apparaît que notre attitude est conforme aux recommandations de la conférence de consensus de la SFMU dans : 15,8 % des cas en ce qui concerne la réalisation d'examens biologiques (glycémie mise à part), 41,7 % des cas en ce qui concerne l'imagerie, 51,7 % des cas en ce qui concerne l’électroencéphalographie, 65 % des cas en ce qui concerne l'orientation du patient après la prise en charge au SAU, 88,3 % des cas en ce qui concerne l'introduction d'un traitement antiépileptique au long cours. On observe donc un non respect des recommandations françaises concernant la prise en charge des crises convulsives au SAU du CHU de Poitiers. Il semble pourtant que ces recommandations soit adaptées, cependant il apparaît qu'elles sont formulées de manière peu précise et laissent trop de place à l'interprétation individuelle. Il serait donc nécessaire que des protocoles soient rédigés au sein de notre service et de l'établissement comme cela est d'ailleurs recommandé par la SFMU.

  • Etat de mal épileptique tonico-clonique généralisé : analyse de pratiques réalisée au sein du Service d'Accueil des Urgences du CHU de Poitiers entre 2010 et 2013    - Basquin Hugo  -  16 octobre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : En 2009 la Société de Réanimation de Langue Française a écrit une conférence de consensus sur la prise en charge des états de mal épileptiques (EME). Nous nous sommes interrogés sur ce qu'il en était au sein du Service d'Accueil et d'Urgences (SAU) du CHU de Poitiers.

    Matériel et méthode : Nous avons réalisé une étude descriptive, rétrospective au sein du service des Urgences Adultes de Poitiers de 2010 à 2013. Nous avons recensé les patients de 18 ans ou plus ayant été pris en charge pour un EME tonico-clonique généralisé. Les critères de non-inclusion sont un âge inférieur à 18 ans, la survenue d'une crise simple, une prise en charge pré-hospitalière et la survenue d'un EME partiel. Le critère principal de jugement est l'adéquation de la prise en charge par rapport aux recommandations. Les critères secondaires sont la proportion d'EME tonicocloniques diagnostiquées comme tels, la prise en charge des ACSOS et le devenir des patients, incluant la mortalité à 30 jours.

    Résultats : Trente patients ont été inclus. Il s'agissait d'une première crise chez 3 patients. Aucun facteur déclenchant n'a été identifié chez 4 patients. La première ligne de traitement correspond aux recommandations chez 27 patients. La prise en charge s'éloigne ensuite de celle de la conférence de consensus avec en deuxième ligne la prescriptions d'une benzodiazépine seule chez 8 patients ou d'un antiépileptique seul chez 14 patients. En troisième ligne l'alternance entre deux antiépileptiques n'est pas réalisée et. Les délais de prise en charge ne sont pas interprétables en raison d'un biais de remplissage des dossiers informatiques. Les ACSOS sont insuffisamment pris en compte avec un nombre de mesures insuffisant et des intervalles trop longs. Cent pourcent des patients s'étant présentés pour un EME ont été diagnostiqués. Tous les patients ont été hospitalisés. La mortalité à 30 jours est de 10%.

    Conclusion : Malgré ses limites, notre étude montre un défaut de prise en charge. Que ce soit au niveau du traitement médical ou de la prise en charge des ACSOS. La mise en place d'un protocole de service parait indispensable.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales