Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Taphanel Alexandre

Taphanel Alexandre

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Taphanel Alexandre"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Évaluation de l'utilisation de l'électrocardiogramme dans la prise en charge des douleurs thoraciques aiguës de moins de douze heures par les médecins généralistes des Deux-Sèvres    - Taphanel Alexandre  -  06 mars 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La douleur thoracique aiguë de moins de 12 heures est un motif de recours en médecine générale pouvant aboutir à des diagnostics d'urgence, dont le syndrome coronarien aigu (SCA). L'électrocardiogramme (ECG), examen facile et rapide de réalisation, reproductible et peu onéreux, est un outil d'aide au diagnostic précoce.

    Objectifs : Évaluer l'utilisation de l'ECG dans la prise en charge des douleurs thoraciques aiguës de moins de 12 heures par les médecins généralistes possesseurs de moniteur ECG et leur attitude en cas de tracé sans anomalies. Identifier les raisons de non acquisition pour les médecins généralistes non possesseurs et évaluer leur attitude devant une douleur thoracique aiguë de moins de 12 heures.

    Matériel et Méthode : Étude quantitative observationnelle transversale réalisée du 2 novembre au 31 décembre 2013 à l'aide d'un questionnaire portant sur l'ensemble des médecins généralistes à activité libérale des Deux-Sèvres. 3 questionnaires ont été édités en fonction du profil du médecin (réalisant des tracés, possesseur de moniteur ECG mais ne réalisant plus de tracés, non possesseur). L'ensemble des médecins a été joint par téléphone ; les questionnaires ont été diffusés sur support papier ou internet ; une relance a été effectué 1 mois après le début de l'étude. Le critère de jugement principal était la réalisation systématique d'un tracé ECG devant une douleur thoracique aiguë de moins de 12 heures.

    Résultats : 206 médecins généralistes à activité libérale ont été inclus. Le taux de possession de moniteur ECG est de 73.8 %. Parmi les 132 médecins utilisant leur moniteur ECG, 70.5 % réalisent systématiquement un tracé, et 29.5 % le font devant des signes anamnestiques et/ou cliniques (antécédents cardiovasculaires, oppression thoracique). Devant un tracé sans anomalies, 24 % (32/132) font appel au centre 15 et 50 % demande un dosage de TROPONINE en ville. Le caractère "chronophage" de la réalisation de tracé a conduit 20 médecins à ne plus utiliser leur appareil. La principale raison de non acquisition de moniteur ECG parmi les 54 médecins non possesseurs est la proximité d'une unité spécialisée et ceci quelle que soit la distance les en séparant. Parmi ces 74 médecins, en cas de douleur thoracique aiguë typique de SCA, 66.2 % se réfèrent au centre 15 et 25.7 % demandent un dosage de TROPONINE en ville. En cas de douleur thoracique aiguë atypique, 28.4 % font appel au centre 15 et 40.5 % demandent un dosage de TROPONINE.

    Discussion : Nous constatons un transfert inapproprié et faussement rassurant d'une technique fiable et validée vers un examen biologique dont l'usage en médecine générale est générateur de retard diagnostique et thérapeutique, et pratiqué en dehors des recommandations de l'HAS. Les médecins généralistes doivent se réapproprier l'ECG. Cela doit passer par des formations médicales continues plus nombreuses, une probable aide de la télétransmission qui reste à définir, voire une interdiction de l'usage de la TROPONINE en pratique de ville. Des études complémentaires en soins primaires, à plus grande échelle, permettraient d'évaluer si une telle interdiction induirait un retour à la pratique de l'ECG en médecine générale.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales