Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Roussel Benjamin

Roussel Benjamin

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Roussel Benjamin"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Apprentissage de la chirurgie par simulation : mise en place d'une plateforme d’enseignement préclinique sur modèle porcin dans l’inter-région Ouest    - Roussel Benjamin  -  28 septembre 2012  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : Jusqu'à présent, la formation des chirurgiens était assurée par compagnonnage. Depuis quelques années, l'apprentissage par simulation est en plein essor dans le domaine médical, et permet notamment l'acquisition des gestes de bases en chirurgie. Le but de ce travail est de dresser, dans une première partie, un portrait de la formation telle qu'elle était assurée jusqu'à aujourd'hui (notamment en France), puis d'effectuer une revue de la littérature sur l'apprentissage de la chirurgie par simulation. Dans une deuxième partie, nous présenterons la plateforme d'enseignement préclinique sur modèle porcin (modules laparotomie et coelioscopie) mis en place depuis septembre 2010 pour les internes de Chirurgie Viscérale de la région HUGO (Grand Ouest), avant d'analyser les résultats des échelles d'évaluations créées pour ce projet (population de n=46 internes).

    Méthode : La concordance inter-observateur des échelles d'évaluation a été mesurée selon le test du coefficient Kappa (K) de Cohen, puis comparée à la table de Landis. Nous avons ensuite évalué l'apport théorique (prétest et posttest) et pratique de cette simulation. L'analyse des résultats des évaluations s'intéresse à deux critères : la durée opératoire (globale, selon l'ancienneté des internes et selon le nombre de séances de simulation effectuées) et le score de réussite (score global et évolution sur trois séances successives).

    Résultats : La concordance inter-observateur apparaît bonne voire excellente (K entre 0.69 et 0.90, avec p<0.05). L'analyse montre des scores globaux excellents, avec un gain de temps, exprimé en durée opératoire nécessaires à la réalisation des exercices, apporté par la simulation au fil des séances (p<0.05).

    Conclusion : Nous sommes actuellement à un tournant de la formation chirurgicale. L'apprentissage des gestes élémentaires (basic skills en anglais) apparaît faisable par simulation, et notamment sur modèle porcin qui représente d'après la littérature le modèle se rapprochant le plus de l'homme. Notre étude démontre un gain indéniable de temps apporté par la simulation, permettant par la suite une mise en situation facilitée au bloc opératoire. Notre projet représente, à notre connaissance, le plus vaste projet de simulation sur modèle porcin mis en place à l'échelle d'une inter-région.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales