Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Rollin Maxime

Rollin Maxime

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Rollin Maxime"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • De la généralisation des états-limites et des pathologies de l'agir à l'adolescence, à travers le cinéma des années 50 à nos jours    - Rollin Maxime  -  03 octobre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Pour de nombreux cliniciens de l'adolescence, les états-limites, les troubles borderline de la personnalité et les pathologies dites de l'agir, c'est-à-dire caractérisées par des passages à l'acte répétés de diverses formes, se sont généralisés en France depuis les années 60. Plusieurs psychiatres, anthropologues et sociologues l'expliquent par les modifications profondes de la société et de la famille contemporaines, au travers des valeurs qu'elles transmettent à l'individu.

    Nous nous sommes demandés si l'on retrouvait cette évolution clinique dans le cinéma, en partant des années 50, soit quelques années avant le basculement repéré par les cliniciens, et en remontant jusqu'à nos jours. Nous avons opéré une sélection arbitraire parmi les films français ou américains sur l'adolescence, à raison d'un par décennie environ. De 1955 à 2003, un corpus de quatre oeuvres a ainsi été constitué, puis analysé sur les plans psychopathologiques et critériologiques.

    Nous avons retrouvé au cinéma cette généralisation des troubles de la personnalité borderline et des pathologies de l'agir, en même temps qu'une évolution dans les formes ou l'expression de certains passages à l'acte, comme les scarifications et les conduites sexuelles à risque par exemple. Nous avons ensuite discuté de la pertinence et de la validité du trouble borderline à l'adolescence, à la lumière des travaux de quelques auteurs sur la notion de personnalité de base, avant de questionner enfin l'influence que pourrait avoir le cinéma sur les adolescents, par le jeu des identifications.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales