Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Moreau Paul

Moreau Paul

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Moreau Paul"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Le Fluorure de Sodium comparé à l’Héparine pour la conservation du sang de cordon des nouveau-nés en vue d’une analyse différée du pH artériel    - Moreau Paul  -  10 juin 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    INTRODUCTION : Dans des maternités ayant une activité et un environnement ne permettant pas de faire des gazométries sur place, la réalisation du pH au cordon systématique n’est pas encore évidente. Nous nous sommes intéressés à la conservation du sang de cordon des nouveau-nés et nous nous sommes rendu compte que la littérature à ce sujet était peu fournie. Les seules recherches faites évaluaient la température, la composition du contenant du sang et le conservateur durant au maximum 8h. Nous avons décidé d’étudier la conservation du sang de cordon dans ces deux conservateurs différents afin de trouver avec lequel la gazométrie restait la plus stable. En confrontant l’Héparine au FNa, comme conservateur jusqu’à 18h, nous avons cherché à répondre à la problématique toujours existante du pH systématique fiable au cordon.

    METHODOLOGIE : Nous avons analysé 32 prélèvements de sang artériel de cordon. Pour chaque prélèvement, le sang était équitablement répartit dans deux tubes : un d’Héparine et un de FNa. Nous avons effectué des gazométries à la naissance puis à H0, H6, H12 et H18 après conservation au réfrigérateur.

    RESULTATS : Nous avons observé des différences significatives du pH à H6, H12 et H18 par rapport au pH frais. Le pH n’est donc pas stable avec le temps, quel que soit le conservateur, mais la conservation est nettement meilleure avec le FNa. Avec l’Héparine, le pH décroit en moyenne de 0,1 unités après 18h alors que dans le FNa, la différence n’est que de 0,04 unités.

    CONCLUSION : Le FNa est donc meilleur conservateur de sang de cordon de nouveau-nés que l’Héparine après 18h de conservation, mais il existe toujours une décroissance du pH dans le FNa. Une série d’analyses complémentaires nous permettra de voir si cette décroissance est due aux analyses multiples dans chaque tube.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales