Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Moncourt Julie

Moncourt Julie

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Moncourt Julie"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Les difficultés du diagnostic clinique de Chlamydia Trachomatis : étude qualitative réalisée du 7 octobre 2014 au 23 mars 2015    - Moncourt Julie  -  12 juin 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    INTRODUCTION

    L’infection uro-génitale à Chlamydia trachomatis (Ct) est la plus fréquente des Infections Sexuellement Transmissibles d’origine bactérienne chez la femme et la plus répandue dans les pays industriels, elle peut causer des complications chroniques avec des séquelles importantes. Elle est fréquemment décrite comme asymptomatique or il existe des signes fonctionnels associés qui ont souvent une expression clinique insidieuse. Des moyens diagnostiques et thérapeutiques performants de cette IST existent.

    OBJECTIFS

    Notre objectif était d’explorer les éléments du parcours du soin de la patiente qui entrainait un retard dans le diagnostic de l’infection à Ct. L’étude avait pour but également d’explorer les éléments qui faciliteraient ce diagnostic mais aussi recueillir les symptômes initiaux et le vécu des patientes.

    POPULATION ET MÉTHODE

    Étude qualitative transversale, réalisée d’octobre 2014 à mars 2015, par entretiens individuels semi-directifs auprès de 12 patientes sélectionnées au sein de la population générale avec antécédents d’infection à Ct. Une analyse thématique et descriptive des entretiens semi-directifs a été réalisée jusqu’à saturation des données puis triangulée.

    RÉSULTATS

    Les difficultés mises en avant par l’étude étaient liées à un manque de connaissance de l’infection par le professionnel et la patiente, à un manque de contrôle en cas de recontamination et à un manque de spécificité des signes cliniques. Une relation médecin/patiente trop ancienne entrainait également un retard de diagnostic. Le diagnostic était favorisé quand la patiente faisait confiance au professionnel. La plupart des interrogées ont un mauvais vécu de l’infection, ce qui leur a fait prendre conscience, après la guérison, qu’il fallait se protéger.

    CONCLUSION

    Les difficultés relevées permettent de proposer des actions qui favoriseraient le diagnostic de Ct et une étude quantitative compléterait notre enquête en recherchant les proportions de celles-ci.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales