Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Bonnet Pauline

Bonnet Pauline

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Bonnet Pauline"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • État des lieux de la prise en charge des femmes victimes de violences conjugales par les médecins généralistes de la Vienne    - Bonnet Pauline  -  12 avril 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction: Une femme sur dix déclare être victime de violences conjugales en France. Les médecins généralistes sont les premiers interlocuteurs des victimes : leur rôle est donc de dépister mais surtout de prendre en charge ces femmes. L'objectif de cette thèse est de mieux décrire les connaissances, attitudes et pratiques des médecins généralistes de la Vienne face à une situation de violences conjugales.

    Méthode : Une étude observationnelle transversale a été réalisée, entre avril et novembre 2016, à l'aide d'un nouveau questionnaire permettant de collecter des données sur la prise en charge des victimes par les médecins généralistes installés dans la Vienne. Le questionnaire a permis d'évaluer les connaissances, les pratiques et les freins à la prise en charge des violences conjugales qui ont pu ensuite être décrits de façon générale mais aussi en fonction du sexe du médecin et de la durée d'exercice.

    Résultats : Trente-six médecins ont répondu au questionnaire, et parmi eux, 64% ne connaissaient pas la proportion de femmes victimes de violences conjugales en France. Concernant la prise en charge des victimes de violences conjugales et leur dépistage, 69,5% de notre effectif se sentait peu confiant. La première conduite à tenir des médecins était de référer leurs patientes à une association spécialisée. Enfin, les limites à la prise en charge des victimes de violences conjugales identifiées par les médecins de notre étude étaient le refus de la patiente, l'impossibilité de signalement sans consentement et le manque de formation. Peu de résultats significatifs en fonction des groupes de durée d'exercice et de sexe ont été observés.

    Discussion : Les résultats de notre étude montrent que les modalités de prise en charge et de suivi des patientes victimes de violences conjugales par les médecins de la Vienne restent complexes, notamment à cause d'un manque de formation médicale. Afin de pallier ce manque, l'offre de formations universitaires, mais aussi continue proposée par exemple par les agences de santé publique, pourrait être développée.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales