Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Bobo Caroline

Bobo Caroline

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Bobo Caroline"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Quels pourraient être les facteurs de risque de perforation utérine secondaire à la pose d'un dispositif intra-utérin ?    - Bobo Caroline  -  19 novembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La perforation utérine est la complication la plus grave de la contraception par DIU. Ses complications, physiques et psychiques, et son coût financier nous imposent de ne pas la sous-estimer. L'objectif principal était de rechercher les facteurs de risque possibles pour chaque perforation utérine relevée et les objectifs secondaires étaient de vérifier si ces perforations avaient fait l'objet d'une déclaration auprès du service de pharmacovigilance du CHU de Poitiers et d'évaluer l'incidence de ces perforations dans notre département.

    Méthodes : Nous avons procédé à une étude rétrospective sur le département de la Vienne de 2007 à 2012. Nous avons inclus toutes les patientes ayant eu une coelioscopie pour extraction de DIU intra-abdominal. Nous avons relevé dans les dossiers l'âge, la date de pose et de retrait du DIU, le type de DIU et les facteurs de risques potentiels : le post-partum, l'allaitement, les antécédents obstétricaux, gynécologiques et l'environnement (tabac, obésité). Puis nous avons relevé le nombre de perforations déclarées à la pharmacovigilance de la Vienne et le nombre de DIU posés en 2012 et 2011 dans le département via les relevés de la CPAM.

    Résultats : Quarante et une perforations ont été relevées dans les quatre centres de chirurgie du département, une a été exclue devant l'absence de dossier. Certaines caractéristiques ont été plus fréquemment retrouvées parmi cette population : ce sont des patientes jeunes, en période d'allaitement, dont le poids et la fécondité sont supérieurs à la moyenne. L'incidence des perforations par année était de 0,8 pour 1000 poses de DIU environ et seulement 3 perforations utérines avaient été déclarées à la pharmacovigilance.

    Discussion : Notre étude est en accord avec la littérature concernant les facteurs de risque comme l'allaitement et le post-partum de moins de 12 semaines. Mais les facteurs comme l'âge, la parité ou le surpoids n'ont jamais été évoqués. Ils nous semblent que la perforation utérine pourrait être liée au DIU hormonal mais cela n'a pas pu être prouvé pour l'instant. Nous retrouvons une incidence de la perforation correspondant aux chiffres de la littérature avec une possible sous-estimation du fait de l'absence de déclaration à la pharmacovigilance comme l'évoque d'autres études. Notre étude a pu inclure qu'un nombre limité de patientes d'où une faible significativité de nos résultats et la nécessité de poursuivre cette recherche par une étude prospective de cohorte.

    Conclusion : Les professionnels de santé doivent être mieux sensibilisés à cette complication potentiellement grave et sûrement pas si rare, ils doivent connaitre les facteurs de risque de perforation pour mieux prendre en charge leurs patientes. Ils doivent aussi améliorer la déclaration à la pharmacovigilance car il est important de déterminer le nombre exact de perforations et d'évaluer plus précisément l'implication du type de DIU dans la perforation.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales