Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Vaquette Bruno

Vaquette Bruno

Les travaux encadrés par "Vaquette Bruno"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Enquête Observationnelle sur les caractéristiques et la prise en charge des patients atteints d'un Syndrome coronarien aigu en Charente-Maritime : le registre EOS    - Boudousse Adrien  -  22 mai 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Contexte : L'analyse des registres nationaux sur la prise en charge des syndromes coronariens aigus (SCA) fait état d'une forte disparité des pratiques à l'échelon inter-régional, inter-départemental et inter-établissement de santé, tant dans les délais que dans l'indication des moyens de reperfusion coronaire. Il nous est donc apparu intéressant de réaliser un état des lieux dans le département de Charente-Maritime (17) en 2014 par la création d'un registre.

    Objectif : Recueillir les données épidémiologiques, le traitement instauré, les modalités et délais de prise en charge médicale pré-hospitalière et hospitalière et réaliser un suivi à 6 mois des patients atteints d'un SCA ; puis d'en faire un comparatif avec les registres nationaux publiés, les recommandations des sociétés savantes et les données actuelles de la littérature.

    Méthode : Le registre EOS est une étude monocentrique observationnelle, prospective incluant, de façon consécutive et continue pendant 10 semaines tous patients atteints de SCA évoluant depuis < 72h et admis en USIC du Centre Hospitalier de La Rochelle. Les données ont été recueillies pendant la phase d'urgence et après l'admission en USIC du CHLR.

    Résultats : 145 patients ont été inclus (n=67, groupe STEMI et n=78, groupe NSTEMI) dont 47(32%) femmes, l'âge moyen était de 67 (±14) ans avec les facteurs de risque suivants : HTA (52%), hypercholestérolémie (46%), tabagisme (43%), diabète (17%) et antécédents familiaux (14%). Dans le groupe STEMI, avec un début des symptômes <12h (n=52/67), le délai médian ECG qualifiant - traitement de reperfusion coronaire était de 95 mn (Q1=34 mn ; Q3=292 mn). Le délai médian ECG qualifiant - ATC primaire était de 165 mn (Q1= 88 mn; Q3= 528 mn) (n=29/67); ce délai tombait à 95 mn (Q1= 70 mn ; Q3= 144 mn) pour les patients pris en charge par un SMUR primaire (n=13/67) avec 54% (n=7/13) des patients ayant bénéficié d'une ATC primaire ≤90 minutes et 69% (n=9/13) ≤120 minutes. Le délai médian entre ECG qualifiant et thrombolyse était de 27 minutes (Q1=10 mn ; Q3=35 mn) (n=23/67), 67% de l'effectif bénéficiait de ce type de reperfusion ≤30 minutes. Dans le groupe NSTEMI le délai médian séparant l'ATC du diagnostic établi de SCA était de 23 heures (Q1=15h ; Q3=33 h). La mortalité intra-hospitalière était de 5% pour la population totale. Le taux de persistance des médications du schéma « BASI(C) » s'élevait, à 6 mois, à 70%, soit une baisse de 16% par rapport à la sortie hospitalière. La morbi-mortalité a à 6 mois était de 6% de décès et 5% d'événements MACCE.

    Conclusion : Les délais de prise en charge et le traitement du SCA, révélés dans notre registre EOS, correspondent aux données constatées dans d'autres registres nationaux et adhèrent aux recommandations des sociétés savantes. Néanmoins des axes d'amélioration doivent être continuellement mis en place afin de limiter la morbi-mortalité cardio-vasculaire des SCA en phase aigüe et à distance de l'hospitalisation.

  • Proposition d'un outil d'aide à la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses dans la prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaire    - Benaiteau Alexandra  -  26 novembre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité dans le monde. Malgré des recommandations préconisant des mesures hygieno-diététiques dans la prise en charge précoce des facteurs de risque cardiovasculaire, les données françaises mettent en évidence un certain nombre de freins à leur application en pratique médicale. Pour répondre à cette problématique soulevée par la haute autorité de santé, nous avons réfléchi à la conception d'un outil pratique, facilement accessible pendant la consultation.

    Méthode : Un site internet a été développé autour de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses pour la prise en charge des cinq principaux facteurs de risque cardiovasculaire : surpoids/obésité, dyslipidémie, diabète, hypertension artérielle, tabac.

    Résultat : Preven-Doc, basé sur des recommandations validées, guide le médecin par le biais de schémas décisionnels pendant sa consultation. Il propose au praticien des outils diagnostiques, des documents pédagogiques ou l'impression d'ordonnances de thérapeutiques non médicamenteuses favorables à la prévention cardiovasculaire.

    Conclusion : Preven-Doc apparaît comme une solution « efficiente » qui pourrait permettre de satisfaire aux contraintes de temps et d'organisation des praticiens. En parallèle, la création d'une cotation dédiée au consultation de prévention pourrait être un déterminant majeur pour faire évoluer les comportements des acteurs de notre système de santé actuel.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales