Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Rapinel Soazig

Rapinel Soazig

Les travaux encadrés par "Rapinel Soazig"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Biométrologie du personnel d'oncologie médicale pavillon Maillol du CHU de Poitiers exposé aux médicaments anticancéreux    - Le Cloirec Romain  -  08 octobre 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les médicaments anticancéreux sont des molécules dangereuses à manipuler. Certains sont classés cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction. Les quantités de médicaments anticancéreux utilisés sont en augmentation constante. Cela peut entrainer une augmentation de l'exposition pour le personnel soignant et le personnel des pharmacies. Au CHU de Poitiers, un nouveau protocole de protection a été mis en place dans le service d'oncologie médicale Maillol.

    Objectif : L'objectif de ce travail était de réaliser une surveillance biologique des expositions professionnelles du personnel d'oncologie médicale Maillol du CHU de Poitiers exposé aux médicaments anticancéreux.

    Méthode : La surveillance biologique des expositions professionnelles s'est déroulée du 6 janvier au 31 mars 2020 dans le service d'oncologie médicale Maillol. Les indicateurs biologiques d'exposition étaient l'α-fluoro-β-alanine, métabolite du 5FU et l'ifosfamide recherchés dans un échantillon urinaire. Les urines ont été recueillies entre 6 et 10 heures après la fin de poste. Un agent était considéré comme « contaminé » dès lors que l'α-fluoro-β-alanine ou l'ifosfamide était supérieur ou égal à la limite de quantification ou présent à l'état de traces.

    Résultats : 17 agents ont participé à l'étude (6 IDE, 6 AS, 3 ASH et 2 médecins). Il n'a pas été retrouvé de trace de α-fluoro-β-alanine dans aucun des échantillons. 10 chimiothérapies de 5FU et 0 d'ifosfamide ont été administrées durant la période de la surveillance. L'indice de contact cytotoxique se situe entre 0 et 0,2. Les moyens de protection individuelle étaient bien portés par le personnel. Les gants étaient l'équipement le plus utilisé.

    Conclusion : Aucune contamination interne du personnel n'a été retrouvée. Nous ne pouvons cependant pas conclure de manière formelle à l'absence de contamination du personnel. Le protocole de protection contre les risques liés aux médicaments anticancéreux doit être déployé dans l'ensemble des services d'oncologie du CHU de Poitiers. Cette surveillance biologique doit être mise en place dans la pratique courante pour évaluer la contamination.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales