Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Poupin Laure

Poupin Laure

Les travaux encadrés par "Poupin Laure"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Expérimentation de la charte de partenariat entre la médecine générale et la psychiatrie de secteur : étude pilote de la coopération entre médecins généralistes et psychiatres sur le secteur Civray - Gençay    - Chabanne Rémy  -  23 février 2017  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les troubles psychiatriques sont fréquents, et représentent une part importante de l'activité du médecin généraliste. On considère que 20% des patients vus en soins primaires présentent une ou plusieurs maladies mentales.

    Il existe de nombreuses limites à une prise en charge spécialisée des patients atteints de troubles psychiatriques. Le caractère stigmatisant de la maladie mentale peut conduire le patient à dissimuler ses troubles, et il est parfois difficile pour le médecin généraliste de détecter un trouble psychiatrique. Par ailleurs, la coopération médecin généraliste-psychiatre est généralement insuffisante. Ce manque impacte défavorablement la continuité de la prise en charge.

    Une charte de partenariat Médecine Générale et Psychiatrie de secteur a été rédigée en mars 2014.Devant l'introduction récente de cette charte, nous avons décidé dans le cadre d'un projet national d'étudier les interactions existantes entre médecins généralistes et psychiatres sur un secteur donné. Nous avons réalisé une étude qualitative multicentrique de type avant-après une intervention. Nous avons envoyé aux médecins généralistes et psychiatres d'un secteur géographique rural prédéfinis un questionnaire basé sur des échelles de Likert et des questions ouvertes.

    Vingt et un médecins généralistes et trois psychiatres ont été interrogés. La plupart des médecins interrogés considéraient qu'une coopération s'avérait nécessaire, mais pour une partie d'entre eux elle n'était pas efficace. Les moyens de communication tels que le téléphone, les courriers, n'étaient que peu utilisés, et le retour d'informations était un point à améliorer. Le suivi médical conjoint était efficace dans le cadre de la pathologie psychiatrique, mais restait limité dans d'autres domaines (socio-familial, professionnel, comorbidités…). Une ébauche de coopération était en place, et certains médecins généralistes entretenaient déjà des relations régulières avec les psychiatres de secteur. Cependant, la majorité des médecins n'y était pas intégrée, et le travail en collaboration restait inefficace.

    De nombreuses pistes d'amélioration pourraient être envisagées, telles que la formation systématique des internes de médecine générale à la psychiatrie, ou la mise en place de réunions de coordination, ce qui pourrait permettre une meilleure connaissance des exercices respectifs, et un travail en collaboration plus efficace.

    Des réunions de rencontre entre médecins généralistes, psychiatres et somaticiens vont être réalisées courant 2016, en espérant qu'elles puissent être le point de départ d'actions ultérieures.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales