Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Massin Pascale

Massin Pascale

Les travaux encadrés par "Massin Pascale"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Etude parallèle des microcirculations rétinienne et cutanée au stade précoce du diabète de type 1    - Benisty Déborah  -  24 septembre 2012  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    INTRODUCTION : La rétinopathie diabétique (RD), complication microvasculaire du diabète, représente la première cause de cécité dans les pays occidentaux. Des atteintes précoces de la microcirculation et notamment une dysfonction endothéliale seraient impliqués dès les stades précoces de la maladie, au niveau rétinien mais également au niveau d’autres microcirculations périphériques telle que celle de la peau. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer, la vasoréactivité rétinienne de jeunes patients diabétiques de type 1, au stade précoce de leur maladie, et de mettre ces résultats et de comparer ces données avec celles obtenues au niveau de la microcirculation cutanée.

    MATERIELS ET METHODES : 16 jeunes patients diabétiques de type 1 sans signe de RD, sans hypertension artérielle et sans microalbuminurie et 16 témoins appariés pour l’âge et le sexe ont inclus été dans cette étude. L’étude de la microcirculation rétinienne a été réalisée à l’aide du Retinal Vessel Analyzer®, une technique d’imagerie dynamique et non invasive. Nous avons étudié la vasodilatation rétinienne endothélium-dépendante, induite par une stimulation lumineuse intermittente de type flicker et la réactivité à l’oxyde nitrique libéré par de la trinitrine (Natispray®) (test de la vasodilatation non endothélium-dépendante). La réactivité de la microcirculation cutanée a été évaluée par la technique de laser Doppler flowmétrie couplée à l’administration transcutanée d’acétylcholine (Ach) par iontophorèse (test de la vasodilatation endothélium-dépendante) et au réchauffement cutanée (test de la vasodilatation maximale).

    RESULTATS : A l’état basal, Les diamètres des artérioles et des veinules étaient augmentées chez les diabétiques. La vasodilatation artérielle rétinienne induite par le flicker était significativement diminuée chez les patients diabétiques (1,7 % vs 2,5 % dans le groupe contrôle ; p < 0,05). La trinitrine induisait une vasodilatation rétinienne dans le groupe contrôle qui n’est pas retrouvée chez les diabétiques (p < 0,05). Au niveau cutané, une diminution de la vasodilatation à l’Ach et à la chaleur étaient présentes chez les patients diabétiques.

    CONCLUSION : Chez les patients diabétiques de type 1, ans RD et sans microalbuminurie, nous avons mis en évidence des anomalies infracliniques conjointes des microcirculations rétinienne et cutanée dans le sens d’une dysfonction endothéliale et d’une diminution de la capacité maximale de vasodilatation. L’altération de la réponse rétinienne au flicker intervient également dans le cadre d’une altération du couplage neurovasculaire rétinien et pourrait être considérée comme un marqueur de risque de RD.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales