Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Mas Emmanuel

Mas Emmanuel

Les travaux encadrés par "Mas Emmanuel"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Evaluation de deux techniques de pose de gastrostomie par voie endoscopique chez l'enfant    - Sissaoui Samira  -  15 octobre 2012  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Il existe deux principales techniques de pose de gastrostomie par voie endoscopique (GPE). La Pull-méthode, technique de référence, consiste à poser une sonde de gastrostomie de dedans en dehors à travers la filière oro-pharyngée. Cette sonde est secondairement remplacée par un bouton de gastrostomie. La Push-méthode propose la mise en place d'emblée du bouton de dehors en dedans. Cette dernière technique est disponible en France pour la population pédiatrique depuis 2009. Le but de cette étude est de comparer ces deux modes de GPE en termes de complications et de durée d'hospitalisation.

    Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude mono-centrique rétrospective réalisée à l'Hôpital des Enfants du CHU de Toulouse. Nous avons réalisé une analyse descriptive des GPE posées selon la Pull-méthode (groupe "Sonde") et la Push-méthode (groupe "Bouton") durant l'année 2011. Les paramètres étudiés étaient le sexe, l'âge, l'indication, l'état nutritionnel défini par le z-score de l'Indice de Masse Corporelle (IMC), la durée d'hospitalisation et les complications lors du 1er mois. La comparaison des 2 groupes a été réalisée en utilisant le test exact de Fisher et le test t de Student. La distribution du z-score de l'IMC en fonction des complications a été évaluée par le test de Wilcoxon-Mann Whitney. Les résultats sont exprimés en moyenne ± écart-type. Un p<0,05 est considéré comme significatif.

    Résultats : Nous avons analysé 30 enfants : 19 dans le groupe "Bouton" et 11 dans le groupe "Sonde". La courbe de progression de la Push-méthode était de 170 % sur l'année 2011. La moyenne d'âge était de 4 ans ± 3,63 vs. 6,3 ans ± 6,4 respectivement pour le groupe "Bouton" et "Sonde". Au total, 20% des enfants étaient dénutris selon un z-score d'IMC < -2 et 50% des enfants avaient une encéphalopathie. La durée d'hospitalisation était comparable, 7,3 vs 6,4 jours respectivement pour le groupe "Sonde" et "Bouton". Nous avons noté plus de complications mécaniques dans le groupe "Bouton" : 73% vs 36 %. Les complications infectieuses étaient significativement plus importantes dans le groupe "Sonde" (p=0,047). Il n'y avait pas de corrélation entre le degré de dénutrition d'une part, les complications et la durée d'hospitalisation d'autre part.

    Discussion : La pose d'un bouton de gastrostomie en un temps se substitue progressivement à la technique de référence. La durée d'hospitalisation est identique quelque soit la technique. La Push-méthode pourrait trouver son avantage dans l'économie d'une hospitalisation et d'une anesthésie générale mais elle s'accompagne de complications mécaniques. Elle permettrait également un gain en confort pour l'enfant et sa famille. Il s'agit d'une étude préalable nécessaire à la réalisation d'une enquête multicentrique prospective sur les poses de gastrostomies par voie endoscopique chez les enfants en France.

    Conclusion : Les modalités techniques de pose des GPE seront étudiées en détail dans l'étude prospective en cours afin de mieux comprendre et prévenir les complications observées. Une attention particulière sera portée sur le vécu de la gastrostomie et le retentissement sur la qualité de vie de l'enfant et de sa famille. Cette étude pourrait servir de base à la rédaction de recommandations de pratiques sur la pose de GPE selon la Push-méthode dans la population pédiatrique en France.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales