Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Hankard Régis

Hankard Régis

Les travaux encadrés par "Hankard Régis"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
3 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 3
Tri :   Date travaux par page
  • Rôle de l'infirmière clinicienne dans la prise en charge des enfants et des adolescents obèses    - Bernardo Karine  -  01 octobre 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'obésité de l'enfant et de l'adolescent constitue un enjeu de santé publique et pose un problème en terme d'organisation des soins. Le nombre de professionnels formés et le nombre de structures de prise en charge restent insuffisants. L'objectif de notre étude était d'évaluer l'évolution des modes fonctionnels de santé de Marjory Gordon recueillis par une infirmière clinicienne au cours du suivi pluridisciplinaire des enfants et des adolescents obèses.

    Notre étude descriptive rétrospective s'est intéressée aux consultations réalisées au CHU de Poitiers d'Avril 2005 à Septembre 2012 par l'infirmière clinicienne. Lors de sa consultation elle effectuait un recueil de données grâce à un questionnaire qui évaluait 11 champs de la santé. Nous avons cotés une sélection d'items dans chaque champ et calculé un score fonctionnel de santé (SFS) sur 8 items clefs. Plus le SFS était élevé et plus l'impact de l'obésité sur les champs relationnel, affectif, comportemental et social de l'enfant était important.

    57 enfants âgés de 6 à 17 ans (moyenne de 13,1±2,1 ans), dont 30 filles et 27 garçons, ont été inclus. L'IMC à la prise en charge était de 31,1±7,2 kg/m2 avec un Z-IMC à 3,8±1,1.

    La durée moyenne de suivi par l'infirmière clinicienne était de 15±13,8 mois et de 27,7±19,7 mois pour la durée de suivi totale, avec en moyenne 5 consultations avec l'infirmière et 5 consultations avec le pédiatre. Le SFS initial était en moyenne à 5,4±1,7. Les items les plus souvent cotés étaient : les troubles du comportement alimentaire, l'image corporelle perturbée et les troubles du comportement. Les moyennes du SFS selon les périodes de suivi étaient significativement différentes (p=0,03), la moyenne la plus basse était entre 6 et 12 mois. Il n'y avait pas de variation significative du Z-IMC au cours du suivi (p=0,7).

    Cette étude montrait une diminution du SFS dans 50% des cas après une durée de suivi de 9 mois alors que le Z-IMC ne diminuait que plus tardivement, après 2 ans.

    L'originalité du travail réside dans le fait d'avoir analysé le recueil standardisé de consultation de suivi d'une infirmière clinicienne. L'évaluation de l'impact d'une prise en charge de l'enfant et l'adolescent obèse reste un défi car elle intègre de multiples dimensions. La contribution d'une infirmière clinicienne enrichit la prise en charge de l'enfant obèse par un accompagnement empathique.

  • Effets de la corpulence sur la composition en macronutriments du lait maternel    - Gaud Marie-Agnès  -  03 mai 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le gain pondéral à un mois de vie des enfants allaités par une mère obèse est moindre que celui des enfants allaités par une mère normo-pondérale. La composition du lait de femme obèse a été peu étudiée et pourrait expliquer la différence de gain pondéral. Le but de cette étude était de comparer le débit et la composition en macronutriments du lait maternel de femmes obèses et non obèses à 1 mois.

    Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude prospective, cas-contrôles, dans le cadre d'un PHRC. Les patientes ont été incluses dans les maternités du CHU de Poitiers et du CH de Châtellerault, puis convoquées à 1 mois pour un prélèvement de lait maternel. Cinquante femmes obèses (IMC ≥ 30kg/m2) et cinquante normo-pondérales (18,5 ≤ IMC < 25 kg/m2), appariées selon leur âge, niveau d'étude, origine ethnique et parité, ont été incluses. La composition du lait a été étudiée avec l'analyseur de lait maternel de la société MIRIS.

    Résultats : Le débit de lait lors de la tétée était moindre chez les femmes obèses (6,7 ± 3,7 vs 5,1 ± 3,5 ml/min, p<0,05) mais nous n'avons observé aucune différence pour la concentration en glucides, lipides, protides et énergie. Seule la matière sèche était supérieure dans le lait des femmes obèses (12,4 ± 1,6 vs 11,7 ± 1,3 g%, p<0,05).

    Conclusion : Ce travail suggère un moindre débit de lait lors d'une tétée qui pourrait rendre compte d'une moindre prise de poids chez le nouveau-né de mère obèse allaité exclusivement. Nous n'avons pu confirmer un plus grand contenu en lipides et énergie dans le lait de la femme obèse en raison d'un manque de puissance statistique. L'analyse qualitative des lipides du lait est en cours.

  • Effets de la corpulence sur la composition en macronutriments du lait maternel    - Gaud Marie-Agnès  -  03 mai 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le gain pondéral à un mois de vie des enfants allaités par une mère obèse est moindre que celui des enfants allaités par une mère normo-pondérale. La composition du lait de femme obèse a été peu étudiée et pourrait expliquer la différence de gain pondéral. Le but de cette étude était de comparer le débit et la composition en macronutriments du lait maternel de femmes obèses et non obèses à 1 mois.

    Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude prospective, cas-contrôles, dans le cadre d'un PHRC. Les patientes ont été incluses dans les maternités du CHU de Poitiers et du CH de Châtellerault, puis convoquées à 1 mois pour un prélèvement de lait maternel. Cinquante femmes obèses (IMC ≥ 30kg/m2) et cinquante normo-pondérales (18,5 ≤ IMC < 25 kg/m2), appariées selon leur âge, niveau d'étude, origine ethnique et parité, ont été incluses. La composition du lait a été étudiée avec l'analyseur de lait maternel de la société MIRIS.

    Résultats : Le débit de lait lors de la tétée était moindre chez les femmes obèses (6,7 ± 3,7 vs 5,1 ± 3,5 ml/min, p<0,05) mais nous n'avons observé aucune différence pour la concentration en glucides, lipides, protides et énergie. Seule la matière sèche était supérieure dans le lait des femmes obèses (12,4 ± 1,6 vs 11,7 ± 1,3 g%, p<0,05).

    Conclusion : Ce travail suggère un moindre débit de lait lors d'une tétée qui pourrait rendre compte d'une moindre prise de poids chez le nouveau-né de mère obèse allaité exclusivement. Nous n'avons pu confirmer un plus grand contenu en lipides et énergie dans le lait de la femme obèse en raison d'un manque de puissance statistique. L'analyse qualitative des lipides du lait est en cours.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales