Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Freslon Morgan

Freslon Morgan

Les travaux encadrés par "Freslon Morgan"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Protection des sutures des nerfs collatéraux digitaux par la technique de manchonnage veineux : expérience du service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du centre hospitalier universitaire de Poitiers    - Collotte Philippe  -  06 septembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les plaies digitales avec lésion du nerf digital collatéral sont des traumatismes fréquents. Malgré une prise en charge microchirurgicale spécialisée, des douleurs neuropathiques, une intolérance au froid voire un névrome peuvent apparaitre. Pour prévenir l'apparition d'un névrome, la protection de la suture microchirurgicale, épipérineurale, par un greffon veineux autologue a été proposée. Nous souhaitions confirmer que cette technique permettait une diminution de l'incidence des névromes, préciser son impact sur le développement des douleurs neuropathiques, d'une intolérance au froid, et son influence, positive ou négative, sur la récupération sensitive.

    Nous avons pu recontacté 29 patients ayant bénéficié de cette technique de manchonnage veineux, et 35 ayant bénéficié d'une suture isolée. 19 du groupe « manchonné » et 13 du groupe « non manchonné » ont pu être revus en consultation. Les scores Quick Dash, CISS et DN4, l'EVA ont notamment été mesurés de même que les tests de Semmes, Weber et Dellon chez les patients revus en consultation. Le diagnostic de névrome était retenu chez les patients présentant un DN4 et une EVA supérieurs à 3.

    Les résultats des scores Quick DASH, DN4 et CISS ne présentaient pas de différence significative. Une tendance favorable quant à la prévention des douleurs neuropathiques a pu être constaté (p=0,067). Par contre, la technique de manchonnage prévenait l'apparition de névrome (2 cas dans le groupe « manchonné » contre 9 dans le groupe « non manchonné » (p<0,05)). D'autre part, il n'y avait pas de différence statistiquement significative quant à la récupération sensitive. Une reprise du travail plus précoce était constatée dans le groupe manchonné. Enfin, seule une patiente du groupe « manchonné » se plaignait de la rançon cicatricielle au niveau de la prise de greffe, sans dysesthésie ou hypoesthésie.

    L'utilisation d'un greffon veineux autologue lors des sutures des nerfs collatéraux digitaux diminuent le risque de névrome à priori sans entraver la récupération sensitive. Par contre, cette technique n'a pas d'influence, ni positive ni négative, sur l'apparition d'une intolérance au froid. La constatation de deux cas de névromes dans la population « manchonnée » permet de s'interroger sur la technique chirurgie à employer, la taille et le diamètre du greffon, son éventuelle fixation pour prévenir tout glissement. Ceci reste à évaluer.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales