Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Delaire Caroline

Delaire Caroline

Les travaux encadrés par "Delaire Caroline"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Détection des intoxications occultes au monoxyde de carbone par carboxymétrie pulsée à l'accueil des urgences    - Ripley Erwan  -  21 septembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les intoxications au monoxyde de carbone touchent environ 4028 personnes, avec 70 décès, par an en France. La méthode de dépistage consiste en un gaz du sang avec mesure de la carboxyhémoglobine (HbCO). Il est souvent réalisé tard après l'admission aux urgences ce qui majore le temps de diagnostic et de prise en charge. Depuis 2005 il existe une méthode de mesure par carboxymétrie pulsée (SpCO). Nous avons étudié sa fiabilité dans le diagnostic des intoxications occultes au CO.

    Méthode : Les patients se présentant pour céphalées, nausées avec ou sans vomissement, malaise avec ou sans perte de connaissance, vertiges et asthénie, sans suspicion d'intoxication au CO, à l'accueil du service des Urgences du CHU de Poitiers, étaient inclus du 2 novembre 2015 au 29 avril 2016. Nous avons réalisé une étude de la concordance entre la mesure de SpCO et d'HbCO, calculée par méthode de Bland-Altman. Les capacités internes de l'appareil étaient également analysées.

    Résultats : Soixante quatre patients ont été testés, dont treize suspects d'intoxication. Aucune intoxication n'a été avérée par nos mesures. Le biais (HbCO-SpCO) était de -5,96% et les limites d'agrément de -15,64% et 3,71%. En ajoutant les mesures des patients suspects d'intoxication au CO, le biais (SpCO-HbCO) était de -6% avec des limites d'agrément de -3% et 15%. La sensibilité était calculée à 100% et la spécificité à 54% pour des VPP et VPN respectivement de 3,3% et 100%.

    Conclusion : Cette étude manquait de puissance. De plus, l'analyse à posteriori par la firme de l'appareil utilisé a montré de graves défauts de réglages. Ces limites rendent les analyses non statistiquement fiables. Cependant le fait qu'aucune intoxication n'ait été découverte remet en cause l'intérêt de la détection des intoxications occultes au CO. Une nouvelle étude sera menée dans le service avec un appareil neuf et suffisamment de puissance pour conclure.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales