Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Vernet Sylviane

Vernet Sylviane

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Vernet Sylviane"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Intérêt et limites de l'ESCP (échelle d'Evaluation de la Communication Sociale Précoce) dans le diagnostic précoce de troubles envahissants du développement    - Vernet Sylviane  -  10 décembre 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’autisme et les TED (Troubles Envahissants du développement), quoique définis comme des troubles d’apparition précoce, ne sont diagnostiqués que tardivement. Il existe un consensus sur la nécessité d’un diagnostic précoce mais la question qui se pose est celle des moyens pour y parvenir. Le plan autisme 2013-2017 vise à mettre en place, sur le plan national, un dispositif de diagnostic précoce, impliquant davantage de professionnels spécifiquement formés. Parmi eux, les orthophonistes occupent un rôle décisif dans la mesure où les premières manifestations du trouble concernent tout particulièrement la communication sociale. Afin d’évaluer ce domaine développemental et d’harmoniser les pratiques, la Haute Autorité de Santé recommande un outil standardisé et étalonné en population française : L’ECSP (Evaluation de la Communication Sociale Précoce), échelle qui propose une approche pragmatique applicable à l’enfant de moins de 30 mois. Mais les orthophonistes appliquent-ils à la lettre ces directives et jugent-ils l’outil recommandé adapté aux objectifs du bilan et à la population concernée ? Notre objectif est d’identifier les pratiques effectives des orthophonistes participant à l’élaboration pluridisciplinaire du diagnostic précoce de TED, de mesurer la place qu’y occupe l’ECSP et de déterminer les qualités et les limites attribuées à cet outil par ces professionnels. Les résultats du questionnaire que nous leur avons adressé indiquent que les outils utilisés par les orthophonistes sont variés et que, parmi ceux-ci, l’ECSP, essentiellement employée dans les CRA (Centre Ressources Autisme), occupe une place relativement modeste. Le choix des orthophonistes se porte davantage sur des batteries composites ou des combinaisons d’épreuves, dans la mesure où ces professionnels privilégient une approche plus holistique que normative et où ils cherchent avant tout à s’adapter à la spécificité de chaque enfant. Enfin, si les orthophonistes apprécient positivement l’approche pragmatique que permet l’ECSP, peu d’entre eux l’utilisent sous sa forme « standard » et certains proposent des adaptations ou encore une analyse plus affinée en matière d’étude des formes et des fonctions de communication.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales