Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Soret Jennifer

Soret Jennifer

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Soret Jennifer"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Évaluation socio-économique du coût de 2 traitements chirurgicaux des fractures du radius distal, broches versus plaque, au CHU de Poitiers en 2015    - Soret Jennifer  -  14 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les fractures du radius distal sont avec les fractures du col du fémur les traumatismes les plus fréquents chez l'adulte où elles représentent 15% des fractures. Elles concernent plus particulièrement les femmes de plus de 40 ans avec comme facteur favorisant l'ostéoporose. Considérant l'absence de recommandation quant au traitement de ces fractures et la nécessité de l'assurance maladie de rationaliser les dépenses de santé, nous avons voulu comparer le coût socio-économique des traitements par brochage percutané et ostéosynthèse par plaque palmaire.

    Matériel et méthodes: Notre étude rétrospective a inclus les patients majeurs opérés d'une fracture du radius distal extra-articulaire avec bascule postérieure ou articulaire, selon une des deux techniques entre le premier janvier 2015 et le 31 décembre 2015 au CHU de Poitiers. Le suivi était de 6 mois. Nous avons évalué, grâce au DIM, au logiciel Télémaque, à nos questionnaires et à la collaboration de caisses de sécurité sociale, les coûts directs et indirects du brochage percutané et de l'ostéosynthèse par broches.

    Résultats : Notre population d'étude se composait de 31 patients dans le groupe "Broches" et de 32 dans le groupe "Plaque". Une différence significative (p=0.00004) a été retrouvée concernant le coût moyen intra-hospitalier avec un surcoût moyen de 791,9€ dans le groupe "Broches" ainsi que, pour les dépenses globales (p=0.005) un surcoût moyen de 837,5€ dans le groupe "Broches". Aucune différence significative n'a été retrouvée lors de l'étude des complications et des dépenses extra-hospitalières. Les coûts de kinésithérapie lors d'une fracture avec bascule dorsale étaient significativement moins élevés dans le groupe "Plaque" (p=0.04).

    Discussion : Notre étude s'inscrit dans une démarche socio-économique indispensable du fait du vieillissement d'une population dont la demande fonctionnelle croît et de la nécessité d'un contrôle des dépenses de santé. Le choix du traitement par brochage percutané ou par plaque palmaire ne fait l'objet d'aucun consensus et les résultats fonctionnels sont comparables. Nos résultats sont en faveur d'un coût supérieur pour la technique du brochage, essentiellement dû à l'ablation de matériel indispensable dans ce groupe. Cette différence de coût se répercute sur les dépenses globales. L'analyse des durées d'arrêt de travail retrouve une durée constante de 3 mois, quelle que soit la catégorie socio-professionnelle dans le groupe "Broches". Dans le groupe "Plaque", cette même durée varie de 1 à 4 mois et demi (p=0.03), que le patient soit, respectivement, travailleur "intellectuel" ou "manuel".

    Conclusion : Il existe un surcoût global moyen significatif pour la technique du brochage percutané. L'ablation de matériel d'ostéosynthèse inhérente à la technique du brochage participe à ce surcoût. Ces résultats sont à confirmer dans une étude statistiquement plus puissante et ne doivent pas faire perdre de vue l'importance de la prise en compte du patient dans la décision finale.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales