Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Saillard Justine

Saillard Justine

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Saillard Justine"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Allongement osseux progressif par clou électromagnétique : étude comparative des coûts et des bénéfices cliniques au CHU de Nantes    - Saillard Justine  -  05 décembre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’inégalité de longueur des membres inférieurs (ILMI) est un motif classique de consultation en orthopédie pédiatrique. L’allongement osseux progressif est indiqué pour des inégalités prévisionnelles de 3 à 20 cm. Les dispositifs utilisés sont des dispositifs externes comme le fixateur externe hexapodal Taylor Spatial Frame™ (Smith&Nephew) ou des dispositifs internes comme le clou mécanique ISKD® (Orthofix) ou la dernière innovation : le clou électromagnétique (PRECICE®, Nuvasive). Il s’agit d’une prise en charge lourde avec de nombreuses complications potentielles. Dans ce contexte, il est pertinent d’évaluer les impacts clinique et budgétaire d’une prise en charge par clou centromédullaire électromagnétique et de les comparer à ceux d’un fixateur externe et d’un clou mécanique. Une étude rétrospective a été menée sur les patients ayant bénéficiés d’un des trois dispositifs entre janvier 2010 et novembre 2017. Elle s’est basée sur l’étude de l’efficacité de l’allongement et des complications de chacun des trois dispositifs pour le versant clinique et sur la méthodologie de l’ENC réajustée grâce au micro-costing pour le versant économique. Pendant la période d’inclusion, 66 allongements ont été réalisés. 91,3% des allongements par clou PRECICE ont atteints leur objectif dans les délais souhaités contre 83,3% sous fixateur externe TSF et 31,6% par ISKD. Les complications survenues avec les clous PRECICE et ISKD étaient des complications mineures classées Caton 1 pour 96% et 53% des patients respectivement. Les patients du groupe TSF présentaient des complications classées Caton 2 pour 54% d’entre eux. Le coût moyen d’un allongement par clou PRECICE était de 14 805€ contre 17 896€ par fixateur externe TSF et 20 073€ par clou ISKD. Cependant, le déficit moyen estimé pour l’hôpital était de 11 410€ pour le clou PRECICE, 11 990€ pour le fixateur TSF et 9 921€ pour le clou ISKD. Cette étude a permis de mettre en exergue tous les bénéfices cliniques du clou électromagnétique mais soulève le problème de la différence notable entre le coût supporté par l’hôpital et le coût moindre pour la société.

  • Allongement osseux progressif par clou électromagnétique : étude comparative des coûts et des bénéfices cliniques au CHU de Nantes    - Saillard Justine  -  05 décembre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’inégalité de longueur des membres inférieurs (ILMI) est un motif classique de consultation en orthopédie pédiatrique. L’allongement osseux progressif est indiqué pour des inégalités prévisionnelles de 3 à 20 cm. Les dispositifs utilisés sont des dispositifs externes comme le fixateur externe hexapodal Taylor Spatial Frame™ (Smith&Nephew) ou des dispositifs internes comme le clou mécanique ISKD® (Orthofix) ou la dernière innovation : le clou électromagnétique (PRECICE®, Nuvasive). Il s’agit d’une prise en charge lourde avec de nombreuses complications potentielles. Dans ce contexte, il est pertinent d’évaluer les impacts clinique et budgétaire d’une prise en charge par clou centromédullaire électromagnétique et de les comparer à ceux d’un fixateur externe et d’un clou mécanique. Une étude rétrospective a été menée sur les patients ayant bénéficiés d’un des trois dispositifs entre janvier 2010 et novembre 2017. Elle s’est basée sur l’étude de l’efficacité de l’allongement et des complications de chacun des trois dispositifs pour le versant clinique et sur la méthodologie de l’ENC réajustée grâce au micro-costing pour le versant économique. Pendant la période d’inclusion, 66 allongements ont été réalisés. 91,3% des allongements par clou PRECICE ont atteints leur objectif dans les délais souhaités contre 83,3% sous fixateur externe TSF et 31,6% par ISKD. Les complications survenues avec les clous PRECICE et ISKD étaient des complications mineures classées Caton 1 pour 96% et 53% des patients respectivement. Les patients du groupe TSF présentaient des complications classées Caton 2 pour 54% d’entre eux. Le coût moyen d’un allongement par clou PRECICE était de 14 805€ contre 17 896€ par fixateur externe TSF et 20 073€ par clou ISKD. Cependant, le déficit moyen estimé pour l’hôpital était de 11 410€ pour le clou PRECICE, 11 990€ pour le fixateur TSF et 9 921€ pour le clou ISKD. Cette étude a permis de mettre en exergue tous les bénéfices cliniques du clou électromagnétique mais soulève le problème de la différence notable entre le coût supporté par l’hôpital et le coût moindre pour la société.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales