Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Rotalier Pauline de

Rotalier Pauline de

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Rotalier Pauline de"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Impact de l'anxiété sur la prise de décision chez les patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool    - Rotalier Pauline de  -  29 octobre 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Chez les patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool, il a été montré que des altérations de la prise de décision pouvaient, au moins en partie, expliquer une évolution péjorative en termes de poursuite des consommations ou encore de rechutes. La prédisposition à l'anxiété –ou trait anxieux- est fréquente chez ces patients, avec plusieurs hypothèses mises en avant pour expliquer cette forte association. Plusieurs travaux ont mis en évidence un impact négatif du trait anxieux sur la qualité de la prise de décision.

    L'objectif de notre travail était d'évaluer spécifiquement l'impact du trait anxieux sur la prise de décision chez des patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool.

    Méthodes : Nous avons réalisé une étude prospective, observationnelle, multicentrique. 96 patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool et hospitalisés pour sevrage sur trois centres d'addictologie (La Rochelle, Jonzac et Poitiers) ont été inclus dans ce travail. La qualité de la prise de décision a été évaluée en utilisant la tâche informatique Iowa Gambling Task (IGT). Le trait anxieux a été évalué par l'inventaire d'anxiété trait de Spielberger STAI-T, échelle d'auto évaluation de l'intensité de l'anxiété trait. L'objectif principal était d'explorer l'impact du trait anxieux sur la prise de décision des patients alcoolo-dépendants.

    Résultats : Nos résultats n'ont pas mis en évidence d'impact du trait anxieux sur la qualité de prise de décision chez des patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool. De même, nous n'avons pas mis en évidence de corrélation entre le trait anxieux et la rechute précoce des consommations d'alcool à un mois. Cependant, nous avons mis en évidence de façon significative un impact du trait anxieux sur la sévérité de l'addiction à l'alcool.

    Conclusion : Notre étude n'a pas permis de mettre en évidence un impact du trait anxieux sur la qualité de prise de décision des patients présentant un trouble de l'usage de l'alcool. Les altérations de prise de décision chez ces patients sont sous-tendues par des mécanismes complexes nécessitant d'autres travaux, sur des populations plus larges, afin de mettre en évidence les facteurs impliqués.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales