Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Resnais Chloe

Resnais Chloe

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Resnais Chloe"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Comment les mouvements pour produire les lettres deviennent-ils automatiques durant l'acquisition de l'écriture? Etude du phénomène d'anticipation motrice chez les enfants dyslexiques-dysorthographiques    - Resnais Chloe  -  18 juin 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’apprentissage de l’écriture implique l’automatisation d’habiletés grapho-motrices. Cela se traduit par des phénomènes d’anticipation, apparaissant dès le CE2 (Kandel & Perret, 2015). Par exemple, les caractéristiques motrices de production manuscrite de la lettre « l » en cursif différent en fonction de la lettre suivante (exemple : ll, le ou ln). L’objet de cette étude est d’étendre l’exploration de ces phénomènes à une population d’enfants (8 à 12 ans), diagnostiqués dyslexiques-dysorthographiques. Dans notre étude, nous posons l’hypothèse que le phénomène d’anticipation motrice émerge plus tardivement chez les enfants dyslexiques-dysorthographiques que chez les enfants tout venants. Pour vérifier cela, nous avons utilisé un matériel similaire à celui de Kandel et Perret. Ainsi, chaque enfant a dû copier à deux reprises les digraphes ll, le et ln sur une tablette graphique. Les données obtenues ont été ensuite comparées avec celles de l’étude de référence (Kandel & Perret, 2015). Les résultats récoltés ont montré que le phénomène d’anticipation en production écrite émerge à la même période développementale que chez l’enfant tout-venant. En revanche, tous les enfants de notre étude ont présenté un temps de latence de production homogène pour les trois digraphes, ce qui n’était pas le cas des enfants tout-venants qui mettaient davantage de temps avant de produire le digraphe le. Nous retrouvons ce schéma de résultats dans l’étude de la durée de la branche montante du l. En conclusion, il semblerait que les enfants dyslexiques-dysorthographiques soient capables de faire preuve d’anticipation motrice à l’écrit. Ceci ouvre la voie vers des perspectives de rééducation mettant en avant la production écrite.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales