Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Quirier-Leleu Camille

Quirier-Leleu Camille

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Quirier-Leleu Camille"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Survie à 3 ans du carcinome hépatocellulaire traité par chimioembolisation par Dc Beads    - Quirier-Leleu Camille  -  02 octobre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Le traitement palliatif des carcinomes hépatocellulaires (CHC) par chimioembolisation est actuellement validé. L'utilisation des Dc Beads dans les cirrhoses virales est bien évaluée mais reste peu étudiée chez des patients avec un CHC sur hépatopathie alcoolique à 3 ans.

    Objectifs : L'objectif principal était d'évaluer la survie globale à 3 ans, des patients ayant un CHC, traités par chimioembolisation par Dc Beads. Les objectifs secondaires étaient d'identifier les facteurs pronostics de survie, et d'évaluer la survie sans récidive, la survie jusqu'à transplantation, la survie sans progression et la tolérance de la procédure.

    Patients et Méthodes : Les CHC traités par CE Dc Beads ont été étudiés rétrospectivement. Les critères suivants ont été étudiés : âge, sexe, étiologie de la cirrhose, scores de MELD, Child Pugh, BCLC, taux d'alphafoetoprotéine, score AFP, prise de propranolol, réponse tumorale à l'imagerie selon mRECIST et EASL, évaluée à un mois, taille tumorale et nombre de nodule. Le Kaplan Meier et le test du Log Rank ont été utilisés pour l'évaluation statistique, le modèle de Cox pour l'analyse multivariée.

    Résultats : Entre Juillet 2006 et Octobre 2013, 172 patients ont été traités par CE Dc Beads sur cirrhose alcoolique (n=86), virale (n=29), NASH (n=38), autres (n=4), ou foie non cirrhotique (n=15). La survie à 1 et 3 ans était de 82.8% et 38.8%, avec un suivi médian de 27 mois. Dès la première CE Dc Beads, 44 patients étaient en réponse complète (RC) avec une survie à 1 et 3 ans de 89.7% et 60% respectivement et 128 patients étaient en réponse partielle, stable ou en progression avec une survie de 80.4% et 32.8% (p=0.01). Les tumeurs de moins de 5 cm avaient une survie à 1 et 3 ans supérieure au groupe des tumeurs ≥ 5 cm (p=0.02). Un taux d'AFP ≤ 200ng/mL était associé à une meilleure survie à 1 et 3 ans(p=0.007). Les scores BCLC, MELD ≥ 12, Child Pugh ≥ B7, l'étiologie de la cirrhose, l'âge, le sexe, le score AFP, la prise de propranolol et l'atteinte uni/multinodulaire n'étaient pas des facteurs pronostics associés à la survie à 3 ans. Seuls le taux d'AFP et la réponse tumorale étaient significatifs en analyse multivariée. 21 patients ont récidivé avec une médiane de 7 mois (1-37). 25 patients ont été greffés avec une médiane de 12 mois (2-30) et 84 patients ont progressé avec une médiane de 23 mois (19-30). Le taux de syndrome post embolisation était de 33.7% et était significativement corrélé à la taille tumorale.

    Conclusion : Les taux de survie de 1 à 3 ans des CE Dc Beads chez les cirrhotiques alcooliques corroborent ceux de la littérature relatifs aux hépatopathies virales. Le taux d'AFP et l'obtention d'une réponse radiologique complète sont des facteurs pronostics associés à la survie.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales